Phantom of the Paradise (Brian de Palma - 1974)

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés avant 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

MJ
Conseiller conjugal
Posts: 11494
Joined: 17 May 05, 19:59
Location: Chez Carlotta

Post by MJ »

Trelkovsky wrote:Je vais le racheter juste pour le packaging.
Espèce de beuf. Et après on s'étone qu'on a (avait :fiou: ) des Gerry en colère sur le forum.
"Personne ici ne prend MJ ou GTO par exemple pour des spectateurs de blockbusters moyennement cultivés." Strum
Swan
Au poil soyeux
Au poil soyeux
Posts: 32185
Joined: 12 Apr 03, 15:00
Location: The Swanage

Post by Swan »

Cm, mm,... en fait, l'image d'origine est plus ou moins du 1.66 : 1, et est présentés ici en 1.77 : 1. Elle est donc rognée, c'est indiquée dans le texte, mais ce n'est pas non plus du pan & scan - pour donner un exemple un peu plus parlant, on ne peut lire le titre de l'article accroché en haut du miroir dans la loge de Phoenix, alors qu'on pouvait le voir en salles. C'est donc regrettable, ce n'est pas non plus un saccage, même si comme vous j'espère un jour voir une édition reprennant le cadrage tel qu'on l'a découvert au cinéma.
Image
Image
"One Day There'll Be a Place for Us"
Swan
Au poil soyeux
Au poil soyeux
Posts: 32185
Joined: 12 Apr 03, 15:00
Location: The Swanage

Post by Swan »

Nancy Allen wrote:RAAAAHHHHHHH
Ah ouais, quand même...
Image
Image
"One Day There'll Be a Place for Us"
Martin Brody
Machino
Posts: 1047
Joined: 13 Apr 03, 11:15
Location: Recherche Plus Gros Bateau, désespérément

Post by Martin Brody »

Swan wrote:C'est donc regrettable, ce n'est pas non plus un saccage, même si comme vous j'espère un jour voir une édition reprennant le cadrage tel qu'on l'a découvert au cinéma.
Tout à fait d'accord avec ça.
Ceci dit, la question du format reste assez discutable. Je possède la première édition VHS du film, et s'il s'agît bien d'une image en 1.66, le format devient du 1.85 pendant plusieurs séquences:
- la présentation de Beef à l'aéroport
- le split-screen sur Upholstery
- les plans du Phantom dans les cintres pendant Life at Last.
J'ai vu le film en salles un nombre incalculable de fois (mais il y a bien longtemps), et si ma mémoire ne me joue pas de tours, c'était bien du 1.66. On peut supposer que les plans ou les séquences en question ont été tournées a posteriori, avec du matériel différent et que, vu le faible budget, il n'a pas été possible d'harmoniser tout ça.
Je dois dire que malgré tout, le recadrage sur l'ancienne édition ne m'a pas trop gêné, même si on perd quelques petits détails sympa (la coupure de journal Meet a Harper's Freak dont parlait Swan).

Sinon que dire du film, si ce n'est que c'est un de mes films de chevet. Découvert à sa sortie en salles en 75 (ça ne nous rajeunit pas!) et revu une bonne quinzaine de fois, histoire d'y convertir mes amis. Il y aurait tant à dire sur ce film: critique acerbe et très drôle du monde du show-biz, où on signe des pactes avec le diable et on sacrifie tout à l'entertainment, c'est un feu d'artifice d'idées délirantes et de citations savoureuses. Les chansons, en plus de faire référence au mythe de Faust, parodient allègrement plusieurs courants musicaux (revival avec Goodbye Eddie Goodbye, surf music avec Upholstery, glam rock avec Somebody Super Like You ou Life at Last) ou bien livrent de grands moments d'émotion (Old Souls). Bien que j'admire énormément De Palma, il n'a jamais - à mon sens - sû retrouver cette atmosphère de délire intégral, cet humour et ce bouillonnement d'idées.

Un grand coup de chapeau à Franck Suzanne pour son excellente chronique.
We always were the curious kind
User avatar
AlexRow
The cRow
Posts: 25590
Joined: 27 Mar 05, 13:21
Location: Granville (50)

Post by AlexRow »

La chronique est de Dave Garver. Franck Suzanne a fait la critique technique de la nouvelle édition :wink:
"Le goût de la vérité n'empêche pas de prendre parti" (Albert Camus)

Mes visionnages
Martin Brody
Machino
Posts: 1047
Joined: 13 Apr 03, 11:15
Location: Recherche Plus Gros Bateau, désespérément

Post by Martin Brody »

AlexRow wrote:La chronique est de Dave Garver. Franck Suzanne a fait la critique technique de la nouvelle édition :wink:
Oups :fiou:
Bon, ben félicitations aux deux, alors ! :mrgreen:
We always were the curious kind
User avatar
Coxwell
Le Révolté de l'An 2000
Posts: 2885
Joined: 24 Feb 05, 10:58

Post by Coxwell »

Bizarre à propos du format d'origine, imdb indique 1:85:1 :idea:
Dorian Gray
Doublure lumière
Posts: 463
Joined: 11 May 03, 19:09

Post by Dorian Gray »

Il est très probable que le film ait été matté en 1,66:1 en Europe et 1,85:1 aux Etats-Unis, lors de sa sortie en salles. Cela arrivait fréquemment à une époque, les salles américaines ne disposant en général pas des caches "1,66".
Par ailleurs, la donnée "aspect ratio" de l'IMDb est sans doute celle la plus souvent erronée. Il faut donc toujours la prendre au conditionnel.
Swan
Au poil soyeux
Au poil soyeux
Posts: 32185
Joined: 12 Apr 03, 15:00
Location: The Swanage

Post by Swan »

Il arrive même qu'ils reprennent le ratio du DVD disponible.
Image
Image
"One Day There'll Be a Place for Us"
User avatar
Truffaut Chocolat
Rene Higuita
Posts: 5662
Joined: 28 Jul 05, 18:33

Post by Truffaut Chocolat »

Un film que je ne me lasse pas de voir, revoir et revoir encore.
Tout le génie de De Palma consiste à trouver un équilibre miraculeux entre le grotesque (aspect fondamental de la filmo depalmienne), le film de genre (musical ?), la romance, les expérimentations, le pastiche...

Je me souviens très bien de ma première vision; je me demandais en permance qu'est-ce qui allait arriver, tant toutes les scènes se suivaient et ne se ressemblaient pas !

La séquence du "résumé" avec Winslow séquestré par Swan est l'une de mes favorites du cinéma mondial.

De Palma ne cherche pas l'émotion dans le sens de pleurer ou frémir (même si ça se discute largement), mais pourquoi est-ce que j'aime son cinéma ? Parce qu'il est ludique, troublant, hyperbolique, pervers, fiévreux, malade, etc. Il me fait vivre des émotions que je retrouve rarement chez les autres cinéastes, sauf chez les plus importants... C'est pourquoi il en est un pour moi.
Jack Sullivan
Producteur Exécutif
Posts: 7320
Joined: 30 Jun 05, 08:00

Post by Jack Sullivan »

Sur le film je ne reviens pas (j'idolâtre), la qualité du transfert (vrai gain en son, plus incertain en image, c'est propreté vs. rognage)... Les menus sont très sympas. Si tous les autres suppléments sont assez anecdotiques, le documentaire est définitivement sympathique et donne une idée de l'ambiance folle du tournage.

Par contre, le packaging! :twisted:

Moins moche, visuellement, que ce que je pouvais craindre (même si les couleurs fluo-brûlées c'est pas mon truc), mais au niveau pratique, c'est l'horreur. Des encoches latérales maintiennent les deux disques, qui sont par ailleurs disposés de manière chevauchante, ça risque de valser dans les colis, cette connerie!
En plus, les volets du digipack sont censés se rabattre vers l'avant du boîtier, ce qui fait (la chose étant en carton fort) que cela ne tient absolument jamais fermé tout seul.
Martin Brody
Machino
Posts: 1047
Joined: 13 Apr 03, 11:15
Location: Recherche Plus Gros Bateau, désespérément

Post by Martin Brody »

Jack Sullivan wrote: Par contre, le packaging! :twisted:
Ah, et puis le visage du Phantom superposé à un clavier de piano sur le volet intérieur ! :shock: Moche de chez moche !!!
We always were the curious kind
Jack Sullivan
Producteur Exécutif
Posts: 7320
Joined: 30 Jun 05, 08:00

Post by Jack Sullivan »

Martin Brody wrote: Ah, et puis le visage du Phantom superposé à un clavier de piano sur le volet intérieur ! :shock: Moche de chez moche !!!
J'aurais encore préféré Beef bâillonné au débouche-évier. C'est dire :mrgreen:
Luan_Pierce
Stagiaire
Posts: 45
Joined: 27 Feb 06, 11:46

Post by Luan_Pierce »

Jack Sullivan wrote: En plus, les volets du digipack sont censés se rabattre vers l'avant du boîtier, ce qui fait (la chose étant en carton fort) que cela ne tient absolument jamais fermé tout seul.
Je venais poser la même question. Reçu ce matin, je ne comprends toujours pas comment fait-on tenir ses deux satanés rabats. Seule solution, le placer entre deux dvd.
Martin Brody
Machino
Posts: 1047
Joined: 13 Apr 03, 11:15
Location: Recherche Plus Gros Bateau, désespérément

Post by Martin Brody »

Revu ce soir, en compagnie de mes enfants, et c'est toujours un grand moment, même après la nième vision.

Je suis même arrivé à repérer deux, trois petits détails qui m'avaient échappé lors de précédents visionnages: les motifs sur la chemise de Swan et la poignée du studio en forme de cygne. Deux petits éléments anodins, mais tout à fait en rapport avec la thématique de l'oiseau, omniprésente dans le film.

Le mix 5.1 est assez bizarre, on a un peu l'impression que l'image stéréo est décentrée. Sinon, globalement, le résultat est plutôt bon, et les chansons bénéficient d'un renfort de basses assez bienvenu.

Pour la rigolade, je vous conseille le doublage français, qui est particulièrement gratiné, puisque Swan y parle avec la voix de Marty Mc Fly :D et que Beef y devient "Biceps" ! :lol: Un doublage qui n'est d'ailleurs pas d'époque, puisque le film a été exclusivement distribué en VOST au moment de la sortie.
We always were the curious kind