Jean Renoir (1894-1979)

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés avant 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

Jihl
Doublure lumière
Posts: 584
Joined: 4 Mar 06, 23:06
Location: Louis Restaurant

Re: Jean Renoir (1894-1979)

Post by Jihl »

French cancan

Découvert dans un magnifique master diffusé par Arte (celui du BR Gaumont j'imagine). C'est le 4ème Renoir que je découvre et en dehors de la Grande illusion, j'ai toujours un peu les mêmes problèmes avec Renoir :
une mise en place assez laborieuse, mais surtout une direction d'acteurs que je trouve très inégale : Gabin pas à l'aise dans de nombreuses scènes, Maria Felix :roll: J'ai aussi des réserves sur la composition plastique du film, dont disons l'esthétique pourtant très soignée ne me touche pas particulièrement.
A côté de ça, le film décolle dans sa deuxième partie, en vient vraiment à son sujet (le théâtre) et trouve un vrai souffle, une vraie vitalité incarnée par Françoise Arnoul ou Philippe Clay. Il y a aussi de belles idées comme le personnage de Prunelle ou du Pierrot siffleur, la chanson de Vaucaire, mais ce n'est pas la poésie des Enfants du paradis par exemple, ni Les Chaussons rouges pour prendre un autre exemple. Au final pour moi un bon film, mais pas plus ... 5.5/10
Last edited by Jihl on 2 Jan 15, 15:46, edited 1 time in total.
Filmomaniac
Stagiaire
Posts: 78
Joined: 12 Dec 14, 17:13
Location: Nord-Est

Re: Jean Renoir (1894-1979)

Post by Filmomaniac »

je suis d'accord un bon film mais pas plus! la grande époque de renoir c'est les années trente!
Hitchcock
Electro
Posts: 967
Joined: 9 Dec 13, 13:34
Location: Londres

Re: Jean Renoir (1894-1979)

Post by Hitchcock »

Filmomaniac wrote:je suis d'accord un bon film mais pas plus! la grande époque de renoir c'est les années trente!
J'avoue que j'ai du mal à comprendre pourquoi ce film est généralement mésestimé par les admirateurs de Renoir. C'est pour moi au contraire un de ses plus beaux films, la quintessence de l'art renoirien porté par de magnifiques interprètes : Gabin est excellent, Françoise Arnoul pleine de charme et de vie, Maria Felix très crédible en femme jalouse et vindicative... Difficile non plus de ne pas s'extasier devant la splendeur de la mise en scène de tout le film et surtout dans la séquence finale, véritable pièce maîtresse qui donne envie de danser à l'image de Gabin agitant la jambe dans la coulisse. Rajoutons à cela la splendeur plastique de la photo et la sublime bande originale de Georges Von Parys et nous tenons, pour moi en tout cas, un des grands chefs d'oeuvre de Renoir, et la plus belle recréation de la Belle époque au cinéma.
User avatar
Major Dundee
Réalisateur
Posts: 6205
Joined: 15 May 06, 13:32
Location: Bord de la piscine de "Private Property"

Re: Jean Renoir (1894-1979)

Post by Major Dundee »

Hitchcock wrote:
Filmomaniac wrote:je suis d'accord un bon film mais pas plus! la grande époque de renoir c'est les années trente!
J'avoue que j'ai du mal à comprendre pourquoi ce film est généralement mésestimé par les admirateurs de Renoir. C'est pour moi au contraire un de ses plus beaux films, la quintessence de l'art renoirien porté par de magnifiques interprètes : Gabin est excellent, Françoise Arnoul pleine de charme et de vie, Maria Felix très crédible en femme jalouse et vindicative... Difficile non plus de ne pas s'extasier devant la splendeur de la mise en scène de tout le film et surtout dans la séquence finale, véritable pièce maîtresse qui donne envie de danser à l'image de Gabin agitant la jambe dans la coulisse. Rajoutons à cela la splendeur plastique de la photo et la sublime bande originale de Georges Von Parys et nous tenons, pour moi en tout cas, un des grands chefs d'oeuvre de Renoir, et la plus belle recréation de la Belle époque au cinéma.
Entièrement d'accord avec toi Hitchcock 8)
Charles Boyer (faisant la cour) à Michèle Morgan dans Maxime.

- Ah, si j'avais trente ans de moins !
- J'aurais cinq ans... Ce serait du joli !


Henri Jeanson
User avatar
Rick Blaine
Charles Foster Kane
Posts: 20206
Joined: 4 Aug 10, 13:53
Last.fm
Location: Paris

Re: Jean Renoir (1894-1979)

Post by Rick Blaine »

D'accord aussi avec toi. French Cancan est un chef d'œuvre dans la droite ligne des grands Renoir des années 30.
Cathy
Producteur Exécutif
Posts: 7261
Joined: 10 Aug 04, 13:48

Re: Jean Renoir (1894-1979)

Post by Cathy »

Hitchcock wrote:
Filmomaniac wrote:je suis d'accord un bon film mais pas plus! la grande époque de renoir c'est les années trente!
J'avoue que j'ai du mal à comprendre pourquoi ce film est généralement mésestimé par les admirateurs de Renoir. C'est pour moi au contraire un de ses plus beaux films, la quintessence de l'art renoirien porté par de magnifiques interprètes : Gabin est excellent, Françoise Arnoul pleine de charme et de vie, Maria Felix très crédible en femme jalouse et vindicative... Difficile non plus de ne pas s'extasier devant la splendeur de la mise en scène de tout le film et surtout dans la séquence finale, véritable pièce maîtresse qui donne envie de danser à l'image de Gabin agitant la jambe dans la coulisse. Rajoutons à cela la splendeur plastique de la photo et la sublime bande originale de Georges Von Parys et nous tenons, pour moi en tout cas, un des grands chefs d'oeuvre de Renoir, et la plus belle recréation de la Belle époque au cinéma.
Tu as tout dit ! Je l'ai revu avec le même plaisir lundi soir. La beauté de la mise en scène et l'hommage évident à son père et aux impressionnistes en général est sublimée par la restauration. Bref un chef d'œuvre pour ma part !
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 90485
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: Jean Renoir (1894-1979)

Post by Jeremy Fox »

Bon et bien moi aussi. Pour ma part, l'un de ses plus beaux films juste derrière Le Fleuve que j'adore totalement.
User avatar
Frances
Assistant opérateur
Posts: 2663
Joined: 3 Oct 12, 20:24

Re: Jean Renoir (1894-1979)

Post by Frances »

Jeremy Fox wrote:Bon et bien moi aussi. Pour ma part, l'un de ses plus beaux films juste derrière Le Fleuve que j'adore totalement.
Le fleuve...un petit miracle qui m'apporte toujours autant de bonheur.
Vous m'avez donné envie de déballer mon French cancan qui dort depuis trop longtemps sur l'étagère :wink:
User avatar
Rick Blaine
Charles Foster Kane
Posts: 20206
Joined: 4 Aug 10, 13:53
Last.fm
Location: Paris

Re: Jean Renoir (1894-1979)

Post by Rick Blaine »

Chotard et Cie

Renoir qui tourne une comédie provençale ce n'est pas banal. Si le scénario est surtout un prétexte à faire briller Fernand Charpin, ce dont ne se prive pas l'interprète de Panisse qui nous régale par son cabotinage, Renoir ne tourne pas son film en roue libre et sa patte est visible. C'est notamment le cas dans les plans mettant en scène une multitude de personnage, comme le bal du début, ou Renoir va chercher les différents groupes de personnage dans le mouvement de sa caméra - une première répétition de ce qu'il fera en majeur lors de la fête de la Règle du Jeu - les saisissants dans leur vie ce qui offre un vrai dynamisme, et une vraie vitalité, au film. On relèvera également la belle séquence onirique de fin de film, assez bien vue.
Bien entendu cela reste un film mineur mais, malgré certaines petites longueurs, surtout en début de film, on s’amuse plutôt pas mal et l'ensemble est plaisant.
User avatar
Tommy Udo
Producteur
Posts: 8666
Joined: 22 Aug 06, 14:23

Re: Jean Renoir (1894-1979)

Post by Tommy Udo »

Rick Blaine wrote:Bien entendu cela reste un film mineur mais, malgré certaines petites longueurs, surtout en début de film, on s’amuse plutôt pas mal et l'ensemble est plaisant.
Merci pour ce retour globalement positif :D
Je le prendrai dès qu'il arrivera sur Amazon. Le genre de film qui devrait me plaire :mrgreen:
C'est malin, maintenant j'ai hâte de le découvrir...
Rick Blaine wrote:Si le scénario est surtout un prétexte à faire briller Fernand Charpin, ce dont ne se prive pas l'interprète de Panisse qui nous régale par son cabotinage
Un "plus" non négligeable. C'est toujours un plaisir de le retrouver au détour d'un film^^
Qui plus est, il est ici la "vedette". Ce qui n'a pas dû être souvent le cas au cours de sa carrière...
User avatar
Commissaire Juve
Charles Foster Kane
Posts: 23029
Joined: 13 Apr 03, 13:27
Location: Aux trousses de Fantômas !

Re: Jean Renoir (1894-1979)

Post by Commissaire Juve »

Hein ? Je n'avais pas posté mon "retour négatif" ? J'ai détesté ce film !

Sur DVDToile, j'avais posté :
J'en suis sorti plutôt déçu. Sans doute parce que je n'y ai pas retrouvé le Charpin de Pagnol, mais une sorte de pré-Louis de Funès pas drôle du tout. La surprise, ça a été de constater que notre maître Panisse national ne tenait pas la distance dans le registre du petit patron tantôt colérique, tantôt mielleux, qu'il était tout simplement déplaisant et que sa silhouette rondouillarde et son accent marseillais ne faisaient pas tout.

Face à lui, le gendre (interprété par un mystérieux Georges Pomiès au faciès de Frédéric Beigbeder des années 30) n'était pas plus sympathique et m'a fait régulièrement penser à une réplique de Noël Roquevert dans La bande à papa : Savoir gifler, dans la vie, c'est capital ; il y a toujours des occasions. C'est comme pour les coups de pompe dans le train !

Même si la caméra de Jean Renoir est assez mobile, il n'y a pas grand-chose à sauver. Lorsque l'histoire touche à sa fin et que tout le monde retrouve son calme, il y a bien une séquence qui nous réconcilie un peu avec le film, mais c'est trop tard, le mal est déjà fait.

Je signale que la piste audio du DVD est assez faiblarde.
La vie de l'Homme oscille comme un pendule entre la douleur et l'ennui...
User avatar
Rick Blaine
Charles Foster Kane
Posts: 20206
Joined: 4 Aug 10, 13:53
Last.fm
Location: Paris

Re: Jean Renoir (1894-1979)

Post by Rick Blaine »

Tommy Udo wrote:
Rick Blaine wrote:Si le scénario est surtout un prétexte à faire briller Fernand Charpin, ce dont ne se prive pas l'interprète de Panisse qui nous régale par son cabotinage
Un "plus" non négligeable. C'est toujours un plaisir de le retrouver au détour d'un film^^
Qui plus est, il est ici la "vedette". Ce qui n'a pas dû être souvent le cas au cours de sa carrière...
Oui, je crois que c'est la première fois que je le vois dans un premier rôle, c'est assez réjouissant.
Commissaire Juve wrote:Hein ? Je n'avais pas posté mon "retour négatif" ? J'ai détesté ce film !
Peut-être dans le topic René ? Ca me dit quelque chose. Comme dit j'ai bien aimé Charpin, mais la perception du film dépend effectivement largement du goût que l'on a pour sa prestation.
User avatar
Commissaire Juve
Charles Foster Kane
Posts: 23029
Joined: 13 Apr 03, 13:27
Location: Aux trousses de Fantômas !

Re: Jean Renoir (1894-1979)

Post by Commissaire Juve »

Dans ce film, il gueule. Il passe son temps à gueuler. Et ça n'est jamais drôle ; il est tout simplement antipathique.
La vie de l'Homme oscille comme un pendule entre la douleur et l'ennui...
User avatar
Rick Blaine
Charles Foster Kane
Posts: 20206
Joined: 4 Aug 10, 13:53
Last.fm
Location: Paris

Re: Jean Renoir (1894-1979)

Post by Rick Blaine »

Commissaire Juve wrote:Dans ce film, il gueule. Il passe son temps à gueuler. Et ça n'est jamais drôle ; il est tout simplement antipathique.
C'est un peu logique qu'il le soit, surtout au début. C'est un type fermé, comme son gendre d'une certaines manière. C'est assez voulu qu'il soit au moins partiellement antipathique. C'est justement la logique du film d'ouvrir un peu les personnages les uns vers les autres. Pour faire un parallèle peut-être un peu foireux, le film montre quelque chose d'un peu similaire au Goût des autres (Le ton et l'histoire ne sont pas du tout les mêmes , mais l'évolution des personnages un peu similaire). Bacri y tient un rôle que l'on peu rapprocher de celui de Charpin, et au départ ils on une part qui est assez antipathique. Cela n’empêche pas que je finisse par les trouver attachants.
User avatar
Commissaire Juve
Charles Foster Kane
Posts: 23029
Joined: 13 Apr 03, 13:27
Location: Aux trousses de Fantômas !

Re: Jean Renoir (1894-1979)

Post by Commissaire Juve »

Moi, je le compare à n'importe quel personnage irascible de De Funès... La grosse différence, c'est que Fufu arrive à être drôle en même temps.

Quant au personnage du gendre... gggnnnnrrr ! il m'a collé des envies de meurtre pendant tout le film :x . A part la fille de Charpin (qui n'a qu'un rôle accessoire), il n'y a aucun personnage sympathique dans ce film.

EDIT : dans le même genre, je recommande Les culottes rouges d'Alex Joffé. Les deux personnages principaux -- joués par Laurent Terzieff et Bourvil -- sont tout aussi antipathiques (chacun à leur façon).
La vie de l'Homme oscille comme un pendule entre la douleur et l'ennui...