Christian-Jaque (1904-1994)

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés avant 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

User avatar
Beule
Cadreur
Posts: 4466
Joined: 12 Apr 03, 22:11

Christian-Jaque (1904-1994)

Post by Beule »

Puisque se profile à l'horizon la sortie du remake de son film le plus célèbre, Fanfan la Tulipe -ce qui personnellement ne me dérange pas outre mesure, Fanfan restant à mes yeux une oeuvrette charmante aux accents picaresques un peu outrés, je lui préfère Cartouche succédané né de son succès - j'aimerais connaître vos avis concernant ce stackhanoviste du cinéma français des années 30-60.

Cinéaste prolifique, il n'est jamais considéré comme un auteur, même s'il a le plus souvent directement collaboré aux scénarii de ses oeuvres, sans doute parce qu'il est difficile de trouver une ligne directrice à sa carrière. Ce pourrait être un peu le Curtiz du cinéma français, mais son style lui même est peu reconnaissable: capable de livrer une mise en image purement fonctionnelle lorsqu'il s'agit de mettre en valeur les pitreries de Fernandel (François 1er, Ernest le rebelle, Raphaël le tatoué), il sait aussi faire preuve d'une élégance innée et se montrer maître dans l'utilisation dramaturgique du plan séquence (Boule de Suif) même si parfois, l'académisme guette (La Chartreuse de Parme)

En fait on reconnaît aujourd'hui surtout en lui le grand célébrateur de l'esprit d'enfance, qui fait tout le prix des Disparus de Saint-Agil ou de L'Assasinat du Père Noël.

Sa grande décennie semble celle des années 40, mais après tout il y a peut-être de bonnes surprises dans les oeuvres ultérieures.

Mes préférences:
Premier bal, chronique douce-amère sur la perte de l'innocence. Exquis
Les disparus de Saint-Agil tout le charme de Véry porté comme jamais à l'écran
Voyage sans espoir délicieux drame policier empreint de poésie, sur un scénario plein de charme de Mac Orlan
Boule de suif sublimé par des acteurs en état de grâce (Salou :P ) et une extraordinaire photo embrumée de Matras tirant une expressivité remarquable des décors de Barsacq. Un grand film résistant après l'heure.
Un revenant satire sociale brillante et cinglante
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 92002
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Post by Jeremy Fox »

Je suis d'accord avec toi sur les films avec Fernandel qui sont à peu près irregardables pour moi et faisant partie de ces plus mauvais même si ce sont les plus réputés.

J'aime assez Boule de suif , Un revenant et je ne serais pas aussi sévère que toi sur Fanfan la tulipe toujours aussi agréable à regarder. Sinon Adorables créatures est assez sympathique et j'aime assez aussi La tulipe noire avec Delon mais ça remonte à tellement loin que je ne sais pas ce que j'en penserais aujourd'hui.

Mais en regardant l'ensemble de sa filmo, c'est plutôt négatif à mon avis, n'accrochant pas trop non plus à ces films sur l'enfance.
Bob Harris

Re: Christian-Jaque

Post by Bob Harris »

Quelle culture naphtalinesque... C'est impressionnant. :shock:
User avatar
Roy Neary
Once upon a time...
Posts: 51359
Joined: 12 Apr 03, 01:42
Liste DVD

Post by Roy Neary »

Je n'ai pas vraiment d'avis négatif ou positif sur Christian-Jaque. Tout dépend des films. Certains d'entre eux, par leur fantaisie, le font un peu sortir du lot des simples illustrateurs.

Ceux que je préfère :
Les disparus de Saint-Agil
Boule de suif
L'assassinat du Père Noël
et sa poésie
Fanfan la Tulipe
La Tulipe Noire
Image
Simone Choule
antépiphoromaniaque
Posts: 4355
Joined: 13 Apr 03, 14:39
Location: Chez Trelkovsky...

Post by Simone Choule »

Ce réalisateur est un con.
User avatar
Roy Neary
Once upon a time...
Posts: 51359
Joined: 12 Apr 03, 01:42
Liste DVD

Post by Roy Neary »

Simone Choule wrote:Ce réalisateur est un con.
Si tu fais référence à la Continentale, sache qu'il a rejoint les FFI peu après.
Image
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 92002
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Post by Jeremy Fox »

Simone Choule wrote:Ce réalisateur est un con.
On parle du réalisateur pas de l'homme.
User avatar
Beule
Cadreur
Posts: 4466
Joined: 12 Apr 03, 22:11

Post by Beule »

Roy Neary wrote:
Simone Choule wrote:Ce réalisateur est un con.
Si tu fais référence à la Continentale, sache qu'il a rejoint les FFI peu après.
Et si c'est le seul argument, alors la moitié du cinéma français de l'époque était composée de cons :roll:

Jeremy, tu veux dire que tu est insensible au charme des Disparus, du Père Noël et de l'enfer des anges?
Personnellement je vais partir en week end tout contrit :cry:
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 92002
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Post by Jeremy Fox »

Beule wrote:
Roy Neary wrote: Si tu fais référence à la Continentale, sache qu'il a rejoint les FFI peu après.
Et si c'est le seul argument, alors la moitié du cinéma français de l'époque était composée de cons :roll:

Jeremy, tu veux dire que tu est insensible au charme des Disparus, du Père Noël et de l'enfer des anges?
Personnellement je vais partir en week end tout contrit :cry:
Pour les cons, je pense pareil et heureusement que je n'aime pas que les films des 'non-cons'.

Pour "Le père Noël de Saint Agil en enfer", j'aime bien ces trois films, j'aime leur ton mais je n'ai jamais ressenti autre chose que de la sympathie pour ces films très appréciés par ailleurs ;-)
Brice Kantor
Mister Ironbutt 2005
Posts: 7489
Joined: 13 Apr 03, 09:15

Post by Brice Kantor »

Jeremy Fox wrote:Je suis d'accord avec toi sur les films avec Fernandel qui sont à peu près irregardables pour moi et faisant partie de ces plus mauvais même si ce sont les plus réputés.
Je ris bien devant "Raphaël le tatoué" et "François 1er" moi!

Sinon, en ce qui concerne ce réal, j'aime beaucoups ce que j'ai vu de lui (à part "Fanfan" que je trouve insupportbale)... Ses films pour la Continentale sont vraiment beaux.
User avatar
Morgan
Accessoiriste
Posts: 1613
Joined: 14 Apr 03, 11:36
Location: Cahors (Lot)

Post by Morgan »

J'aime beaucoup "Sortilèges" de 1944 sur un scénario de Jacques Prévert. Avec une remarquable utilisation pour la musique du "petit cordonnier", chanson populaire choisie par Prévert. Atmosphère de village de montagne sous la neige, personnages de villageois assez réussis, ambiance fantastique et poétique.
Personne
Cadreur
Posts: 4002
Joined: 14 Apr 03, 11:22

Post by Personne »

Tiens? Personne (n')a cité Les Pétroleuses :lol: :arrow:

Image

Je cherche ce DVD d'ailleurs :wink:
Image
User avatar
Beule
Cadreur
Posts: 4466
Joined: 12 Apr 03, 22:11

Post by Beule »

Morgan wrote:J'aime beaucoup "Sortilèges" de 1944 sur un scénario de Jacques Prévert. Avec une remarquable utilisation pour la musique du "petit cordonnier", chanson populaire choisie par Prévert. Atmosphère de village de montagne sous la neige, personnages de villageois assez réussis, ambiance fantastique et poétique.
Ah, c'est celui-là surtout que je rêve de voir, l'association avec Prévert me mettant l'eau à la bouche :wink: (même si pour Ernest le rebelles, elle n'atteignait pas des sommets il faut bien l'avouer :? ).

Si j'en crois ce que j'ai lu ce we, Christian-Jaque fut effectivement le réal du premier film de la Continental (Le Père Noël), mais il aurait aussi sciemment mis fin à sa collaboration avec Greven suite à des désaccords - apparemment cinématographiques plus qu'idéologiques certes - dès 1943.
User avatar
Morgan
Accessoiriste
Posts: 1613
Joined: 14 Apr 03, 11:36
Location: Cahors (Lot)

Post by Morgan »

Beule wrote:
Morgan wrote:J'aime beaucoup "Sortilèges" de 1944 sur un scénario de Jacques Prévert. Avec une remarquable utilisation pour la musique du "petit cordonnier", chanson populaire choisie par Prévert. Atmosphère de village de montagne sous la neige, personnages de villageois assez réussis, ambiance fantastique et poétique.
Ah, c'est celui-là surtout que je rêve de voir, l'association avec Prévert me mettant l'eau à la bouche :wink: (même si pour Ernest le rebelles, elle n'atteignait pas des sommets il faut bien l'avouer :? ).

Si j'en crois ce que j'ai lu ce we, Christian-Jaque fut effectivement le réal du premier film de la Continental (Le Père Noël), mais il aurait aussi sciemment mis fin à sa collaboration avec Greven suite à des désaccords - apparemment cinématographiques plus qu'idéologiques certes - dès 1943.
Hélas ce film passe TRES TRES RAREMENT à la télé et n'existe pas en VHS, encore moins en DVD.

J'ai eu la chance de le voir, il y a quelques années déjà, dans un ciné-club.
Il faudrait interpeler Patrick Brion sur FR3, pour ses rétrospectives du cinéma français !
User avatar
Beule
Cadreur
Posts: 4466
Joined: 12 Apr 03, 22:11

Post by Beule »

Petit up :oops: attendu que le Reflet Medicis propose justement à partir d'aujourd'hui dans le cadre de la programmation Les Oubliés du Cinéma Français un cycle consacré à Christian-Jaque.
Au programme (sélectif) aujourd'hui Les Disparus de saint-Agil; vendredi le merveilleux Premier Bal au ton si unique (un vrai coup de coeur celui-là) et dimanche Un revenant.
Apparemment la semaine prochaine l'Assassinat du Père Noël, le noir et romantique Voyage sans espoir et (I'm happy!) Sortilèges :) .

ET tant pis pour Simone :?