Robert Aldrich (1918-1983)

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés avant 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

User avatar
Rick Blaine
Charles Foster Kane
Posts: 20146
Joined: 4 Aug 10, 13:53
Last.fm
Location: Paris

Re: Robert Aldrich (1918-1983)

Post by Rick Blaine »

J'ai vraiment hâte de pouvoir découvrir ce film.
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 90417
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: Robert Aldrich (1918-1983)

Post by Jeremy Fox »

Oui moi aussi ce texte m'a donné sacrément envie de découvrir ce film. Merci :wink:
manuma
Accessoiriste
Posts: 1771
Joined: 31 Dec 07, 21:01

Re: Robert Aldrich (1918-1983)

Post by manuma »

Vu seulement dans sa version de 114 minutes. Mais déjà, de tous les grands films signés par Aldrich dans les années 70, celui-là demeure mon préféré (enfin... à égalité avec Ulzana's raid tout de même). Le score de Goldsmith est probablement l'un de ceux que j'ai le plus écouté du maestro.

Hâte de le découvrir dans sa version intégrale... en DVD à défaut du grand écran, car il y a peu chance qu'il passe au ciné vers chez moi.
phylute
La France peut être fière
Posts: 25848
Joined: 2 Jan 04, 00:42
Location: Dans les Deux-Sèvres, pas loin de chez Lemmy

Re: Robert Aldrich (1918-1983)

Post by phylute »

Merci pour vos retours, c'est sympa :wink:
Et dans un mois, chronique de Deux filles au tapis qui ressort également en salle :wink:
Les films sont à notre civilisation ce que les rêves sont à nos vies individuelles : ils en expriment le mystère et aident à définir la nature de ce que nous sommes et de ce que nous devenons. (Frank Pierson)
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 90417
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: Robert Aldrich (1918-1983)

Post by Jeremy Fox »

phylute wrote:Et dans un mois, chronique de Deux filles au tapis qui ressort également en salle :wink:
Pas revu depuis son passage au cinéma de minuit mais très grand souvenir de celui-ci qui avait pourtant été très mollement accueilli l'année de sa sortie.
manuma
Accessoiriste
Posts: 1771
Joined: 31 Dec 07, 21:01

Re: Robert Aldrich (1918-1983)

Post by manuma »

Jeremy Fox wrote:
phylute wrote:Et dans un mois, chronique de Deux filles au tapis qui ressort également en salle :wink:
Pas revu depuis son passage au cinéma de minuit mais très grand souvenir de celui-ci qui avait pourtant été très mollement accueilli l'année de sa sortie.
Parions que les critiques seront un peu moins tièdes, cette fois...
User avatar
Rick Blaine
Charles Foster Kane
Posts: 20146
Joined: 4 Aug 10, 13:53
Last.fm
Location: Paris

Re: Robert Aldrich (1918-1983)

Post by Rick Blaine »

manuma wrote:
Jeremy Fox wrote: Pas revu depuis son passage au cinéma de minuit mais très grand souvenir de celui-ci qui avait pourtant été très mollement accueilli l'année de sa sortie.
Parions que les critiques seront un peu moins tièdes, cette fois...
Il y a intérêt!!!

Quel superbe film.
User avatar
Père Jules
Quizz à nos dépendances
Posts: 15791
Joined: 30 Mar 09, 20:11
Location: Avec mes chats sur l'Atalante

Re: Robert Aldrich (1918-1983)

Post by Père Jules »

phylute wrote:Merci pour vos retours, c'est sympa :wink:
Et dans un mois, chronique de Deux filles au tapis qui ressort également en salle :wink:
Hâte de lire ça. Film qui est entré instantanément dans mon top 100 à sa découverte.
Pat Wheeler
Assistant(e) machine à café
Posts: 241
Joined: 6 Jan 13, 12:54

Re: Robert Aldrich (1918-1983)

Post by Pat Wheeler »

Bien d'accord avec toutes vos éloges concernant L'Ultimatum... et Deux Filles au Tapis.
D'ailleurs je trouve la fin de carrière d'Aldrich cruellement sous-estimée dans son ensemble (Plein la Gueule et Bande de Flics sont tout aussi excellents).
Image
User avatar
Flol
smells like pee spirit
Posts: 45950
Joined: 14 Apr 03, 11:21

Re: Robert Aldrich (1918-1983)

Post by Flol »

manuma wrote:Le score de Goldsmith est probablement l'un de ceux que j'ai le plus écouté du maestro.
D'ailleurs, c'est uniquement à travers sa musique que je connaissais ce film. Et comme un paquet d'autres films mis en musique par Goldsmith à cette époque, j'étais persuadé qu'il s'agissait d'une petite série B sans intérêt. Je crois que je m'étais trompé...
manuma
Accessoiriste
Posts: 1771
Joined: 31 Dec 07, 21:01

Re: Robert Aldrich (1918-1983)

Post by manuma »

Ratatouille wrote:Je crois que je m'étais trompé...
Lourdement , en effet... c'est autre chose que Ransom ou Damnation alley.

Quant au score, je l'avais acheté au début des années 90, en ne connaissant le film que de nom. Un score passionnant mais assez atypique de Goldsmith dans son absence de thème fort. Curieux qu'on ne l'ait pas encore réédité, celui-là...
User avatar
hellrick
David O. Selznick
Posts: 12943
Joined: 14 May 08, 16:24
Liste DVD
Location: Sweet Transylvania, Galaxie Transexuelle

Re: Robert Aldrich (1918-1983)

Post by hellrick »

Je vais émettre quelques réserves très subjectives concernant L'ultimatum...

Le film commence vraiment très bien par une scène de commando où nos trois héros / méchants investissent un silo de missiles. Scènes longues mais fort bien menée avec un bon suspense et une tension efficace. Ensuite, je dois avouer que cette tension retombe lors des scènes politiques. Il est de bon ton sans doute de vanter (comme Tatav) la virulence de la charge anti-américaine mais j'ai trouvé que ces scènes alourdissaient le film et cassaient complètement son aspect thriller. Dommage parce que dès que ça concerne le président et la manière dont il est "coincé" par ses conseillers c'est beaucoup plus intéressant et que la fin est complètement cynique et désabusée (Big John aurait aimé!). Je ne dis pas qu'il aurait fallu virer tout le côté politique comme l'on fait les américains mais peut-être que raccourcir certaines scènes aurait - pour moi - étaient souhaitables car certaines m'ont parue très bavardes, sans doute parce que je suis peu sensible à la politique fiction. De manière purement "suspense" je me dis même que ça aurait été sympa que la nature du "document secret" ne soit jamais dévoilée...bien sûr ça aurait fait un autre film, plus purement thriller d'anticipation et moins politique-fiction. Chronique plus développée à venir de toutes manières.
Bon, maintenant je vais aller lire la longue critique sur Classik.

Bref, 4/6
Critiques ciné bis http://bis.cinemaland.net et asiatiques http://asia.cinemaland.net

Image
User avatar
Père Jules
Quizz à nos dépendances
Posts: 15791
Joined: 30 Mar 09, 20:11
Location: Avec mes chats sur l'Atalante

Re: Robert Aldrich (1918-1983)

Post by Père Jules »

Moins que le fond (que j'avais trouvé passionnant de bout en bout), c'est la forme qui m'avait un peu chagriné (et encore, ce film vaut un bon 7-8/10) avec tous ces split-screens un peu plombant qui relevaient plus de l'exercice de style que d'autre chose. Hâte que le BR arrive en tout cas.
User avatar
Flol
smells like pee spirit
Posts: 45950
Joined: 14 Apr 03, 11:21

Re: Robert Aldrich (1918-1983)

Post by Flol »

manuma wrote:
Ratatouille wrote:Je crois que je m'étais trompé...
Lourdement , en effet... c'est autre chose que Ransom ou Damnation alley.
Pas vu Ransom, mais j'avais pas détesté Damnation Alley...:oops:
Et désolé d'être encore HS, mais est-ce que tu aurais vu High Velocity ? J'adore ce score de Goldsmith, et c'est typiquement un "petit" film de cette époque qui me parait difficilement visible aujourd'hui, mais que j'aimerais beaucoup découvrir. Et Cassandra Crossing aussi, tiens !
manuma
Accessoiriste
Posts: 1771
Joined: 31 Dec 07, 21:01

Re: Robert Aldrich (1918-1983)

Post by manuma »

Ratatouille wrote:
manuma wrote: Lourdement , en effet... c'est autre chose que Ransom ou Damnation alley.
Pas vu Ransom, mais j'avais pas détesté Damnation Alley...:oops:
Et désolé d'être encore HS, mais est-ce que tu aurais vu High Velocity ? J'adore ce score de Goldsmith, et c'est typiquement un "petit" film de cette époque qui me parait difficilement visible aujourd'hui, mais que j'aimerais beaucoup découvrir. Et Cassandra Crossing aussi, tiens !
Et non, High velocity, c'est justement le seul de cette période (75-79) que je n'ai pas vu, avec Players dans un genre différent. Il était passé sur Canal au milieu en 1987 ou 88, mais je l'avais loupé. Très bon score "d'action latino" ceci-dit, même si je lui préfère Breakout dans la même veine.

Damnation alley, c'est clair que c'est une catastrophe. J'en attendais rien d'extraordinaire, mais quand même... de la part du scénariste de The Last run, Ulzana's raid et Night move, j'avais été surpris par la médiocrité du truc.