Henri-Georges Clouzot (1907-1977)

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés avant 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

Verbal
Assistant(e) machine à café
Posts: 159
Joined: 17 May 03, 16:20
Location: Rouen

Henri-Georges Clouzot (1907-1977)

Post by Verbal »

EDIT DE LA MODERATION:

N'hésitez pas à consulter les différents topics consacrés au réalisateur

Le corbeau (1943) et ses Chroniques Classik ici et là (édition Criterion)
Quai des orfèvres (1947)
Manon (1949)
Le salaire de la peur (1953)
La vérité (1960)
La prisonnière (1968)






-----------------------------------------------------------------------------------------------------









Les Diaboliques

D'ores et déjà je peux dire que je suis déçu. Malgré des seconds rôles savoureux et irrésistibles (Serrault à ses débuts, le mari despotique, l'inspecteur, le concierge, le vieux professeur), le couple principal est peu convaincant et trop manichéen, avec la femme forte et aux manières masculines (Signoret) et l'autre frêle, maladive, craintive (Clouzot qui joue affreusement mal). Du coup, et même si ce n'ets pas le but du film, aucune émotion n'est distillée et on regarde ça sans vraiment s'inquiéter pour les personnages, à l'inverse de <b>Fenêtre sur cour </b>par exemple. Le film est cependant loin d'être mauvais, avec une mise en scène stylisée et maîtrisée, qui utilise intelligement le motif récurrent de l'eau, un scénario habile, même s'il repose un peu trop sur la fameuse "révélation finale" qui est assez surprenante. Le film se permet pas mal de retournements de situation tout en restant un réaliste et une fluide. CLouzot a aussi bien compris une leçon Hitchockienne : juste avant de tomber sur un problème, il en invente un nouveau pour prendre au dépourvu le spectateur, comme pour le couple retraité qui entend la baignoire lors du "meurtre". De plus, la toute fin est très mystérieuse et confère au film une certaine poésie, une sorte d'onirisme serein. Pas mauvais, mais pas emballé.

4/6


Prochain cap : L'Assassin habite...au 21!
Tuck pendleton
Mogul
Posts: 10614
Joined: 13 Apr 03, 08:14

Re: Je continue avec Clouzot...

Post by Tuck pendleton »

il me foutait la trouille quand j'étais petit ce film...surtout la sortie du bain!
NUTELLA

Re: Je continue avec Clouzot...

Post by NUTELLA »

Verbal wrote:Les Diaboliques

D'ores et déjà je peux dire que je suis déçu. Malgré des seconds rôles savoureux et irrésistibles (Serrault à ses débuts, le mari despotique, l'inspecteur, le concierge, le vieux professeur), le couple principal est peu convaincant et trop manichéen, avec la femme forte et aux manières masculines (Signoret) et l'autre frêle, maladive, craintive (Clouzot qui joue affreusement mal). Du coup, et même si ce n'ets pas le but du film, aucune émotion n'est distillée et on regarde ça sans vraiment s'inquiéter pour les personnages, à l'inverse de <b>Fenêtre sur cour </b>par exemple. Le film est cependant loin d'être mauvais, avec une mise en scène stylisée et maîtrisée, qui utilise intelligement le motif récurrent de l'eau, un scénario habile, même s'il repose un peu trop sur la fameuse "révélation finale" qui est assez surprenante. Le film se permet pas mal de retournements de situation tout en restant un réaliste et une fluide. CLouzot a aussi bien compris une leçon Hitchockienne : juste avant de tomber sur un problème, il en invente un nouveau pour prendre au dépourvu le spectateur, comme pour le couple retraité qui entend la baignoire lors du "meurtre". De plus, la toute fin est très mystérieuse et confère au film une certaine poésie, une sorte d'onirisme serein. Pas mauvais, mais pas emballé.

4/6


Prochain cap : L'Assassin habite...au 21!

l'assassin habite au 21 est mon Clouzot préfèré,j'attends donc ton avis avec impatience 8)
Verbal
Assistant(e) machine à café
Posts: 159
Joined: 17 May 03, 16:20
Location: Rouen

Re: Je continue avec Clouzot...

Post by Verbal »

Tuck pendleton wrote:il me foutait la trouille quand j'étais petit ce film...surtout la sortie du bain!
C'est justement le gros problème du film : pas flippé une seule fois pour ma pomme! Bon, j'ai pas 8 ans non plus, mais quand même... :x

A la sortie du bain, en tout cas tout au début, en voyant les yeux blancs, je me suis demandé si le film n'allait pas prendre une tournure fantastique. Ca m'aurait pas déplu.
Verbal
Assistant(e) machine à café
Posts: 159
Joined: 17 May 03, 16:20
Location: Rouen

Re: Je continue avec Clouzot...

Post by Verbal »

Tuck pendleton wrote:il me foutait la trouille quand j'étais petit ce film...surtout la sortie du bain!
Au fait c'est quoi ta signature?
Ca me dit quelque chose...
Tuck pendleton
Mogul
Posts: 10614
Joined: 13 Apr 03, 08:14

Re: Je continue avec Clouzot...

Post by Tuck pendleton »

Verbal wrote:
Tuck pendleton wrote:il me foutait la trouille quand j'étais petit ce film...surtout la sortie du bain!
Au fait c'est quoi ta signature?
Ca me dit quelque chose...
raising cain...un des cinq meilleurs films de De palma :roll: :D
Melmoth
G.I. Joe
Posts: 6135
Joined: 12 Apr 03, 01:41

Re: Je continue avec Clouzot...

Post by Melmoth »

NUTELLA wrote:l'assassin habite au 21 est mon Clouzot préfèré,j'attends donc ton avis avec impatience 8)
Tu me fais plaisir Nut' ! Quelle distribution ! Quels dialogues ! :D
Image
NUTELLA

Re: Je continue avec Clouzot...

Post by NUTELLA »

Harry Dawes wrote:
NUTELLA wrote:l'assassin habite au 21 est mon Clouzot préfèré,j'attends donc ton avis avec impatience 8)
Tu me fais plaisir Nut' ! Quelle distribution ! Quels dialogues ! :D

oui et quel scénario ! 8)
Brice Kantor
Mister Ironbutt 2005
Posts: 7489
Joined: 13 Apr 03, 09:15

Re: Je continue avec Clouzot...

Post by Brice Kantor »

Tuck pendleton wrote:
Verbal wrote:
Au fait c'est quoi ta signature?
Ca me dit quelque chose...
raising cain...un des cinq meilleurs films de De palma :roll: :D
tu as fais exprès de mettre ça le jour ou j'avais changé d'avatar sur Mad? :roll: :mrgreen:
Tuck pendleton
Mogul
Posts: 10614
Joined: 13 Apr 03, 08:14

Re: Je continue avec Clouzot...

Post by Tuck pendleton »

Mac Lean wrote:
Tuck pendleton wrote:
raising cain...un des cinq meilleurs films de De palma :roll: :D
tu as fais exprès de mettre ça le jour ou j'avais changé d'avatar sur Mad? :roll: :mrgreen:

ah non pas du tout..j'ai la flemme d'aller sur mad...c'est quoi ton avatar?

edit: bon j'ai vu :wink: mais moi y'a une cohérence entre ma signature et l'avatar... et na!
Faut croire qu'un esprit Lithgow flottait dans l'air vendredi. :P
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 92002
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: Je continue avec Clouzot...

Post by Jeremy Fox »

NUTELLA wrote:
Harry Dawes wrote:
Tu me fais plaisir Nut' ! Quelle distribution ! Quels dialogues ! :D

oui et quel scénario ! 8)
Mon Clouzot préféré moi aussi, un film au cours duquel je ris à gorge déployé grâce surtout à un Noël Roquevert survolté :-)
Melmoth
G.I. Joe
Posts: 6135
Joined: 12 Apr 03, 01:41

Re: Je continue avec Clouzot...

Post by Melmoth »

Jeremy Fox wrote:Mon Clouzot préféré moi aussi, un film au cours duquel je ris à gorge déployé grâce surtout à un Noël Roquevert survolté :-)
Le film ou l'immense talent de dialoguiste de Clouzot est utilisé de la façon la plus ludique. Roquevert, Tissier et Larquey, ma brochette de second couteaux préférée :D
Image
Bob Harris

Re: Je continue avec Clouzot...

Post by Bob Harris »

"L'Assassin habite au 21" : Absolument jubilatoire, avec des dialogues hilarants servis par une interprétation d'anthologie (Fresnay, Larquey, Delair, Roquevert, etc...)
Captain Blood
Girondin des Bois
Posts: 2358
Joined: 4 Jul 03, 12:35
Location: Bords d'eaux

Post by Captain Blood »

Pour moi, c'est le Clouzot qu'il faut voir, à la fois drôle et inquiétant, mystérieux et prenant avec comme souvent une fin innatendue. Dialogues et acteurs fabuleux, c'est que du bonheur... :wink:
"Quand les types de cent trente kilos disent certaines choses, les types de soixante kilos les écoutent."


Image
Sergius Karamzin
Invité
Posts: 5977
Joined: 14 Apr 03, 11:54

Post by Sergius Karamzin »

Chacun renfonçant son clou, je ne suis pas fan du film, pour moi ses deux grandes réussites sont "Le corbeau" et son dernier film "La prisonnière"... sublime.