Budd Boetticher (1916-2001)

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés avant 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

User avatar
Major Tom
Petit ourson de Chine
Posts: 20660
Joined: 24 Aug 05, 14:28

Re: Budd Boetticher (1916-2001)

Post by Major Tom »

Ratatouille wrote:
Père Jules wrote:On attend avec impatience les retours de Ratatouille et du Major sur Ride Lonesome. :D
Alors en fait, j'ai pas du tout regardé ça hier soir (j'ai vu Hardcore de Schrader).
Mais logiquement, je devrais le voir ce soir après une séance ciné (c'est quand même cool qu'il fasse des films courts, l'ami Budd).
Décidément on a vraiment la même vie. :shock: (Sauf que je n'ai pas regardé Hardcore, je n'ai pas eu le temps de regarder de films du tout hier soir.)

Mais je le regarderai ce soir, promis.
Image
Clique ici Image ... et ta vie va changer pour toujours
User avatar
hellrick
David O. Selznick
Posts: 12781
Joined: 14 May 08, 16:24
Liste DVD
Location: Sweet Transylvania, Galaxie Transexuelle

Re: Budd Boetticher (1916-2001)

Post by hellrick »

J'ai revu mon Expedition du Fort King en dvd, c'est quand même plaisant, il y a de belles séquences (la traversée des marais, l'embuscade indienne), c'est court, rythmé, pas très crédible mais ça passe bien. C'est très mineur mais loin d'être honteux, c'est le genre de western grand public qui passe bien sans laisser de grands souvenirs. Mais on ne s'y ennuie pas (pour moi en tout cas)
Critiques ciné bis http://bis.cinemaland.net et asiatiques http://asia.cinemaland.net

Image
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 89596
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: Budd Boetticher (1916-2001)

Post by Jeremy Fox »

hellrick wrote:J'ai revu mon Expedition du Fort King en dvd, c'est quand même plaisant, il y a de belles séquences (la traversée des marais, l'embuscade indienne), c'est court, rythmé, pas très crédible mais ça passe bien. C'est très mineur mais loin d'être honteux, c'est le genre de western grand public qui passe bien sans laisser de grands souvenirs. Mais on ne s'y ennuie pas (pour moi en tout cas)
Oui moi aussi, ma dernière vision fut moins catastrophique que les précédentes ; j'exprimais donc la même chose que toi dans le topic western. En revanche, je ne pourrais jamais dire la même chose à propos de Révolte au Mexique qui est vraiment "insauvable".
User avatar
Père Jules
Quizz à nos dépendances
Posts: 15730
Joined: 30 Mar 09, 20:11
Location: Avec mes chats sur l'Atalante

Re: Budd Boetticher (1916-2001)

Post by Père Jules »

Et encore, on est loin des chefs-d'oeuvre à venir. Ce Seminole m'avait laissé un petit goût d'inachevé. Un truc un peu nonchalant, pas très abouti mais pas désagréable du tout.
User avatar
Jack Carter
Certains l'aiment (So)chaud
Posts: 22245
Joined: 31 Dec 04, 14:17
Location: Dans le cerveau de Dale Cooper

Re: Budd Boetticher (1916-2001)

Post by Jack Carter »

Jeremy Fox wrote: En revanche, je ne pourrais jamais dire la même chose à propos de Révolte au Mexique qui est vraiment "insauvable".
jusqu'à la jaquette du dvd Sidonis, c'est dire :mrgreen:

ceçi dit, pas encore vu :lol:
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 89596
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: Budd Boetticher (1916-2001)

Post by Jeremy Fox »

Père Jules wrote:Et encore, on est loin des chefs-d'oeuvre à venir.
à des années lumière même.

Ps : Ratatouille a beaucoup aimé (7.5) Ride Lonesome 8)
User avatar
Père Jules
Quizz à nos dépendances
Posts: 15730
Joined: 30 Mar 09, 20:11
Location: Avec mes chats sur l'Atalante

Re: Budd Boetticher (1916-2001)

Post by Père Jules »

Jeremy Fox wrote: Ps : Ratatouille a beaucoup aimé (7.5) Ride Lonesome 8)
C'est trop peu :|
User avatar
Rick Blaine
Howard Hughes
Posts: 19639
Joined: 4 Aug 10, 13:53
Last.fm
Location: Paris

Re: Budd Boetticher (1916-2001)

Post by Rick Blaine »

Père Jules wrote:
Jeremy Fox wrote: Ps : Ratatouille a beaucoup aimé (7.5) Ride Lonesome 8)
C'est trop peu :|
Beaucoup trop peu.
Jack Carter wrote:
Jeremy Fox wrote: En revanche, je ne pourrais jamais dire la même chose à propos de Révolte au Mexique qui est vraiment "insauvable".
jusqu'à la jaquette du dvd Sidonis, c'est dire :mrgreen:

ceçi dit, pas encore vu :lol:
Ne te précipite pas pour le regarder, tu ne rates rien...
User avatar
Flol
smells like pee spirit
Posts: 45117
Joined: 14 Apr 03, 11:21

Re: Budd Boetticher (1916-2001)

Post by Flol »

Rick Blaine wrote:
Père Jules wrote:
C'est trop peu :|
Beaucoup trop peu.
Alors je m'explique (en quelques mots) : j'ai effectivement trouvé ça très bon.
Randolph Scott, tout en économie de mots (le peu qu'il sort claquent comme un fouet), cette ambiance mortifère et grave qui plane au-dessus des personnages pendant l'intégralité du film, jusqu'à cet affrontement final qui avait tout pour me faire exploser les yeux...sauf que je trouve la résolution très (trop !) rapide (SPOILER je n'ai même pas fait gaffe au fait que le perso de Lee Van Cleef était abattu...c'est en le voyant allongé sur le sol à la fin que je m'en suis rappelé). En gros, ça monte ça monte ça monte !....et hop c'est fini. Ah. Ok. :|
Par contre, le plan final est mortel. A lui seul, il a fait passer ma note de 7 à 7.5...ce qui reste une très bonne note, hein ! Pour le moment, il se chamaille même avec 3 autres pour être mon film du mois.
Donc faisez pas trop la tête, les gars.

EDIT : ah oui, et j'oubliais...Karen Steele est superbe. :shock:
Bcar
Assistant(e) machine à café
Posts: 108
Joined: 29 Mar 11, 20:53

Re: Budd Boetticher (1916-2001)

Post by Bcar »

J'ai vu que 3 films de l'ami Boetticher mais il me semble que les fins expédier c'est un peu sa marque de fabrique, non ?
A mon sens ce qui l'intéresse, c'est le cheminement, les motivations, l'évolution de ses personnages, le dénouement est envoyé en deux secondes parce que la quête est fini, le mouvement (ou l'absence de mouvement ) s’interrompt parce que l'ordre est rétabli.
User avatar
monk
Décorateur
Posts: 3632
Joined: 21 Jun 05, 09:55

Re: Budd Boetticher (1916-2001)

Post by monk »

Bcar wrote:J'ai vu que 3 films de l'ami Boetticher mais il me semble que les fins expédier c'est un peu sa marque de fabrique, non ?
Pas particulièrement, c'est quelque chose que j'ai remarqué dans pas mal de films des 50's, et entre autres, certains Daves ou Lang.
User avatar
Flol
smells like pee spirit
Posts: 45117
Joined: 14 Apr 03, 11:21

Re: Budd Boetticher (1916-2001)

Post by Flol »

Image

Voilà bien un drôle de film : pendant 20mn, on est face à un western plutôt tranquillou, à l'ambiance champêtre et détendue...et d'un coup, ça bascule dans la tragédie, avec des fulgurances d'une cruauté assez hallucinante (un mari abattu froidement sous les yeux de sa femme, cette dernière étant ensuite utilisée comme appât afin d'éliminer un brigand...et il y a même du gore pendant un quart de seconde ! :o), et une mise en scène toujours aussi soignée de la part de Boetticher.
Quant à Randolph Scott, je suis en train de devenir fan : il dégage un sacré charisme (la scène où il embrasse Maureen O'Sullivan en la prenant violemment dans ses bras), et j'ai du mal à comprendre que son côté certes un peu statique puisse rebuter. Là pour le coup, je l'ai vraiment trouvé excellent. Idem concernant Richard Boone : sacrée gueule de truand, celui-là.
Enfin je me rends compte, après 3 films découverts de Boetticher découverts en 2 semaines, qu'il y a un autre élément que j'apprécie beaucoup dans ses films : ce sont les compositions de Heinz Roemheld. Là encore, un magnifique thème principal, répété de nombreuses fois pendant 75mn, mais à chaque fois réorchestré différemment. Ce type savait composer, et je ne connaissais même pas son existence il y a 2 semaines.
Et puis cette réplique finale, quoi : "it's going to be a nice day". Génial. 8)

8/10
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 89596
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: Budd Boetticher (1916-2001)

Post by Jeremy Fox »

et une mise en scène toujours aussi soignée de la part de Boetticher.
8)
Quant à Randolph Scott, je suis en train de devenir fan : il dégage un sacré charisme (la scène où il embrasse Maureen O'Sullivan en la prenant violemment dans ses bras), et j'ai du mal à comprendre que son côté certes un peu statique puisse rebuter.

8)
Enfin je me rends compte, après 3 films découverts de Boetticher découverts en 2 semaines, qu'il y a un autre élément que j'apprécie beaucoup dans ses films : ce sont les compositions de Heinz Roemheld. Là encore, un magnifique thème principal, répété de nombreuses fois pendant 75mn, mais à chaque fois réorchestré différemment. Ce type savait composer, et je ne connaissais même pas son existence il y a 2 semaines.
8)


Commencer la journée en lisant ça... :D
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 89596
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: Budd Boetticher (1916-2001)

Post by Jeremy Fox »

Ca me fait penser qu'il y a un film que tu devrais adorer avec Randolph Scott (en plus de la photo, la musique, le scénario, la mise en scène...), c'est le sublime Coups de feu dans la Sierra de Peckinpah :idea:
User avatar
feb
I want to be alone with Garbo
Posts: 8751
Joined: 4 Nov 10, 07:47
Location: San Galgano

Re: Budd Boetticher (1916-2001)

Post by feb »

Jeremy Fox wrote:Commencer la journée en lisant ça... :D
Voilà un homme heureux pour la journée :mrgreen:
ed wrote:Portrait de la jeune fille en feu
L'un des films les plus rigoureux, scénaristiquement et formellement, qu'il m'ait été donné de voir depuis longtemps (...)