Raoul Walsh (1887-1980)

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés avant 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 89965
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: Raoul Walsh (1887-1980)

Post by Jeremy Fox »

Phnom&Penh wrote:Par nonchalance, je ne voulais pas qualifier le sujet du film, ni son rythme décontracté. Un manque d'implication totale, d'ambition, peut-être? Mais ce n'est pas bien grave, ce n'est qu'un mot :wink:
Oui bien sûr d'autant que je me doutais bien que nous n'en aurions pas la même définition, tout simplement :wink: C'est pour ça que je prévenais chipoter :mrgreen:

J'en ai maintenant lu la moitié et c'est passionnant
daniel gregg
Producteur Exécutif
Posts: 7073
Joined: 23 Feb 04, 23:31

Re: Raoul Walsh (1887-1980)

Post by daniel gregg »

Jeremy Fox wrote:
Phnom&Penh wrote:Par nonchalance, je ne voulais pas qualifier le sujet du film, ni son rythme décontracté. Un manque d'implication totale, d'ambition, peut-être? Mais ce n'est pas bien grave, ce n'est qu'un mot :wink:
Oui bien sûr d'autant que je me doutais bien que nous n'en aurions pas la même définition, tout simplement :wink: C'est pour ça que je prévenais chipoter :mrgreen:

J'en ai maintenant lu la moitié et c'est passionnant
Tout lu d'un coup ! :arrow:

Image
User avatar
Phnom&Penh
Accessoiriste
Posts: 1968
Joined: 28 Feb 08, 12:17
Location: Sans beurre, on meurt

Re: Raoul Walsh (1887-1980)

Post by Phnom&Penh »

Jeremy Fox wrote:Oui bien sûr d'autant que je me doutais bien que nous n'en aurions pas la même définition,
Je me contredit d'ailleurs puisque je parle plus loin du rythme nonchalant et "toujours égal" du film, donc dans un sens qui se rapproche du tien mais cette fois sans en faire un reproche. Je n'avais surtout pas trop réfléchi en le choisissant, donc il ne faut pas donner trop d'importance au qualificatif :wink:
Je devais vouloir dire que le film avait des côtés un peu désinvoltes, qu'il cherchait plus à amuser le public qu'à l'impressionner, mais que cela faisait aussi son charme et qu'il restait sérieusement construit.
daniel gregg wrote:Tout lu d'un coup !
L'oeil du caméléon du Yemen...Euh, merci :mrgreen:
"pour cet enfant devenu grand, le cinéma et la femme sont restés deux notions absolument inséparables", Chris Marker

Image
Julien Léonard
Duke forever
Posts: 11844
Joined: 29 Nov 03, 21:18
Location: Hollywood

Re: Raoul Walsh (1887-1980)

Post by Julien Léonard »

Je voudrais féliciter l'auteur de cette chronique, et lui dire un grand Bravo ! Un superbe travail, passionnant à lire. Fan de Walsh, j'applaudis des mains et des pieds. Le portrait de l'homme (du cinéaste) est saisissant. Il méritait bien ça, lui qui se voit ignoré par l'édition française (à part le livre de chez Edilig et son autobiographie, je n'ai rien d'autre). Encore bravo ! :wink:
Image
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 89965
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: Raoul Walsh (1887-1980)

Post by Jeremy Fox »

Terminé et je renouvelle toutes mes félicitations à l'auteur. En plus, voir citer Doris Day et Eleanor Parker à l'intérieur d'un même texte suffit à mon bonheur :mrgreen:

Juste un regret (toujours pour chipoter hein !) : que tu n'ais cité nulle part Saskatchewan (mais je sais très bien que tu le considères comme un de ses moins bons films alors qu'au contraire, c'est peut être celui que je préfère de ses années 50 avec Hornblower tout de même) :wink:
User avatar
Phnom&Penh
Accessoiriste
Posts: 1968
Joined: 28 Feb 08, 12:17
Location: Sans beurre, on meurt

Re: Raoul Walsh (1887-1980)

Post by Phnom&Penh »

Merci encore les amis!
Julien Léonard wrote:Il méritait bien ça, lui qui se voit ignoré par l'édition française (à part le livre de chez Edilig et son autobiographie, je n'ai rien d'autre). Encore bravo !
Remarque, l'intérêt, c'est que ça laisse de la place à l'imagination. Je ne sais pas si j'aurais osé inventer ma théorie du courage, lien "philosophique" dans l'oeuvre de Walsh, même en m'aidant d'une citation d'un éminent philosophe, s'il avait été le sujet de nombreuses études très sérieuses :uhuh:
Le livre de Walsh La colère des justes est assez éclairant sur son style. Il mélange du début à la fin de multiples scènes qu'on retrouve dans un grand nombre de ses films. Cela montre vraiment ce qu'il aime, ce qui fait sa patte. Et le rythme du livre est complétement délirant, je crois avoir rarement lu un bouquin où l'on courre tout le temps comme cela. Cela lui enlève de la qualité littéraire, mais ça montre bien combien le mouvement est un impératif presque physique chez Walsh: quand il écrit un roman à plus de 80 ans, il faut que ça bouge encore plus que dans ses films :lol: Il y avait eu une édition France Loisirs, on en trouve donc assez facilement des exemplaires pas cher chez les bouquinistes ou sur le net.
Jeremy Fox wrote:Juste un regret (toujours pour chipoter hein !) : que tu n'ais cité nulle part Saskatchewan (mais je sais très bien que tu le considères comme un de ses moins bons films alors qu'au contraire, c'est peut être celui que je préfère de ses années 50 avec Hornblower tout de même)
Visuellement, il y a de très belles choses mais je pense que j'ai mal vu ce film. J'étais persuadé d'avoir vu un film complétement raté et c'était une évidence pour moi. J'ai donc été surpris quand tu as dit le contraire, d'autant que je suis bon public en général et particulièrement avec Walsh. Je pense donc tout simplement que je l'ai vu fatigué ou en ayant été dérangé plusieurs fois, et qu'il faut que je le revoie.
"pour cet enfant devenu grand, le cinéma et la femme sont restés deux notions absolument inséparables", Chris Marker

Image
Strum
n'est pas Flaubert
Posts: 8451
Joined: 19 Nov 05, 15:35

Re: Raoul Walsh (1887-1980)

Post by Strum »

Superbe critique qui est aussi un portrait et prend donc parfois des allures de leçon de vie, merci Phnom ! Et je confirme, tu aimes bien le mot "nonchalant". :wink:
User avatar
Rick Blaine
Howard Hughes
Posts: 19829
Joined: 4 Aug 10, 13:53
Last.fm
Location: Paris

Re: Raoul Walsh (1887-1980)

Post by Rick Blaine »

Phnom&Penh wrote:Remarque, l'intérêt, c'est que ça laisse de la place à l'imagination. Je ne sais pas si j'aurais osé inventer ma théorie du courage, lien "philosophique" dans l'oeuvre de Walsh, même en m'aidant d'une citation d'un éminent philosophe, s'il avait été le sujet de nombreuses études très sérieuses :uhuh:
Une théorie que je trouve fort intéressante. La lecture de cette chronique a été très agréable et instructive, encore bravo.
homerwell
Assistant opérateur
Posts: 2502
Joined: 12 Mar 06, 09:57

Re: Raoul Walsh (1887-1980)

Post by homerwell »

Strum wrote:Superbe critique qui est aussi un portrait et prend donc parfois des allures de leçon de vie, merci Phnom ! Et je confirme, tu aimes bien le mot "nonchalant". :wink:
Inclinaison Phnom Penhienne à supporter avec stoïcisme les moussons Cambodgienne. :D

Ce qu'il y a de formidable dans cette chronique, plus qu'un avis donné sur tel film ou tel performance d'acteur, c'est que l'on y apprend tout un tas de trucs !
Un grand Bravo !!!
User avatar
Boubakar
Mécène hobbit
Posts: 48895
Joined: 31 Jul 03, 11:50

Re: Raoul Walsh (1887-1980)

Post by Boubakar »

Roy Neary wrote:La semaine Walsh continue et en plus d'un film, DVDClassik vous propose dans la même chronique une analyse du style du grand Raoul ! :D
Merci à notre collaborateur Paul Fléchère pour sa chronique du Roi et quatre reine.

:arrow: Le Roi et quatre reines
A quand la version PDF ?
User avatar
Jack Carter
Certains l'aiment (So)chaud
Posts: 22637
Joined: 31 Dec 04, 14:17
Location: Dans le cerveau de Dale Cooper

Re: Raoul Walsh (1887-1980)

Post by Jack Carter »

Julien Léonard wrote:Je voudrais féliciter l'auteur de cette chronique, et lui dire un grand Bravo ! Un superbe travail, passionnant à lire. Fan de Walsh, j'applaudis des mains et des pieds. Le portrait de l'homme (du cinéaste) est saisissant. Il méritait bien ça, lui qui se voit ignoré par l'édition française (à part le livre de chez Edilig et son autobiographie, je n'ai rien d'autre). Encore bravo ! :wink:
il y a quand meme ça :o :fiou:


Image
User avatar
Phnom&Penh
Accessoiriste
Posts: 1968
Joined: 28 Feb 08, 12:17
Location: Sans beurre, on meurt

Re: Raoul Walsh (1887-1980)

Post by Phnom&Penh »

Jack Carter wrote:il y a quand meme ça
Oui. Et tu le connais?
Il est plutôt introuvable et je crois qu'en plus sympa, il reprend pas mal (sans les citations de Gobineau :lol: ) les thèses développées par Michel Marmin dans Raoul Walsh ou l'Amérique perdue (livre plus facile à trouver). Cela dit, je ne l'ai pas lu, c'est ce que j'en avais entendu dire.
Vu la réputation que Walsh doit à Michel Marmin, et même si le livre en question reprend l'idée sans le discours politique, je préfère un ouvrage de critiques qui ont réellement cherché à creuser plus loin et recommande le No 28 de Trafic qui est facile à trouver et revient notamment sur Esther et le Roi, un film qui n'est pas du meilleur Walsh mais qui lui est très personnel par le choix du sujet. Sans oublier Jacques Lourcelles qui, dans son dictionnaire, fait de remarquables analyses de très nombreux films de Walsh.
Cela dit, je ne l'ai pas lu, c'est ce que j'avais entendu dire. Tu l'as lu?
"pour cet enfant devenu grand, le cinéma et la femme sont restés deux notions absolument inséparables", Chris Marker

Image
User avatar
Ann Harding
Régisseur
Posts: 3027
Joined: 7 Jun 06, 10:46
Location: Paname

Re: Raoul Walsh (1887-1980)

Post by Ann Harding »

Jack Carter wrote:Image
Oui, moi je l'ai lu. C'est un très bon ouvrage avec des analyses pertinentes de nombreux films. Si vous ne le trouvez pas dans une librairie, il est au moins à la bibliothèque. :wink:
Last edited by Ann Harding on 18 Mar 11, 18:08, edited 1 time in total.
User avatar
Ann Harding
Régisseur
Posts: 3027
Joined: 7 Jun 06, 10:46
Location: Paname

Re: Raoul Walsh (1887-1980)

Post by Ann Harding »

Petite info supplémentaire. Il n'y avait jusqu'ici aucune bio complète de Walsh (à part son autobio). Mais, le 4 juillet prochain, sa première bio sera publiée aux USA:
Image
Julien Léonard
Duke forever
Posts: 11844
Joined: 29 Nov 03, 21:18
Location: Hollywood

Re: Raoul Walsh (1887-1980)

Post by Julien Léonard »

Merci Ann Harding, c'est noté, je vais m'en commander un exemplaire de toute urgence ! :wink:
Image