Martin Scorsese : Les débuts (60's-70's)

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés avant 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

MJ
Conseiller conjugal
Posts: 11912
Joined: 17 May 05, 19:59
Location: Chez Carlotta

Re: Martin Scorsese : Les débuts (60's-70's)

Post by MJ »

Watkinssien wrote:De plus, New York, New York bénéficie d'une utilisation vraiment scorsésienne de la musique et de son rapport à l'image.
J'aime particulièrement la conversation téléphonique de De Niro dans la boîte de Harlem, totalement couverte par la musique. Avec vingt ans d'avance on pressent Casino.
Des moments comme cela le film n'en offre malheureusement pas assez sur la durée.
"Personne ici ne prend MJ ou GTO par exemple pour des spectateurs de blockbusters moyennement cultivés." Strum
Gounou
au poil !
Posts: 9768
Joined: 20 Jul 05, 17:34
Location: Lynchland

Re: Martin Scorsese : Les débuts (60's-70's)

Post by Gounou »

Beaucoup d'affection pour ce film imparfait et trop long (au rythme bancal, plus précisément).
Il y a une telle singularité dans ce mariage improbable de tonalités opposées que le film y trouve un vrai cachet, une vraie personnalité. De plus, le film porte une attention prépondérante à deux performances exceptionnelles de la part de Minnelli et DeNiro (et c'est peut-être ce qui lui a nui, au fond), s'étirant souvent plus que de raison mais conférant aux personnages épaisseur et ambivalence. Le montage privilégie ainsi une succession de longues, très longues séquences, à unité de temps et d'action (et souvent en intérieur) à l'inverse de l'ampleur narrative et elliptique d'un Casino... ce qui le rapproche d'autant plus de Cassavetes, effectivement. Pour moi, l'exemple parfait d'un "raté" passionnant !
Image