Errol Flynn (1909-1959)

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés avant 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

User avatar
Tommy Udo
Producteur
Posts: 8684
Joined: 22 Aug 06, 14:23

Re: Errol Flynn (1909-1959)

Post by Tommy Udo »

Merci m'sieur :wink:
Jeremy Fox wrote:et en plus en arrivant à ne pas dire de mal du film de Capra ; j'apprécie 8)
je m'étais fixé, dès le départ, une règle : ne pas le critiquer. J'ai préféré essayer de démontrer que le film de Curtiz n'avait pas à rougir de son inestimable prédécesseur. Même si nombre de cinéphiles penseront probablement le contraire après avoir vu les deux films...^^
feb
I want to be alone with Garbo
Posts: 8881
Joined: 4 Nov 10, 07:47
Location: San Galgano

Re: Errol Flynn (1909-1959)

Post by feb »

Ah le con il a encore réussi à placer son nom dans son texte :mrgreen:
Merci pour la critique Tommy.
User avatar
Tommy Udo
Producteur
Posts: 8684
Joined: 22 Aug 06, 14:23

Re: Errol Flynn (1909-1959)

Post by Tommy Udo »

feb wrote:Ah le con il a encore réussi à placer son nom dans son texte :mrgreen:
Au départ, deux fois... Mais je n'ai finalement gardé qu'un seul passage :mrgreen:
feb
I want to be alone with Garbo
Posts: 8881
Joined: 4 Nov 10, 07:47
Location: San Galgano

Re: Errol Flynn (1909-1959)

Post by feb »

C'est la première chose que j'ai cherchée en lisant ton texte :mrgreen:
User avatar
Tommy Udo
Producteur
Posts: 8684
Joined: 22 Aug 06, 14:23

Re: Errol Flynn (1909-1959)

Post by Tommy Udo »

feb wrote:C'est la première chose que j'ai cherchée en lisant ton texte :mrgreen:
:lol:
User avatar
onvaalapub
Machino
Posts: 1372
Joined: 28 Mar 11, 18:02
Location: Monument Valley

Re: Errol Flynn (1909-1959)

Post by onvaalapub »

Merci pour ta critique, un bon Flynn c'est toujours bon à prendre. Et en plus, Joan Blondell est (comme d'habitude, parfaite dans ce film. Un vrai plaisir de suivre les tribulations de ces deux là, notamment avec la rencontre avec le "boxeur" et sa superbe femme qui m'a laissé un souvenir ému :D .
A suivre très rapidement, ta critique de 300 lignes sur Robin Hood j'imagine ? :mrgreen:
Image
User avatar
Tommy Udo
Producteur
Posts: 8684
Joined: 22 Aug 06, 14:23

Re: Errol Flynn (1909-1959)

Post by Tommy Udo »

onvaalapub wrote:Merci pour ta critique, un bon Flynn c'est toujours bon à prendre. Et en plus, Joan Blondell est (comme d'habitude, parfaite dans ce film. Un vrai plaisir de suivre les tribulations de ces deux là, notamment avec la rencontre avec le "boxeur" et sa superbe femme qui m'a laissé un souvenir ému :D .
Et quelle voix :uhuh:
Les seconds rôles sont vraiment excellents^^

onvaalapub wrote:A suivre très rapidement, ta critique de 300 lignes sur Robin Hood j'imagine ? :mrgreen:
Ah oui, Robin, LE chef-d'oeuvre 8)
Il y a, en effet, beaucoup à raconter à son sujet :mrgreen:

Je ne sais pour toi, mais en ce qui me concerne, c'est toujours un plaisir de le visionner. Et ça sera encore le cas ce week-end :)
User avatar
Rick Blaine
Charles Foster Kane
Posts: 22498
Joined: 4 Aug 10, 13:53
Last.fm
Location: Paris

Re: Errol Flynn (1909-1959)

Post by Rick Blaine »

Tommy Udo wrote: Ah oui, Robin, LE chef-d'oeuvre 8)

Sans trop prendre d'avance sur ta prochaine chronique, tu le tiens pour la pièce maitresse de la filmo de Flynn?
User avatar
Tommy Udo
Producteur
Posts: 8684
Joined: 22 Aug 06, 14:23

Re: Errol Flynn (1909-1959)

Post by Tommy Udo »

Rick Blaine wrote:
Tommy Udo wrote: Ah oui, Robin, LE chef-d'oeuvre 8)

Sans trop prendre d'avance sur ta prochaine chronique, tu le tiens pour la pièce maitresse de la filmo de Flynn?
Franchement, ce n'est pas très original, mais oui :oops:
Maintenant, je n'ai pas encore vu tous ses films, mais il y a quand même peu de risque que cela change.
C'est un film qui m'accompagne depuis l'enfance (il passait souvent en début de soirée, dans les Années 90 sur France 3). Du coup, c'est peut-être un des facteurs qui explique ce choix (?).

Tu n'apprécies pas le film, Rick ?
Last edited by Tommy Udo on 16 Oct 13, 15:08, edited 1 time in total.
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 95362
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: Errol Flynn (1909-1959)

Post by Jeremy Fox »

Rick Blaine wrote:
Tommy Udo wrote: Ah oui, Robin, LE chef-d'oeuvre 8)

Sans trop prendre d'avance sur ta prochaine chronique, tu le tiens pour la pièce maitresse de la filmo de Flynn?

Je n'espère pas :twisted:


EDIT : Ah zut si :oops: Je n'aime pas trop le film à vrai dire (malgré 5 ou 6 tentatives). Je lirais néanmoins ton texte avec intérêt :wink:
User avatar
Tommy Udo
Producteur
Posts: 8684
Joined: 22 Aug 06, 14:23

Re: Errol Flynn (1909-1959)

Post by Tommy Udo »

Jeremy Fox wrote:
Rick Blaine wrote:

Sans trop prendre d'avance sur ta prochaine chronique, tu le tiens pour la pièce maitresse de la filmo de Flynn?

Je n'espère pas :twisted:
Trop tard : c'est oui :mrgreen:
Mais c'est un choix qui n'est pas partagé :mrgreen:
J'avais lu ton avis quelques pages plus haut (ou dans le topic sur Curtiz, je ne sais plus), et... c'est vrai que c'est apparemment loin d'être un de tes film préférés :lol:
Last edited by Tommy Udo on 16 Oct 13, 15:14, edited 1 time in total.
User avatar
AtCloseRange
Mémé Lenchon
Posts: 24345
Joined: 21 Nov 05, 00:41

Re: Errol Flynn (1909-1959)

Post by AtCloseRange »

Je peux comprendre que ça reste une madeleine de jeunesse mais ça ne vaut pas les meilleurs Walsh à mon sens.
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 95362
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: Errol Flynn (1909-1959)

Post by Jeremy Fox »

AtCloseRange wrote:Je peux comprendre que ça reste une madeleine de jeunesse mais ça ne vaut pas les meilleurs Walsh à mon sens.
ni même (à mon sens toujours) La caravane héroïque ou Captain Blood ou L'aigle des mers pour n'en rester qu'à Curtiz.
User avatar
Tommy Udo
Producteur
Posts: 8684
Joined: 22 Aug 06, 14:23

Re: Errol Flynn (1909-1959)

Post by Tommy Udo »

Jeremy Fox wrote:
AtCloseRange wrote:Je peux comprendre que ça reste une madeleine de jeunesse mais ça ne vaut pas les meilleurs Walsh à mon sens.
ni même (à mon sens toujours) La caravane héroïque ou Captain Blood ou L'aigle des mers pour n'en rester qu'à Curtiz.
Rassure-moi, il est quand même un peu plus haut que THE PRINCE AND THE PAUPER ? :mrgreen:
Non, non, le 1/10 ne m'est pas resté en travers de la gorge :lol:
Julien Léonard
Duke forever
Posts: 11824
Joined: 29 Nov 03, 21:18
Location: Hollywood

Re: Errol Flynn (1909-1959)

Post by Julien Léonard »

Tommy Udo wrote:
Jeremy Fox wrote:
ni même (à mon sens toujours) La caravane héroïque ou Captain Blood ou L'aigle des mers pour n'en rester qu'à Curtiz.
Rassure-moi, il est quand même un peu plus haut que THE PRINCE AND THE PAUPER ? :mrgreen:
Le prince et le pauvre, c'est très sympa. M'enfin comparé aux trois films que cite Jeremy... :mrgreen:

Dans Virginia city, le fond et la forme sont en équilibre, ce qui lui donne une stature beaucoup plus audacieuse. Il est vrai que je vibre bien davantage pour ce film, par exemple, que pour son copain Les aventures Robin des bois, somptueux et d'une maîtrise formelle exceptionnelle, mais un peu vain. Un peu.

Mais on chipote hein... parce que Curtiz, c'est quand même quelque-chose ! On parle du réalisateur (l'un de mes dix préférés) qui a réussi à faire de Passage pour Marseille un film superbe aux images inoubliables... Alors que l'ensemble thématique et fondamental est d'un lourd...
Image