Errol Flynn (1909-1959)

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés avant 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

User avatar
feb
I want to be alone with Garbo
Posts: 8803
Joined: 4 Nov 10, 07:47
Location: San Galgano

Re: Errol Flynn (1909-1959)

Post by feb »

Jeremy Fox wrote:J'ai beau essayer, j'ai du mal à caser son nom dans mes chroniques westerniennes. Bravo à toi :mrgreen:
Tu m'étonnes :mrgreen:
Tommy Udo wrote:Ce serait, en effet, une bonne idée que de reprogrammer tous ces films (coucou, Feb :mrgreen: )^^
Dorothy, Anita et Joan (sur son cargo) te font coucou :mrgreen:
ed wrote:Portrait de la jeune fille en feu
L'un des films les plus rigoureux, scénaristiquement et formellement, qu'il m'ait été donné de voir depuis longtemps (...)
User avatar
Tommy Udo
Producteur
Posts: 8666
Joined: 22 Aug 06, 14:23

Re: Errol Flynn (1909-1959)

Post by Tommy Udo »

feb wrote:
Tommy Udo wrote:Ce serait, en effet, une bonne idée que de reprogrammer tous ces films (coucou, Feb :mrgreen: )^^
Dorothy, Anita et Joan (sur son cargo) te font coucou :mrgreen:
:mrgreen:
User avatar
feb
I want to be alone with Garbo
Posts: 8803
Joined: 4 Nov 10, 07:47
Location: San Galgano

Re: Errol Flynn (1909-1959)

Post by feb »

Bon je recentre les débats pour éviter que ça dérape :mrgreen: : j'attends ton prochain avec curiosité car je ne connais pas du tout ce Curtiz 8)
ed wrote:Portrait de la jeune fille en feu
L'un des films les plus rigoureux, scénaristiquement et formellement, qu'il m'ait été donné de voir depuis longtemps (...)
User avatar
Tommy Udo
Producteur
Posts: 8666
Joined: 22 Aug 06, 14:23

Re: Errol Flynn (1909-1959)

Post by Tommy Udo »

feb wrote:Bon je recentre les débats pour éviter que ça dérape :mrgreen: :
J'ai dérapé, mais en MP :mrgreen:
feb wrote:J'attends ton prochain avec curiosité car je ne connais pas du tout ce Curtiz 8)
On est deux. Je vais essayer de le voir cette semaine.
Le duo Flynn-Joan Blondell dans une screwball comedy : j'ai hâte ! 8)
Julien Léonard
Duke forever
Posts: 11844
Joined: 29 Nov 03, 21:18
Location: Hollywood

Re: Errol Flynn (1909-1959)

Post by Julien Léonard »

The perfect specimen est assez décevant, je trouve. C'est plaisant mais plat et sans grande énergie. Flynn ne se montre pas encore très à l'aise dans le genre comédie (il le sera beaucoup plus dans Four's a crowd et surtout Never say goodbye). Heureusement, Joan Blondell est là avec sa gouaille naturelle pour rehausser le film. L'acteur l'a d'ailleurs séduite sur le tournage... Même si le plus croustillant restera sans doute parmi les affres de la légende.

Curtiz rectifiera le tir avec Four's a crowd : meilleur scénario, meilleur rythme, meilleure alchimie entre les acteurs. Une excellente comédie. :wink:
Image
User avatar
Tommy Udo
Producteur
Posts: 8666
Joined: 22 Aug 06, 14:23

Re: Errol Flynn (1909-1959)

Post by Tommy Udo »

Julien Léonard wrote:The perfect specimen est assez décevant, je trouve. C'est plaisant mais plat et sans grande énergie. Flynn ne se montre pas encore très à l'aise dans le genre comédie (il le sera beaucoup plus dans Four's a crowd et surtout Never say goodbye). Heureusement, Joan Blondell est là avec sa gouaille naturelle pour rehausser le film. L'acteur l'a d'ailleurs séduite sur le tournage... Même si le plus croustillant restera sans doute parmi les affres de la légende.

Curtiz rectifiera le tir avec Four's a crowd : meilleur scénario, meilleur rythme, meilleure alchimie entre les acteurs. Une excellente comédie. :wink:
J'en prends bonne note, avec un peu de déception (je m'attendais à un feu d'artifice). Je le mate de la semaine, et je reviens ensuite :mrgreen:
Et maintenant, tu m'as mis l'eau à la bouche pour Four's A Crowd et Never Say Goodbye :D
User avatar
onvaalapub
Machino
Posts: 1372
Joined: 28 Mar 11, 18:02
Location: Monument Valley

Re: Errol Flynn (1909-1959)

Post by onvaalapub »

Tommy Udo wrote:
Julien Léonard wrote:The perfect specimen est assez décevant, je trouve. C'est plaisant mais plat et sans grande énergie. Flynn ne se montre pas encore très à l'aise dans le genre comédie (il le sera beaucoup plus dans Four's a crowd et surtout Never say goodbye). Heureusement, Joan Blondell est là avec sa gouaille naturelle pour rehausser le film. L'acteur l'a d'ailleurs séduite sur le tournage... Même si le plus croustillant restera sans doute parmi les affres de la légende.

Curtiz rectifiera le tir avec Four's a crowd : meilleur scénario, meilleur rythme, meilleure alchimie entre les acteurs. Une excellente comédie. :wink:
J'en prends bonne note, avec un peu de déception (je m'attendais à un feu d'artifice). Je le mate de la semaine, et je reviens ensuite :mrgreen:
Et maintenant, tu m'as mis l'eau à la bouche pour Four's A Crowd et Never Say Goodbye :D
Je confirme, j'ai vu les deux récemment et c'est excellent! Je mettrais devant Never Say Goodbye qui est une vrai réussite (et Dieu sait pourtant comme j'aime Miss Olivia de Havilland :oops: ). En tout cas tu dois t'attendre à des bons moments avec notre Tasmanien préféré :wink:
Image
User avatar
Tommy Udo
Producteur
Posts: 8666
Joined: 22 Aug 06, 14:23

Re: Errol Flynn (1909-1959)

Post by Tommy Udo »

onvaalapub wrote:En tout cas tu dois t'attendre à des bons moments avec notre Tasmanien préféré :wink:
Pour Four's A Crowd, vu que j'essaie de maintenir l'ordre chronologique, ça ne devrait pas tarder :D
Et tu as également vu THE PERFECT SPECIMEN ?
User avatar
onvaalapub
Machino
Posts: 1372
Joined: 28 Mar 11, 18:02
Location: Monument Valley

Re: Errol Flynn (1909-1959)

Post by onvaalapub »

Tommy Udo wrote:
onvaalapub wrote:En tout cas tu dois t'attendre à des bons moments avec notre Tasmanien préféré :wink:
Pour Four's A Crowd, vu que j'essaie de maintenir l'ordre chronologique, ça ne devrait pas tarder :D
Et tu as également vu THE PERFECT SPECIMEN ?
Non pas encore mais c'est programmé. Je veux d'abord me refaire la patrouille de l'aube que j'avais beaucoup aimé lorsque je l'avais vu il y a 1 ou 2 ans. Ça devrait pas tarder pour toi non plus d'ailleurs :wink:
Image
User avatar
Tommy Udo
Producteur
Posts: 8666
Joined: 22 Aug 06, 14:23

Re: Errol Flynn (1909-1959)

Post by Tommy Udo »

Oui, il se profile à l'horizon (en fait, il est projeté sur grand écran à la Cinémathèque ce jeudi soir, donc je vais peut-être faire le déplacement^^).
C'est un bonheur de (re)découvrir toutes ces raretés :D
someone1600
Euphémiste
Posts: 8853
Joined: 14 Apr 05, 20:28
Location: Québec

Re: Errol Flynn (1909-1959)

Post by someone1600 »

Tres intéressantes chroniques ! :D
User avatar
Tommy Udo
Producteur
Posts: 8666
Joined: 22 Aug 06, 14:23

Re: Errol Flynn (1909-1959)

Post by Tommy Udo »

someone1600 wrote:Tres intéressantes chroniques ! :D
Merci, someone. C'est sympa ! :wink:
User avatar
Tommy Udo
Producteur
Posts: 8666
Joined: 22 Aug 06, 14:23

Re: Errol Flynn (1909-1959)

Post by Tommy Udo »

Oyez oyez, braves classikiens ! :mrgreen:

Je me suis aperçu, dans ce parcours "Errol Flynn" que j'avais oublié une étape importante de sa vie : tout ce qui s'est passé avant le tournage de Captain Blood :fiou:

Je me suis donc essayé à un petit portrait (je dis bien "essayé" car sa vie est un vrai "casse-tête chinois"), qui contient également un focus sur chacun de ses quatre premiers films : IN THE WAKE OF THE BOUNTY (1933), MURDER AT MONTE CARLO (1934), THE CASE OF THE CURIOUS BRIDE (1935) et DON'T BET ON BLONDES ! (1935).

Pour ceux que ça intéresse, et pour respecter la chronologie des évènements ( :mrgreen: ), c'est en bas de la page 18, avant la chronique de Captain Blood^^
Ou via ce lien : :arrow: http://www.dvdclassik.com/forum/viewtop ... 5#p2320335

EDIT. Non, je n'ai pas su replacer Garbo dans le texte (et c'est pas faute d'avoir essayé^^) :mrgreen:
User avatar
feb
I want to be alone with Garbo
Posts: 8803
Joined: 4 Nov 10, 07:47
Location: San Galgano

Re: Errol Flynn (1909-1959)

Post by feb »

Super boulot Tommy, de la bonne lecture en perspective 8)
Tommy Udo wrote:EDIT. Non, je n'ai pas su replacer Garbo dans le texte (et c'est pas faute d'avoir essayé^^) :mrgreen:
'tain tu déconnes :mrgreen:
ed wrote:Portrait de la jeune fille en feu
L'un des films les plus rigoureux, scénaristiquement et formellement, qu'il m'ait été donné de voir depuis longtemps (...)
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 90462
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: Errol Flynn (1909-1959)

Post by Jeremy Fox »

feb wrote:Super boulot Tommy, de la bonne lecture en perspective 8)

Oui, tu ne pouvais raisonnablement pas faire l'impasse. Merci :wink: