Delmer Daves (1904-1977)

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés avant 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

Chapichapo
Doublure lumière
Posts: 345
Joined: 1 Apr 11, 14:20

Re: Delmer Daves (1904-1977)

Post by Chapichapo »

Jeremy Fox wrote:
John Holden wrote: Quelqu'un a vu son Youngblood hawke ?
Celui-ci est une véritable rareté ; jamais réussi à tomber dessus.
A l'achat chez deep discount pour 14,55 $

Image
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 93037
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: Delmer Daves (1904-1977)

Post by Jeremy Fox »

Merci ; mais sans sous titres anglais, ça ne peut pas le faire :(
User avatar
Sybille
Assistant opérateur
Posts: 2092
Joined: 23 Jun 05, 14:06

Re: Delmer Daves (1904-1977)

Post by Sybille »

Découvert Jubal / L'homme de nulle part y a quelques jours et suis parfaitement d'accord avec la chronique de Jeremy Fox sur le site. Un très beau western, une histoire nuancée, sans manichéisme, aux personnages développées avec finesse. Sans compter de sublimes paysages. J'ai apprécié la lenteur du rythme - effectivement la dernière partie pêche un peu avec sa résolution hâtive et comme "forcée" (même si cohérente).
Par contre je ne trouve pas le personnage de Felicia Farr si fade. Par exemple, c'est elle qui va rejoindre Glenn Ford, elle lui offre un cadeau et prend l'initiative de lui demander de l'embrasser. Comme dit dans la chronique, le personnage de Jubal est relativement passif, y compris dans ses relations avec les femmes donc (d'ailleurs peut-être que je me trompe ou me souviens mal mais j'ai l'impression que c'est un peu une constante dans les films de Glenn Ford, qu'il se laisse beaucoup plus séduire - pour le meilleur ou pour le pire - que l'inverse).
User avatar
Loup Solitaire
Stagiaire
Posts: 44
Joined: 6 Jul 20, 19:23

Re: Delmer Daves (1904-1977)

Post by Loup Solitaire »

J'ai trouvé la fin assez étonnante d'ailleurs, avec la
Spoiler (cliquez pour afficher)
corde qui devait servir à pendre Jubal, et finalement, une fois l'innocence de ce dernier révélée, ce plan sur le crochet situé au dessus de la grange, annonçant le lynchage du personnage joué par Steiger.

Excellent Branson dans un rôle secondaire mais important, et j'ai trouvé Felicia Farr très bien également, c'est surtout le scénario qui ne lui laisse pas beaucoup de scènes pour se mettre en valeur.
« Better a life like a falling star, brief and bright across the dark, than the long, long waiting of the immortals, loveless and cheerlessly wise » - The Broken Sword - Poul Anderson
« Que sommes nous, tous autant que nous sommes, sinon des spectres disparaissant dans la nuit ?» - Le Crépuscule du Dieu Gris - R.E. Howard
User avatar
Sybille
Assistant opérateur
Posts: 2092
Joined: 23 Jun 05, 14:06

Re: Delmer Daves (1904-1977)

Post by Sybille »

Effectivement, l'image évoquée dans ton spoiler m'a plutôt marquée également.