La Vie est Belle (Frank Capra - 1946)

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés avant 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

Ouf Je Respire
Charles Foster Kane
Posts: 25578
Joined: 15 Apr 03, 14:22
Location: Forêt d'Orléans

Post by Ouf Je Respire »

Max Schreck wrote:
Ratatouille wrote: C'est fou mais...j'ai ressenti à peu de choses près la même chose que toi en découvrant ce film l'année dernière (soit beaucoup trop tard).
« Merry Christmas, movie house ! Merry Christmas, Emporium ! Merry Christmas, you wonderful old Building and Loan !... » :D
Un truc m'a quand même enquiquiné. Il y a 5 ans, j'avais emprunté le film à ma médiathèque. Je n'avais vu que la 1ère demi-heure. Notamment le passage où
Spoiler (cliquez pour afficher)
après le bal George accompagne sur le chemin du retour en chantant. Un homme les interromp, exhortant George à l'embrasser, ce que ce dernier ne fait pas.
Alors le vieux sort une phrase qui, à l'époque, était magnifiquement traduite ainsi: "Ah si jeunesse savait et si vieillesse pouvait!", réplique qui du coup est devenue rapidement devenue culte pour moi depuis.

Sur l'édition Paramount, cette réplique est différemment traduite: "Je dis que certains ne méritent pas leur jeunesse!" Ca garde l'esprit, mais la tournure m'a profondément déçu, un mythe s'effondrant pour moi (je ne voulais revoir ce film ne serait-ce que pour cette réplique, imaginez mon dépit).

Comment le traduit le Z1? Je DOIS le savoir.
Image
« Toutes choses sont dites déjà ; mais comme personne n’écoute, il faut toujours recommencer. » André Gide
JaimzHatefield
il a bon dos
il a bon dos
Posts: 1416
Joined: 4 Jul 03, 17:19
YMDB
Location: BSG-75

Post by JaimzHatefield »

Ouf le touboudou wrote:Comment le traduit le Z1? Je DOIS le savoir.
"Quel gaspillage de jeunesse !"

La traduction est moins belle, mais bon, ce n'est qu'un sous-titre. L'image du Zone 1 est excellente.
User avatar
Miss Nobody
heureuse d'être contente
Posts: 9517
Joined: 23 Oct 05, 16:37
Location: Quelque part ailleurs

Post by Miss Nobody »

Image
La vie est belle

Je me sentais un peu lasse et déprimée hier soir, et comme mon chocolat avait justement choisit ce jour pour perdre ses vertus thérapeutiques (cette saloperie m’a surtout rendu nauséeuse), il ne me restait plus qu’une seule issue : découvrir le film qu’on présente souvent comme l’antidépresseur miracle. Conclusion : j’ai pleuré toutes les larmes de mon corps du début à la fin du film, mais je me suis endormie apaisée et heureuse ! Merci Capra !

On a beau lui reprocher son optimiste abusif, Frank Capra a décidément le don de rendre heureux, et dans un monde comme le nôtre, dieu sait que ce n’est pas rien. Alors bien sûr, les gens sont rarement aussi bons et reconnaissants, bien sûr, un ange sans ailes venu de nul part ne nous sauve pas toujours du suicide, bien sûr, il est difficile de trouver une épouse aussi dévouée et aimante, comme il est difficile de faire ainsi le bien autour de soi et avec tant de naturel. Mais n’oublions pas que le film prend avant tout la forme d’un conte de Noël, et que ce n’est pas tant la vraisemblance qui importe, mais plutôt la moralité qui s’en dégage, et ici elle est plutôt claire : « Personne ne mérite la mort plus que la vie. On ne peut pas rater sa vie. Il faut faire le bien autour de soi, et se réjouir de tous ces petits riens que l’argent n’achète pas et qui valent tellement. Un homme ne connaît pas l’échec s’il a des amis. Bref, aimons-nous les uns les autres. » Vu de là, le film semblerait indigeste car débordant d’optimiste crémeux, et pourtant ce n’est pas le cas : jamais il ne sombre dans le sentimentalisme facile et excessif, au contraire, il dépeint avec brio tous ces sentiments universels qui nous habitent quelle que soit l’époque ou le milieu social, et on s’identifie sans peine aux personnages. Que ce soit Noël ou pas, la magie opère, et c’est un vrai délice.

9/10
someone1600
Euphémiste
Posts: 8853
Joined: 14 Apr 05, 20:28
Location: Québec

Post by someone1600 »

C'est en effet le film parfait pour ca. :D
Judyline
Accessoiriste
Posts: 1697
Joined: 11 Sep 06, 00:45
Location: Quelque part entre ici et ailleurs...

Post by Judyline »

C’est les yeux encore tout embués que je me mets devant mon ordinateur pour écrire mon avis…

La vie est belle (It’s a wonderful life) de Frank Capra (1946)
9,5/10

La vie est belle: après avoir vu ce film, j’en suis convaincue… Elle est belle avec ses hauts et ses bas, avec ses joies et ses peines, ses revers et ses victoires… Ce film offre un excellent moyen de refaire surface lorsqu’on se laisse un peu aller. Ce moyen, c’est de s’imaginer ce que serait la vie sans nous. Pas pour flatter notre ego, mais simplement pour se rendre compte qu’on a tous un rôle à jouer dans sa famille, sa ville ou sa communauté.

Capra nous offre un film fabuleux, alternant moments drôles et sympathiques avec des scènes nettement plus dramatiques. James Stewart est, comment dire… wonderful ! Il fait plus qu’interpréter George Bailey: il devient George Bailey. Quand à Donna Reed (qui a une ressemblance frappante avec Ingrid Bergman !), elle est une partenaire parfaite. Et je n’oublie pas l’excellent Lionel Barrymore, interprétant un Mr. Potter hargneux à souhait.

Comment définir l'émotion que suscite ce film? Impossible de la décrire, il suffit de regarder et de se laisser charmer par le côté magique et émouvant. Le magnifique touche d’optimisme présente dans cette histoire me fait dire que la vie est belle… oui, vraiment belle!
User avatar
Sybille
Assistant opérateur
Posts: 2018
Joined: 23 Jun 05, 14:06

Post by Sybille »

Judyline wrote: La vie est belle (It’s a wonderful life) de Frank Capra (1946)
9,5/10
Comment définir l'émotion que suscite ce film? Impossible de la décrire, il suffit de regarder et de se laisser charmer par le côté magique et émouvant. Le magnifique touche d’optimisme présente dans cette histoire me fait dire que la vie est belle… oui, vraiment belle!
La vie est belle est sans doute un des plus beaux films de Capra, avec comme tu l'as dit un mélange qui oscille sans cesse entre humour et émotion.
Julien Léonard
Duke forever
Posts: 11844
Joined: 29 Nov 03, 21:18
Location: Hollywood

Post by Julien Léonard »

Ah ça, La vie est belle est un film sacrément galvanisant et qui redonne le moral !! Entièrement d'accord avec toi, même pour la note, ultra-méritée !! :wink: Et James Stewart dans l'un de ses rôles les plus marquants...
Image
Alcatel
fétichiste du collant
Posts: 4912
Joined: 10 Jan 05, 17:45
Location: Lyon

Post by Alcatel »

La vie est belle (Capra)

Pas totalement convaincu. :? D'abord, je n'ai pas l'impression que ce film surpasse ce qui est pour moi LE chef-d'oeuvre de Capra, l'Homme de la rue. Restant en-dessous, ça nuit à la vision que j'en ai.
Ensuite, j'ai la désagréable impression de l'avoir déjà vu tellement le postulat a été repris en hommage dans d'autres oeuvres, etc. Donc un problème de prévisibilité. Au point que la séquence supposée être la plus intéressante - le voeu de Bailey - devient au contraire la plus longuette (du genre "il lui faut combien de piges pour comprendre, ce crétin ?").
Enfin, je n'ai pas aimé le ton hyper-conservateur, christique, qui m'avait déjà fait considérer un film comme le Fils du désert de John Ford avec un brin de condescendance. Plein de choses ont très mal vieilli et ne passeraient plus du tout aujourd'hui dans la vision sociale de cet univers. Tout cela, ce sont des appendices désagréables qui nuisent au coeur du sujet, qu'on retrouve, lui, dans chaque Capra. "C'est l'histoire d'un homme qui était trop bon..." Ben oui, mais je l'ai déjà lue...
Image Image
1970-2005: un artiste à la recherche de l'équilibre dans sa Force...
Cathy
Producteur Exécutif
Posts: 7261
Joined: 10 Aug 04, 13:48

Re: Top Frank Capra

Post by Cathy »

La vie est belle, it's a wonderful life (1946)

Image

George Bailey a toute sacrifié sa vie pour aider la population de sa ville. Toutefois suite à un coup du sort, il décide de se suicider, un ange est envoyé sur terre pour le dissuader de faire ce geste !

Frank Capra réalise ici un chef d'oeuvre de tendresse, d'émotion et d'optimisme. On comprend aisément en voyant ou redécouvrant ce film pourquoi il est si prisé des américains à la période de Noel. Le ton de la dernière partie n'est pas sans évoquer aussi A Christmas Carol avec l'évocation d'une vie où George Bailey n'existerait pas, comme les fantômes des Noels passés, présents et futurs du fameux roman de Dickens ! Il y a naturellement ce côté social très caractéristique de Capra avec l'évocation de ces familles de "petites" gens opposés malgré elles aux forts et puissants et naturellement au Dieu Argent. Il y a ce côté très chevalier blanc du héros qui se bat pour les pauvres contre les géants et ces pauvres qui le lui rendent bien. Le film mêle étroitement romance, humour et drame, les scènes noires succèdent à des scènes joyeuses de la manière la plus naturelle qui soit et l'inverse est vrai aussi. Quelle joyeuse scène de "rencontre" entre George et Mary, la piscine ou la scène du buisson avec le voisin facétieux, ou cette grande scène d'amour autour du téléphone, avec cette "dispute" qui se termine telle qu'on l'attend, sans oublier l'idée magistrale de l'arrivée de l'ange tant attendue car annoncée dès le début du film par cette discussion entre "étoiles", ou la "folie" de George, avec un gros plan effrayant du héros !

La vie est belle repose aussi sur le charisme exceptionnel de son acteur principal, James Stewart qui sait faire évoluer le jeune homme en père de famille responsable ou homme complètement submergé par les évènements, à ses côtés Donna Reed est charmante dans le rôle de son épouse dévouée. Il y a aussi Lionel Barrymore, odieux à souhait en banquier homme d'affaires sans pitié, ou Thomas Mitchell en vieil oncle un peu farfelu sans oublier Henry Travers en ange gardien ou Gloria Grahame en aguicheuse Violet. Mais il y a dans ce film, malgré la noirceur des évènements une grosse dose d'optimisme et la dernière scène est une pure merveille d'émotion, et qui suscite une espèce de jubilation extrême en dépit les larmes qui viennent aux yeux, ah cette petite cloche dans le sapin et les "ailes" de l'ange. Du sentimentalisme à l'extrême mais qui fait un bien fou !

A noter que la copie du blu-ray est magnifique, même s'il y a vers la fin cette espèce de trait blanc sur le côté de l'image comme cela existait du temps des VHS ! Sans doute n'a-t'on rien pu faire pour sauver intégralement la copie de ce film !
Jean Michel
Doublure lumière
Posts: 576
Joined: 26 Aug 06, 16:39
Liste DVD
Location: chilly-mazarin

Re: Top Frank Capra

Post by Jean Michel »

Superbe texte, que j'approuve sans réserve ! j'aime également Capra et en particulier ce film !
Cathy
Producteur Exécutif
Posts: 7261
Joined: 10 Aug 04, 13:48

Re: Top Frank Capra

Post by Cathy »

Je dois avouer avoir totalement redécouvert ce film dont j'avais un mauvais souvenir, mais sans doute l'ai-je vu trop jeune et n'ai pas vu toute la richesse qu'il contient !

Edit : J'avais beau avoir cherché le topic sur Capra et la Vie est belle, je ne l'avais pas trouvé, foutu outil de recherche :D ! Merci à celui qui a collé mon commentaire où je voulais le poster :) !
someone1600
Euphémiste
Posts: 8853
Joined: 14 Apr 05, 20:28
Location: Québec

Re: La Vie est Belle (Frank Capra - 1946)

Post by someone1600 »

Une merveille ce film, un véritable chef d'oeuvre universel. Dire que je pourrais aller le voir au cinema le mois prochain, mais que j'ai epuisé ma banque d'heure de maladie et que je ne pourrai demander congé pour aller le voir.... :cry:
User avatar
Watkinssien
Etanche
Posts: 15192
Joined: 6 May 06, 12:53
Location: Xanadu

Re: La Vie est Belle (Frank Capra - 1946)

Post by Watkinssien »

C'est, pour moi, le véritable film-somme de Capra, celui qui met tout ce que son cinéma avait de risqué, de beau, de puissant et d'intelligent.
La vie est belle est de ces films dans lequel chaque vision nous transporte vers différentes portes de réflexions, vers d'autres sentiments. Car au fur et à mesure que nous grandissons, nous nous identifions dans chaque strate du récit de la vie de George Bailey (immense James Stewart).

Tout est impeccable dans cette fable magnifique, dont l'ensemble nous emporte par la justesse de ton, le parfait mélange de drame et de comédie (la séquence de Bailey enfant qui comprend que son vieil employeur a perdu son fils, suivi de l'étreinte entre les deux est d'une beauté incommensurable) et dont la dernière demi-heure nous interpelle grandement sur notre propre place dans l'univers et dans nos émotions les plus profondes.


Chef-d'oeuvre.
Image

Mother, I miss you :(
Nestor Almendros
Déçu
Posts: 21104
Joined: 12 Oct 04, 00:42
Location: dans les archives de Classik

Re: La Vie est Belle (Frank Capra - 1946)

Post by Nestor Almendros »

Je ne l'avais pas revu depuis près de vingt ans, autant dire que ce fut hier une totale redécouverte (en plus en blu-ray, copie effectivement magnifique qui rend justice à la très belle photo du film).

Sur l'ensemble j'y vois malgré tout quelques défauts, des transitions entre genres qui passent moins bien, des passages (vers le milieu) où ses descriptions à propos de l'argent cassent un peu l'ambiance particulière développée juste avant. Il y a comme une magie iréelle au début et à la fin, avec un ancrage soudain dans la réalité, ça m'a un peu surpris, déstabilisé, au point de baisser un peu la note globale. Je pense, un peu comme Alcatel, que Capra a peut-être fait mieux ailleurs: j'ai encore une dizaine de films sous le coude, ce sera sans doute l'occasion de me replonger dans la filmo de ce grand réalisateur.
Mais qu'importe après tout, car malgré ces menus défauts, j'avoue avoir beaucoup apprécié de très nombreux moments du film. La première partie est vraiment réussie, passant de la comédie au drame ou à la romance avec beaucoup d'humour, une énergie incroyable et surtout des idées à la pelle. On oublie de dire que Capra, au-delà de ses histoires à l'optimisme débordant avait aussi de nombreuses idées de mises en scène. Je ne sais pas s'il a emprunté l'idée de l'image figée (pour présenter J. Stewart adulte), mais le résultat est très pertinent et moderne (repris par S. Soderbergh dans HORS D'ATTEINTE par exemple). Le rythme soutenu (classique chez Capra) intensifie le fourmillement d'idées et le jeu des ambiances. Il y a beaucoup de charme dans cette vision du passé, cette vision qui prône l'importance de l'individu et l'égalité entre tous (Capra n'aurait-il pas été un peu communiste utopiste dans l'âme?), une vision chaleureuse et humaniste (la scène entre Bailey enfant et le pharmacien qui le gifle, le dévouement de Bailey adulte).
Je n'aurai finalement pas grand chose à ajouter à l'avis de Cathy, tant sur la magie de certaines scènes (je suis très client des moments romantiques avec Donna Reed - absolument charmante) que sur la performance d'un James Stewart énormissime, aussi à l'aide dans la comédie et la légèreté que dans les moments d'intense gravité. C'était vraiment l'un des plus grands acteurs US, ce film en est un bon exemple.
everhard
Assistant(e) machine à café
Posts: 292
Joined: 25 Jan 09, 14:06
Location: mougins

Re: La Vie est Belle (Frank Capra - 1946)

Post by everhard »

est ce que quelqu'un sais si le blu-ray est prévu en france?
ImageImage