Orange Mécaquoi???

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés avant 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

Ouf Je Respire
Charles Foster Kane
Posts: 25598
Joined: 15 Apr 03, 14:22
Location: Forêt d'Orléans

Orange Mécaquoi???

Post by Ouf Je Respire »

Argh, je sais, je me fais du mal à moi même de le mettre en naphtaliné, mais ça commence à faire date, tout ça. :?
D'ailleurs, venez à mon secours, j'ai un poil honte :oops: , je ne me rappelle plus le sens caché du titre du bouquin-film "Orange Mécanique". Du coup, j'arrive plus à frimer dans les formus de DVDclassik :mrgreen:

Help, quelqu'un? :cry:
Image
« Toutes choses sont dites déjà ; mais comme personne n’écoute, il faut toujours recommencer. » André Gide
Philip Marlowe
murder on the dance floor
Posts: 7287
Joined: 13 Apr 03, 18:33
Location: Bonne question...

Post by Philip Marlowe »

En effet je me suis toujours posé la question :?
Guest

Post by Guest »

Une orange, ça vous fait penser à quoi... La peau d'orange et la construction même d'une orange...
Tony Hunter
Lord of the Dance
Posts: 1724
Joined: 14 Apr 03, 19:39
Location: Paris

Post by Tony Hunter »

Je comprends pas ..... :shock:
Vazymollo
Charly Oleg
Posts: 30657
Joined: 13 Apr 03, 12:55
Last.fm
Location: à Sion

Post by Vazymollo »

User avatar
John Anderton
Vintage
Posts: 7655
Joined: 15 Apr 03, 14:32
Location: A bord de l'Orca, au large d'Amity

Post by John Anderton »

Dans le livre, "Orange Mécanique" est le titre du livre sur lequel bosse l'écrivain juste avant de se faire tabasser...
Image
Leopold Saroyan
Décorateur
Posts: 3918
Joined: 12 Apr 03, 19:46

Post by Leopold Saroyan »

L'utilisation du mot "orange" renvoie à la structure narrative en "rond" du film puisqu'une boucle se forme: le héros revit en quelque sorte les évènements une seconde fois.
I don't wanna stay with you, I just wanna play with you
User avatar
John Anderton
Vintage
Posts: 7655
Joined: 15 Apr 03, 14:32
Location: A bord de l'Orca, au large d'Amity

Post by John Anderton »

On peut aussi voir dans le mot "orange" une métaphore, une représentation de la tête d'Alex (toujours cette idée de rondeur), et comme dans le film on le conditionne pour réagir d'une certaine façon face à certaines situations, le mot "mécanique" peut être la représentation de ce conditionnement. Soit "Orange Mécanique = cerveau conditionné". :wink:
Image
Leopold Saroyan
Décorateur
Posts: 3918
Joined: 12 Apr 03, 19:46

Post by Leopold Saroyan »

John Anderton wrote:On peut aussi voir dans le mot "orange" une métaphore, une représentation de la tête d'Alex (toujours cette idée de rondeur), et comme dans le film on le conditionne pour réagir d'une certaine façon face à certaines situations, le mot "mécanique" peut être la représentation de ce conditionnement. Soit "Orange Mécanique = cerveau conditionné". :wink:
Si tu veux mais l'explicatio,n que je donne a été fournie par Kubrick et l'auteur. J'ajoute que le terme "mécanique" renvoie à la notion de destin de Alex. Sa vie n'est qu'un eternel recommencement, il est conditionné à rester tel qu'il est, d'où mouvement mécanique. :)
I don't wanna stay with you, I just wanna play with you
User avatar
John Anderton
Vintage
Posts: 7655
Joined: 15 Apr 03, 14:32
Location: A bord de l'Orca, au large d'Amity

Post by John Anderton »

Leopold Saroyan wrote:
John Anderton wrote:On peut aussi voir dans le mot "orange" une métaphore, une représentation de la tête d'Alex (toujours cette idée de rondeur), et comme dans le film on le conditionne pour réagir d'une certaine façon face à certaines situations, le mot "mécanique" peut être la représentation de ce conditionnement. Soit "Orange Mécanique = cerveau conditionné". :wink:
Si tu veux mais l'explicatio,n que je donne a été fournie par Kubrick et l'auteur. J'ajoute que le terme "mécanique" renvoie à la notion de destin de Alex. Sa vie n'est qu'un eternel recommencement, il est conditionné à rester tel qu'il est, d'où mouvement mécanique. :)
Tout à fait, je ne remets pas en cause tes infos. Je me suis contenté de donner mon interprétation du sens du titre. Il y en a probablement d'autres qui pourraient apparaître si on cherchait bien. :wink:
Image
Leopold Saroyan
Décorateur
Posts: 3918
Joined: 12 Apr 03, 19:46

Post by Leopold Saroyan »

John Anderton wrote: Tout à fait, je ne remets pas en cause tes infos. Je me suis contenté de donner mon interprétation du sens du titre. Il y en a probablement d'autres qui pourraient apparaître si on cherchait bien. :wink:
Ton explication est aussi intéressante, je n'avais pas vu les choses comme ça. Mais le choix d'un tel titre est plutôt surprenant de la prt de Burgess lorsqu'on connait la fin originale du livre. Cela contredirait la définition qu'en avait Kubrick.
I don't wanna stay with you, I just wanna play with you