Howard Hawks (1896-1977)

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés avant 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

User avatar
Rick Blaine
Charles Foster Kane
Posts: 20165
Joined: 4 Aug 10, 13:53
Last.fm
Location: Paris

Re: Howard Hawks (1896-1977)

Post by Rick Blaine »

Geoffrey Carter wrote:Merci de nous offrir cette belle analyse. Effectivement, un film bien oublié de nos jours, écrasé par la popularité du remake de De Palma. Ce qui me désole le plus, c'est l'attitude de certains fans du film de 1983, qui refusent de voir le support d'origine, sous prétexte qu'il s'agit d'un film "trop vieux". :roll:
C'est bien dommage. D'ailleurs il ne faut en aucun cas opposer les deux films qui ont chacun leur qualité et donc ne pas oublier le Hawks et sa formidable noirceur, sa densité, sa violence.
Ne pas oublier d'ailleurs non plus le Underworld de Sternberg dont le Hawks est un remake déguisé et qui est au moins tout aussi formidable.
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 90440
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: Howard Hawks (1896-1977)

Post by Jeremy Fox »

Train de luxe existe en DVD avec stf ? Je ne l'ai jamais vu.
User avatar
ed
Le Cary de l'hypoténuse
Posts: 24806
Joined: 19 Jan 06, 15:33
Location: Californie, années 50

Re: Howard Hawks (1896-1977)

Post by ed »

kiemavel wrote:surpris aussi de ne voir que 2 fois l'un des titres majeurs de sa filmo selon moi (La dame du vendredi)
Trois fois, plus une mention dans le top général ; c'est un peu le problème avec ces filmos qui contiennent tant de grands films : on aimerait qu'il y ait 12 places dans les 5 premiers.
Me, I don't talk much... I just cut the hair
Image
kiemavel
Assistant opérateur
Posts: 2189
Joined: 13 Apr 13, 09:09

Re: Howard Hawks (1896-1977)

Post by kiemavel »

ed wrote:
kiemavel wrote:surpris aussi de ne voir que 2 fois l'un des titres majeurs de sa filmo selon moi (La dame du vendredi)
Trois fois, plus une mention dans le top général ; c'est un peu le problème avec ces filmos qui contiennent tant de grands films : on aimerait qu'il y ait 12 places dans les 5 premiers.
Entièrement d'accord. Pour Train de luxe, pas de DVD zone 2, en revanche zone 1 avec sous titres anglais mais attention, les dialogues fusent à une vitesse plus proche de celle du TGV que du train de luxe ordinaire. Une caractéristique qu'il partage d'ailleurs avec le film que je déplorais de voir si peu présent dans les tops. Train de luxe est aussi passé à la télévision chez nous mais à ma connaissance pas hier.
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 90440
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: Howard Hawks (1896-1977)

Post by Jeremy Fox »

kiemavel wrote: Entièrement d'accord. Pour Train de luxe, pas de DVD zone 2, en revanche zone 1 avec sous titres anglais mais attention, les dialogues fusent à une vitesse plus proche de celle du TGV que du train de luxe ordinaire. Une caractéristique qu'il partage d'ailleurs avec le film que je déplorais de voir si peu présent dans les tops.

Oui c'est bien ce que je craignais : je suis incapable de suivre une screwball en VOSTA. Il finira bien par sortir ou repasser à la télé. Merci.
Cathy
Producteur Exécutif
Posts: 7261
Joined: 10 Aug 04, 13:48

Re: Howard Hawks (1896-1977)

Post by Cathy »

Jeremy Fox wrote:Train de luxe existe en DVD avec stf ? Je ne l'ai jamais vu.
Film très décevant pour ma part, sans doute en attendais-je trop, mais Carole Lombard en fait des tonnes. Curieusement John Barrymore dans son surjeu est plus regardable. En tout cas grosse déception alors que je suis grosse cliente des Screwball !
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 90440
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: Howard Hawks (1896-1977)

Post by Jeremy Fox »

Cathy wrote:
Jeremy Fox wrote:Train de luxe existe en DVD avec stf ? Je ne l'ai jamais vu.
Film très décevant pour ma part, sans doute en attendais-je trop, mais Carole Lombard en fait des tonnes. Curieusement John Barrymore dans son surjeu est plus regardable. En tout cas grosse déception alors que je suis grosse cliente des Screwball !
Vu que je n'en suis au contraire pas particulièrement friand, ça pourrait peut-être le faire. J'y reviendrais donc, dès que j'aurais eu l'occasion de le découvrir. :wink:
User avatar
ed
Le Cary de l'hypoténuse
Posts: 24806
Joined: 19 Jan 06, 15:33
Location: Californie, années 50

Re: Howard Hawks (1896-1977)

Post by ed »

Je vais peut être le tenter : je suis gros client de screwball, j'adore Carole Lombard, et je suis les VOSTA :o
Me, I don't talk much... I just cut the hair
Image
kiemavel
Assistant opérateur
Posts: 2189
Joined: 13 Apr 13, 09:09

Re: Howard Hawks (1896-1977)

Post by kiemavel »

ed wrote:Je vais peut être le tenter : je suis gros client de screwball, j'adore Carole Lombard, et je suis les VOSTA :o
Ben oui, fonce :wink:

Plusieurs indices plus ou moins éclairants et convaincants mais qui se recoupant devraient te motiver :

Près de 4000 votants qui mettent 7,9 sur IMDB et près de 100 personnes dont des critiques professionnels qui se fendent d'un texte sur un film peu connu car peu montré d'un cinéaste important. La preuve, un grand nombre de critiques français admirant Howard Hawks n'évoquent pas du tout le film puisque celui ci, avant sa redécouverte dans les années 80, était à peu près invisible. Tout de même, Noel Simsolo, et même Alain Paucard (l'un des sbires plus ou moins malfaisants de Jean Tulard :P ) admirent le film. Plus loin de chez nous, Leonard Maltin (qui met 4 sur 4) et le gars du New-York Times sont eux dithyrambiques. Le film est quand même moins parfait que la dame du vendredi mais il reste hautement recommandable. Un dénommé André Jurieux en avait dit le plus grand bien quelques pages en arrière sur ce topic. Un super texte d'ailleurs :oops: :fiou:
Geoffrey Carter
Doublure lumière
Posts: 317
Joined: 9 Apr 14, 15:57

Re: Howard Hawks (1896-1977)

Post by Geoffrey Carter »

Sinon pour les hispanophones (qui l'est ici ?), un DVD avec des sous-titres espagnols.
@kiemavel : En effet mais un film tellement mésestimé et rare qu'il me fait toujours plaisir de le voir, même dans un seul classement. ;) Déception également pour La Dame du Vendredi et L'Impossible M. Bébé. Dommage aussi de ne pas voir cette petite pépite qu'est Boule de Feu
@Rick Blaine : Underworld est superbe effectivement, un must pour tous les cinéphiles car film fondateur, non seulement du film de gangster, mais aussi (plus indirectement) du film noir.
@ed : A tenter effectivement, si vous êtes amateur d'Hawks et de Carole Lombard ça devrait aller tout seul ;)
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 90440
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: Howard Hawks (1896-1977)

Post by Jeremy Fox »

kiemavel wrote: même Alain Paucard (l'un des sbires plus ou moins malfaisants de Jean Tulard :P )
Cet argument me pousserait au contraire à fuir. Ses notules dans le dictionnaire sont parmi les plus crétines que j'ai pu lire.
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 90440
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: Howard Hawks (1896-1977)

Post by Jeremy Fox »

Geoffrey Carter wrote: Dommage aussi de ne pas voir cette petite pépite qu'est Boule de Feu
je l'ai pourtant casé :wink:
Geoffrey Carter
Doublure lumière
Posts: 317
Joined: 9 Apr 14, 15:57

Re: Howard Hawks (1896-1977)

Post by Geoffrey Carter »

Jeremy Fox wrote:
Geoffrey Carter wrote: Dommage aussi de ne pas voir cette petite pépite qu'est Boule de Feu
je l'ai pourtant casé :wink:
Effectivement mais j'aurais aimé le voir dans le classement définitif.. Enfin comme vous l'avez souligné l'oeuvre d'Hawks regorge tellement d'excellents films qu'il est impossible de dresser un top sans en oublier aucun.
kiemavel
Assistant opérateur
Posts: 2189
Joined: 13 Apr 13, 09:09

Re: Howard Hawks (1896-1977)

Post by kiemavel »

Jeremy Fox wrote:
kiemavel wrote: même Alain Paucard (l'un des sbires plus ou moins malfaisants de Jean Tulard :P )
Cet argument me pousserait au contraire à fuir. Ses notules dans le dictionnaire sont parmi les plus crétines que j'ai pu lire.
Lu et approuvé :D . C'est pourquoi j'avais écrit "…des arguments plus ou moins convaincants" et que je parlais à son sujet de collaborateurs malfaisants. Mais plus encore que les jugements qu'il s'exprime, c'est la manière dont il les exprime qui pose le plus de problèmes. Cette façon de faire le mariole et d'expédier ses 3 lignes laconiques et expéditives, c'est au mieux amusant et le plus souvent effectivement assez crétin et facile. Par exemple, pour un film montrant une caravane de pionniers perturbée par l'irruption d'un hors-la-loi, il va écrire un truc du genre : " Moralité, partez en vacances tout seul !!! ". Bref, pas sérieux (plus que vraiment nul)
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 90440
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: Howard Hawks (1896-1977)

Post by Jeremy Fox »

kiemavel wrote: Bref, pas sérieux (plus que vraiment nul)
Allez, pas sérieux ET nul : ne soyons pas avares à propos de tels "journalistes" payés pour écrire de telles débilités et fier de les avoir pondus.