Elle et lui (Leo McCarey - 1939 & 1957)

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés avant 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

User avatar
Jack Carter
Certains l'aiment (So)chaud
Posts: 25281
Joined: 31 Dec 04, 14:17

Re: Elle et lui (Leo McCarey - 1939 & 1957)

Post by Jack Carter »

Lord Henry wrote:il s'agit pour moi de la plus ?????? interprétation de Cary Grant.
c'est une manie chez certains d'oublier le mot le plus important de la phrase, j'ai deja remarqué ça chez d'autres forumeurs, vous ecrivez trop vite les gars :mrgreen:
"On peut revenir au sujet du topic ?" (Jack Carter)
User avatar
Cathy
Producteur Exécutif
Posts: 7281
Joined: 10 Aug 04, 13:48

Re: Elle et lui (Leo McCarey - 1939 & 1957)

Post by Cathy »

Ce que j'aime dans elle et lui version 1957, c'est toute cette scène hors du temps chez la grand-mère ! Je ne sais pas si Daves est pour quelque chose dans cette scène, tant elle semble proche de ses grands mélos !
User avatar
AtCloseRange
Mémé Lenchon
Posts: 23393
Joined: 21 Nov 05, 00:41

Re: Elle et lui (Leo McCarey - 1939 & 1957)

Post by AtCloseRange »

Jack Carter wrote:
Lord Henry wrote:il s'agit pour moi de la plus ?????? interprétation de Cary Grant.
c'est une manie chez certains d'oublier le mot le plus important de la phrase, j'ai deja remarqué ça chez d'autres forumeurs, vous ecrivez trop vite les gars :mrgreen:
moyenne? :mrgreen:

Pour moi, Cary Grant est essentiellement un excellent acteur de comédie (romantique ou non). Je le trouve plutôt emprunté dans le registre de l'émotion.
D'ailleurs, je crois que lui-même en était conscient.

ça reste un très beau film (avec quelques défauts - la fameuse chorale).
Lord Henry
A mes délires
Posts: 9466
Joined: 3 Jan 04, 01:49
Location: 17 Paseo Verde

Re: Elle et lui (Leo McCarey - 1939 & 1957)

Post by Lord Henry »

Jack Carter wrote:
Lord Henry wrote:il s'agit pour moi de la plus ?????? interprétation de Cary Grant.
c'est une manie chez certains d'oublier le mot le plus important de la phrase, j'ai deja remarqué ça chez d'autres forumeurs, vous ecrivez trop vite les gars :mrgreen:
Je viens d'inventer le message interactif. Il appartient à chacun de le compléter selon son inclination.
Image
feb
I want to be alone with Garbo
Posts: 8870
Joined: 4 Nov 10, 07:47
Location: San Galgano

Re: All about Eve (Joseph L. Mankiewicz - 1950)

Post by feb »

feb wrote:Je viens de trouver le BR sur Amazon.it (Un Amore Splendido) au prix de 11,4€ et annoncé avec des STF à la différence du BR US. J'ai essayé de chercher sur le net si des sites confirmaient la présence ou pas de ces STF et il semblerait qu'à priori c'est oui .
Image
http://www.amazon.it/Amore-Splendido-Ca ... 494&sr=1-1
J'ai passé commande du BR, réception en début de semaine prochaine donc au plus tard le weekend prochain je confirmerai ou pas la présence des STF pour ceux qui sont intéressés :wink:
Je confirme que le BR italien Un Amore Splendido dispose bien d'une piste VO 5.1 DTS HD MA avec STF :wink:
Nestor Almendros
Déçu
Posts: 22001
Joined: 12 Oct 04, 00:42
Location: dans les archives de Classik

Re: All about Eve (Joseph L. Mankiewicz - 1950)

Post by Nestor Almendros »

feb wrote:Je confirme que le BR italien Un Amore Splendido dispose bien d'une piste VO 5.1 DTS HD MA avec STF :wink:
Alors ça veut peut-être dire qu'un pressage européen sortira aussi chez nous dans quelques temps :D . S'ils pouvaient faire pareil avec TWELVE O'CLOCK HIGH et d'autres exemples du même type...
"Un film n'est pas une envie de faire pipi" (Cinéphage, août 2021)
feb
I want to be alone with Garbo
Posts: 8870
Joined: 4 Nov 10, 07:47
Location: San Galgano

Re: Elle et lui (Leo McCarey - 1939 & 1957)

Post by feb »

Absolument vu que le BR italien est sorti le 6 juillet dernier donc il se peut que le film sorte bientôt en France. C'est quand même dommage de devoir attendre aussi longtemps alors que nous avons eu droit à All about Eve peu de temps après les Etats Unis...
User avatar
zigfrid
Assistant opérateur
Posts: 2523
Joined: 30 Nov 10, 11:30

Re: Elle et lui (Leo McCarey - 1939 & 1957)

Post by zigfrid »

AtCloseRange wrote:
Jack Carter wrote:
c'est une manie chez certains d'oublier le mot le plus important de la phrase, j'ai deja remarqué ça chez d'autres forumeurs, vous ecrivez trop vite les gars :mrgreen:
moyenne? :mrgreen:

Pour moi, Cary Grant est essentiellement un excellent acteur de comédie (romantique ou non). Je le trouve plutôt emprunté dans le registre de l'émotion.
D'ailleurs, je crois que lui-même en était conscient.

ça reste un très beau film (avec quelques défauts - la fameuse chorale).
ah oui elle est épouvantable cette scène,et elle dure,elle duuuure...
Sister Ruth
Stagiaire
Posts: 6
Joined: 14 Apr 11, 09:36

Re: Elle et lui (Leo McCarey - 1939 & 1957)

Post by Sister Ruth »

AtCloseRange wrote:
Jack Carter wrote:
c'est une manie chez certains d'oublier le mot le plus important de la phrase, j'ai deja remarqué ça chez d'autres forumeurs, vous ecrivez trop vite les gars :mrgreen:
moyenne? :mrgreen:

Pour moi, Cary Grant est essentiellement un excellent acteur de comédie (romantique ou non). Je le trouve plutôt emprunté dans le registre de l'émotion.
D'ailleurs, je crois que lui-même en était conscient.

ça reste un très beau film (avec quelques défauts - la fameuse chorale).
"Emprunté" ??! :shock: Ah là là !
Il est toujours magnifique, Cary Grant, comédie ou non ! Je l'aime autant dans "Arsenic et vieilles dentelles" que dans "Seuls les anges ont des ailes", par exemple.

Bon, quant à la chorale, là OK. C'est long, c'est sûr. Seul défaut de ce film inoubliable.
User avatar
Watkinssien
Etanche
Posts: 15631
Joined: 6 May 06, 12:53
Location: Xanadu

Re: Elle et lui (Leo McCarey - 1939 & 1957)

Post by Watkinssien »

Même pas un défaut pour moi... :)
Image

Mother, I miss you :(
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 93019
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: Elle et lui (Leo McCarey - 1939 & 1957)

Post by Jeremy Fox »

Watkinssien wrote:Même pas un défaut pour moi... :)

Non plus ; j'aime beaucoup cette scène :oops:
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 93019
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: Elle et lui (Leo McCarey - 1939 & 1957)

Post by Jeremy Fox »

Strum
n'est pas Flaubert
Posts: 8458
Joined: 19 Nov 05, 15:35

Re: Elle et lui (Leo McCarey - 1939 & 1957)

Post by Strum »

Chef d'oeuvre. Mais si l'on devait ranger ce film dans un genre, je le classerais davantage comme un mélodrame (malgré cette première partie contenant quelques scènes assez drôles qui doivent beaucoup à la diction et à la distinction si particulières de Grant et Kerr) que comme une comédie romantique.

La vraie différence entre les deux versions tient aux acteurs. Et il est intéressant de voir à quel point certains grands acteurs peuvent marquer de leur présence indélébile l'atmosphère d'un film. C'est d'ailleurs pour cela que McCarey tenait à faire ce remake, pour voir sous ses yeux, Cary Grant et Deborah Kerr s'approprier, et transfigurer, cette histoire. Il avait raison : ici, l'alchimie entre les deux acteurs est exceptionnelle ; on croit à leur histoire (qu'est ce qu'un film peut faire de plus beau que de nous faire croire à ce qu'on voit ?) et l'on souhaite ardemment qu'ils saisissent la dernière chance que la vie leur a donnée pour être heureux.
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 93019
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: Elle et lui (Leo McCarey - 1939 & 1957)

Post by Jeremy Fox »

Strum wrote:Chef d'oeuvre. Mais si l'on devait ranger ce film dans un genre, je le classerais davantage comme un mélodrame (malgré cette première partie contenant quelques scènes assez drôles qui doivent beaucoup à la diction et à la distinction si particulières de Grant et Kerr) que comme une comédie romantique.

.
Ca se discute ; un mélodrame contient beaucoup d'éléments tragiques, peu de bons sentiments et se termine souvent mal alors que là il s'agit clairement d'un final miraculeux. Mais bon, oui, on pourrait le classer dans les deux genres. Toute la longue première partie à bort du paquebot est bel et bien typique de la comédie romantique.
Strum
n'est pas Flaubert
Posts: 8458
Joined: 19 Nov 05, 15:35

Re: Elle et lui (Leo McCarey - 1939 & 1957)

Post by Strum »

Jeremy Fox wrote:Ca se discute ; un mélodrame contient beaucoup d'éléments tragiques, peu de bons sentiments et se termine souvent mal alors que là il s'agit clairement d'un final miraculeux.
Historiquement (au théâtre, en littérature, et souvent au cinéma), je pense que c'est le contraire. Le mélodrame, au contraire du drame qui finit toujours mal, c'est un genre qui contient beaucoup de bons sentiments, lesquels triomphent en général à la fin, même si c'est de manière douloureuse de sorte que l'on est heureux et que l'on pleure à la fois ; après une série d'évènements tragiques et invraisemblables, les héros l'emportent sur le mauvais sort de manière providentielle (et donc miraculeuse). D'ailleurs, les plus beaux mélodrames hollywoodiens sont ceux de Douglas Sirk, maitre du genre, et si l'on prend Tout ce que le ciel permet et Le secret magnifique par exemples, ce sont deux mélodrames aux fins quasi-miraculeuses : cela se finit plutôt bien après une série d'évènements tragiques. Là aussi, comme à la fin d'Elle et Lui, où il y a une dimension miraculeuse marquée, on pleure et on rit à la fois. La dimension miraculeuse (censée "expliquer" les invraisemblances) est typique du mélodrame. Cela étant dit, effectivement, la première partie du film tient de la comédie romantique ; mais ce n'est pour moi qu'une partie introductive avant que le film ne révèle sa vraie nature. On pourrait parler pour ce film de "mélodrame romantique", même si c'est un peu un pléonasme.
Last edited by Strum on 16 Dec 15, 10:13, edited 2 times in total.