Jack Nicholson

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés avant 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

User avatar
moonfleet
Régisseur
Posts: 3285
Joined: 13 Aug 09, 21:46
Location: fondue enchaînée

Re: Jack Nicholson

Post by moonfleet »

Supfiction wrote:
Image

Malgré son côté kitsch, j’adore ce film et le couple qu’il forme avec Michelle Pfeiffer alors au sommet.
Wiki:
- Le kitsch ou kitch est l'accumulation et l'usage hétéroclite, dans un produit culturel, de traits considérés comme triviaux, démodés ou populaires.

Tu parles du (décrié) Wolf ??

Pourquoi 'malgré' ?? ( même si Jim Harrisson, copain de Nicholson et scénariste du film n'a pas aimé le résultat :roll: )
Vive le kitsch au cinéma !!

Image
Les lois de nos désirs sont des dés sans loisirs
Spoiler (cliquez pour afficher)
Image
Spoiler (cliquez pour afficher)
Image

ImageImage
User avatar
Supfiction
Howard Hughes
Posts: 18675
Joined: 2 Aug 06, 15:02
Location: Have you seen the bridge?

Re: Jack Nicholson

Post by Supfiction »

Les scènes où il hurle à la lune font un peu sourire mais toute la partie où l’homme piétiné, résigné et ayant perdu jusqu’à sa virilité reprend petit à petit confiance en lui sont jouissives.
Et James Spader jouait à la perfection les sales types.
User avatar
Flol
smells like pee spirit
Posts: 48556
Joined: 14 Apr 03, 11:21

Re: Jack Nicholson

Post by Flol »

Supfiction wrote:
Karras wrote: Il y a Mr Schmidt d'Alexander Payne aussi ( nomination aux oscars et golden globe en 2003 ). Pas revu depuis, mais j'avais trouvé son interprétation émouvante à l'époque.
Oui. Mais alors il faut obligatoirement citer As good as it gets.
Et dans le rayon sympatoche, Tout peut arriver.
En tout cas, vous faites bien d'oublier Comment savoir, tellement je l'y avais trouvé catastrophique. Soit il en avait strictement rien à foutre et faisait juste ça pour faire plaisir à James L. Brooks, soit il était fatigué, soit la maladie commençait déjà à le gêner, mais il m'avait plus embarrassé qu'autre chose. Et ça reste son tout dernier rôle. :?
Pendant un temps, il était question qu'il joue dans le remake US de Toni Erdmann, mais je ne sais pas où en est ce projet. Je doute qu'il voie le jour, en tout cas avec lui en tête d'affiche.
Et puis les rumeurs de maladie d'Alzheimer me semblent de plus en plus avérées, ces derniers mois il n'assistait même plus aux matchs des Lakers de sa place habituelle au bord du terrain... :(
Grimmy
Assistant opérateur
Posts: 2939
Joined: 1 Feb 04, 11:25

Re: Jack Nicholson

Post by Grimmy »

Mince, je ne savais pas. Je pensais qu'il avait juste pris sa retraite. Parmi ses grands rôles, je citerais volontiers le génial "The last detail" de Hal Hashby.
User avatar
Supfiction
Howard Hughes
Posts: 18675
Joined: 2 Aug 06, 15:02
Location: Have you seen the bridge?

Re: Jack Nicholson

Post by Supfiction »

Flol wrote: En tout cas, vous faites bien d'oublier Comment savoir, tellement je l'y avais trouvé catastrophique. Soit il en avait strictement rien à foutre et faisait juste ça pour faire plaisir à James L. Brooks, soit il était fatigué, soit la maladie commençait déjà à le gêner, mais il m'avait plus embarrassé qu'autre chose. Et ça reste son tout dernier rôle. :?
Ce n’est pas un oubli volontaire de ma part, c’est juste que ce film s’auto-efface systématiquement de ma mémoire à chaque fois que je le vois, je ne sais pas pourquoi.
Heureusement la dernière fois j’avais écrit une notule (qui n’était effectivement pas élogieuse pour Jack) :
Supfiction wrote:Bon alors j'ai donné une nouvelle chance à Comment savoir.
Il est vrai que le film se bonifie à la seconde vision. Pas de doute, il s'agit bien d'un films de James L. Brooks, on le reconnaît au rythme si particulier (ou au manque de rythme), pas loin des comédies d'Apatow (la vulgarité en moins).
Il faut avouer que le couple Reese Whitherspoon/Paul Ruud fonctionne bien. Mais le personnage de Reese ne semble d'ailleurs véritablement fonctionner que face à Paul Ruud justement (une nouvelle fois très bon en mec trop gentil et malmené), entre auto-agacements et empathie, ou dans une moindre mesure face à Owen Wilson et ses maladresses. Mais dès qu'elle les quitte, on s'ennuie ferme devant le portrait de cette joueuse de base-ball en fin de carrière.
Owen Wilson est lui dans une partition assez différente de ses rôles habituels de gentil simulateur qui fait semblant d'être ce qu'il n'est pas pour séduire. Ici, il est plutôt une sorte de con macho (malgré lui) et attachant (cf. le passage jubilatoire sur l'équivalent du mot impuissant pour une femme) qui essaye de se corriger sans y arriver totalement.

Jack Nicholson en revanche fait de la figuration et son rôle de père à moitié escroc sur les bords tombe comme un cheveu sur la soupe, digression sans intérêt au milieu de ce qui est tout de même bien une comédie romantique, qu'on le veuille ou non. En fait, ce rôle n'est vraiment pas à la hauteur de son talent. Ni drôle, ni vraiment émouvant. Un Harold Ramis aurait suffit.

Au final, je réévalue de beaucoup mon appréciation du film mais je ne le classerai certainement pas parmi les meilleures comédies de la décennie passée..

Image
User avatar
Flol
smells like pee spirit
Posts: 48556
Joined: 14 Apr 03, 11:21

Re: Jack Nicholson

Post by Flol »

S'il y en a qui se demande ce que devient Jack Nicholson, sachez qu'il était hier soir au match des Lakers (à sa place habituelle, au bord du parquet) et qu'il va apparemment plutôt pas mal. À un moment, il s'est même carrément levé pour applaudir une belle action. :o
À 84 ans et demi, ça m'a fait plaisir de le revoir (même masqué).
Spoiler (cliquez pour afficher)
Image
Shin Cyberlapinou
Accessoiriste
Posts: 1606
Joined: 1 Feb 09, 09:51

Re: Jack Nicholson

Post by Shin Cyberlapinou »

Bonne nouvelle, sa discrétion faisait qu'on évoquait un Alzheimer... Je doute qu'on le revoit un jour à l'écran mais qu'il savoure sa retraite !