Apocalypse Now (Francis Ford Coppola - 1979)

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés avant 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

halford66
Doublure lumière
Posts: 580
Joined: 20 Jun 20, 11:53

Re: Apocalypse Now (Francis Ford Coppola - 1979)

Post by halford66 »

Alexandre Angel wrote: 20 Aug 20, 17:28
Rick Blaine wrote: 20 Aug 20, 17:17 La scène de la plantation est je pense très importante dans ce qu'elle dit, mais sa longueur excessive cassait à mon sens le rythme du film, abîmant la descente aux enfer que constitue le récit. Là ça fonctionne bien mieux, et on à la fois le propos de la scène qui donne une perspective supplémentaire au film initial et un rythme conservé.
Tu veux dire que cette scène est changée par rapport à la version de 2001? Tant mieux parce que je la trouvais pesante (mais il faut dire que je supporte difficilement les français dans les films américains).
3mn de moins si je compte bien.Sur les 20 mn en moins du final cut ,la scène des bunnies (10mn environ)a été retirée entièrement .Il est fait mention du film Alexandre d Oliver Stone,c est vrai pour que celui-là il y a de quoi s'arracher les cheveux avec 4 montages en 10 ans ,un record je crois bien depuis le cinéma après -guerre.

https://www.movie-censorship.com/report.php?ID=442569
User avatar
Alexandre Angel
Une couille cache l'autre
Posts: 9211
Joined: 18 Mar 14, 08:41

Re: Apocalypse Now (Francis Ford Coppola - 1979)

Post by Alexandre Angel »

halford66 wrote: 20 Aug 20, 19:31 la scène des bunnies (10mn environ)a été retirée entièrement
Ah mince, je l'aimais bien!
User avatar
Watkinssien
Etanche
Posts: 15238
Joined: 6 May 06, 12:53
Location: Xanadu

Re: Apocalypse Now (Francis Ford Coppola - 1979)

Post by Watkinssien »

krolock wrote: 20 Aug 20, 19:11 Je ne veux pas être hors-sujet, mais "Apocalypse now" faisant l'objet d'un véritable culte, je ne m'étendrai pas davantage sur ce film.
Je voudrais demander au forum ce qu'il pense d'un ancien grand film de guerre, à savoir "Les hommes contre" de Rosi avec Alain Cuny, Volonte, M. Frechette,
qui peut être considéré comme un "Les sentiers de la gloire" bis, sans tout de même empiéter sur le chef-d'oeuvre de Stanley Kubrick.
Je n'en ai trouvé aucune trace ici, d'où mon étonnement.

Merci de faire suivre.
Très bon film de Rosi, mais tu peux créer un topic si tu veux, où en parler sur celui consacré à Francesco Rosi!
Image

Mother, I miss you :(
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 90773
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: Apocalypse Now (Francis Ford Coppola - 1979)

Post by Jeremy Fox »

Watkinssien wrote: 20 Aug 20, 19:38
krolock wrote: 20 Aug 20, 19:11 Je ne veux pas être hors-sujet, mais "Apocalypse now" faisant l'objet d'un véritable culte, je ne m'étendrai pas davantage sur ce film.
Je voudrais demander au forum ce qu'il pense d'un ancien grand film de guerre, à savoir "Les hommes contre" de Rosi avec Alain Cuny, Volonte, M. Frechette,
qui peut être considéré comme un "Les sentiers de la gloire" bis, sans tout de même empiéter sur le chef-d'oeuvre de Stanley Kubrick.
Je n'en ai trouvé aucune trace ici, d'où mon étonnement.

Merci de faire suivre.
Très bon film de Rosi, mais tu peux créer un topic si tu veux, où en parler sur celui consacré à Francesco Rosi!
https://www.dvdclassik.com/forum/viewto ... si#p175912
User avatar
Rick Blaine
Charles Foster Kane
Posts: 20321
Joined: 4 Aug 10, 13:53
Last.fm
Location: Paris

Re: Apocalypse Now (Francis Ford Coppola - 1979)

Post by Rick Blaine »

Il est surement évoqué quelque part, c'est un film formidable.
User avatar
shubby
Machino
Posts: 1195
Joined: 27 Apr 08, 20:55

Re: Apocalypse Now (Francis Ford Coppola - 1979)

Post by shubby »

Enfin vu le redux, et revu ce film depuis fooort longtemps. Le tps a passé et la péloche a suivi le courant de mes passions d'avant avec The Doors, mais ça marche encore. Avec un regard différent et une certaine perception de sa tonalité hippie 70's : surutilisation des fumées colorées(*), importance du groupe, de la danse des corps etc.
La scène de la plantation est en effet trop longue, casse le mouvement et reprend très mal le coup du jaune d'oeuf de la 317ème Section, mais l'idée est géniale. On se croirait ds un film fantastique, avec ces fantômes de français toujours accrochés à leur monde d'avant. Ca pique un peu même, parce qu'on pourrait étendre ça au présent. Un coq fier dans une basse-cour vide.
La scène des bunnies coupée dans le final cut, j'imagine que c'est le tagadatsointsoin dans l'hélico ? Bizarre cette scène, mais malsaine et participe de la folie des mecs. Et elle est importante pour le perso de Fishburne. "I'm next, ma'm". Next to die, man !! Et y'a des nibards. Ne jamais couper des nibards au montage, ça ne se fait pas.
Au montage, d'ailleurs, les incrustations des pellicules font toujours leur effet dingue. Ca s'est raréfié, ce trucage, c'est dommage, c'est une belle forme de narration. L'oeil de Sheen au centre de son ventilo de plafond au début, puis à la place de l'oeil d'une statue à la fin, c'est formidable comme idée. Et tellement bien fait.
Bizarrement, mon passage préféré est mineur. C'est lorsque le cuistot joué par Frederic Forrest - qui là ressemble à s'y méprendre au Tom Hardy de Bronson - va chercher des mangues dans la jungle avec le Cap'. La façon dont est filmée la jungle, les mecs, l'attente, le tigre, puis l'après... j'adore. Figure à la fois de la tension et l'apaisement trompeur de la belle végétation. C'est un passage classique de film de guerre in ze jungle, mais traité là de manière remarquable et sacrément immersive.

* Les fumées. Je pense que ce film a créé un poste, "chorégraphe des fumées", tant leurs mouvements sont beaux à regarder là-dedans.
Last edited by shubby on 16 Jan 21, 11:31, edited 1 time in total.
User avatar
Alexandre Angel
Une couille cache l'autre
Posts: 9211
Joined: 18 Mar 14, 08:41

Re: Apocalypse Now (Francis Ford Coppola - 1979)

Post by Alexandre Angel »

shubby wrote: 16 Jan 21, 10:59 "I'm next, ma'm"
Réplique extrêmement drôle.
User avatar
shubby
Machino
Posts: 1195
Joined: 27 Apr 08, 20:55

Re: Apocalypse Now (Francis Ford Coppola - 1979)

Post by shubby »

Oui ! Du coup, la virer, je ne sais pas. Pas vu l'ultime cut machin, mais toute cette scène grotesque crée une cassure bienvenue. C'est tellement autre qu'on respire un peu, bizarrement. Tout le final dépend de ce qui précède. Avec Brando, la prise de risque était énorme de basculer à tout instant dans le ridicule et non l'effrayant. Si le film avait été tout du long dans l'austère tragédique, ça n'aurait pas eu le même impact. Ce sont les cassures de ton qui font que. Bref. Tout ça pour dire que le film originel se suffit amplement. Don't touch the bunnies.
User avatar
Flol
smells like pee spirit
Posts: 46260
Joined: 14 Apr 03, 11:21

Re: Apocalypse Now (Francis Ford Coppola - 1979)

Post by Flol »

shubby wrote: 16 Jan 21, 10:59Frederic Forrest - qui là ressemble à s'y méprendre au Tom Hardy de Bronson
Ah merci, c'est aussi ce que je me dis à chaque fois que je retombe sur sa trogne.
User avatar
Thesix
Machino
Posts: 1228
Joined: 27 Jul 19, 19:18

Re: Apocalypse Now (Francis Ford Coppola - 1979)

Post by Thesix »

Je ne suis pas sûr de comprendre. De quelle scène des bunnies parlez-vous ?
J'ai vu le film avec seulement leur arrivée par hélico et leur évacuation d'urgence avec l'invasion de la scène sur laquelle elles dansent.
Puis j'ai vu un autre film avec une autre scène, interminable, sous la pluie et des tentes, qui casse le rythme, avec repos du guerrier, etc...
Cette dernière scène pour moi est inutile, mais j'ai l'impression que c'est la première qui saute dans vos commentaires. Si c'est le cas, c'est bien dommage parce que, pour moi, leur apparition, seul lien ténu avec le pays, et de l'ordre du fantasme, est primordiale.
La seconde scène tue le fantasme (et l'isolement complet de l'escouade).
Amazon, c'est le mal ! :mrgreen: (avec l'augmentation des débits)
User avatar
shubby
Machino
Posts: 1195
Joined: 27 Apr 08, 20:55

Re: Apocalypse Now (Francis Ford Coppola - 1979)

Post by shubby »

Thesix wrote: 19 Jan 21, 20:48 Puis j'ai vu un autre film avec une autre scène, interminable, sous la pluie et des tentes, qui casse le rythme, avec repos du guerrier, etc...
Ce serait celle-là, que perso j'aime bcp. Elle a du sens, quelque part. Parce qu'elle n'en a pas.
Le vieux coppola aime moins les nichons qu'avant j'imagine. Montage d'un vieux vs montage d'un jeune ?
Il faudrait que je vois l'ultime cut pour me rendre compte de la pertinence du projet.
User avatar
Thesix
Machino
Posts: 1228
Joined: 27 Jul 19, 19:18

Re: Apocalypse Now (Francis Ford Coppola - 1979)

Post by Thesix »

Je comprends qu'on ai envie d'en savoir plus sur elles. Je ne l'ai vue qu'une fois, et la scène est sans doute dans le DVD que j'ai.
Mais je trouve leur apparition plus forte quand elles re disparaissent aussi vite qu'elles sont arrivées. Plus de chaos, plus de fantasme et de frustration, de bribes de contacts avec la "civilisation", les 70's au milieu de la jungle et des combats.
Tout ça disparaît avec cette scène ajoutée (et aussi avec la scène des colons français) et ce n'est plus le même film, la même histoire.

Mais la page wikipedia parle des scènes des playmates ! Si les deux ont été coupées, alors je ne comprends pas non plus.
Amazon, c'est le mal ! :mrgreen: (avec l'augmentation des débits)
User avatar
shubby
Machino
Posts: 1195
Joined: 27 Apr 08, 20:55

Re: Apocalypse Now (Francis Ford Coppola - 1979)

Post by shubby »

Thesix wrote: 20 Jan 21, 21:48 Je comprends qu'on ai envie d'en savoir plus sur elles.
Pas vraiment, non. Elles sont là pour eux, elles n'existent qu'à moitié, voire pas du tout ici. J'attends un peu avant de découvrir le dernier montage.

Du coup je suis reparti au Vietnam. Platoon. Ca reste sympa, mais la mort d'Elias me reste tjrs en travers de la gorge. Faut que je revois Danger immédiat où d'une certaine façon on lui laisse une 2nde chance. Puis, après avoir reconnu l'acteur noir de Candyman - et évidemment Whitaker - j'ai pensé à La génération sacrifiée (je préfère le titre us dead presidents) des frères Hugues. Bancal, pas abouti sur son propos (on est sur une vision jeune + genre), mais la forme est splendide et le passage viet' parfait. Re "fire in the hole !", c'est bien. Pour approfondir le propos - usa, noirs et vietnam - je m'en vais sur netflix voir Da 5 bloods de l'ami Spike Lee. Trop long et foutraque, mais ça participe du truc, une sorte de boeuf d'un artiste et de sa troupe - un peu comme le Irishman de Scorcese qq part. Pour jouer les jeunes, il prend les vieux. C'est moche, mais il s'en fout. On est ouvertement sur une sphère théâtrale et enfantine "on dirait que", mélange de documentaire, de fiction, de comédie trash (on pense parfois à tonnerre sous les tropiques) et de drame. Malgré le bordel - le film a clairement sa place sur Netflix - j'ai bien aimé. Il a réussi à me toucher et à m'instruire sur ses engagements habituels ("Si seulement 11% de la population US est noire, 35% des soldats envoyés au front l'étaient"). Passage qui raccroche les wagons avec Apocalypse Now : la charge de walkyries passée sur un tour operator de vieux touristes "barges en barge" sur le mékong (!) Dead Presidents, lui, s'offrait Martin Sheen en juge sur son final.