La Mort aux Trousses (Alfred Hitchcock - 1959)

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés avant 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

ValentinG
Stagiaire
Posts: 5
Joined: 1 Jan 17, 20:45

Re: La Mort aux Trousses (Alfred Hitchcock - 1959)

Post by ValentinG »

Merci de votre réponse :D
User avatar
tchi-tcha
Doublure lumière
Posts: 339
Joined: 19 Oct 21, 01:46

Re: La Mort aux Trousses (Alfred Hitchcock - 1959)

Post by tchi-tcha »

Image


Tiens ? Seulement deux pages pour La Mort aux Trousses ?
(et encore, la deuxième page, c'est juste la première qui déborde légèrement)

Pourtant, ce n'est pas un film intimidant, il est très accueillant. Pas compliqué non plus, l'histoire est improbable mais toute simple à suivre, un divertissement qui va vite, ludique comme tout (avec son héros dont la vie bascule en une seconde parce qu'il a levé le bras au mauvais moment). Niveau mise en scène, bah y'a rien de spécial non plus, pas de plans alambiqués virtuoses pour caméra reine, un découpage limpide, des transparences un poil vieillottes (et des costumes qui font très années 50, vous ne trouvez pas). La musique aussi est assez discrète, on l'entend beaucoup moins que dans le Dune de Villeneuve.
Non, vraiment, c'est un divertissement sympa où tout coule de source, un chouette petit film.

Bon... J'arrête les bêtises :oops:

Peut-être qu'il n'y a pas grand chose à en dire parce que tout a déjà été dit ou écrit, ou parce que chaque image y est un concentré du génie d'Alfred Hitchcock (j'ai bien dit chaque image, même pas chaque plan). Pour preuve et sans avoir à aller chercher bien loin, on a vu des critiques plus développées sur Classik que celle qui lui est consacrée (on commence la lecture... et hop c'est déjà fini :wink: ).
Ce qui n'empêchera pas ceux qui continueront à le découvrir ou à le redécouvrir de continuer à l'analyser, la cinéphilie est un éternel recommencement :P

Bref, tout ça pour dire que ce dimanche soir j'avais la flemme de sortir au ciné voir Aline et que La Mort aux Trousses repassait sur Arte... et c'est toujours aussi vachement bien :mrgreen:

Et comme d'habitude avec ces films qu'on a déjà vu cent fois et qu'on continue à prendre plaisir à revoir, j'ai encore une fois redécouvert des choses que je pensais connaître par coeur. En particulier ici : Cary Grant. Franchement, c'est un bonheur de l'entendre. C'est bien simple, on croirait qu'il sort en un seul film toutes les meilleures punchlines jamais écrites pour le cinéma.
(un exemple tout bête : lorsque le docteur demande à sentir son haleine au poste de police, il lui répond de reculer par précaution)

Ah si... Je peux ajouter ma pierre à l'édifice avec quelque chose d'inédit :D
Ma découverte de ce film a été très frustrante : ma mère a déboulé pour éteindre la télé juste au moment du Mont Rushmore parce qu'il y avait école demain. J'étais gamin mais pas complètement idiot non plus, je me doutais bien qu'à la fin le gentil s'en sort. N'empêche, j'ai dû attendre une rediffusion pour la voir enfin.
(d'ailleurs, rien de spectaculaire, juste un train qui entre dans un tunnel)

Voilà, cette anecdote, même Truffaut il l'avait pas écrite :arrow:

Image
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 93026
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: La Mort aux Trousses (Alfred Hitchcock - 1959)

Post by Jeremy Fox »

tchi-tcha wrote: 15 Nov 21, 00:52 Pour preuve et sans avoir à aller chercher bien loin, on a vu des critiques plus développées sur Classik que celle qui lui est consacrée (on commence la lecture... et hop c'est déjà fini :wink: ).
Ah oui ça c'était nos tous débuts et nous pensions pourtant avoir écrit des romans à chaque fois :mrgreen:

La mienne à propos de Mais qui a tué Harry n'était guère plus développée.

Ca fait penser que nous fêterons nos 20 ans d'existence en 2022.
User avatar
Mosin-Nagant
Réalisateur
Posts: 6246
Joined: 12 Jun 14, 19:36
Location: "Made in America"

Re: La Mort aux Trousses (Alfred Hitchcock - 1959)

Post by Mosin-Nagant »

tchi-tcha wrote: 15 Nov 21, 00:52j'ai encore une fois redécouvert des choses que je pensais connaître par coeur. En particulier ici : Cary Grant. Franchement, c'est un bonheur de l'entendre. C'est bien simple, on croirait qu'il sort en un seul film toutes les meilleures punchlines jamais écrites pour le cinéma.
J'ai maté ce doc, il y a quelques jours. Ça donne envie de se faire toute sa filmographie :

Every day's a gift. It's just... does it have to be a pair of socks?
Spoiler (cliquez pour afficher)
Image