Top cinéma des années 50

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés avant 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

User avatar
Supfiction
Howard Hughes
Posts: 16351
Joined: 2 Aug 06, 15:02
Location: Have you seen the bridge?

Top cinéma des années 50 | Supfiction

Post by Supfiction »

Top cinéma des années 50 | Supfiction

1- La traversée de Paris (1956, Claude Autant-Lara)
2- Chantons sous la pluie (1952, Stanley Donen)
3- Scaramouche (1952, George Sidney)
4- Les Ensorcelés "The bad and the beautiful" (1952, Vincente Minnelli)
5- Sueurs froides "Vertigo" (1958, Alfred Hitchcock)
6- Mark Dixon, détective "Where the Sidewalk Ends" (1950, Otto Preminger)
7- Tant qu'il y aura des hommes (1953, Fred Zinnemann)
8- Règlement de comptes "The Big Heat" (1953, Fritz Lang)
9- La Fureur de Vivre (1955, Nicholas Ray)
10- Ce monde à part "The young philadelphians" (1959, Vincent Sherman )
11- Tables séparées (1958, Delbert Mann)
12- Certains l’aiment chaud (1959, Billy Wilder)
13- Eve (1950, Joseph L. Mankiewicz)
14- La prisonnière du désert (John Ford, 1956)
15- Quand la ville dort (1950, John Huston)
16- Tous en scène "The band wagon" (1953, Vincente Minnelli)
17- Fenêtre sur cour "Rear Window" (1954, Alfred Hitchcock)
18- Dieu seul le sait (1957, John Huston)
19- Le Port de la drogue (1953, Samuel Fuller)
20- Umberto D. (1952, Vittorio De Sica)
21- Règlement de comtes à O.K. Corral (John Sturges)
22- Rio Bravo (1959, Howard Hawks)
23- Fenêtre sur Cour (Alfred Hitchcock, 1954)
24- La Chevauchée de la Vengeance "Ride Lonesome" (1959, Budd Boetticher)
25- Gun Crazy (1950, Joseph H. Lewis?)
26- Les Affameurs (1952, Anthony Mann)
27- La rivière sans retour (1954, Otto Preminger)
28- Les Indomptables "The Lusty Men" (1952, Nicholas Ray et Robert Parrish)
29- Les Quatre Cent Coups (1959, François Truffaut)
30- Le dernier train de Gun Hill (John Sturges)
31- Tout ce que le ciel permet "All That Heaven Allows" (1955, Douglas Sirk)
32- Fort Bravo (1953, John Sturges)
33- La Mort aux trousses (1959, Alfred Hitchcock)
34- Les Aristocrates (1955, Denys de La Patellière)
35- Un Jeu risqué "Wichita" (1955, Jacques Tourneur)
36- La Chatte sur un toit brûlant (1958, Richard Brooks)
37- Les Amants du Tage (1955, Henri Verneuil)
38- La Flibustière des Antilles (1951, Jacques Tourneur)
39- Voyage à Tokyo (1953, Yasujirō Ozu)
40- Demain est un Autre Jour (1956, Douglas Sirk)
41- Miss Oyu (1951, Kenji Mizoguchi)
42- L'Affaire Cicéron (1952, Joseph L. Mankiewicz)
43- Le Jardin du Diable (1954, Hathaway)
44- Les Grandes Familles (1958, Denys de La Patellière)
45- L’Intendant Sansho (1954, Kenji Mizoguchi)
46- Niagara (1953, Henry Hathaway)
47- 3h10 pour Yuma (1957, Delmer Daves)
48- Comme un torrent (1958, Vincente Minnelli)
49- Des gens sans importance (1956, Henri Verneuil)
50- Une place au soleil (1951, George Stevens)
Last edited by Supfiction on 16 Dec 19, 11:14, edited 1 time in total.
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 89986
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: Top cinéma des années 50

Post by Jeremy Fox »

Le cas De la Patellière m'intrigue ; il faudrait peut-être que je m'y mette en oubliant mes à priori qui sont de la faute de Télérama et consorts d'autant que j'avais récemment vraiment énormément apprécié Rue des prairies alors que le Bateau d'Emile était lui aussi très sympathique.
User avatar
Supfiction
Howard Hughes
Posts: 16351
Joined: 2 Aug 06, 15:02
Location: Have you seen the bridge?

Re: Top cinéma des années 50

Post by Supfiction »

Jeremy Fox wrote:Le cas De la Patellière m'intrigue ; il faudrait peut-être que je m'y mette en oubliant mes à priori qui sont de la faute de Télérama et consorts d'autant que j'avais récemment vraiment énormément apprécié Rue des prairies et le Bateau d'émile était lui aussi très sympathique.
Je ne veux pas calmer tes velléités mais je préfère préciser que c'est davantage les dialogues de Fresnay et Gabin qui font la différence pour moi que De la Patellière.
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 89986
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: Top cinéma des années 50

Post by Jeremy Fox »

Supfiction wrote:
Jeremy Fox wrote:Le cas De la Patellière m'intrigue ; il faudrait peut-être que je m'y mette en oubliant mes à priori qui sont de la faute de Télérama et consorts d'autant que j'avais récemment vraiment énormément apprécié Rue des prairies et le Bateau d'émile était lui aussi très sympathique.
Je ne veux pas calmer tes velléités mais je préfère préciser que c'est davantage les dialogues de Fresnay et Gabin qui font la différence pour moi que De la Patellière.
Ceci dit, le réalisateur semble doué pour concocter des films populaires de bonne tenue. Et ça me va tout à fait.
User avatar
Rick Blaine
Howard Hughes
Posts: 19851
Joined: 4 Aug 10, 13:53
Last.fm
Location: Paris

Re: Top cinéma des années 50

Post by Rick Blaine »

Et il sait aussi bien évoluer dans ce genre de films plutôt intimes que dans des productions plus amples. Je tiens toujours Un taxi pour Tobrouk comme un chef d’œuvre, et pas seulement pour son interprétation et ses dialogues. C'est également mis en image de manière remarquable, avec un grand sens du cadre. De la Patellière est certes un yes man, il a certes un style assez peu reconnaissable, mais sa maitrise technique pour tous les aspects de la mise en scène me semble remarquable. Résultat des courses, sa filmographie est solide, sur la petite dizaine que j'ai vu je ne vois pas de ratage, que des films au minimum plaisants. Le même matériau derrière la caméra d'un tâcheron donnerait un gros ratage, des dialogues et des interprètes ne suffisent pas. Non ce n'est pas un auteur au style particulier, oui c'est un réalisateur qui apporte certaines garanties.
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 89986
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: Top cinéma des années 50

Post by Jeremy Fox »

Rick Blaine wrote:De la Patellière est certes un yes man, il a certes un style assez peu reconnaissable, mais sa maitrise technique pour tous les aspects de la mise en scène me semble remarquable. Résultat des courses, sa filmographie est solide, sur la petite dizaine que j'ai vu je ne vois pas de ratage, que des films au minimum plaisants. Le même matériau derrière la caméra d'un tâcheron donnerait un gros ratage, des dialogues et des interprètes ne suffisent pas. Non ce n'est pas un auteur au style particulier, oui c'est un réalisateur qui apporte certaines garanties.
Oui, c'était aussi ma conclusion sur 3 ou 4 films vus. Un très bon "artisan" comme on les nommait souvent... et moi je m'en satisfais sans problèmes dans la plupart des cas.
User avatar
Supfiction
Howard Hughes
Posts: 16351
Joined: 2 Aug 06, 15:02
Location: Have you seen the bridge?

Re: Top cinéma des années 50

Post by Supfiction »

Flash ce week-end en tombant sur le dvd. J'avais oublié Dieu seul le sait de John Huston dans ma liste. :oops: