Lesley Selander (1900-1979)

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés avant 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

manuma
Assistant opérateur
Posts: 2097
Joined: 31 Dec 07, 21:01

Re: Lesley Selander (1900-1979)

Post by manuma »

Diffusé la semaine prochaine sur Paramount Channel (je le signale parce que ça ne me parle pas de l'avoir déjà croisé sur cette chaîne) :


Image
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 93016
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: Lesley Selander (1900-1979)

Post by Jeremy Fox »

manuma wrote: 8 Oct 21, 10:29 Diffusé la semaine prochaine sur Paramount Channel (je le signale parce que ça ne me parle pas de l'avoir déjà croisé sur cette chaîne) :


Image
Si : il est même déjà en replay et il est sorti chez Sidonis. Mais pas un grand Selander à mon avis.
manuma
Assistant opérateur
Posts: 2097
Joined: 31 Dec 07, 21:01

Re: Lesley Selander (1900-1979)

Post by manuma »

Jeremy Fox wrote: 8 Oct 21, 10:35
manuma wrote: 8 Oct 21, 10:29 Diffusé la semaine prochaine sur Paramount Channel (je le signale parce que ça ne me parle pas de l'avoir déjà croisé sur cette chaîne) :


Image
Si : il est même déjà en replay et il est sorti chez Sidonis. Mais pas un grand Selander à mon avis.
Merci pour ces précisions :wink:

N'ayant jamais été franchement déçu par Selander à ce jour, je vais lui accorder sa chance.
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 93016
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: Lesley Selander (1900-1979)

Post by Jeremy Fox »

manuma wrote: 8 Oct 21, 10:42

N'ayant jamais été franchement déçu par Selander à ce jour, je vais lui accorder sa chance.
8) Comme quoi ; on est loin du tâcheron annoncé il y a quelques dizaines d'années.
manuma
Assistant opérateur
Posts: 2097
Joined: 31 Dec 07, 21:01

Re: Lesley Selander (1900-1979)

Post by manuma »

Jeremy Fox wrote: 8 Oct 21, 11:01
8) Comme quoi ; on est loin du tâcheron annoncé il y a quelques dizaines d'années.
Me concernant, j'en suis très longtemps resté à la notule en demi-teinte du dictionnaire des réalisateurs de Jean Tulard, avant de me lancer il y a une dizaine d'années, et découvrir que le bonhomme savait quand même bien y faire dans le registre du western. Après, j'avoue pour l'instant n'avoir vu qu'un tout petit bout de sa filmo (3 titres exactement)...
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 93016
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: Lesley Selander (1900-1979)

Post by Jeremy Fox »

manuma wrote: 8 Oct 21, 11:12
Jeremy Fox wrote: 8 Oct 21, 11:01
8) Comme quoi ; on est loin du tâcheron annoncé il y a quelques dizaines d'années.
Me concernant, j'en suis très longtemps resté à la notule en demi-teinte du dictionnaire des réalisateurs de Jean Tulard, avant de me lancer il y a une dizaine d'années, et découvrir que le bonhomme savait quand même bien y faire dans le registre du western. Après, j'avoue pour l'instant n'avoir vu qu'un tout petit bout de sa filmo (3 titres exactement)...
Je conseille donc surtout chaudement Panhandle, Fort Osage (le meilleur film que j'ai vu de lui, malheureusement inédit sur galette numérique), The Raiders, Tall Man Riding et Shotgun
manuma
Assistant opérateur
Posts: 2097
Joined: 31 Dec 07, 21:01

Re: Lesley Selander (1900-1979)

Post by manuma »

Merci pour les conseils !

Vu déjà Tall man riding et Shotgun.

Pour le reste, comme les copains, je
Image
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 93016
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: Lesley Selander (1900-1979)

Post by Jeremy Fox »

Et à signaler que le scénario de Panhandle (Le justicier de la Sierra) est signé Blake Edwards.
User avatar
Beule
Monteur
Posts: 4502
Joined: 12 Apr 03, 22:11

Re: Lesley Selander (1900-1979)

Post by Beule »

Jeremy Fox wrote: 8 Oct 21, 11:19 Fort Osage (le meilleur film que j'ai vu de lui, malheureusement inédit sur galette numérique)
Alléché par ta chaude recommandation, je l'ai regardé hier, ce Fort Osage.

Pour ma part, j’y relève quand même les stigmates du film de "tâcheron". Il est vrai que le métier (de technicien) de Selander s’y avère le plus souvent incontestable quand il taille nerveusement dans le gras de l’action et des gunfghts. Pour autant, même dans la conduite de l’action pure, les déficiences de sa mise en scène trahissent parfois un laxisme qui, pour moi, s’avère presque rédhibitoire tant il met à mal cette ligne narrative fluide et ramassée que tu vantes dans ta chronique. L’accident avorté lors de l’arrivée de Tom Clay à Fort Osage est sur ce point éloquent. Il donne l’impression que Selander, embarrassé par la présence du gamin, ne trouve pas la parade pour nourrir le réalisme de cette séquence en s’en remettant aux prouesses habituelles de ses cascadeurs avérés. Et qu’il abdique, purement et simplement : découpage inerte, gestion spatiale aberrante du danger annoncé et aucune tentative pour compenser par des choix d’axes, d’optiques ou quelque idée de montage qui se poseraient en trompe-l’œil.

Selander semble incapable de convertir dans sa mise en scène les promesses du scénario d’Ullman, qui recèle effectivement nombre de trouvailles et détails bien sentis. Elles sont à peine esquissées (les portraits à contre-courant des fermiers danois), balayées sur l’autel d’une efficacité primaire à tous crins. Parfois même les belles intentions du script sont bafouées par un laxisme directorial contre-productif: les Osages qui s’expriment dans leur dialecte mais dont le chef parle quant à lui un anglais parfait, des plus précis et policés sans que rien dans son vécu ne puisse étayer cette habilité.

Cela dit, le film déroule à toute vitesse, et est suffisamment court pour ne pas ennuyer. C’est toujours ça de gagné. Mais au vu des moyens un peu plus conséquents que la moyenne dans ce type de production, il se révèle aussi terriblement frustrant: trop souvent bâclé dans son exécution et, dans mon ressenti, particulièrement court en bouche. À tout prendre, je trouve qu’un réal de standing assez comparable comme Nazzaro peut à l’occasion (Top Gun, La Veuve et le Tueur) faire montre d’une inspiration, et somme toute d’une ambition, qui font cruellement défaut ici :cry:
User avatar
Alexandre Angel
Une couille cache l'autre
Posts: 10569
Joined: 18 Mar 14, 08:41

Re: Lesley Selander (1900-1979)

Post by Alexandre Angel »

Ce serait dommage que tu n'essayes pas Le Justicier de la sierra (Panhandle) et Amour, fleur sauvage ou plutôt Shotgun!, tout deux encensés par Tavernier (sauf les premières minutes de Shotgun! qui ont failli l'empêcher de présenter le film) dont l'émerveillement d'avoir été agréablement surpris se ressent dans les bonus des dvd Sidonis.
User avatar
Beule
Monteur
Posts: 4502
Joined: 12 Apr 03, 22:11

Re: Lesley Selander (1900-1979)

Post by Beule »

Oui, c'est bien sur Shotgun! qu'il conclut sur le fameux "Tout film devrait être présumé innocent" :) ?
Je l'aime bien celui-là. C'est beaucoup plus un film de conteur. L''action y épouse un tempo qui fait corps avec les éléments naturels. Entre accès de violence indomptée, souvent spectaculaires, et haltes qui se révèlent régulièrement aussi réconfortantes que stimulantes grâce au petit jeu d'évaluation perpétuelle auquel se livrent les trois protagonistes. C'est ludique, et Scott régale.

Mais tu as raison, je vais retenter Panhandle. Il m'avait laissé plutôt indifférent lors de sa découverte sur Ciné + il y a quelques années, mais il ne m'en reste rien aujourd'hui. Par contre The Raiders ou Tall man riding, c'est définitivement mort.
User avatar
Alexandre Angel
Une couille cache l'autre
Posts: 10569
Joined: 18 Mar 14, 08:41

Re: Lesley Selander (1900-1979)

Post by Alexandre Angel »

Beule wrote: 9 Oct 21, 17:54 Oui, c'est bien sur Shotgun! qu'il conclut sur le fameux "Tout film devrait être présumé innocent" :) ?
C'est ça.
Là, avec ces éditions Sidonis, il s'était passé quelque chose.
Ces deux films constituaient pour tout le monde (Tavernier compris) de véritables et intéressantes découvertes.
Panhandle valait le coup notamment, même si pas seulement, par la présence de Blake Edwards en petite frappe. J'avais trouvé assez jubilatoire de le voir jouer dans un petit film de genre (et parmi les meilleures scènes qui plus est) en me disant que ce jeune gars allait réaliser les films que l'on sait.

J'aimerais bien me faire une idée sur Fort Osage : on peul le voir en replay ?
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 93016
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: Lesley Selander (1900-1979)

Post by Jeremy Fox »

Alexandre Angel wrote: 9 Oct 21, 18:13

J'aimerais bien me faire une idée sur Fort Osage : on peul le voir en replay ?
Je n'ai pas l'impression. Je ne me souviens même plus par quel biais j'ai pu le voir :oops:

Tiens il faudrait que je revois ces 5 westerns pour savoir ce que j'en penserais après les avis de Beule.
Chip
Electro
Posts: 893
Joined: 22 Oct 08, 10:26

Re: Lesley Selander (1900-1979)

Post by Chip »

De Selander, " War paint "(1953) et " The outlaw's son "(1957) me semble être ses meilleurs westerns.Vus en dvd zone 1.
User avatar
Jack Carter
Certains l'aiment (So)chaud
Posts: 25278
Joined: 31 Dec 04, 14:17

Re: Lesley Selander (1900-1979)

Post by Jack Carter »

Image

le 18 novembre sur Paramount Channel
"On peut revenir au sujet du topic ?" (Jack Carter)