Notez les films naphtas - Octobre 2012

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés avant 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

dj77
Stagiaire
Posts: 6
Joined: 2 Oct 12, 11:01

Notez les films naphtas - Octobre 2012

Post by dj77 »

Moi hier j'aie vue la sorciere sanglente de antonio margheriti de chez artus films,Pas mal j'aime barbara steel :D
julien
Oustachi partout
Posts: 9045
Joined: 8 May 06, 23:41

Re: Notez les films naphtas - Octobre 2012

Post by julien »

Très beau film en effet.
Image
"Toutes les raisons évoquées qui t'ont paru peu convaincantes sont, pour ma part, les parties d'une remarquable richesse." Watki.
daniel gregg
Producteur Exécutif
Posts: 7073
Joined: 23 Feb 04, 23:31

Re: Notez les films naphtas - Octobre 2012

Post by daniel gregg »

Massacre d'Alan Crosland est un film qui vaut davantage pour le fond que pour la forme, à savoir un propos insolite d'une audace inouïe pour l'époque aux USA, suggérant de traiter les indiens sur un même pied d'égalité constitutionnelle.
A travers toutes les dérives de corruption, d'agissements criminels perpétrés par les blancs à l'égard des indiens parqués dans des réserves misérables, Massacre est un des premiers films à leur rendre une sincère dignité sans passer par de bons sentiments artificiels.
Rien que pour çà, on en viendrait presque à excuser le réalisateur d'avoir sacrifié la direction d'acteurs à un sujet aussi passionnant.
Et rien que pour çà aussi, il mérite une place d'honneur dans le classement de mes films du mois.

Image
riqueuniee
Mogul
Posts: 10077
Joined: 15 Oct 10, 21:58

Re: Notez les films naphtas - Octobre 2012

Post by riqueuniee »

Rien que le sujet (audacieux pour l'époque de la réalisation -1933 ou 34) donne envie de voir ce film. Richard Barthelmess (qui fut un des premiers oscarisés) et Alan Crosland (dont on ne retient souvent que Le chanteur de jazz) méritent sans doute mieux que le quasi-oubli dans lequel ils sont tombés (du moins pour beaucoup).
Last edited by riqueuniee on 16 Oct 12, 18:27, edited 1 time in total.
daniel gregg
Producteur Exécutif
Posts: 7073
Joined: 23 Feb 04, 23:31

Re: Notez les films naphtas - Octobre 2012

Post by daniel gregg »

riqueuniee wrote:Rien que le sujet (audacieux pour l'époque de la réalisation -1933 ou34) donne envie de voir ce film. Richard Barthelmess (qui fut un des premiers oscarisés) et Alan Crosland (dont on ne retient souvent que Le chanteur de jazz) méritent sans doute mieux que le quasi-oubli dans lequel ils sont tombés (du moins pour beaucoup).
Oui c'est vrai j'avais oublié de préciser la date, ce qui ajoute un plus à l'invraisemblable courage du réalisateur d'avoir défendu son film de manière aussi intègre.
Richard Barthelmess ne démérite pas mais, en outre d'être assez peu crédible grimé en indien (à la rigueur çà passe puisque l'action est contemporaine de la sortie du film et qu'il incarne un indien ayant vécu l'essentiel de sa vie avec les blancs) il est quand même un poil fade ici. :wink:
daniel gregg
Producteur Exécutif
Posts: 7073
Joined: 23 Feb 04, 23:31

Re: Notez les films naphtas - Octobre 2012

Post by daniel gregg »

Image

Une relativement bonne surprise que la découverte de ce petit serial récemment diffusé sur OCS Géants, The man who wouldn't die est en fait un des 12 épisodes produits par la Fox (7 films avec Lloyd Nolan dont celui ci) puis ensuite par la PRC (5 films avec Hugh Beaumont) de 1940 à 1946, relatant les enquêtes de Michael Shayne, personnage créé par Brett Halliday.
Michael Shane serait un avatar pour le moins comique du Sam Spade de Dashiell Hammett, interprété avec verve par LLoyd Nolan, acteur qu'on a souvent vu par la suite dans des rôles de policiers (Somewhere in the night de Mankiewicz, La dernière rafale de W.Keighley, Lady in the lake de R.Montgomery) et dont la longévité l'a amené à terminer sa carrière dans le rôle du père d'Hannah (Hannah et ses soeurs de W.Allen).
Ajoutons à celà une atmosphère pseudo fantastique qui ne serait pas indigne de certains films de la série des Sherlock Holmes interprétés par Basil Rathbone, et on tient là 60 minutes de divertissement savamment troussées.
Du coup j'aimerais bien découvrir d'autres films de la série dont certains sont scénarisés par Borden Chase lui même, contenus dans ce coffret z1 qui ne disposent, hélas, que de sta.

Image
User avatar
Jack Carter
Certains l'aiment (So)chaud
Posts: 23145
Joined: 31 Dec 04, 14:17
Location: Dans le cerveau de Dale Cooper

Re: Notez les films naphtas - Octobre 2012

Post by Jack Carter »

il me semble qu'au contraire, il possede des stf (d'apres dvdbeaver)

http://www.dvdclassik.com/forum/viewtop ... 0&start=15
daniel gregg
Producteur Exécutif
Posts: 7073
Joined: 23 Feb 04, 23:31

Re: Notez les films naphtas - Octobre 2012

Post by daniel gregg »

Jack Carter wrote:il me semble qu'au contraire, il possede des stf (d'apres dvdbeaver)

http://www.dvdclassik.com/forum/viewtop ... 0&start=15
Merci Jack ! 8)
monfilm
Machino
Posts: 1242
Joined: 19 Aug 08, 05:09

Re: Notez les films naphtas - Octobre 2012

Post by monfilm »

Il pleut toujours le dimanche

Voir l'introduction de Tavernier sur le DVD.

4,5/6
ImageImage
Tout le reste est dérisoire.
Wagner
Assistant opérateur
Posts: 2258
Joined: 2 Oct 04, 19:21
Location: Dans le temps

Re: Notez les films naphtas - Octobre 2012

Post by Wagner »

Deep end: vain

4/10
Image

Ego sum qui sum
julien
Oustachi partout
Posts: 9045
Joined: 8 May 06, 23:41

Re: Notez les films naphtas - Octobre 2012

Post by julien »

C'est un film je pense, qu'il vaut mieux voir jeune pour l'apprécier. C'est comme certains groupes de rock faussement branchés. On les écoute à fond lorsque l'on est ado, puis brusquement on se rend compte que c'est en fait complètement ringard.
Image
"Toutes les raisons évoquées qui t'ont paru peu convaincantes sont, pour ma part, les parties d'une remarquable richesse." Watki.
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 90498
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: Notez les films naphtas - Octobre 2012

Post by Jeremy Fox »

julien wrote:C'est un film je pense, qu'il vaut mieux voir jeune pour l'apprécier. C'est comme certains groupes de rock faussement branchés. On les écoute à fond lorsque l'on est ado, puis brusquement on se rend compte que c'est en fait complètement ringard.
Ce qui est bien à la rédac, c'est que nous sommes restés jeunes ; du coup, nous ne nous rendrons jamais compte de la ringardise de ce film. :D
User avatar
Rick Deckard
Assistant opérateur
Posts: 2184
Joined: 6 Jan 08, 18:06
Location: Los Angeles, 2049

Re: Notez les films naphtas - Octobre 2012

Post by Rick Deckard »

Deep End fait partie je pense de ces films en résonance profonde avec une époque, et qui vus bien des années après, hors du contexte initial, perdent beaucoup de leur force ?
Il ne faut pas confondre des mecs qui s’excusent et dégât des eaux
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 90498
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: Notez les films naphtas - Octobre 2012

Post by Jeremy Fox »

Rick Deckard wrote:Deep End fait partie je pense de ces films en résonance profonde avec une époque, et qui vus bien des années après, hors du contexte initial, perdent beaucoup de leur force ?
Je l'ai découvert seulement en début d'année et il m'a fait forte impression.
Wagner
Assistant opérateur
Posts: 2258
Joined: 2 Oct 04, 19:21
Location: Dans le temps

Re: Notez les films naphtas - Octobre 2012

Post by Wagner »

Je crois que je déteste Deep End parce qu'il se contente de dresser un constat sans la moindre ombre de solution, à l'instar de l'air hébété de l'acteur principal dans la dernière scène du film, il voit sans comprendre. C'est encore à mon avis beaucoup plus mauvais que The Swimmer où Burt se prenait aussi les pieds dans la piscine, réalisant que tout est fini, Es ist vollbracht comme disait l'autre. L'idée était pourtant intéressante, une piscine qui se remplit d'eau telle la plage au moment de la marée, mais la réalisation ne suit pas du tout. Je préfère les réalisateurs qui proposent quelque chose.
Image

Ego sum qui sum