Le Septième Sceau (Ingmar Bergman - 1957)

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés avant 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

Requiem
David O. Selznick
Posts: 12124
Joined: 13 Apr 03, 10:37
Location: In the veins of the Dragon

Post by Requiem »

2501 wrote:
Requiem wrote:
Pourquoi "soi-disant classique" ? Je sais que le film invite à questionner ce que l'on ne comprend pas, mais tout de même... Le fait que tu n'ai pas trouvé le film assez interessant n'en fait pas moins un classique.
"Ne jamais remettre en cause un fait établi... surtout en art." C'est ce qu'on m'a appris à la fac. J'en ai pas retenu grand-chose. Oui, c'est un classique, dans les livres d'histoire du cinoche. Après, chacun se fait son propre avis. Enfin, si tu le permets...
Attends, je ne remet pas en question ton appréciation. Je ne te demande pas d'adorer ce film. Un film n'est pas un classique (ou pas) selon notre degrès d'adhésion. Un film est un classique parce qu'il constitue une date dans l'histoire du cinéma. Parfois c'est même un film fondateur. Même s'il vieillit outrageusement mal, le classique reste un classique. On peut questionner sa qualité, mais pas son statut. Si je viens démonter demain Citizen Kane il n'en demeurera pas moins un classique. Par parce que ses défenseurs sont plus nombreux parmi les historiens du cinéma, parce que remettre en cause sa valeur au jour d'aujourd'hui n'affecte en rien ce qu'il représente historiquement... :wink:
Image
ENTER THE DRAGON...
Reine du bal masqué saison 11
Bobby Fischer
Assistant(e) machine à café
Posts: 130
Joined: 18 May 04, 20:39

Post by Bobby Fischer »

Requiem wrote:
2501 wrote:
"Ne jamais remettre en cause un fait établi... surtout en art." C'est ce qu'on m'a appris à la fac. J'en ai pas retenu grand-chose. Oui, c'est un classique, dans les livres d'histoire du cinoche. Après, chacun se fait son propre avis. Enfin, si tu le permets...
Attends, je ne remet pas en question ton appréciation. Je ne te demande pas d'adorer ce film. Un film n'est pas un classique (ou pas) selon notre degrès d'adhésion. Un film est un classique parce qu'il constitue une date dans l'histoire du cinéma. Parfois c'est même un film fondateur. Même s'il vieillit outrageusement mal, le classique reste un classique. On peut questionner sa qualité, mais pas son statut. Si je viens démonter demain Citizen Kane il n'en demeurera pas moins un classique. Par parce que ses défenseurs sont plus nombreux parmi les historiens du cinéma, parce que remettre en cause sa valeur au jour d'aujourd'hui n'affecte en rien ce qu'il représente historiquement... :wink:
néanmoins c'est une erreur manifeste de jugement qui peut faire d'un film un classique, cf. le train sifflera trois fois. Il reste bien des légendes usurpées qu'il nous appartient de saper afin de rendre à Brutus ce qui appartient à Marc-Antoine :idea:
2501
Assistant opérateur
Posts: 2220
Joined: 26 Sep 03, 18:48
Location: Ici et ailleurs

Post by 2501 »

Requiem wrote:
2501 wrote:
"Ne jamais remettre en cause un fait établi... surtout en art." C'est ce qu'on m'a appris à la fac. J'en ai pas retenu grand-chose. Oui, c'est un classique, dans les livres d'histoire du cinoche. Après, chacun se fait son propre avis. Enfin, si tu le permets...
Attends, je ne remet pas en question ton appréciation. Je ne te demande pas d'adorer ce film. Un film n'est pas un classique (ou pas) selon notre degrès d'adhésion. Un film est un classique parce qu'il constitue une date dans l'histoire du cinéma. Parfois c'est même un film fondateur. Même s'il vieillit outrageusement mal, le classique reste un classique. On peut questionner sa qualité, mais pas son statut. Si je viens démonter demain Citizen Kane il n'en demeurera pas moins un classique. Par parce que ses défenseurs sont plus nombreux parmi les historiens du cinéma, parce que remettre en cause sa valeur au jour d'aujourd'hui n'affecte en rien ce qu'il représente historiquement... :wink:
Je comprends bien. Mais ayant subi des cours magistraux de cinéma pendant des années, je n'hésite plus à remettre en cause ce qui est acquis, pas systématiquement bien sûr (au contraire de la plupart de mes camarades de l'époque qui se pamaient devant chaque film de la Nouvelle Vague par ex). Franchement sur l'histoire de l'art c'est assez relatif... Il y a des oublis (la plupart du temps des films de genre qui ont longtemps été méprisés; ou par exemple Soy Cuba) et des films surestimés (chacun a son "classique" qu'il ne suporte pas :wink: ).
Je comprends que tu ais mal pris mon "soi-disant", mais comprends aussi que les dicos d'histoire du cinéma ne sont pas des bibles non plus. :wink:

Il n'empêche, faudrait pas croire, mais... j'ai bien aimé Le Septième sceau ! 8) Un petit peu déçu c'est tout, vu que j'adore Persona, j'ai pas trouvé que c'était du même niveau.
Image
User avatar
Vic Vega
Roi du BITE
Posts: 3462
Joined: 15 Apr 03, 10:20
Location: South Bay

Post by Vic Vega »

2501 wrote: Il y a des oublis (la plupart du temps des films de genre qui ont longtemps été méprisés; ou par exemple Soy Cuba) et des films surestimés (chacun a son "classique" qu'il ne suporte pas :wink: ).
Pour Soy Cuba, c'est d'abord parce qu'il était difficile à voir. Ensuite, si je trouve des défauts pas négligeables au Faucon Maltais, je n'écrirai jamais qu'il est surestimé tout simplement parce que c'est un film noir très influent, qu'il a établi le mythe Bogart, bref qu'il a une certaine importance historique. Je peux effectivement préférer ce que Hawks a fait de Bogart rayon film noir mais ça ne fait pas pour autant du film un film surestimé.
ImageImageImageImage
Requiem
David O. Selznick
Posts: 12124
Joined: 13 Apr 03, 10:37
Location: In the veins of the Dragon

Post by Requiem »

2501 wrote: Je comprends bien. Mais ayant subi des cours magistraux de cinéma pendant des années, je n'hésite plus à remettre en cause ce qui est acquis, pas systématiquement bien sûr (au contraire de la plupart de mes camarades de l'époque qui se pamaient devant chaque film de la Nouvelle Vague par ex). Franchement sur l'histoire de l'art c'est assez relatif... Il y a des oublis (la plupart du temps des films de genre qui ont longtemps été méprisés; ou par exemple Soy Cuba) et des films surestimés (chacun a son "classique" qu'il ne suporte pas :wink: ).
Je comprends que tu ais mal pris mon "soi-disant", mais comprends aussi que les dicos d'histoire du cinéma ne sont pas des bibles non plus. :wink:
Je ne crois rien, je remet à des définitions à plat (oui, quelle ambition, je sais ! :mrgreen:). Classique n'est pas (toujours) synonyme de chef d'oeuvre... :wink:
Image
ENTER THE DRAGON...
Reine du bal masqué saison 11
Art Core
Paulie Pennino
Posts: 2254
Joined: 24 May 05, 14:20

Post by Art Core »

Le Septième Sceau de Bergman. Une merveille. Je ne m'attendais absolument pas à ça. En fait j'étais conditionné par la scène de Sacré Graal où les Monty Pythons raillent le film. J'avais donc l'image d'un film ultra-chiant qui racontait une partie d'echec sur une heure et demie. Quelle ne fut donc pas ma surprise de découvrir un film tout autre. Un film qui célèbre la vie, un film plein d'humour, un film qui prend plaisir à nous présenter ces personnages et ces petites histoires. On retrouve l'amour de Bergman pour les acteurs et ils apportent le ludisme du film. Il y a même un côté Contes de Canterbury de Pasolini. Sauf qu'ici le tout est regardé de haut par la Mort, la vraie (personnifiée et la Peste Noire). La scène finale est à ce titre boulversante, ce plan de face sur tous les personnages est d'une signifiance rare. Ou cette autre scène où on brûle une "sorcière" et où les personnages essayent de discerner quelle est l'horreur dans ses yeux. A travers eux, nous sommes aussi face à la Mort.
9/10
bruce randylan
Mogul
Posts: 11575
Joined: 21 Sep 04, 16:57
Location: lost in time and lost in space

Post by bruce randylan »

Art Core wrote:Le Septième Sceau de Bergman. Une merveille. Je ne m'attendais absolument pas à ça. En fait j'étais conditionné par la scène de Sacré Graal où les Monty Pythons raillent le film. J'avais donc l'image d'un film ultra-chiant qui racontait une partie d'echec sur une heure et demie. Quelle ne fut donc pas ma surprise de découvrir un film tout autre. Un film qui célèbre la vie, un film plein d'humour, un film qui prend plaisir à nous présenter ces personnages et ces petites histoires. On retrouve l'amour de Bergman pour les acteurs et ils apportent le ludisme du film. Il y a même un côté Contes de Canterbury de Pasolini. Sauf qu'ici le tout est regardé de haut par la Mort, la vraie (personnifiée et la Peste Noire). La scène finale est à ce titre boulversante, ce plan de face sur tous les personnages est d'une signifiance rare. Ou cette autre scène où on brûle une "sorcière" et où les personnages essayent de discerner quelle est l'horreur dans ses yeux. A travers eux, nous sommes aussi face à la Mort.
9/10
et puis Bergman est peut être un des artistes qui a su le mieux filmer les visages.
Le film est en effet une merveille dont le mélange de gravité, d'ironie, d'intelligence et de légerté est un véritable plaisir... Il vaudrait vraiment que je revoie.
"celui qui n'est pas occupé à naître est occupé à mourir"
Lylah Clare
Machino
Posts: 1130
Joined: 29 Sep 06, 20:22
Location: Erewhon

Post by Lylah Clare »

Swan wrote:Je n'ai pas encore vu tout Bergman, mais j'ai l'impression que sa - fausse - réputation de cinéaste plombant vient en grande partie du 7ème Sceau - ainsi que des commentaires qu'en a fait Woody Allen. Malgré un certain nombre de très belles scènes, Le 7ème Sceau me paraît quelques peu statique et rigide. Je préfère des oeuvres plus variées comme Les Fraises Sauvages, ou qui me semblent plus abouties, telles que Cris et Chuchotements.
:) Assez d'accord. Et puis, son chef d'oeuvre, Fanny et Alexandre, qui, à ma connaissance, n'est toujours pas sorti en DVD :(
Appel aux forumeurs bien informés : a-t-on des nouvelles sur une prochaine sortie DVD de ce film qui m'a éblouie ?
Tuck pendleton
Mogul
Posts: 10614
Joined: 13 Apr 03, 08:14

Post by Tuck pendleton »

Lylah Clare wrote: :) Assez d'accord. Et puis, son chef d'oeuvre, Fanny et Alexandre, qui, à ma connaissance, n'est toujours pas sorti en DVD :(
Appel aux forumeurs bien informés : a-t-on des nouvelles sur une prochaine sortie DVD de ce film qui m'a éblouie ?
y'a un criterion
Lylah Clare
Machino
Posts: 1130
Joined: 29 Sep 06, 20:22
Location: Erewhon

Post by Lylah Clare »

Tuck pendleton wrote:
Lylah Clare wrote: :) Assez d'accord. Et puis, son chef d'oeuvre, Fanny et Alexandre, qui, à ma connaissance, n'est toujours pas sorti en DVD :(
Appel aux forumeurs bien informés : a-t-on des nouvelles sur une prochaine sortie DVD de ce film qui m'a éblouie ?
y'a un criterion
Euh, Criterion, c'est pas de la zone 1 ?

(Ben oui, en plus d'habiter la province, je ne sais pas comment faire dézoner mon lecteur DVD :oops: )
Tuck pendleton
Mogul
Posts: 10614
Joined: 13 Apr 03, 08:14

Post by Tuck pendleton »

Lylah Clare wrote:
Tuck pendleton wrote:
y'a un criterion
Euh, Criterion, c'est pas de la zone 1 ?

(Ben oui, en plus d'habiter la province, je ne sais pas comment faire dézoner mon lecteur DVD :oops: )
dvdbeaver dit que c'est un all zone.
Lylah Clare
Machino
Posts: 1130
Joined: 29 Sep 06, 20:22
Location: Erewhon

Post by Lylah Clare »

Tuck pendleton wrote:
Lylah Clare wrote:
Euh, Criterion, c'est pas de la zone 1 ?

(Ben oui, en plus d'habiter la province, je ne sais pas comment faire dézoner mon lecteur DVD :oops: )
dvdbeaver dit que c'est un all zone.
Merci pour le tuyau. Mais maintenant, me voilà devant un dilemme angoissant : le Criterion a l'air plus que sympa, mais il y a 2 versions, dont 1 collector, avec le prix assorti :( . Du coup, je ne sais pas lequel choisir. Est-ce que le collector 5 DVD vaut le coup de casser sa tirelire ?
User avatar
Jack Griffin
Goinfrard
Posts: 12345
Joined: 17 Feb 05, 19:45

Post by Jack Griffin »

Lylah Clare wrote:
Merci pour le tuyau. Mais maintenant, me voilà devant un dilemme angoissant : le Criterion a l'air plus que sympa, mais il y a 2 versions, dont 1 collector, avec le prix assorti :( . Du coup, je ne sais pas lequel choisir. Est-ce que le collector 5 DVD vaut le coup de casser sa tirelire ?
le 5 dvd contient la version télé...c'est celle là qu'il faut prendre.
Lylah Clare
Machino
Posts: 1130
Joined: 29 Sep 06, 20:22
Location: Erewhon

Post by Lylah Clare »

Jack Griffin wrote:
Lylah Clare wrote:
Merci pour le tuyau. Mais maintenant, me voilà devant un dilemme angoissant : le Criterion a l'air plus que sympa, mais il y a 2 versions, dont 1 collector, avec le prix assorti :( . Du coup, je ne sais pas lequel choisir. Est-ce que le collector 5 DVD vaut le coup de casser sa tirelire ?
le 5 dvd contient la version télé...c'est celle là qu'il faut prendre.
La version télé apporte-t-elle des infléchissements au film dans un sens ou un autre, ou vient-elle éclaircir le mystère de la version cinéma (que pour ma part j'aime beaucoup) ?
User avatar
Watkinssien
Etanche
Posts: 15695
Joined: 6 May 06, 12:53
Location: Xanadu

Post by Watkinssien »

Un film assez éblouissant, fort et qui touche l'intelligence du spectateur.

Portée par une photographie d'une splendeur hallucinante, cette épopée tranchante cataclysmique est constamment contributive d'interrogations essentielles et de quête de soi, alambiquées dans une histoire détonnante et furieuse, parsemée de séquences cauchemardesques ; puis en même temps le film réussit à scénariser un côté ludique, aussi terrible le jeu soit-il, en voyant les personnages défiant des étapes indispensables qui leur font comprendre le sens et la vanité de leurs actes.
C'est bouleversant.
Image

Mother, I miss you :(