Alec Guinness (1914-2000)

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés avant 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

bogart
Réalisateur
Posts: 6513
Joined: 25 Feb 04, 10:14

Post by bogart »

Je continue mon cycle "comédie anglaise" des studios EALING avec L'Homme au complet blanc (1951) du réalisateur Alexander Mackendrick, film que je ne connaissais pas.
Second film pour ce metteur en scène, le premier étant Whisky a Gogo (1948), également proposé dans cette collection, L'homme au complet blanc est une satire désinvolte et drôle sur l'invention par un chercheur (Alec Guinness) d'un tissu inusable.
Cette découverte inquiète les patrons des usines textiles ainsi que les ouvriers qui risquent le chômage.
Alexander Mackendrick tournera de nouveau avec Alec Guinness pour Tueurs de dames (1955), autre fleuron de l'humour britannique.
bogart
Réalisateur
Posts: 6513
Joined: 25 Feb 04, 10:14

Post by bogart »

Dernier film proposé dans les coffrets"EALING*" De l'or en barres** est aussi un des plus faibles des quatre pour mémoire, Noblesse oblige, Tueurs de dames et l'homme au complet blanc.


* Ces 4 coffrets des studios "EALING" renferment des perles du cinéma britannique de cette époque. 8)

**A noter que le réalisateur Charles Crichton réalisera des années plus tard Un poisson nommé Wanda(1988)
< drôlerie très anglaise>.:lol:
User avatar
Geoffrey Firmin
Howard Hughes
Posts: 15758
Joined: 20 May 03, 19:08
Location: au fond de la Barranca

Post by Geoffrey Firmin »

bogart wrote:Dernier film proposé dans les coffrets"EALING*" De l'or en barres** est aussi un des plus faibles des quatre pour mémoire, Noblesse oblige, Tueurs de dames et l'homme au complet blanc.


* Ces 4 coffrets des studios "EALING" renferment des perles du cinéma britannique de cette époque. 8)

**A noter que le réalisateur Charles Crichton réalisera des années plus tard Un poisson nommé Wanda(1988)
< drôlerie très anglaise>.:lol:
Vu aussi récemment De l'or en barres, je te trouve séverre avec ce film inventif et drole.En tout cas le travail d'Alec Guinness sur les différents personnages me rappellent beaucoup les futurs compositions de Peter Sellers dont Alec Guinness semble avoir été l'inspirateur.
A noter que dans le dvd De l'or en barres nous avons droit en bonus à un épisode entier de Chapeau melon et bottes de cuir réalisé par Charles Crichton.
bogart
Réalisateur
Posts: 6513
Joined: 25 Feb 04, 10:14

Post by bogart »

Geoffrey Firmin wrote:
bogart wrote:Dernier film proposé dans les coffrets"EALING*" De l'or en barres** est aussi un des plus faibles des quatre pour mémoire, Noblesse oblige, Tueurs de dames et l'homme au complet blanc.


* Ces 4 coffrets des studios "EALING" renferment des perles du cinéma britannique de cette époque. 8)

**A noter que le réalisateur Charles Crichton réalisera des années plus tard Un poisson nommé Wanda(1988)
< drôlerie très anglaise>.:lol:
Vu aussi récemment De l'or en barres, je te trouve séverre avec ce film inventif et drole.En tout cas le travail d'Alec Guinness sur les différents personnages me rappellent beaucoup les futurs compositions de Peter Sellers dont Alec Guinness semble avoir été l'inspirateur.
A noter que dans le dvd De l'or en barres nous avons droit en bonus à un épisode entier de Chapeau melon et bottes de cuir réalisé par Charles Crichton.
J'ai eu du mal en rentrer dans le film malgré un scénario inventif et le jeu de Alec Guinness.
Certainement, un film que je reverrais avec plaisir lors d'un prochain visionnage. :)
User avatar
Rick Blaine
Howard Hughes
Posts: 19618
Joined: 4 Aug 10, 13:53
Last.fm
Location: Paris

Re: Notez les films naphtas - Novembre 2010

Post by Rick Blaine »

Malta Story - Tonnerre sur Malte (Brian Desmond Hurst -1953)
Image


Peter Ross (Alec Guinness), photographe aérien, se retrouve coincé à Malte lorsque l'appareil qui le menait au Caire est détruit. Il se retrouve alors attaché au régiment local et lors d'une reconnaissance en Italie, il découvre que l'axe prépare l'invasion de l'ile.


Film de guerre classique, glorifiant la résistance des quelques soldats anglais face aux surnombre écrasant de l'ennemi sur l'ile de Malte, Malta Story se distingue du lot par la mise en scène efficace de B.D. Hurst, qui montre efficacement les tenants et aboutissants de la situation, sans jamais complexifier l'art militaire à l'excès. Une lecture claire, tout en restant complète, des opérations militaires, voilà qui n'est pas le lot de tous les films du genre. Et quand on comprend tout, forcément, on s'implique plus, et on se prend à être emporté par les attentes et les inquiétudes des différents protagonistes ainsi que par le destin de Malte, qui fait un somptueux décor au film.
Évidemment, pas de film anglais sans un casting remarquable (décidément leur vivier d'acteur semblait inépuisable). Au côté d'Alec Guinness, dont il n'est plus nécessaire de souligner le talent), une belle brochette de second rôle donnent vie à leur personnages : Anthony Steel, Reginald Tate, Ralph Truman..., tous sont impeccables. Et surtout que dire de Jack Hawkins, qui vole la vedette à Alec Guinness, et qui confirme qu'il était un des meilleurs anglais du moment.
Moins simpliste qu'attendu, on évoque notamment le fait que Malte est entrainé dans la guerre par une puissance impérialiste, et non de son fait, Malta Story n'est pas un chef d'œuvre, mais c'est un film de guerre franchement réussi.

7/10

Le film est disponible en DVD zone 2 UK, c'est édité par ITV DVD. L'image est plutôt belle, le son est très bon mais attention, c'est VOSTA uniquement. Le niveau de langue m'a toutefois paru largement abordable.
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 89553
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: Alec Guinness (1914-2000)

Post by Jeremy Fox »

15 jours très chargés et du bonheur en perspective pour les amateurs de cinéma anglais surtout.
On commence donc par deux DVD sortis chez Tamasa avec Alec Guinness : The Captain's Paradise d'Anthony Kimmins par Justin Kwedi ainsi que Il était un petit navire de Charles Frend par Antoine Royer
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 89553
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: Alec Guinness (1914-2000)

Post by Jeremy Fox »

The Captain's Paradise : Anthony Kimmins - 1953

Un capitaine qui fait l'aller retour Gibraltar/Kalik peut ainsi avoir une double vie et une femme dans chacun des ports. Une femme d'intérieur ici, une femme sensuelle là : le paradis pour le marin interprété par Alec Guinness ! 45 minutes pour nous faire constater ce fait ! Si le comédien et son personnage semblent prendre du plaisir à la situation, le spectateur (ou tout du moins moi) s'ennuie. Lorsque la mécanique se grippe, quelques quiproquos amusants pour retourner ensuite vers une dernière partie aussi laborieuse que la première. Yvonne de Carlo et Celia Johnson n'arrangent rien à l'affaire. Bref, une comédie qui ne m'a pas spécialement amusé.