L'homme qui tua Liberty Valance (John Ford - 1962)

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés avant 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

User avatar
Kevin95
Footix Ier
Posts: 18223
Joined: 24 Oct 04, 16:51
Location: Devine !

Re: L'homme qui tua Liberty Valance (John Ford - 1962)

Post by Kevin95 »

O'Malley wrote:
Jeremy Fox wrote:Par quel biais as-tu pu un jour t'en rendre compte ? :mrgreen:
Dès la première vision... :mrgreen:

On dira que je suis plus hawksien que fordien, voilà! :evil:
Je pense que mr Fox parlait de la piètre qualité du dvd.
Les deux fléaux qui menacent l'humanité sont le désordre et l'ordre. La corruption me dégoûte, la vertu me donne le frisson. (Michel Audiard)
User avatar
Kevin95
Footix Ier
Posts: 18223
Joined: 24 Oct 04, 16:51
Location: Devine !

Re: L'homme qui tua Liberty Valance (John Ford - 1962)

Post by Kevin95 »

Pusiqu'on est à citer des films, on peut même ajouter Yellow Sky (Wellman) qui par son style proche du film noir peut plaire à Demi-Lune.

Voir pourquoi pas One-Eyed Jacks ! 8)
Les deux fléaux qui menacent l'humanité sont le désordre et l'ordre. La corruption me dégoûte, la vertu me donne le frisson. (Michel Audiard)
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 93328
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: L'homme qui tua Liberty Valance (John Ford - 1962)

Post by Jeremy Fox »

O'Malley wrote:
Jeremy Fox wrote:Par quel biais as-tu pu un jour t'en rendre compte ? :mrgreen:
Dès la première vision... :mrgreen:

On dira que je suis plus hawksien que fordien, voilà! :evil:
Non, je disais comment as tu pu te rendre compte de la beauté de la photographie ; certainement pas à partir du DVD :idea: :lol:
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 93328
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: L'homme qui tua Liberty Valance (John Ford - 1962)

Post by Jeremy Fox »

Kevin95 wrote:Pusiqu'on est à citer des films, on peut même ajouter Yellow Sky (Wellman) qui par son style proche du film noir peut plaire à Demi-Lune.

Voir pourquoi pas One-Eyed Jacks ! 8)
Absolument pour le Wellman ; pour le Brando, j'attends toujours un DVD de qualité potable :(
O'Malley
Cadreur
Posts: 4398
Joined: 20 May 03, 16:41

Re: L'homme qui tua Liberty Valance (John Ford - 1962)

Post by O'Malley »

Kevin95 wrote:
O'Malley wrote:
Dès la première vision... :mrgreen:

On dira que je suis plus hawksien que fordien, voilà! :evil:
Je pense que mr Fox parlait de la piètre qualité du dvd.
oui c'est pour ça que j'ai édité :wink:

en fait, je dispose surtout d'un vieil enregistrement du cinéclub d'Antenne 2 avec une copie qui passe pas trop mal sur un tube cathodique...
User avatar
Demi-Lune
Bronco Boulet
Posts: 14652
Joined: 20 Aug 09, 16:50
Location: Retraité de DvdClassik.

Re: L'homme qui tua Liberty Valance (John Ford - 1962)

Post by Demi-Lune »

O'Malley wrote:Sinon, as-tu déjà vu Réglements de comptes à Ok Corral?
Non, je ne le connais pas celui-là. J'ai une connaissance très peu approfondie du western de l'Age d'or, qui résulte d'une déception et d'une incapacité à me passionner pour tous ceux que j'ai pu déjà découvrir. Je note.
Edit : Voilà une belle petite liste que vous êtes en train de me concocter ! :lol: 8)
O'Malley
Cadreur
Posts: 4398
Joined: 20 May 03, 16:41

Re: L'homme qui tua Liberty Valance (John Ford - 1962)

Post by O'Malley »

Demi-Lune wrote:
O'Malley wrote:Sinon, as-tu déjà vu Réglements de comptes à Ok Corral?
Non, je ne le connais pas celui-là. J'ai une connaissance très peu approfondie du western de l'Age d'or, qui résulte d'une déception et d'une incapacité à me passionner pour tous ceux que j'ai pu déjà découvrir. Je note.
Edit : Voilà une belle petite liste que vous êtes en train de me concocter ! :lol: 8)
Bon, rien n'est perdu! :wink:
angel with dirty face
Six RIP Under
Posts: 4642
Joined: 7 Mar 07, 22:23

Re: L'homme qui tua Liberty Valance (John Ford - 1962)

Post by angel with dirty face »

Je suis définitivement fâché avec Demi-Lune :mrgreen:

Mais non, je plaisante...
Strum
n'est pas Flaubert
Posts: 8458
Joined: 19 Nov 05, 15:35

Re: L'homme qui tua Liberty Valance (John Ford - 1962)

Post by Strum »

Bien que très fâché également, je veux bien conseiller à Demi-Lune La Poursuite Infernale (My Darling Clementine), sublime western de Ford qui pourrait davantage lui plaire que Liberty Valance. :mrgreen:

Parmi les autres westerns classiques (hors Ford), j'ai moi aussi un faible pour La Captive aux yeux clairs et La Rivière Rouge de Hawks.
User avatar
cinephage
C'est du harfang
Posts: 22696
Joined: 13 Oct 05, 17:50

Re: L'homme qui tua Liberty Valance (John Ford - 1962)

Post by cinephage »

Strum wrote:Bien que très fâché également, je veux bien conseiller à Demi-Lune La Poursuite Infernale (My Darling Clementine), sublime western de Ford qui pourrait davantage lui plaire que Liberty Valance. :mrgreen:

Parmi les autres westerns classiques (hors Ford), j'ai moi aussi un faible pour La Captive aux yeux clairs et La Rivière Rouge de Hawks.
Je pense pour ma part que Demi-Lune ferait mieux d'explorer quelques autres cinématographies, quitte à revenir à Ford plus tard. Les choses qui lui ont déplu dans Liberty Valance existent aussi dans My darling Clementine (même s'il y a moins de studio, on est vraiment dans du cinéma hollywoodien classique).

Les Mann déja cités, ou, c'est vrai, La ville abandonnée, voire même certainement la chevauchée des bannis ont plus de chances de lui plaire, en l'état (avec une insistance sur les Mann, pour voir).
I love movies from the creation of cinema—from single-shot silent films, to serialized films in the teens, Fritz Lang, and a million others through the twenties—basically, I have a love for cinema through all the decades, from all over the world, from the highbrow to the lowbrow. - David Robert Mitchell
User avatar
AtCloseRange
Mémé Lenchon
Posts: 23622
Joined: 21 Nov 05, 00:41

Re: L'homme qui tua Liberty Valance (John Ford - 1962)

Post by AtCloseRange »

cinephage wrote:Les Mann déja cités, ou, c'est vrai, La ville abandonnée, voire même certainement la chevauchée des bannis ont plus de chances de lui plaire, en l'état (avec une insistance sur les Mann, pour voir).
Assez d'accord avec Mann et La Ville Abandonnée, en ajoutant La Rivière Rouge dans la balance.

Poru ce qui est de Liberty Valance, je viens aussi de le découvrir.
Tout d'abord quelques réserves: le début un peu lénifiant par instants, Andy Devine qui pouvait m'amuser dans les années 40 mais en 62.., c'est un peu balourd et puis peut-être le point le plus gênant, James Stewart quand même beaucoup trop âgé pour représenter un avocat aussi pur, naïf au sens premier du terme. Je ne sais pas vraiment quel âge était sensé avoir son personnage mais il me semble qu'il avait au moins 20 ans de trop.
Si je fais un peu abstraction de tout ça, c'est du grand cinéma avec comme souvent pour moi chez Ford, quelques choix qui m'empêchent d'y adhérer complètement.
User avatar
cinephage
C'est du harfang
Posts: 22696
Joined: 13 Oct 05, 17:50

Re: L'homme qui tua Liberty Valance (John Ford, 1962)

Post by cinephage »

AtCloseRange wrote:peut-être le point le plus gênant, James Stewart quand même beaucoup trop âgé pour représenter un avocat aussi pur, naïf au sens premier du terme. Je ne sais pas vraiment quel âge était sensé avoir son personnage mais il me semble qu'il avait au moins 20 ans de trop.
On en avait discuté quelques pages plus tôt, aussi, je te redonne mon sentiment sur cette question, qui est souvent évoquée...
cinephage wrote: C'est curieux, à mes yeux, cette inadéquation entre l'age de Stewart et celui de son personnage m'a toujours paru judicieux, au contraire : le film est un immense flashback, vu du point de vue d'un James Stewart mur qui raconte. Aussi, je trouvais heureux qu'en ravivant ses souvenirs, il y apparaisse aussi vieux, étant celui qui raconte. Pour moi, cette inadéquation souligne l'aspect subjectif du récit.
I love movies from the creation of cinema—from single-shot silent films, to serialized films in the teens, Fritz Lang, and a million others through the twenties—basically, I have a love for cinema through all the decades, from all over the world, from the highbrow to the lowbrow. - David Robert Mitchell
User avatar
AtCloseRange
Mémé Lenchon
Posts: 23622
Joined: 21 Nov 05, 00:41

Re: L'homme qui tua Liberty Valance (John Ford, 1962)

Post by AtCloseRange »

cinephage wrote:
AtCloseRange wrote:peut-être le point le plus gênant, James Stewart quand même beaucoup trop âgé pour représenter un avocat aussi pur, naïf au sens premier du terme. Je ne sais pas vraiment quel âge était sensé avoir son personnage mais il me semble qu'il avait au moins 20 ans de trop.
On en avait discuté quelques pages plus tôt, aussi, je te redonne mon sentiment sur cette question, qui est souvent évoquée...
cinephage wrote: C'est curieux, à mes yeux, cette inadéquation entre l'age de Stewart et celui de son personnage m'a toujours paru judicieux, au contraire : le film est un immense flashback, vu du point de vue d'un James Stewart mur qui raconte. Aussi, je trouvais heureux qu'en ravivant ses souvenirs, il y apparaisse aussi vieux, étant celui qui raconte. Pour moi, cette inadéquation souligne l'aspect subjectif du récit.
J'y vois plutôt une obligation purement pratique: James Stewart était bien obligé de jouer le rôles aux 2 âges. La seule autre solution aurait été d'utiliser un acteur beaucoup plus jeune et c'est possible que le film y aurait aussi perdu de sa force mythologique. Donc Ford a fait un compromis mais je ne vois pas comment il pouvait se sentir satisfait d'utiliser Stewart comme s'il était encore le jeune idéaliste de Capra.
D'ailleurs, je ne ressens pas du tout le même problème avec John Wayne lui aussi trop vieux mais qu'on imagine bien avoir déjà tout un vécu.

Finalement, en relisant le texte de Demi-Lune, il a exactement le même problème que moi avec le cinéma de Ford: souvent des personnages truculents nuisent à la volonté d'en faire un récit à tonalité globalement mélancolique.
Andy devine a l'air sorti d'un vieux sérial rigolo et un peu cheap, c'est ennuyeux.
makaveli
Doublure lumière
Posts: 442
Joined: 13 May 09, 10:21

Re: L'homme qui tua Liberty Valance (John Ford - 1962)

Post by makaveli »

comme demi lune je ne suis pas un grand admirateur du western classique .
pour moi je te conseillerais:
la prisonnière du désert et la poursuite infernale de ford
rio bravo et la rivière rouge de hawks
coup de feu dans la sierra de peckinpah
someone1600
Euphémiste
Posts: 8853
Joined: 14 Apr 05, 20:28
Location: Québec

Re: L'homme qui tua Liberty Valance (John Ford - 1962)

Post by someone1600 »

Je crois pas pouvoir en ajouter a propos des suggestions de films a voir, mais personnelement j'ai accroché des le departs aux films de Ford, et a L'homme qui tua Liberty Valance en particulier. Mais personnelement je suis entré dans tous les films de Ford que j'ai vu... et meme le peu appricié Le mouchard... alors je ne suis peut-etre pas le mieux placé pour expliquer mon point de vue. J'ai plutot tendance a entrer facilement dans un film des le depart, si ce n'est pas le cas, je n'y entrerai jamais...