L'homme qui tua Liberty Valance (John Ford - 1962)

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés avant 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

Johnny Doe
Producteur
Posts: 8897
Joined: 13 May 03, 19:59

Post by Johnny Doe »

Roy Neary wrote:épique, lyrique, nostalgique, poétique, tragi-comique
Tu pouvais aussi faire : exotique, magnifique, égocentrique, bénéfique ou même arsenique voir carbonique

:arrow:
- Errm. Do you want to put another meeting in?
- Any point?
- May as well. Errm. And then when nothing comes in, just phone you up and cancel it.
User avatar
Beule
Monteur
Posts: 4976
Joined: 12 Apr 03, 22:11

Post by Beule »

Roy Neary wrote:Ils font dans le western, l'aventure exalté, le puissant, le violent, l'entraînant, le bandant, les sabots de cheval dans la poussière, la flèche d'Indien dans le bide, le coup de poing dans la gueule et la femme qu'on soulève dans les bras après s'être murgé au whisky ! Libre à toi de les trouver assourdissants, moi je les trouve enthousiasmant. 8)
Roy ou l'élégie du vieil ouest truculent. C'est bôô 8)
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 95427
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Post by Jeremy Fox »

Roy Neary wrote:
Star Maker wrote:-les personages censés être hauts en couleur et virant à la caricature insupportable
-une musique assourdissante et omniprésente, souvent faite de parfum populaire.
Pas d'accord du tout sur la caricature !
Le cinéma de John Ford est un cinéma qui prend son sujet à bras le corps. C'est un cinéaste à la fois épique, lyrique, nostalgique, poétique, grandiloquent et intimiste à la fois, tragi-comique, peuplés de personnages entiers et truculents. C'est un univers complexe et ramifié qui trace des correspondances entre les films et les personnages. Comme tout grand créateur qui impose un système qui fonctionne selon ses propres règles, il faut prendre son oeuvre comme un tout (malgré la qualité variable de ses films). Les personnages "hauts en couleur" font partie intégrante de ce monde et servent de référents autour desquels s'organisent une vision du monde. Je tenterais une comparaison avec Shakespeare. Chez le dramaturge anglais, on trouve également ce genre de personnages fougueux et excessifs.
Ce ne sont pas des "sidekicks" comiques comme on voit trop souvent dans les productions contemporaines. A travers eux s'expriment des sentiments chaleureux, de franche camaraderie, de mélancolie déguisée sous l'humour.

Je ne comprends pas "parfum populaire" pour la musique. Ou j'ai peur de trop comprendre.
Max Steiner, Alfred Newman, Victor Young, Richard Hageman, Franz Waxman, Alex North, Elmer Bernstein, Cyril Mockridge ne font pas dans la musique de chambre. Ils font dans le western, l'aventure exalté, le puissant, le violent, l'entraînant, le bandant, les sabots de cheval dans la poussière, la flèche d'Indien dans le bide, le coup de poing dans la gueule et la femme qu'on soulève dans les bras après s'être murgé au whisky ! Libre à toi de les trouver assourdissants, moi je les trouve enthousiasmant. 8)
Clap Clap Clap ! :-)

Je peux partir en vacances tranquille ;-) Evidemment 100% d'accord avec ton superbe texte et sur la musique de ces films dont je suis un grand fan.

Pour Starmaker, je continue à dire que formellement, même s'il se passe en intérieur le plus souvent, ce Ford est aussi chiadé et poétique que les autres. Les plans sur le visage de Vera Miles, la scène de la tombe, les plans sur le visage du Duke hagard, mal rasé, les yeux vitruex, le plan de la grange où les personnages sont réunis à côté de la diligence, l'apparition ed Lee Marvin, la scène nocturne en studio de l'attaque... sont d'une beauté qui me reste à l'esprit.

Et puis, s'il ne devait rester qu'une phrase du cinéma de John Ford, ce serait bien That's my steak Valance ;-)
Alex Blackwell
Charles Foster Kane
Posts: 22026
Joined: 13 Apr 03, 10:10
Location: into the sky, into the moon

Post by Alex Blackwell »

Diable, mes attaques ont réveillé les grands sentiments et les grandes tirades mais je n'ai pas dit mon dernier mot.

Lorsque je parle de personnages hauts en couleur, je ne veux pas dire que je ne les aime pas tous: McLaglen par exemple est génial dans l'homme tranquille, qui contient des moments parmi les plus drôles qui soient. Simplement il y en a d'autres, de personnages, où la corde est trop tirée.

Pour la musique, je n'ai pas trop à dire pour ma défense: les meilleurs moments fordiens sont pour moi ceux qui ne contiennent pas de musique, les plans où seuls les sabots des chevaux au galop se font entendre sur fond de cieux déchirés par la lumière du soleil naissante (my darling Clementine), les plans où un cavalier se détachant sur la ligne d'horizon signale la catastrophe qui vient de se produire (the searchers), et bien d'autres plans encore.
Image

Night of the hunter forever


Caramba, encore raté.
User avatar
Roy Neary
Once upon a time...
Posts: 51293
Joined: 12 Apr 03, 01:42
Liste DVD

Post by Roy Neary »

Star Maker wrote:Pour la musique, je n'ai pas trop à dire pour ma défense: les meilleurs moments fordiens sont pour moi ceux qui ne contiennent pas de musique, les plans où seuls les sabots des chevaux au galop se font entendre sur fond de cieux déchirés par la lumière du soleil naissante (my darling Clementine), les plans où un cavalier se détachant sur la ligne d'horizon signale la catastrophe qui vient de se produire (the searchers), et bien d'autres plans encore.
Je comprends ce que tu veux dire.
Mais ces moments fonctionnent aussi parce que la musique préexistante s'est arrêtée pour des raisons dramatiques. Ainsi, le silence musical n'agit pas seulement par lui-même. Le fait de ressentir l'absence de musique contribue à lui donner sens et émotion.
Image
Alex Blackwell
Charles Foster Kane
Posts: 22026
Joined: 13 Apr 03, 10:10
Location: into the sky, into the moon

Post by Alex Blackwell »

Roy Neary wrote:Mais ces moments fonctionnent aussi parce que la musique préexistante s'est arrêtée pour des raisons dramatiques. Ainsi, le silence musical n'agit pas seulement par lui-même. Le fait de ressentir l'absence de musique contribue à lui donner sens et émotion.
Exact, durant un moment les personnages dialoguent, éventuellement avec un accompagnement musical, et l'instant d'après tout s'arrête pour que les images reprennent leur empire et gouvernent à elles seules la narration, comme cela doit être le cas dans tout grand film.
Image

Night of the hunter forever


Caramba, encore raté.
User avatar
Roy Neary
Once upon a time...
Posts: 51293
Joined: 12 Apr 03, 01:42
Liste DVD

Post by Roy Neary »

Star Maker wrote:Exact, durant un moment les personnages dialoguent, éventuellement avec un accompagnement musical, et l'instant d'après tout s'arrête pour que les images reprennent leur empire et gouvernent à elles seules la narration, comme cela doit être le cas dans tout grand film.
Permet-moi de ne pas être d'accord, mais alors pas du tout, avec cela.
Image
Alex Blackwell
Charles Foster Kane
Posts: 22026
Joined: 13 Apr 03, 10:10
Location: into the sky, into the moon

Post by Alex Blackwell »

Roy Neary wrote:
Star Maker wrote:Exact, durant un moment les personnages dialoguent, éventuellement avec un accompagnement musical, et l'instant d'après tout s'arrête pour que les images reprennent leur empire et gouvernent à elles seules la narration, comme cela doit être le cas dans tout grand film.
Permet-moi de ne pas être d'accord, mais alors pas du tout, avec cela.
Cela dépend de quoi nous parlons: voir un film muet, sans même le moindre accompagnement pianistique, peut se révéler une expérience cinématographique totale.
Bien entendu, cela ne retranche rien aux pouvoirs d'un contrepoint musical souverainement exploité.
Image

Night of the hunter forever


Caramba, encore raté.
Troma
Régisseur
Posts: 3409
Joined: 13 Apr 03, 10:25
Location: Moulès (13)

Post by Troma »

Roy Neary wrote:Je ne comprends pas "parfum populaire" pour la musique. Ou j'ai peur de trop comprendre.
Max Steiner, Alfred Newman, Victor Young, Richard Hageman, Franz Waxman, Alex North, Elmer Bernstein, Cyril Mockridge ne font pas dans la musique de chambre. Ils font dans le western, l'aventure exalté, le puissant, le violent, l'entraînant, le bandant, les sabots de cheval dans la poussière, la flèche d'Indien dans le bide, le coup de poing dans la gueule et la femme qu'on soulève dans les bras après s'être murgé au whisky ! Libre à toi de les trouver assourdissants, moi je les trouve enthousiasmant. 8)
Alors voyez vous, chers amis, vous tenez là un superbe exemple ou Roy Neary ne manque absolument pas de vocabulaire pour parler de musique. Hé oui, ce même Roy Neary qui fit un jour la promesse d'intervenir dans Notez Les Derniers Albums, et qui essayait de nous faire croire qu'il ne savait pas parler de musique... :wink:
Image
Nimrod
Hypoglycémique
Posts: 26173
Joined: 13 Apr 03, 18:57

Post by Nimrod »

T R O M A wrote:
Roy Neary wrote:Je ne comprends pas "parfum populaire" pour la musique. Ou j'ai peur de trop comprendre.
Max Steiner, Alfred Newman, Victor Young, Richard Hageman, Franz Waxman, Alex North, Elmer Bernstein, Cyril Mockridge ne font pas dans la musique de chambre. Ils font dans le western, l'aventure exalté, le puissant, le violent, l'entraînant, le bandant, les sabots de cheval dans la poussière, la flèche d'Indien dans le bide, le coup de poing dans la gueule et la femme qu'on soulève dans les bras après s'être murgé au whisky ! Libre à toi de les trouver assourdissants, moi je les trouve enthousiasmant. 8)
Alors voyez vous, chers amis, vous tenez là un superbe exemple ou Roy Neary ne manque absolument pas de vocabulaire pour parler de musique. Hé oui, ce même Roy Neary qui fit un jour la promesse d'intervenir dans Notez Les Derniers Albums, et qui essayait de nous faire croire qu'il ne savait pas parler de musique... :wink:
Oui, on attend toujours ses fameuses critiques des best of de remixes de clo clo :mrgreen: :wink:
User avatar
Roy Neary
Once upon a time...
Posts: 51293
Joined: 12 Apr 03, 01:42
Liste DVD

Post by Roy Neary »

Troma et Nimrod, vous me copierez 100 fois :

Je ne dois pas me moquer d'un forumeur qui, même s'il possède une connaissance relativement étendue de l'histoire du cinéma, se débrouille comme une chèvre quand il s'agit de parler musique, sachant de plus que son texte éventuel serait déscendu en flèche par les gardiens du temple du topic nommé "Notez vos derniers albums".
Image
Nimrod
Hypoglycémique
Posts: 26173
Joined: 13 Apr 03, 18:57

Post by Nimrod »

Roy Neary wrote:Troma et Nimrod, vous me copierez 100 fois :

Je ne dois pas me moquer d'un forumeur qui, même s'il possède une connaissance relativement étendue de l'histoire du cinéma, se débrouille comme une chèvre quand il s'agit de parler musique, sachant de plus que son texte éventuel serait déscendu en flèche par les gardiens du temple du topic nommé "Notez vos derniers albums".
Je ne dois pas me moquer d'un forumeur qui, même s'il possède une connaissance relativement étendue de l'histoire du cinéma, se débrouille comme une chèvre quand il s'agit de parler musique, sachant de plus que son texte éventuel serait déscendu en flèche par les gardiens du temple du topic nommé "Notez vos derniers albums.

Je ne dois pas me moquer d'un forumeur qui, même s'il possède une connaissance relativement étendue de l'histoire du cinéma, se débrouille comme une chèvre quand il s'agit de parler musique, sachant de plus que son texte éventuel serait déscendu en flèche par les gardiens du temple du topic nommé "Notez vos derniers albums.

...

97 fois "Je ne dois pas me moquer d'un forumeur qui, même s'il possède une connaissance relativement étendue de l'histoire du cinéma, se débrouille comme une chèvre quand il s'agit de parler musique, sachant de plus que son texte éventuel serait déscendu en flèche par les gardiens du temple du topic nommé "Notez vos derniers albums." plus tard...

Je ne dois pas me moquer d'un forumeur qui, même s'il possède une connaissance relativement étendue de l'histoire du cinéma, se débrouille comme une chèvre quand il s'agit de parler musique, sachant de plus que son texte éventuel serait déscendu en flèche par les gardiens du temple du topic nommé "Notez vos derniers albums.
Nimrod
Hypoglycémique
Posts: 26173
Joined: 13 Apr 03, 18:57

Post by Nimrod »

Voilà, j'ai fais ma punition.

Tu n'avais qu'à faire plus court.
Roy Neary wrote:sachant de plus que son texte éventuel serait déscendu en flèche par les gardiens du temple du topic nommé "Notez vos derniers albums".[/i]
Ca ce n'est pas vrai.
Nimrod
Hypoglycémique
Posts: 26173
Joined: 13 Apr 03, 18:57

Post by Nimrod »

Bon, étant d'un naturel compatissant, je vair raccourcir mon topic de punition : ça rame avec mon modem ADSL, je n'ose penser le résultat avec un RTC. :?

Je pense avoir suffisament pourri ce topic sérieux comme ça. :oops: :arrow:
Troma
Régisseur
Posts: 3409
Joined: 13 Apr 03, 10:25
Location: Moulès (13)

Post by Troma »

Roy Neary wrote:Troma et Nimrod, vous me copierez 100 fois :

Je ne dois pas me moquer d'un forumeur qui, même s'il possède une connaissance relativement étendue de l'histoire du cinéma, se débrouille comme une chèvre quand il s'agit de parler musique, sachant de plus que son texte éventuel serait déscendu en flèche par les gardiens du temple du topic nommé "Notez vos derniers albums".
Oui oui d'accord, je ferais ma copie dans le HS.

Mais je t'assure, en lisant ton intervention dans le topic de ford, tu es vraiment bon pour parler de zique quant ça te passionne ! Tu es Modo, tu n'as rien à craindre des Gardiens !
Image