Pietro Germi (1914-1974)

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés avant 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

User avatar
Watkinssien
Etanche
Posts: 15192
Joined: 6 May 06, 12:53
Location: Xanadu

Re: Pietro Germi (1914-1974)

Post by Watkinssien »

AtCloseRange wrote:
Watkinssien wrote:
Jamais convaincant, en effet !
Venant de toi, j'imagine qu'il va le prendre pour un compliment.
C'est parce que Tancrède ne me trouve jamais convaincant, c'est pour ça ? :)
Image

Mother, I miss you :(
Joe Wilson
Entier manceau
Posts: 5463
Joined: 7 Sep 05, 13:49
Location: Entre Seine et Oise

Re: Pietro Germi (1914-1974)

Post by Joe Wilson »

Il ferroviere

La richesse du film naît de la qualité du regard que porte Germi sur ses personnages, tour à tour lucide, déçu, euphorique...La cellule familiale se construit sur une variété de ton, chaque séquence pouvait être remise en question par la suivante. Ce choix offre une densité à l'image que Germi donne de la société italienne : entre doutes et illusions, jamais figée. La critique peut être acerbe, mais elle est liée à une charge affective.
Dans le rôle principal, Germi livre une prestation passionnée, exprimant à lui seul toute la complexité d'un épanouissement, individuel ou collectif. J'ai trouvé par contre qu'il avait tendance à éclipser les autres acteurs....à l'image de l'enfant, dont le point de vue manque parfois de légitimité ou d'intensité. Regret lié également à la structure du récit, qui dans ses rebondissements apparait flottante à plusieurs reprises. Cela m'a empêché d'être emporté par le film, même si l'impression reste largement positive.
Image
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 90437
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: Pietro Germi (1914-1974)

Post by Jeremy Fox »

Jeremy Fox wrote:
ed wrote: J'espère que cette chronique donnera envie à ceux qui n'ont pas encore franchi le pas de découvrir Pietro Germi
Dès que l'occasion s'en présentera car je t'avoue n'avoir jamais vu un seul de ses films. Bravo
:)
Et bien voilà qui est fait avec ce très attachant Il Ferroviere. Pas grand chose à rajouter à ta chronique ou à l'avis de Profondo Rosso en page 1. Une belle découverte avec un très joli thème musical de Carlo Rustichelli. D'ailleurs, le film est un peu construit sur un rythme musical notamment dans sa première partie avec ses "refrains" sur les images subjectives vues de l'avant de la locomotive.
Tancrède
J'suis un rebelle, moi !
Posts: 1602
Joined: 18 Jan 07, 11:12

Re: Pietro Germi (1914-1974)

Post by Tancrède »

Watkinssien wrote:
AtCloseRange wrote:Venant de toi, j'imagine qu'il va le prendre pour un compliment.
C'est parce que Tancrède ne me trouve jamais convaincant, c'est pour ça ? :)
en fait je ne comprends pas la moitié de ce que tu racontes.
User avatar
Watkinssien
Etanche
Posts: 15192
Joined: 6 May 06, 12:53
Location: Xanadu

Re: Pietro Germi (1914-1974)

Post by Watkinssien »

Tancrède wrote:
Watkinssien wrote:
C'est parce que Tancrède ne me trouve jamais convaincant, c'est pour ça ? :)
en fait je ne comprends pas la moitié de ce que tu racontes.
Je me remets en question, tu es le deuxième avec AtCloseRange, à me sortir cela...
Image

Mother, I miss you :(
Tancrède
J'suis un rebelle, moi !
Posts: 1602
Joined: 18 Jan 07, 11:12

Re: Pietro Germi (1914-1974)

Post by Tancrède »

Watkinssien wrote:
Tancrède wrote: en fait je ne comprends pas la moitié de ce que tu racontes.
Je me remets en question, tu es le deuxième avec AtCloseRange, à me sortir cela...
je te conseille de te relire à tête reposée.
User avatar
Watkinssien
Etanche
Posts: 15192
Joined: 6 May 06, 12:53
Location: Xanadu

Re: Pietro Germi (1914-1974)

Post by Watkinssien »

Tancrède wrote:
Watkinssien wrote:
Je me remets en question, tu es le deuxième avec AtCloseRange, à me sortir cela...
je te conseille de te relire à tête reposée.
Non, en fait c'est clair, désolé... :mrgreen:
Image

Mother, I miss you :(
Tancrède
J'suis un rebelle, moi !
Posts: 1602
Joined: 18 Jan 07, 11:12

Re: Pietro Germi (1914-1974)

Post by Tancrède »

Watkinssien wrote:
Tancrède wrote: je te conseille de te relire à tête reposée.
Non, en fait c'est clair, désolé... :mrgreen:
Watkinssien wrote:L'histoire en devient crédible, au grand dam de son invraisemblance, on croit à l'onirisme du film comme un univers mental obnubilé par le concret des sentiments.
User avatar
Watkinssien
Etanche
Posts: 15192
Joined: 6 May 06, 12:53
Location: Xanadu

Re: Pietro Germi (1914-1974)

Post by Watkinssien »

Yeah, on dirait du rock...
Image

Mother, I miss you :(
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 90437
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: Pietro Germi (1914-1974)

Post by Jeremy Fox »

Et encore une très heureuse surprise avec Un Maledetto imbroglio. Belle découverte pour moi que ce réalisateur italien au moins tout aussi doué en tant que comédien (il est tout aussi remarquable dans le rôle de cet inspecteur qu'il était en cheminot dans le film précédent). Un bon polar d'atmosphère qui m'a souvent fait penser aux meilleurs Maigret de Simenon et bénéficiant d'un casting de tout premier ordre . Ed, Profondo, Nestor et Alligator l'ont déjà très bien résumé.
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 90437
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: Pietro Germi (1914-1974)

Post by Jeremy Fox »

Et bien on peut dire que pour l'instant Piettro germi aura été ma plus belle découverte naphta de l'année. Si les monstres de Risi ont du mal à me faire décrocher un sourire, ceux de Germi dans Ces Messieurs Dames m'ont fait hurler de rire à plusieurs reprises. Une comédie décapante au rythme trépidant, bénéficiant d'un casting épatant, notamment masculin, hilarante galerie d'ahuris, de casse-couilles et de beaufs. Il faut maintenant que je me trouve Divorce à l'italienne.
User avatar
Jack Carter
Certains l'aiment (So)chaud
Posts: 23036
Joined: 31 Dec 04, 14:17
Location: Dans le cerveau de Dale Cooper

Re: Pietro Germi (1914-1974)

Post by Jack Carter »

Jeremy Fox wrote:Et bien on peut dire que pour l'instant Piettro germi aura été ma plus belle découverte naphta de l'année. Si les monstres de Risi ont du mal à me faire décrocher un sourire, ceux de Germi dans Ces Messieurs Dames m'ont fait hurler de rire à plusieurs reprises. Une comédie décapante au rythme trépidant, bénéficiant d'un casting épatant, notamment masculin, hilarante galerie d'ahuris, de casse-couilles et de beaufs. Il faut maintenant que je me trouve Divorce à l'italienne.
existe aussi en dvd chez M6/SNC, Mademoiselle la presidente, mais c'est plutot tres mineur :wink:

et il serait bien que Carlotta continue avec le cineaste et nous sorte Seduite et abandonnée !
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 90437
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: Pietro Germi (1914-1974)

Post by Jeremy Fox »

Jack Carter wrote:
Jeremy Fox wrote:Et bien on peut dire que pour l'instant Piettro germi aura été ma plus belle découverte naphta de l'année. Si les monstres de Risi ont du mal à me faire décrocher un sourire, ceux de Germi dans Ces Messieurs Dames m'ont fait hurler de rire à plusieurs reprises. Une comédie décapante au rythme trépidant, bénéficiant d'un casting épatant, notamment masculin, hilarante galerie d'ahuris, de casse-couilles et de beaufs. Il faut maintenant que je me trouve Divorce à l'italienne.
existe aussi en dvd chez M6/SNC, Mademoiselle la presidente, mais c'est plutot tres mineur :wink:

et il serait bien que Carlotta continue avec le cineaste et nous sorte Seduite et abandonnée !
OK merci pour vos avis car je ne découvre vraiment ce cinéaste que maintenant. Entendu le plus grand bien de Séduite et abandonnée justement.
User avatar
Rick Blaine
Charles Foster Kane
Posts: 20165
Joined: 4 Aug 10, 13:53
Last.fm
Location: Paris

Re: Pietro Germi (1914-1974)

Post by Rick Blaine »

Jeremy Fox wrote:Il faut maintenant que je me trouve Divorce à l'italienne.
Le seul que j'ai vu (mais les 3 Carlotta, ainsi que Séduite et Abandonnée, m'attendent sagement), j'avais trouvé ça exceptionnel, une des plus belles comédies que je connaisse. Le DVD SNC Maitres Italiens, comme souvent dans cette collection, est très bon.
User avatar
Jack Carter
Certains l'aiment (So)chaud
Posts: 23036
Joined: 31 Dec 04, 14:17
Location: Dans le cerveau de Dale Cooper

Re: Pietro Germi (1914-1974)

Post by Jack Carter »

Rick Blaine wrote:
Jeremy Fox wrote:Il faut maintenant que je me trouve Divorce à l'italienne.
Le seul que j'ai vu (mais les 3 Carlotta, ainsi que Séduite et Abandonnée, m'attendent sagement), j'avais trouvé ça exceptionnel, une des plus belles comédies que je connaisse. Le DVD SNC Maitres Italiens, comme souvent dans cette collection, est très bon.
oui, c'etait mon film du mois en septembre 2009, Marcello Mastroianni y est irresistible de drolerie :lol: