John Huston (1906-1987)

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés avant 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

User avatar
monk
Décorateur
Posts: 3632
Joined: 21 Jun 05, 09:55

Re: John Huston (1906-1987)

Post by monk »

oups :oops:

Mais aucun regret hein, l'image est superbe :wink:
User avatar
Rick Blaine
Howard Hughes
Posts: 19639
Joined: 4 Aug 10, 13:53
Last.fm
Location: Paris

Re: John Huston (1906-1987)

Post by Rick Blaine »

magobei wrote:
monk wrote: EDIT: j'ai donc pris le DVD US, qui est semble-t-il encore dispo ("on order") sur Planetaxel. On croise les doigts. 20$ contre 29 euros sur Fnac.com :?
En fait, visiblement, il n'est plus non plus édité par la FNAC, puisque c'est sur la marketplace qu'il est vendu. Normalement, ils valent 13€ dans cette collection.

En tout cas je crois que tu ne regrettera pas ton achat. Quel film!
User avatar
monk
Décorateur
Posts: 3632
Joined: 21 Jun 05, 09:55

Re: John Huston (1906-1987)

Post by monk »

Rick Blaine wrote: En fait, visiblement, il n'est plus non plus édité par la FNAC, puisque c'est sur la marketplace qu'il est vendu. Normalement, ils valent 13€ dans cette collection.
Effectivement, mais il est encore surement dispo en magazin, et en fait il est encore dispo chez Planetaxel pour 15€.
User avatar
Rick Blaine
Howard Hughes
Posts: 19639
Joined: 4 Aug 10, 13:53
Last.fm
Location: Paris

Re: John Huston (1906-1987)

Post by Rick Blaine »

monk wrote:
Rick Blaine wrote: En fait, visiblement, il n'est plus non plus édité par la FNAC, puisque c'est sur la marketplace qu'il est vendu. Normalement, ils valent 13€ dans cette collection.
Effectivement, mais il est encore surement dispo en magazin, et en fait il est encore dispo chez Planetaxel pour 15€.
L'edition FNAC, je ne pense pas. On les trouves d'ailleurs de moins en moins les DVD de cette collection, et ils ne sortent plus rien de nouveau :( . Par contre la version US semble se trouver sans problème. De toute façon, il n'y a que le packaging qui change entre les deux éditions.
Strum
n'est pas Flaubert
Posts: 8451
Joined: 19 Nov 05, 15:35

Re: John Huston (1906-1987)

Post by Strum »

La FNAC proposait encore le film dans sa promo "3 films pour 20 euros" d'il y a quelques semaines. Je l'ai acheté à cette occasion.
magobei
Assistant opérateur
Posts: 2567
Joined: 11 Sep 07, 18:05

Re: John Huston (1906-1987)

Post by magobei »

Viens de m'enfiler trois Huston quasi consécutivement: African Queen, Le trésor de la Sierre Madre et le Faucon Maltais.

Belle découverte pour le premier: prenant film d'aventures reposant largement sur sa photo (décors naturels) et sur le duo Hepburn/Bogie. Je suis plus mesuré sur le Trésor de la Sierra Madre: chouette post-western, sous-tendu par un discours très didactique (voire moraliste) sur la "fièvre de l'or". Bien, mais parfois un peu trop académique.

Reste le Faucon maltais: je mets d'entrée un petit bémol sur ce que je vais dire, parce qu'étais très fatigué quand je l'ai vu. Mais... j'ai trouvé ça assez ennuyeux, un peu décousu. Pas emballé. Etrange, puisque ce film semble faire l'unanimité, mais je rentre parfois difficilement dans le genre noir (trop artificiel) et dans les scénarios d'Hammett. Je me ferai sans doute une seconde vision.
Ça sera la restauration antédiluvienne de 2017 sortie chez Olive et Koch, mais avec un bitrate à 26Hz et du DNR à 36Mb comme toujours chez l'éditeur. Autant dire que l'image sera merdique. Mais je vais l'acheter, même si ça fera doublon avec le Olive, le Koch et le Indicator parce qu'il y a des STF - je n'en ai pas besoin, mais c'est important si on veut partager - et surtout la VF d'origine avec Henri Chalant qui double Rex Edwards qui joue l'indien qui se fait tuer sur la gauche à 40:23.
Federico
Producteur
Posts: 9499
Joined: 9 May 09, 12:14
Location: Comme Mary Henry : au fond du lac

Re: John Huston (1906-1987)

Post by Federico »

Je ne vais peut-être pas me faire des amis mais je trouve ces trois Huston très sur-évalués, même malgré Bogart.
The difference between life and the movies is that a script has to make sense, and life doesn't.
Joseph L. Mankiewicz
TheDeerHunter
Stagiaire
Posts: 42
Joined: 20 May 12, 11:54

Re: John Huston (1906-1987)

Post by TheDeerHunter »

Réalisateur assez incroyable. J'ai l'impression qu'entre 1941 et 1987, Huston est incontournable. Lorsque j'ai eu ma (grosse) période "Nouvel Hollywood",
il était là, avec les fantastiques Fat City (72) et l'Homme qui voulut être roi (75), son rôle dans Chinatown de Polansky (74), celui dans Le Lion et le vent..
Et que dire de sa fin de carrière?!! Au dessous du volcan (84), L'honneur des Prizzi (85), Les gens de Dublin (87), quel pied!! Ce dernier est même, selon
moi, un must have du cinéma américain, un vrai bijoux!
Nan franchement, ce cinéaste est génial. Il a régulièrement dérapé certes, mais si peu en comparaison de ses multiples chefs d'oeuvres.
C'était ma déclaration d'amour à John Huston :P
Federico
Producteur
Posts: 9499
Joined: 9 May 09, 12:14
Location: Comme Mary Henry : au fond du lac

Re: John Huston (1906-1987)

Post by Federico »

TheDeerHunter wrote:Et que dire de sa fin de carrière ?!! Au dessous du volcan (84), L'honneur des Prizzi (85), Gens de Dublin (87), quel pied !! Ce dernier est même, selon moi, un must have du cinéma américain, un vrai bijou !
Oh que oui ! Peu de cinéastes accomplis ont su (ou eu la chance de) tirer leur révérence avec un chef-d'oeuvre (ce fut le cas pour Ozu, Mankiewicz, Altman et Malle, par exemple).
The difference between life and the movies is that a script has to make sense, and life doesn't.
Joseph L. Mankiewicz
TheDeerHunter
Stagiaire
Posts: 42
Joined: 20 May 12, 11:54

Re: John Huston (1906-1987)

Post by TheDeerHunter »

Oui, Hitchcock, Hawks ou encore Wilder ont tous plus ou moins râté leur sortie. Mention spéciale à ce premier,
avec l'horrible Complot de famille (heureusement qu'il y avait de Palma pour reprendre le flambeau).
Filiba
Doublure lumière
Posts: 413
Joined: 5 May 12, 18:51

Re: John Huston (1906-1987)

Post by Filiba »

TheDeerHunter wrote:Oui, Hitchcock, Hawks ou encore Wilder ont tous plus ou moins râté leur sortie. Mention spéciale à ce premier,
avec l'horrible Complot de famille (heureusement qu'il y avait de Palma pour reprendre le flambeau).
Et Melville qui s'émerveillait justement en 1970 de la forme de Huston après 30 ans de carrière (Kremlin Letter - voir dans le Rui Noguera) qui termine la sienne (par malchance coronarienne) sur un mauvais film
Et Peckinpah qui est mort et dont le zombie a fait des films (Convoi, Osterman Week end..)
ça mériterait un topic " comment sont ils sorti"
User avatar
cinéfile
Machino
Posts: 1425
Joined: 19 Apr 10, 00:33
Location: Bourges

Re: John Huston (1906-1987)

Post by cinéfile »

TheDeerHunter wrote:Oui, Hitchcock, Hawks ou encore Wilder ont tous plus ou moins râté leur sortie. Mention spéciale à ce premier,
avec l'horrible Complot de famille (heureusement qu'il y avait de Palma pour reprendre le flambeau)
.
Ce qui fit dire à Tavernier et Coursodon que Obsession constituait le véritable film hitchcockien sorti en 1976 (et non Family Plot).

Pour en revenir à Huston, sa longévité est en effet assez remarquable. D'autant plus qu'il a su évoluer dans le faste des grands studios (Le Faucon Maltais, African Queen, etc )tout comme lors du "Nouvel" Hollywood (Fat City) si bien qu'il est indissociable des deux "périodes". Son cas me semble, à première vue, plutôt unique.
julien
Oustachi partout
Posts: 9045
Joined: 8 May 06, 23:41

Re: John Huston (1906-1987)

Post by julien »

TheDeerHunter wrote:Oui, Hitchcock, Hawks ou encore Wilder ont tous plus ou moins râté leur sortie. Mention spéciale à ce premier,
avec l'horrible Complot de famille (heureusement qu'il y avait de Palma pour reprendre le flambeau).
Comme tu y vas. Il est pas si mal ce Complot de Famille. J'aime bien moi ses deux derniers films à Hitchcock. Il sort un peu du classicisme Hollywoodien pour aller vers un cinéma plus marginal ; mieux en phase aussi avec la nouvelle génération de cinéastes américains. Il aurait raté sa sortie s'il avait finit sur Topaz qui était quand même bien feiblard, et justement trop engoncé dans un classicisme suranné.
Image
"Toutes les raisons évoquées qui t'ont paru peu convaincantes sont, pour ma part, les parties d'une remarquable richesse." Watki.
TheDeerHunter
Stagiaire
Posts: 42
Joined: 20 May 12, 11:54

Re: John Huston (1906-1987)

Post by TheDeerHunter »

A Julien: Il est toujours difficile de juger un film d'un cinéaste comme Hitchcock sans le comparer à ses autres productions.
Ok, c'est vrai, Complot de Famille n'est pas aussi mauvais que ma phrase semblait le signifier. Mais cela reste très mineur pour du Hitchock.
Comme beaucoup de cinéastes de son époque, on sent que le Nouvel Hollywood, ce n'est pas pour lui.
Frenzy est, selon moi, bien meilleur.

A Cinéfile: Huston est un incontournable de 1941 à 1987. Que l'on aime ou non, il est toujours là. Durant l'Age d'Or avec de nombreux classiques. Durant les années 60, décennie o combien douloureuse, il s'en sort très honorablement. Et puis vient le Nouvel Hollywood, avec à la clé 2 chefs d'oeuvre (Fat City et L'homme qui voulut être roi), un rôle dans un film majeur (Chinatown), quelques apparitions très sympas (Le Lion et le Vent par exemple). Avec à la clé, aussi, l'horrible Phobia :shock: etc.

Le seul problème de Huston, c'est son irrégularité. Il est parfois très très mauvais (Phobia étant l'une de mes plus mauvaises expériences récentes). Et puis, en tant que fan de westerns, difficile de trouver son compte dans sa filmographie. Le meilleur étant Le Vent de la Plaine, pourtant un western très mineur.
User avatar
Rick Blaine
Howard Hughes
Posts: 19639
Joined: 4 Aug 10, 13:53
Last.fm
Location: Paris

Re: John Huston (1906-1987)

Post by Rick Blaine »

TheDeerHunter wrote:Et puis, en tant que fan de westerns, difficile de trouver son compte dans sa filmographie. Le meilleur étant Le Vent de la Plaine, pourtant un western très mineur.
Si on considère, ce qui me parait fort légitime, Red Badge of Courage comme un western, il en a tout de même réussi un grand.