Le Topic des recherches de titres de film

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés avant 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 89595
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Post by Jeremy Fox »

Pas De sang froid (In cold Blood) par exemple ?
Kurwenal
Assistant opérateur
Posts: 2874
Joined: 25 Sep 03, 19:49
Location: Je sous-loue chez Mrs Muir

Post by Kurwenal »

Jeremy Fox wrote:Pas De sang froid (In cold Blood) par exemple ?
Tu peux plus vérifier, t'as revendu ton Dvd :lol:
Image
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 89595
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Post by Jeremy Fox »

Kurwenal wrote:
Jeremy Fox wrote:Pas De sang froid (In cold Blood) par exemple ?
Tu peux plus vérifier, t'as revendu ton Dvd :lol:
Exact :oops: :lol:

A toi ?
Kurwenal
Assistant opérateur
Posts: 2874
Joined: 25 Sep 03, 19:49
Location: Je sous-loue chez Mrs Muir

Post by Kurwenal »

Jeremy Fox wrote: A toi ?
Non, j'avais pas eu le temps de crier ouf, il était déjà vendu :cry:
Image
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 89595
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Post by Jeremy Fox »

Kurwenal wrote:
Jeremy Fox wrote: A toi ?
Non, j'avais pas eu le temps de crier ouf, il était déjà vendu :cry:
Bien fait :mrgreen:
Alligator
Réalisateur
Posts: 6629
Joined: 8 Feb 04, 12:25
Location: Hérault qui a rejoint sa gironde

Post by Alligator »

Permettez que je yodle un coup! :lol: C'est ça, je viens de vérifier, je reconnais les acteurs grace aux photos.
Ahhhhh, merci, ça faisait longtemps que je cherchais. :P
Ouf Je Respire
Charles Foster Kane
Posts: 25555
Joined: 15 Apr 03, 14:22
Location: Forêt d'Orléans

Post by Ouf Je Respire »

Kurwenal wrote: Non, j'avais pas eu le temps de crier ouf, il était déjà vendu :cry:
Moi, vendu? :shock:
Image
« Toutes choses sont dites déjà ; mais comme personne n’écoute, il faut toujours recommencer. » André Gide
Kurwenal
Assistant opérateur
Posts: 2874
Joined: 25 Sep 03, 19:49
Location: Je sous-loue chez Mrs Muir

Post by Kurwenal »

A mon tour de rechercher un film vu très jeune dont quelques images et surtout des sensations se sont rappelées à ma mémoire!

Film en noir et blanc, probablement italien, voire allemand, mais rien n'est certain, atmosphère romantico-amère. L'image que je conserve doit être une de celles de la fin, je crois, un homme seul sur un pont sous la neige qui tombe...

M'est avis que les détectives chevronnés vont me retrouver cela rapidement et en espérant que ça existe en dvd car j'ai une furieuse envie de le revoir :wink:
Image
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 89595
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Post by Jeremy Fox »

Kurwenal wrote:A mon tour de rechercher un film vu très jeune dont quelques images et surtout des sensations se sont rappelées à ma mémoire!

Film en noir et blanc, probablement italien, voire allemand, mais rien n'est certain, atmosphère romantico-amère. L'image que je conserve doit être une de celles de la fin, je crois, un homme seul sur un pont sous la neige qui tombe...

M'est avis que les détectives chevronnés vont me retrouver cela rapidement et en espérant que ça existe en dvd car j'ai une furieuse envie de le revoir :wink:
Nuits blanches de Visconti ????
phylute
La France peut être fière
Posts: 25848
Joined: 2 Jan 04, 00:42
Location: Dans les Deux-Sèvres, pas loin de chez Lemmy

Post by phylute »

Désolé de ne pas attendre que vous ayez trouvé le film de Kurwenal, pour poser ma colle. C'est un film dont je passe le temps à retrouver puis à oublier immédiatement le titre. Un "film noir" (avec les guillemets qui s'imposent) américain. L'histoire d'un homme traqué. La fin est révélatrice (et d'une beauté époustouflante) : le fuyard aparle une dernière fois à la femme qu'il aime, fait un discours sur la disparition et sa transformation en ombre, recule dans le noir et est englouti par la nuit.
Les films sont à notre civilisation ce que les rêves sont à nos vies individuelles : ils en expriment le mystère et aident à définir la nature de ce que nous sommes et de ce que nous devenons. (Frank Pierson)
Kurwenal
Assistant opérateur
Posts: 2874
Joined: 25 Sep 03, 19:49
Location: Je sous-loue chez Mrs Muir

Post by Kurwenal »

Jeremy Fox wrote:
Nuits blanches de Visconti ????
Le point est attribué à Jeremy Fox :D Merci!

Je suis allé vérifier quelques photos du film et c'est bien cela. Comme quoi, tout jeunot, j'étais déjà imprégné de mon réalisateur européen favori!
Je ne me souviens pas particulièrement de Marcello mais j'ai retrouvé immédiatement Maria Schell [inoubliable Gervaise, au passage].
Et malheureusement pas de dvd :(
Image
Manolito
Machino
Posts: 1014
Joined: 20 May 03, 17:16

Post by Manolito »

Il y a un DVD italien de "Nuits blanches" sorti récemment en Italie, avec un sous-titrage anglais...
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 89595
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Post by Jeremy Fox »

Kurwenal wrote:
Jeremy Fox wrote:
Nuits blanches de Visconti ????
Le point est attribué à Jeremy Fox :D Merci!

Je suis allé vérifier quelques photos du film et c'est bien cela. Comme quoi, tout jeunot, j'étais déjà imprégné de mon réalisateur européen favori!
Je ne me souviens pas particulièrement de Marcello mais j'ai retrouvé immédiatement Maria Schell [inoubliable Gervaise, au passage].
Et malheureusement pas de dvd :(
:)
Pour moi, l'un des plus beaux films de Visconti dans des décors parmi les plus poétiques qui aient été créés. (tous les extérieurs ayant été filmés intégralement en studio
Kurwenal
Assistant opérateur
Posts: 2874
Joined: 25 Sep 03, 19:49
Location: Je sous-loue chez Mrs Muir

Post by Kurwenal »

Manolito wrote:Il y a un DVD italien de "Nuits blanches" sorti récemment en Italie, avec un sous-titrage anglais...
Ah ha :)

Quelqu'un connaît un site pour trouver de Dvd italiens sur le net?
Image
Melmoth
G.I. Joe
Posts: 6135
Joined: 12 Apr 03, 01:41

Post by Melmoth »

phylute wrote:L'histoire d'un homme traqué. La fin est révélatrice (et d'une beauté époustouflante) : le fuyard aparle une dernière fois à la femme qu'il aime, fait un discours sur la disparition et sa transformation en ombre, recule dans le noir et est englouti par la nuit.
Il s'agit de l'excellent Je suis un évadé avec Paul Muni.

Victime d'une injustice, le héros s'évade du bagne et est condamné à une éternelle cavale. A la fin il recroise sa bien aimée qui lui demande "Mais comment vis tu ?", et il répond en marchant à reculons avant d'être englouti par l'ombre : "Je vole".
Image