Marcel L'Herbier (1888-1979)

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés avant 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

joe-ernst
Décorateur
Posts: 3741
Joined: 20 Mar 06, 15:11
Location:

Marcel L'Herbier (1888-1979)

Post by joe-ernst »

La nuit fantastique (1942).

Conçu comme un hommage à Méliès, ce film est très intéressant de par sa tentative de mêler le réel et le rêvé, dans un climat empreint de folie et de poésie. La distribution est excellente et les interprétations équilibrées, malgré une "partition" assez chargée. Belle photo et décors fort réussis.

Edit de la modération :
Lien vers les débats sur Le bonheur
http://www.dvdclassik.com/forum/viewtop ... =2&t=10484
Image

We are all in the gutter, but some of us are looking at the stars. Oscar Wilde.
L'hyperréalisme à la Kechiche, ce n'est pas du tout mon truc. Alain Guiraudie
User avatar
Tommy Udo
Producteur
Posts: 8666
Joined: 22 Aug 06, 14:23

Re: Marcel L'Herbier

Post by Tommy Udo »

Marcel L'Herbier est un cinéaste dont les films se font trop rares. J'aimerais beaucoup découvrir L'Inhumaine, L'Argent (dont le DVD arrive bientôt chez Carlotta), Le Parfum de la Dame en Noir , le Mystère de la Chambre Jaune et L'Aventurier.

Je garde un excellent souvenir de quelques uns de ces films parlants (souvent considérés comme purement "alimentaires") découverts au CDM : Nuits de Feu, Le Bonheur, Entente Cordiale, La Nuit Fantastique, Les Hommes Nouveaux et surtout L'Honorable Catherine, qui reste, jusqu'à présent, mon préféré.

Dans les prochains jours, je vais tenter Les Derniers Jours de Pompéi, mais je ne m'attends pas du tout à une grande découverte.

Pour rappel, La Vie de Bohême va (ou vient) de sortir en DVD.


Image
User avatar
Watkinssien
Etanche
Posts: 15439
Joined: 6 May 06, 12:53
Location: Xanadu

Re: Marcel L'Herbier

Post by Watkinssien »

L'Herbier était un véritable homme de cinéma, dans le sens où il s'est investi dans plusieurs domaines qui se rattachaient au milieu. Ce fut également un grand expérimentateur visuel, d'où son appellation de "cinégraphiste", dans les années 20 !

J'adore particulièrement L'Argent (1929) un des chants du cygne du muet et ce merveilleux hommage à Méliès qu'est La Nuit Fantastique (1942).

Je me souviens avoir été impressionné aussi par son El Dorado (1921).
Image

Mother, I miss you :(
User avatar
Tommy Udo
Producteur
Posts: 8666
Joined: 22 Aug 06, 14:23

Re: Marcel L'Herbier

Post by Tommy Udo »

Un livre sur le cinéaste vient de sortir.
http://www.lcdpu.fr/imprimable/?GCOI=27000100624040

Il est accompagné du film muet Le Diable au Coeur (1928).
User avatar
Stagger Lee
Assistant(e) machine à café
Posts: 284
Joined: 9 Oct 07, 22:18
Location: Where the Sidewalk Ends

Re: Marcel L'Herbier

Post by Stagger Lee »

...
Last edited by Stagger Lee on 4 Aug 13, 22:23, edited 1 time in total.
Blue
subMarine
Posts: 5406
Joined: 13 Sep 06, 13:32

Re: Marcel L'Herbier

Post by Blue »

Je n'ai que vu "L'Inhumaine", film à l'esthétique assez incroyable, entre délire cubiste et art-déco. Très envie de découvrir "L'Argent".
Mon top éditeurs : 1/Carlotta 2/Gaumont 3/Studiocanal 4/Le Chat 5/Potemkine 6/Pathé 7/L'Atelier 8/Esc 9/Elephant 10/Rimini 11/Coin De Mire 12/Spectrum 13/Wildside 14/La Rabbia-Jokers 15/Sidonis 16/Artus 17/BQHL 18/Bach
bruce randylan
Mogul
Posts: 11561
Joined: 21 Sep 04, 16:57
Location: lost in time and lost in space

Re: Marcel L'Herbier

Post by bruce randylan »

Tommy Udo wrote:Un livre sur le cinéaste vient de sortir.
http://www.lcdpu.fr/imprimable/?GCOI=27000100624040

Il est accompagné du film muet Le Diable au Coeur (1928).
Il vaut le coup le muet ?
"celui qui n'est pas occupé à naître est occupé à mourir"
User avatar
Ann Harding
Régisseur
Posts: 3031
Joined: 7 Jun 06, 10:46
Location: Paname

Re: Marcel L'Herbier

Post by Ann Harding »

Image
Hier j'ai reçu le nouveau DVD de chez Carlotta de L'Argent (1928) de L'Herbier. Tout d'abord, la copie est SUBLIME: des images presque sans rayures ni poussières avec un contraste littéralement suffocant. :shock:

Le film est inspiré de Zola. Il transpose l'histoire dans les années 20. Saccard (Pierre Alcover) veut se refaire après avoir perdu sa fortune et sa maîtresse (B. Helm). Il rencontre Jacques Hamelin (H. Victor) qui veut financer un projet d'extraction de pétrole en Guyane. Saccard se lance à corps perdu dans une spéculation hasardeuse sans savoir que son rival de toujours, Gunderman, contrôle en sous-main toutes ses transactions....

J'avais une opinion de L'Herbier assez moyenne avant de voir ce film, vu que je n'avais vu que certains films parlants de lui (et pas les mieux...). Après les 164 minutes de ce film, j'ai totalement changé d'avis. Marcel L'Herbier était un fantastique metteur-en-scène!!! Que ce soit pour la direction des acteurs, des foules ou simplement pour les mouvements de caméra les plus hallucinants qu'on puisse imaginer :shock: , Marcel a sa place parmi les plus gands! :D Les décors de Meerson et Barsaq sont parmi les plus beaux que je n'ai jamais vu: ils sont élégants, immenses mais sans ostentation. la photo de Jules Kruger est affolante!!! (voir le doc de Dréville!).

L'édition offerte par Carlotta est une pure merveille avec en prime des suppléments de première classe: le documentaire, Autour de l'Argent de Jean Dréville, les bouts d'essais de comédiens (on reconnait Madeleine Renaud, Gaby Morlay), un bon petit doc sur L'Herbier.

A acheter tout de suite, les yeux fermés! 8)
joe-ernst
Décorateur
Posts: 3741
Joined: 20 Mar 06, 15:11
Location:

Re: Marcel L'Herbier

Post by joe-ernst »

Ann Harding wrote:Hier j'ai reçu le nouveau DVD de chez Carlotta de L'Argent (1928) de L'Herbier...A acheter tout de suite, les yeux fermés! 8)
Merci pour ce compte-rendu, Ann, et qui me donne vraiment envie de découvrir ce film ! :D
Image

We are all in the gutter, but some of us are looking at the stars. Oscar Wilde.
L'hyperréalisme à la Kechiche, ce n'est pas du tout mon truc. Alain Guiraudie
bruce randylan
Mogul
Posts: 11561
Joined: 21 Sep 04, 16:57
Location: lost in time and lost in space

Re: Marcel L'Herbier

Post by bruce randylan »

Même chose :D
"celui qui n'est pas occupé à naître est occupé à mourir"
User avatar
Tommy Udo
Producteur
Posts: 8666
Joined: 22 Aug 06, 14:23

Re: Marcel L'Herbier

Post by Tommy Udo »

Ann Harding wrote:A acheter tout de suite, les yeux fermés! 8)
Qu'est-ce que j'aimerais pouvoir suivre ce conseil !! :?
User avatar
Ann Harding
Régisseur
Posts: 3031
Joined: 7 Jun 06, 10:46
Location: Paname

Re: Marcel L'Herbier

Post by Ann Harding »

Quelques captures de ce film vieux de 80 ans!!! :shock: 8)
ImageImage
Image
Image
Image
Image
User avatar
Tommy Udo
Producteur
Posts: 8666
Joined: 22 Aug 06, 14:23

Re: Marcel L'Herbier

Post by Tommy Udo »

Le Mystère de la Chambre Jaune (1930) et Le Parfum de la Dame en Noir (1930) sortiront apparemment courant février 2009 en DVD.
Editions "Les Documents Cinématographiques".

http://www.lesdocs.com/fiches/dossier%2 ... presse.htm
User avatar
Tommy Udo
Producteur
Posts: 8666
Joined: 22 Aug 06, 14:23

Re: Marcel L'Herbier

Post by Tommy Udo »

Le coffret est (enfin) sorti.

Image
joe-ernst
Décorateur
Posts: 3741
Joined: 20 Mar 06, 15:11
Location:

Re: Marcel L'Herbier (1890-1979)

Post by joe-ernst »

L'inhumaine (1924).

Image

Une cantatrice mystérieuse et inaccessible (Georgette Leblanc), aimant s'entourer des meilleurs esprits et très courtisée, repousse avec cruauté lors d'une soirée donnée à son domicile l'amour d'un jeune ingénieur (Jaque Catelain). Dépité, il décide de se suicider...

Mélodrame digne des pires feuilles de chou, avec des interprètes assez médiocres, ce film, plus expérimental que strictement narratif, reste cependant assez intéressant de par les nombreux talents mis à contribution : Pierre Mac Orlan, Claude Autant-Lara, Alberto Cavalcanti, Paul Poiret, Fernand Léger, Robert Mallet-Stevens, pour ne citer que les plus connus. Darius Milhaud en avait écrit la partition, hélas perdue. C'est donc plus à titre de curiosité que l'on pourra le regarder et le considérer comme une sorte de manifeste de l'art avant-gardiste des années 20 (cubisme, art déco, etc.). Il a aussi probablement inspiré Fritz Lang ou encore James Whale.
Image

We are all in the gutter, but some of us are looking at the stars. Oscar Wilde.
L'hyperréalisme à la Kechiche, ce n'est pas du tout mon truc. Alain Guiraudie