Lily la tigresse (Woody Allen, 1966)

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés avant 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

NUTELLA

Post by NUTELLA »

Lily la tigresse:effectivement le film n'est pas une grande réussite,mais ca reste sympa et mérite une vision,et soyons honnete par moment c'est quand meme fendard,meme si j'aurais aimé que Woody Allen aille plus loins dans le délire,tant qu'à détourner ce film,autant y aller à fond :wink:
en tout cas cette oeuvre posséde une grande et belle qualité,il m'a donne envie de voir e film original de Senkichi Taniguchi,qui contrairement à ce que la bécasse de présentatrice de Cinecinema auteur veut nous faire croire,parais tout sauf mauvais :wink:


6/10
Xavier
BJCQJVFMGMM
Posts: 6604
Joined: 5 Jun 03, 01:49

Post by Xavier »

Lily la tigresse

Premier film de Woody Allen, qui en fait reprend un film d'espionnage japonais en changeant la bande son pour refaire tous les dialogues avec ses potes.
L'agent secret japonais devient Phil Moskowitz, aventurier juif à la recherche d'une recette de salade d'oeufs volée par le méchant Pou-Lai. :lol:
Ca ressemble à un gag d'étudiants, c'est drôle, j'aime Woody de toute façon.

8/10
User avatar
Boubakar
Mécène hobbit
Posts: 49482
Joined: 31 Jul 03, 11:50

Post by Boubakar »

Lily la tigresse (Woody Allen)

Parodie très drôle d'un film d'espionnage japonais, le film est un immense détournement où il est question d'une célèbre salade aux oeufs, ce qui va provoquer une guerre entre Yakuzas.

Le film est quelque peu non-sensique, mais comme tout bonne parodie, les dialogues très drôles et à contre-propos de ce qu'on voit à l'image font qu'on passe un très bon moment.

Monsieur, kidnappez-nous, s'il vous plaît
User avatar
Boubakar
Mécène hobbit
Posts: 49482
Joined: 31 Jul 03, 11:50

Lily la tigresse (Woody Allen, 1966)

Post by Boubakar »

Image
Phil Moskowitz se lance à la recherche d'une recette de salade d'oeufs durs
C'est le premier film de Woody, et même temps, il ne l'est pas ; c'est le redoublage (avec scènes additionnelles) d'un James Bond-like japonais des années 60 nommé International Secret Police: Key of Keys..

Le film est ainsi un énorme, et très drôle, détournement de son sujet original (à la manière de La classe américaine, Zelig ou Les cadavres ne portent pas de costards), avec cette quête impossible pour retrouver cette fameuse recette. (et avec un commissaire lubrique en prime, et une scène d'ouverture de coffre anthologique :lol: )

http://www.dvdclassik.com/Critiques/dvd_tigerlily.htm
User avatar
nobody smith
Monteur
Posts: 4722
Joined: 13 Dec 07, 19:24

Post by nobody smith »

Lorsque j’avais découvert la bande annonce dvd, elle m’avait tellement plié en deux que je me suis immédiatement jeté dessus. Malheureusement, j’ai été assez déçu de la chose dans son ensemble. Malgré ses quelques passages portnawak vraiment tordant (ne pas oublier l’une des plus merveilleuse conclusion jamais conçue), je trouve que l’exercice souffre de nombreux moments de creux assez ennuyeux où l’inventivité se fait rare. J’ai trouvé ça très loin d’être aussi inspiré qu’un Derrick contre superman ou des détournements d’un Mozinor. Faudrait néanmoins que je le revois la déception passée...
"Les contes et les rêves sont les vérités fantômes qui dureront, quand les simples faits, poussière et cendre, seront oubliés" Neil Gaiman
Image
User avatar
Watkinssien
Etanche
Posts: 15346
Joined: 6 May 06, 12:53
Location: Xanadu

Post by Watkinssien »

Un peu le même avis que nobody smith !

C'est parfois tordant, toujours décalé, mais cela ne tient pas sur toute la longueur.

L'exercice est sympathique, assez subversif, habilement rythmé mais par moment lourdingue.

De toute façon, c'est le genre de projet que l'on peut également rejeter en bloc ou prendre son pied !

Dans tous les cas, les interventions de Woody Allen sont désopilantes !
Image

Mother, I miss you :(
User avatar
Kevin95
Footix Ier
Posts: 18052
Joined: 24 Oct 04, 16:51
Location: Devine !

Post by Kevin95 »

Une question me taraude... Quelle est la meilleure version du film ? VF ou VO ?

Car personnellement, je l'ai découvert en version originale (que j'ai beaucoup aimée par ailleurs) mais un pote me soutient que pour ce film-ci (comme pour The Kentucky Fried Movie de John Landis) la version française est bien plus drôle.
Les deux fléaux qui menacent l'humanité sont le désordre et l'ordre. La corruption me dégoûte, la vertu me donne le frisson. (Michel Audiard)