Jacques Becker (1906-1960)

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés avant 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

xave44
Machino
Posts: 1087
Joined: 20 Nov 11, 22:07

Re: Jacques Becker (1906-1960)

Post by xave44 »

Visionné Antoine Et Antoinette.

Encore une très belle découverte.
Un petit bijou de film qui nous plonge dans le Paris de l’après-guerre et le quotidien d'un jeune couple d'employés (lui typographe, elle employée d'un grand magasin) bouleversé par un billet de loterie...
Un film rythmé (plus de 800 plans pour 85 minutes, découpage rare pour l'époque), documenté (Becker insert mille détails du quotidien, notamment dans la 1ere partie), interprété avec conviction (en particulier les seconds rôles desquels se détache un Noël Roquevert formidable) et dialogué avec justesse.
Mon seul regret est finalement la fin et son happy-end.

Je recommande néanmoins chaudement ce film, qui obtint le grand prix du festival de Cannes dans sa catégorie, en 1947.

A noter qu'un supplément passionnant de plus 40 minutes accompagne l'édition DVD restaurée.
User avatar
Commissaire Juve
Charles Foster Kane
Posts: 23392
Joined: 13 Apr 03, 13:27
Location: Aux trousses de Fantômas !

Re: Jacques Becker (1906-1960)

Post by Commissaire Juve »

xave44 wrote: Mon seul regret est finalement...
Spoiler (cliquez pour afficher)
la fin et son happy-end.

Et la balise spoiler ! C'est pas bien de révéler la fin des films ! :?
La vie de l'Homme oscille comme un pendule entre la douleur et l'ennui...
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 92981
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: Jacques Becker (1906-1960)

Post by Jeremy Fox »

Commissaire Juve wrote:
xave44 wrote: Mon seul regret est finalement...
Spoiler (cliquez pour afficher)
la fin et son happy-end.

Et la balise spoiler ! C'est pas bien de révéler la fin des films ! :?

Ah parce que même parler de Happy End est désormais considéré comme un spoiler ?! Autant ne plus rien écrire alors.
User avatar
Alexandre Angel
Une couille cache l'autre
Posts: 10561
Joined: 18 Mar 14, 08:41

Re: Jacques Becker (1906-1960)

Post by Alexandre Angel »

Jeremy Fox wrote:Ah parce que même parler de Happy End est désormais considéré comme un spoiler ?! Autant ne plus rien écrire alors.
+1
Par contre, contrairement à Xave44, je trouve que le happy end d' Antoine et Antoinette est totalement raccord avec ce qui précède.
User avatar
Commissaire Juve
Charles Foster Kane
Posts: 23392
Joined: 13 Apr 03, 13:27
Location: Aux trousses de Fantômas !

Re: Jacques Becker (1906-1960)

Post by Commissaire Juve »

Oh lala ! :roll: :roll: :roll:

Il y a un vieux supsense des familles dans le film, tout repose là-dessus, et on le révèle noir sur blanc sur le forum. Bravooo ! j'applaudis bien fort !

Oui : parler de Happy End, c'est gâcher le plaisir du lecteur ou du spectateur. On ne raconte pas plus la fin des romans que la fin des films !
Last edited by Commissaire Juve on 12 Jan 18, 12:18, edited 1 time in total.
La vie de l'Homme oscille comme un pendule entre la douleur et l'ennui...
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 92981
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: Jacques Becker (1906-1960)

Post by Jeremy Fox »

Commissaire Juve wrote:Oh lala ! :roll: :roll: :roll:

Il y a un vieux supsense des familles dans le film, tout repose là-dessus, et on le révèle noir sur blanc sur le forum. Bravo, j'applaudis des deux mains !

Oh lala :roll: :roll: :roll: à mon tour. Arrête d'aller lire les forums si le fait de parler de fin amère ou de happy end constitue un spoiler. Autant ne plus rien écrire comme je le disais plus haut.
User avatar
Alexandre Angel
Une couille cache l'autre
Posts: 10561
Joined: 18 Mar 14, 08:41

Re: Jacques Becker (1906-1960)

Post by Alexandre Angel »

Commissaire Juve wrote: Il y a un vieux supsense des familles dans le film, tout repose là-dessus, et on le révèle noir sur blanc sur le forum. Bravo, j'applaudis des deux mains !
Elle est où la révélation?? Il dit juste que ça se termine bien comme un nombre conséquent de westerns, de films d'aventure ou de comédies d'une certaine époque. Et Antoine et Antoinette a un ton de comédie, dès le départ, même si le suspense est en effet carabiné. Qui douterait que The Shop around the corner se termine bien? (et merde, j'ai spoilé).
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 92981
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: Jacques Becker (1906-1960)

Post by Jeremy Fox »

Alexandre Angel wrote:
Commissaire Juve wrote: Il y a un vieux supsense des familles dans le film, tout repose là-dessus, et on le révèle noir sur blanc sur le forum. Bravo, j'applaudis des deux mains !
Elle est où la révélation?? Il dit juste que ça se termine bien comme un nombre conséquent de westerns, de films d'aventure ou de comédies d'une certaine époque. Et Antoine et Antoinette a un ton de comédie, dès le départ, même si le suspense est en effet carabiné. Qui douterait que The Shop around the corner se termine bien? (et merde, j'ai spoilé).

+ 1 et :lol: pour la conclusion.
User avatar
Commissaire Juve
Charles Foster Kane
Posts: 23392
Joined: 13 Apr 03, 13:27
Location: Aux trousses de Fantômas !

Re: Jacques Becker (1906-1960)

Post by Commissaire Juve »

Alexandre Angel wrote: Il dit juste que ça se termine bien...
N'importe quoi ! On ne raconte PAS la fin d'un film. La balise spoiler, c'est pas pour les cochons ! C'est une pratique digne à la LCJ (qui raconte la fin des films sur ses jaquettes... et qui révèle les noms des coupables dans les Whodunit). C'est la même chose que certaines jaquettes (celle de la planète des singes de Schaffner par ex !) 'tain ! trois claques dans la tête !

En lisant Xave44, on voit qu'il y a encore des gens qui n'ont pas vu le film. Eh ben, voilà ! Ceux qui ne l'ont toujours pas vu peuvent le remercier.
La vie de l'Homme oscille comme un pendule entre la douleur et l'ennui...
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 92981
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: Jacques Becker (1906-1960)

Post by Jeremy Fox »

Commissaire Juve wrote:
Alexandre Angel wrote: Il dit juste que ça se termine bien...
N'importe quoi ! On ne raconte PAS la fin d'un film. La balise spoiler, c'est pas pour les cochons ! C'est une pratique digne à la LCJ (qui raconte la fin des films sur ses jaquettes... et qui révèle les noms des coupables dans les Whodunit). C'est la même chose que certaine jaquette (celle de la planète des singes de Schaffner par ex !) 'tain ! trois claques dans la tête !

En lisant Xave44, on voit qu'il y a encore des gens qui n'ont pas vu le film. Eh ben, voilà ! Ceux qui ne l'ont toujours pas vu peuvent le remercier.
N'importe quoi à mon tour. Trois claques dans la tête aussi pourquoi pas tant qu'on y est ! :roll:

Happy End ou fin amère n'est pas raconter la fin d'un film !!!!!
User avatar
Commissaire Juve
Charles Foster Kane
Posts: 23392
Joined: 13 Apr 03, 13:27
Location: Aux trousses de Fantômas !

Re: Jacques Becker (1906-1960)

Post by Commissaire Juve »

Jeremy Fox wrote:
Happy End ou fin amère n'est pas raconter la fin d'un film !!!!!
:shock:

HAPPY... END... c'est quoi ?
Last edited by Commissaire Juve on 12 Jan 18, 10:54, edited 1 time in total.
La vie de l'Homme oscille comme un pendule entre la douleur et l'ennui...
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 92981
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: Jacques Becker (1906-1960)

Post by Jeremy Fox »

Commissaire Juve wrote:
Jeremy Fox wrote:
Happy End ou fin amère n'est pas raconter la fin d'un film !!!!!
:shock:

HAPPY... END... c'est quoi ?
Fin heureuse ?
User avatar
Commissaire Juve
Charles Foster Kane
Posts: 23392
Joined: 13 Apr 03, 13:27
Location: Aux trousses de Fantômas !

Re: Jacques Becker (1906-1960)

Post by Commissaire Juve »

Donc... on ne raconte pas la fin ?

Je suis chez les fous !
Last edited by Commissaire Juve on 12 Jan 18, 10:57, edited 1 time in total.
La vie de l'Homme oscille comme un pendule entre la douleur et l'ennui...
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 92981
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: Jacques Becker (1906-1960)

Post by Jeremy Fox »

Commissaire Juve wrote:
Je suis chez les fous !
Ben ne te gêne pas pour les quitter : la porte n'est pas loin. :idea:
User avatar
Commissaire Juve
Charles Foster Kane
Posts: 23392
Joined: 13 Apr 03, 13:27
Location: Aux trousses de Fantômas !

Re: Jacques Becker (1906-1960)

Post by Commissaire Juve »

Bien sûr.
La vie de l'Homme oscille comme un pendule entre la douleur et l'ennui...