Michelangelo Antonioni (1912-2007)

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés avant 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 93113
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: Michelangelo Antonioni (1912-2007)

Post by Jeremy Fox »

J'adore

L'avventura

J'aime beaucoup

L'éclipse
Le désert rouge
La nuit


J'aime bien

Chronique d'un amour
La dame sans camélias
Zabriskie Point
Identification d'une femme
Par-delà les nuages

Je n'accroche pas du tout

Blow Up
Profession reporter
Le mystère d'Oberwald
Anorya
Laughing Ring
Posts: 11858
Joined: 24 Jun 06, 02:21
Location: LV426

Re: Michelangelo Antonioni (1912-2007)

Post by Anorya »

Kevin95 wrote:Heu petite coquille, Zabriskie Point a 5/6 et est en tête de ton top. :wink:
Ce n'est nullement une coquille. Comme je le disais, certaines oeuvres ont joués en résonnance avec ma vie. Zabriskie Point fut mon premier Antonioni de fait, en plein partiel sur "Qu'est-ce que le sublime au cinéma ?" il y a quelques années. J'ai eu un choc immense et je me suis enflammé d'un coup, boosté par la séquence analysée. Après j'ai pu voir le film à ma fac pour mieux l'apprécier. Puis le revoir pour mieux l'aimer en même temps que je découvrais le cinéaste et ses autres films. Puis une amie me l'a gravé alors que le DVD n'était encore jamais sorti. Puis je le revois sur grand écran au Champo (salle pleine, ça faisait super plaisir). Puis finalement je l'ai en DVD, entretemps j'achète la B.O. Donc voilà le pourquoi du comment malgré que le film n'est pas parfait en regard d'autres oeuvres du monsieur. Il occupe une place chère à mon coeur. Mais pour reprendre ce que j'ai laissé échappé pour "Le désert rouge" : c'est compliqué. :D :wink:
J'arrête là sinon je suis prêt à partir sur plein de pages et j'ai vraiment pas le temps. :oops:
Image
User avatar
Kevin95
Footix Ier
Posts: 18196
Joined: 24 Oct 04, 16:51
Location: Devine !

Re: Michelangelo Antonioni (1912-2007)

Post by Kevin95 »

Anorya wrote:
Kevin95 wrote:Heu petite coquille, Zabriskie Point a 5/6 et est en tête de ton top. :wink:
Ce n'est nullement une coquille. Comme je le disais, certaines oeuvres ont joués en résonnance avec ma vie. Zabriskie Point fut mon premier Antonioni de fait, en plein partiel sur "Qu'est-ce que le sublime au cinéma ?" il y a quelques années. J'ai eu un choc immense et je me suis enflammé d'un coup, boosté par la séquence analysée. Après j'ai pu voir le film à ma fac pour mieux l'apprécier. Puis le revoir pour mieux l'aimer en même temps que je découvrais le cinéaste et ses autres films. Puis une amie me l'a gravé alors que le DVD n'était encore jamais sorti. Puis je le revois sur grand écran au Champo (salle pleine, ça faisait super plaisir). Puis finalement je l'ai en DVD, entretemps j'achète la B.O. Donc voilà le pourquoi du comment malgré que le film n'est pas parfait en regard d'autres oeuvres du monsieur. Il occupe une place chère à mon coeur. Mais pour reprendre ce que j'ai laissé échappé pour "Le désert rouge" : c'est compliqué. :D :wink:
J'arrête là sinon je suis prêt à partir sur plein de pages et j'ai vraiment pas le temps. :oops:
Ahhhhhh autant pour moi ! Je vois parfaitement ce que tu veux dire (pas vraiment sur le film en lui même mais sur une oeuvre que l'on "traîne" tout le long de sa vie au point de faire partie de soi-même).

Concernant Le Désert Rouge aussi, revu à nouveau dimanche dernier (ce doit être le film d'Antonioni que j'ai le plus vu avec L'Eclipse... ne me demandez pas pourquoi) je reste stupéfait par la beauté des cadres, du traitement de la couleur, de l'intrusion du fantastique dans l'existence de la pauvre Vitti mais...faut se le faire ! Le rythme du film à tendance à me faire somnoler. :oops:
Les deux fléaux qui menacent l'humanité sont le désordre et l'ordre. La corruption me dégoûte, la vertu me donne le frisson. (Michel Audiard)
Anorya
Laughing Ring
Posts: 11858
Joined: 24 Jun 06, 02:21
Location: LV426

Re: Michelangelo Antonioni (1912-2007)

Post by Anorya »

Kevin95 wrote: Concernant Le Désert Rouge aussi, revu à nouveau dimanche dernier (ce doit être le film d'Antonioni que j'ai le plus vu avec L'Eclipse... ne me demandez pas pourquoi) je reste stupéfait par la beauté des cadres, du traitement de la couleur, de l'intrusion du fantastique dans l'existence de la pauvre Vitti mais...faut se le faire ! Le rythme du film à tendance à me faire somnoler. :oops:
Oui, d'où ma note qui oscille pas mal. Cela dépend des jours pour moi. Il y a eu des moments où je m'endormais d'un coup (ne nions pas le haut pouvoir soporifique de ce film :mrgreen: :arrow: ) et d'autres où j'étais stupéfait. D'autant plus que le personnage de Vitti est très proche de quelqu'un que j'ai bien connu, donc c'est très très troublant. :?
Image
joe-ernst
Décorateur
Posts: 3754
Joined: 20 Mar 06, 15:11
Location:

Re: Michelangelo Antonioni (1912-2007)

Post by joe-ernst »

Chefs-d'oeuvre :

L'avventura
L'éclipse


J'aime beaucoup :

Blow-up
Chronique d'un amour
Le désert rouge
Femmes entre elles
La nuit
Zabriskie Point


Intéressant :

Le cri
La dame sans camélia


Bof :

Les vaincus

Je déteste :

Identification d'une femme
Profession : reporter

Son sketch dans L'Amour à la ville
Image

We are all in the gutter, but some of us are looking at the stars. Oscar Wilde.
L'hyperréalisme à la Kechiche, ce n'est pas du tout mon truc. Alain Guiraudie
User avatar
Père Jules
Quizz à nos dépendances
Posts: 16745
Joined: 30 Mar 09, 20:11
Location: Avec mes chats sur l'Atalante

Re: Michelangelo Antonioni (1912-2007)

Post by Père Jules »

Je déteste :

Identification d'une femme
Profession : reporter
Ben zut... pourquoi donc ? :?
joe-ernst
Décorateur
Posts: 3754
Joined: 20 Mar 06, 15:11
Location:

Re: Michelangelo Antonioni (1912-2007)

Post by joe-ernst »

Père Jules wrote:
Je déteste :

Identification d'une femme
Profession : reporter
Ben zut... pourquoi donc ? :?
Voici les critiques que j'avais postées :

Profession : reporter:

Après avoir vu 9 films d'Antonioni (+ un sketch) en une année, j'avoue ne pas avoir été trop emballé par celui-ci. Tout d'abord le scénario part dans toutes les directions, sans que l'on sache vraiment ce qui importe le plus au réalisateur. Les personnages secondaires, à l'exception de celui de Maria Schneider, lumineuse femme-enfant, n'ont aucune consistance et donnent l'impression de combler un vide. La poussière et la chaleur ont davantage de présence physique. Le personnage de Nicholson me paraît peu réaliste, présenté comme un grand reporter cherchant à commencer une nouvelle vie tout en laissant un maximum de traces, jusqu'à cette fin que l'on pourrait qualifier de mélodramatique si elle n'était pas aussi sèche. Les cadrages, qui sont pour moi une des caractéristiques majeures de l'oeuvre d'Antonioni, ne m'ont pas fait grande impression avec ce film. Bref, grosse déception.

Identification d'une femme:

Là où on aurait pu s'attendre à trouver une nouvelle réflexion sur les relations homme-femmes, on assiste aux faits et gestes d'un coq blessé dans son orgueil de mâle face à des femmes passant pour des garces ou pour des s... Antonioni avait-il des comptes à régler à cette époque avec la gent féminine, son personnage pouvant passer pour son double ? On peut le penser. Et ce n'est malheureusement pas la mise en scène, à l'exception de très rares plans ou cadrages rappelant le grand metteur en scène qu'il fut, qui sauve ce film d'un désintérêt total.
Image

We are all in the gutter, but some of us are looking at the stars. Oscar Wilde.
L'hyperréalisme à la Kechiche, ce n'est pas du tout mon truc. Alain Guiraudie
Federico
Producteur
Posts: 9499
Joined: 9 May 09, 12:14
Location: Comme Mary Henry : au fond du lac

Re: Michelangelo Antonioni (1912-2007)

Post by Federico »

Sublime
La nuit

Magnifique
L'Éclipse
Le Désert rouge

Très chouette
Blow-Up
Zabriskie Point
Profession : reporter

Beau mais un peu ennuyeux
L'Avventura

Bof...
Identification d'une femme
Le cri

Piteux ou pitoyables
Par-delà les nuages
le sketch d'Eros

J'en ai vu quelques autres (dont la plupart des films des débuts) mais sans souvenirs prégnants ou trop lointains.
The difference between life and the movies is that a script has to make sense, and life doesn't.
Joseph L. Mankiewicz
Amarcord
Assistant opérateur
Posts: 2837
Joined: 30 Oct 06, 16:51
Location: 7bis, rue du Nadir-aux-Pommes

Re: Michelangelo Antonioni (1912-2007)

Post by Amarcord »

EVENEMENT !!!
Image

J'ai l'impression que l'info est passée un peu inaperçue... Elle me paraît pourtant de taille : pour la première fois en France, enfin un DVD de ce chef d'oeuvre.
Quelqu'un aurait-il des infos sur la qualité technique de ce DVD (sachant qu'avec cet éditeur, c'est un peu la tombola...) ?
[Dick Laurent is dead.]
User avatar
Major Tom
Petit ourson de Chine
Posts: 22221
Joined: 24 Aug 05, 14:28

Re: Michelangelo Antonioni (1912-2007)

Post by Major Tom »

Aaaaaah. :D
Image
User avatar
Jack Carter
Certains l'aiment (So)chaud
Posts: 25338
Joined: 31 Dec 04, 14:17

Re: Michelangelo Antonioni (1912-2007)

Post by Jack Carter »

Amarcord wrote:EVENEMENT !!!
Image

J'ai l'impression que l'info est passée un peu inaperçue... Elle me paraît pourtant de taille : pour la première fois en France, enfin un DVD de ce chef d'oeuvre.
Quelqu'un aurait-il des infos sur la qualité technique de ce DVD (sachant qu'avec cet éditeur, c'est un peu la tombola...) ?
non, elle n'est pas passéee inaperçue, on a evoqué sa sortie dans le topic des sorties dvd naphtas.

quand à la qualité technique, les dernieres sorties FSF n'invitent pas forcement à l'optimisme..
"On peut revenir au sujet du topic ?" (Jack Carter)
Amarcord
Assistant opérateur
Posts: 2837
Joined: 30 Oct 06, 16:51
Location: 7bis, rue du Nadir-aux-Pommes

Re: Michelangelo Antonioni (1912-2007)

Post by Amarcord »

Jack Carter wrote:non, elle n'est pas passée inaperçue, on a evoqué sa sortie dans le topic des sorties dvd naphtas.
C'est pourquoi je disais "un peu" :wink: ... Mais franchement, une telle sortie, ça méritait bien autre chose qu'une simple mention de l'info, noyée parmi les autres infos, dans le topic qui répertorie les sorties dvd naphtas, non ?
Jack Carter wrote:quand à la qualité technique, les dernieres sorties FSF n'invitent pas forcement à l'optimisme.
Ah... Je me disais, aussi... :|
[Dick Laurent is dead.]
User avatar
Jack Carter
Certains l'aiment (So)chaud
Posts: 25338
Joined: 31 Dec 04, 14:17

Re: Michelangelo Antonioni (1912-2007)

Post by Jack Carter »

Amarcord wrote:
Jack Carter wrote:non, elle n'est pas passée inaperçue, on a evoqué sa sortie dans le topic des sorties dvd naphtas.
C'est pourquoi je disais "un peu" :wink: ... Mais franchement, une telle sortie, ça méritait bien autre chose qu'une simple mention de l'info, noyée parmi les autres infos, dans le topic qui répertorie les sorties dvd naphtas, non ?
peut-etre, mais ce n'est pas à moi d'en juger :lol:

il faut penser à chaque fois à relayer ces infos dans les topics et realisateurs et on n'y songe pas forcement :wink:
"On peut revenir au sujet du topic ?" (Jack Carter)
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 93113
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: Michelangelo Antonioni (1912-2007)

Post by Jeremy Fox »

Je vais recevoir le DVD du Antonioni ; je vous tiendrais au courant si ça n'a pas été fait avant :wink:
User avatar
Karras
David O. Selznick
Posts: 12658
Joined: 15 Apr 03, 18:31
Location: La cité du Ponant

Re: Michelangelo Antonioni (1912-2007)

Post by Karras »

Jeremy Fox wrote:Je vais recevoir le DVD du Antonioni ; je vous tiendrais au courant si ça n'a pas été fait avant :wink:
On sera au moins 2 ;)