Disparition d'Ingmar Bergman

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés avant 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

User avatar
Major Dundee
Réalisateur
Posts: 6539
Joined: 15 May 06, 13:32
Location: Bord de la piscine de "Private Property"

Post by Major Dundee »

Roy Neary wrote:89 ans, c'est un "bel âge" pour mourir. Mais la disparition d'un tel monument marque fortement les esprits. C'est plus qu'un homme qui disparaît, mais une histoire du cinéma, un mode de vie, un esprit, une éthique, une chapelle. Aussi bien en raison de ses thuriféraires que de lui-même, Bergman apparaissait comme une sorte de totem artistique, de symbole et d'institution, promis à la désincarnation ; aujourd'hui il est rattrapé par son humanité dans une de ses expressions les plus simples et inévitables : la mort, celle qu'il a tant étudiée, moquée et interrogée dans ses oeuvres.
Merci pour ce court texte Roy.

Monsieur Bergman RIP :cry:
Charles Boyer (faisant la cour) à Michèle Morgan dans Maxime.

- Ah, si j'avais trente ans de moins !
- J'aurais cinq ans... Ce serait du joli !


Henri Jeanson
User avatar
Truffaut Chocolat
Rene Higuita
Posts: 5786
Joined: 28 Jul 05, 18:33
Location: Allemagne

Post by Truffaut Chocolat »

Roy Neary wrote:
Strum wrote:J'espère qu'il est mort dans la sérénité qui faisait défaut à ses films.
Je n'en suis pas sûr...

89 ans, c'est un "bel âge" pour mourir. Mais la disparition d'un tel monument marque fortement les esprits. C'est plus qu'un homme qui disparaît, mais une histoire du cinéma, un mode de vie, un esprit, une éthique, une chapelle. Aussi bien en raison de ses thuriféraires que de lui-même, Bergman apparaissait comme une sorte de totem artistique, de symbole et d'institution, promis à la désincarnation ; aujourd'hui il est rattrapé par son humanité dans une de ses expressions les plus simples et inévitables : la mort, celle qu'il a tant étudiée, moquée et interrogée dans ses oeuvres.
Je me rappelle qu'à Cannes, il avait reçu la palme des palmes via Lynn Ullmann, qui rapportait ceci: "Après avoir tant évoqué la mort dans mes films, voilà que la vie me rattrappe."
User avatar
Watkinssien
Etanche
Posts: 15712
Joined: 6 May 06, 12:53
Location: Xanadu

Post by Watkinssien »

:cry: :cry: :cry: :cry: :cry: Tristesse indéfinissable, pour l'un des plus grands cinéastes que le septième art ait jamais connu.

Un artiste incessant, s'interrogeant encore et toujours, sûrement jusqu'à la dernière minute.

De Crise à Saraband, l'oeuvre d'un poète aussi marquant que les grands des siècles passés !

Et je n'exagère pas !

Reste en paix !
Image

Mother, I miss you :(
Strum
n'est pas Flaubert
Posts: 8458
Joined: 19 Nov 05, 15:35

Post by Strum »

Roy Neary wrote:Je n'en suis pas sûr...
C'est bien la raison pour laquelle je le disais sous la forme d'un voeux plutôt que d'une affirmation.
Cosmo Vitelli
Pipeaulogue
Posts: 7754
Joined: 13 Apr 03, 00:48
Location: Sur le forum DVDCLASSIK

Post by Cosmo Vitelli »

Je n'ai jamais été un très grand fan de son cinéma pour des raisons qui me sont propres, mais l'importance et l'apport de son immense oeuvre au septième art me paraît indéniable. De très nombreux cinéastes durablement marqués, par la thématique et l'esthétique de ses films vont se sentir orphelins (Woody Allen, David Cronenberg, David Lynch, Arnaud Desplechin...impossible de tous les recenser)
"De toutes les sciences humaines, la pipeaulogie - à ne pas confondre avec la pipe au logis - ou art de faire croire qu'on sait de quoi on parle, est sans conteste celle qui compte le plus de diplômés !" Cosmo (diplômé en pipeaulogie)
Lord Henry
A mes délires
Posts: 9466
Joined: 3 Jan 04, 01:49
Location: 17 Paseo Verde

Post by Lord Henry »

On finirait par croire que la Grande Faucheuse s'est levée du pied gauche, ce matin.
Image
Cosmo Vitelli
Pipeaulogue
Posts: 7754
Joined: 13 Apr 03, 00:48
Location: Sur le forum DVDCLASSIK

Post by Cosmo Vitelli »

Lord Henry wrote:On finirait par croire que la Grande Faucheuse s'est levée du pied gauche, ce matin.
Ou qu'Ingmar a perdu la partie d'échec qu'il ne fallait pas perdre
"De toutes les sciences humaines, la pipeaulogie - à ne pas confondre avec la pipe au logis - ou art de faire croire qu'on sait de quoi on parle, est sans conteste celle qui compte le plus de diplômés !" Cosmo (diplômé en pipeaulogie)
User avatar
Mister Zob
Jake Blu
Posts: 6396
Joined: 12 Apr 03, 23:34
Last.fm

Post by Mister Zob »

:(
Alisou Two
Doublure lumière
Posts: 611
Joined: 26 May 07, 15:51

Post by Alisou Two »

c'est une grande perte pour le cinéma; mais BERGMAN avait délibérement fait ses adieux au cinéma avec FANNY ET ALEXANDRE en 1983 ;
il avait reçu il y 10 ans, pour le 50eme anniversaire du festival de cannes la "palme des palmes" et c'est sa fille qui était venue chercher la récompense ;
depuis, il vivait retirer et n'avait réalisé que quelques films pour la télé ou "saraband" ;
restent les 3 heures d'interviews quecinéclassics avait récemment diffusés et une oeuvre magistrale qui inspirera , outre Woody ALLEN, d'autres metteurs en scéne : ce sera une référence quand on parlera de lui de "persona" au "silence" en passant par "monika" "les fraise sauvages " sans oublier "cris et chuchotements"
User avatar
Spongebob
Mogul
Posts: 10332
Joined: 21 Aug 03, 22:20
Last.fm
Liste DVD
Location: Pathé Beaugrenelle

Post by Spongebob »

J'avais adoré son dernier film (et aussi pas mal d'anciens). J'espérais en voir un nouveau d'ici peu. Ca me rend d'autant plus triste :( .
User avatar
Eusebio Cafarelli
Passe ton Bach d'abord
Posts: 7846
Joined: 25 Jul 03, 14:58
Location: J'étais en oraison lorsque j'apprends l'affreuse nouvelle...

Post by Eusebio Cafarelli »

Après Serrault... Dieu a-t-il décidé de tourner une superproduction ? :?
Image
User avatar
Mama Grande!
Machino
Posts: 1499
Joined: 1 Jun 07, 18:33
Location: Tokyo

Post by Mama Grande! »

Truffaut Chocolat wrote:
Roy Neary wrote: Je n'en suis pas sûr...

89 ans, c'est un "bel âge" pour mourir. Mais la disparition d'un tel monument marque fortement les esprits. C'est plus qu'un homme qui disparaît, mais une histoire du cinéma, un mode de vie, un esprit, une éthique, une chapelle. Aussi bien en raison de ses thuriféraires que de lui-même, Bergman apparaissait comme une sorte de totem artistique, de symbole et d'institution, promis à la désincarnation ; aujourd'hui il est rattrapé par son humanité dans une de ses expressions les plus simples et inévitables : la mort, celle qu'il a tant étudiée, moquée et interrogée dans ses oeuvres.
Je me rappelle qu'à Cannes, il avait reçu la palme des palmes via Lynn Ullmann, qui rapportait ceci: "Après avoir tant évoqué la mort dans mes films, voilà que la vie me rattrappe."
"Après toutes ces années à jouer avec les images de la vie et de la mort, la vie m'a finalement rattrapé".
User avatar
AtCloseRange
Mémé Lenchon
Posts: 23627
Joined: 21 Nov 05, 00:41

Post by AtCloseRange »

J'attends maintenant une programmation télé à la hauteur de l'hommage à Serrault.






















C'était une blague :mrgreen:
User avatar
AtCloseRange
Mémé Lenchon
Posts: 23627
Joined: 21 Nov 05, 00:41

Post by AtCloseRange »

Sujet dans le journal de France 2 sur la mort de Bergman: le commentateur dit "certains trouvent son cinéma long, ennuyeux"...
Qu'on puisse faire ce genre de remarque dans un sujet en hommage à Bergman me fait halluciner. Dire "certains", c'est de l'hypocrisie pure et simple. Le commentateur essaie juste de se mettre dans la peau du spectateur lambda du journal de France 2.
Lord Henry
A mes délires
Posts: 9466
Joined: 3 Jan 04, 01:49
Location: 17 Paseo Verde

Post by Lord Henry »

Roy Neary wrote: 89 ans, c'est un "bel âge" pour mourir.
Néanmoins, il paraît que sur la fin il commençait à sucrer les fraises sauvages.
Image