Ingmar Bergman (1918-2007)

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés avant 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

User avatar
Arn
Accessoiriste
Posts: 1699
Joined: 19 Oct 17, 16:32

Re: Ingmar Bergman (1918-2007)

Post by Arn »

Alexandre Angel wrote:
Arn wrote:Des conseils d'un ordre pour les regarder ?
Mmmmff :mrgreen:
Je conseillerais de commencer Bergman par Sourires d'une nuit d'été et Fanny et Alexandre puis Les Fraises sauvages, Monika et Le Septième Sceau et aussi La Flûte enchantée.
C'est déjà un beau panel qui offre le versant le plus souriant et à la fois représentatif de l'univers.
Je demandais surtout par rapport à ce que j'ai à dispo sur LaCinetek et MUBI :mrgreen:
Mais merci je note quand même et je vais me poursuivre avec Monika du coup je pense :)
User avatar
Commissaire Juve
Charles Foster Kane
Posts: 22804
Joined: 13 Apr 03, 13:27
Location: Aux trousses de Fantômas !

Re: Ingmar Bergman (1918-2007)

Post by Commissaire Juve »

Alexandre Angel wrote:
Arn wrote:Des conseils d'un ordre pour les regarder ?
Mmmmff :mrgreen:
Je conseillerais de commencer Bergman par Sourires d'une nuit d'été et Fanny et Alexandre puis Les Fraises sauvages, Monika et Le Septième Sceau et aussi La Flûte enchantée.
C'est déjà un beau panel qui offre le versant le plus souriant et à la fois représentatif de l'univers.
- Sourires d'une nuit d'été
- Jeux d'été
- Monika
- Une leçon d'amour
- L'attente des femmes
- Vers la joie
- La Source
- Les Fraises sauvages
La vie de l'Homme oscille comme un pendule entre la douleur et l'ennui...
User avatar
Rick Blaine
Howard Hughes
Posts: 19618
Joined: 4 Aug 10, 13:53
Last.fm
Location: Paris

Re: Ingmar Bergman (1918-2007)

Post by Rick Blaine »

Arn wrote:J'ai vu mon premier Bergman hier soir : Persona. Vu que je me suis abonné pour tester MUBI j'en ai profité pour regarder celui ci avant qu'il file (c'était le dernier jour hier).
Sur la forme pas grande chose à dire, belle claque, magnifique, d'une modernité impressionnante. Sur le fond si les 2 premier tiers du film m'ont beaucoup touché je dois avouer que la fin m'a perdu. Je me retrouve un peu dans certains qui trouve là un certains aspect "hype". Pas forcément le plus adapté pour commencer en plus j'imagine.

MUBI en propose d'autres actuellement : Cris et Chuchotements, Scènes de la vie conjugale, Sonate d'automne et De la vie des marionnettes.
Et j'ai vu que sur LaCinetek y'a Monika que je vais essayer de me faire aussi.

Des conseils d'un ordre pour les regarder ?
Persona ce n'était effectivement pas forcément le plus adapté pour commencer, même si je pense que ça reste très accessible, comme tous les Bergman que j'ai vus finalement. Ca aide de savoir ou on met les pieds je pense, de connaitre déjà un peu l'univers.
Après il faut se laisser faire par Bergman, on peut beaucoup parler de ses films, les intellectualiser, mais moi je les reçois de manière extrêmement sensorielle, sans nécessairement toujours chercher à comprendre rationnellement. Ca vient plutôt dans les heures qui suivent.
Avec la liste MUBI que tu cites, je prendrais Scènes de la vie conjugale perso. C'est assez direct, assez souriant, accrocheur par son côté feuilletonnant (à vérifier que c'est bien la version TV)
User avatar
Arn
Accessoiriste
Posts: 1699
Joined: 19 Oct 17, 16:32

Re: Ingmar Bergman (1918-2007)

Post by Arn »

Merci à vous :)

@Rick : Pour Scènes de vie conjugale il est précisé que c'est la version cinéma. Grosse différence ?
User avatar
Rick Blaine
Howard Hughes
Posts: 19618
Joined: 4 Aug 10, 13:53
Last.fm
Location: Paris

Re: Ingmar Bergman (1918-2007)

Post by Rick Blaine »

Je n'ai pas vu la version ciné, il faudra que je le fasse un jour, mais c'est quand même sacrément raccourci par rapport à la version télé.
Je ne sais pas ce que ça vaut, il faudrait attendre le retour d'un vrai spécialiste de Begman. :)
User avatar
Watkinssien
Etanche
Posts: 15043
Joined: 6 May 06, 12:53
Location: Xanadu

Re: Ingmar Bergman (1918-2007)

Post by Watkinssien »

Rick Blaine wrote:Je n'ai pas vu la version ciné, il faudra que je le fasse un jour, mais c'est quand même sacrément raccourci par rapport à la version télé.
Je ne sais pas ce que ça vaut, il faudrait attendre le retour d'un vrai spécialiste de Begman. :)
Disons qu'après avoir vu la version télévisée, c'est dur de regarder la version cinéma. Je n'ai plus jamais voulu pour ma part. Dans ce cas-là, plus c'est long plus c'est bon. Ce qui ne veut pas dire que la version cinéma est indigeste ou ratée, c'en est même absolument le contraire.
Image

Mother, I miss you :(
User avatar
Rick Blaine
Howard Hughes
Posts: 19618
Joined: 4 Aug 10, 13:53
Last.fm
Location: Paris

Re: Ingmar Bergman (1918-2007)

Post by Rick Blaine »

Découvert hier avec plaisir l'excellent L'oeil du diable, que j'ai peu vu évoquer ici. Grâce à ce récit qui voit le diable envoyer sur terre Don Juan pour corrompre une jeune fille pure qui lui cause un orgelet, Bergman s'aventure sur le terrain de la comédie, ce qui n'est pas étonnant vu qu'il ne refuse pas certains traits d'humour dans plusieurs de ses films, et il le fait brillamment notamment grâce à une excellente direction d'acteur qui se concrétise dans l'abattage formidable de Sture Lagerwall en servant de Don Juan, et dans l'interprétation réjouissante, entre autre, de Stig Järrel (Satan). La force de Bergman, c'est de faire exister dans ce film au ton résolument léger ses préoccupations habituelles (la religion, la communication dans le couple) sans créer de déséquilibre ni donner l'impression d'avoir le cul entre deux chaises. Ainsi le personnage de la mère, résolument dramatique, est parfaitement à sa place, tout autant que celui d'un démon très méchant, souvent utilisé comme ressort comique.
Comme esthétiquement le film est remarquable, et que Bibi Anderson est toujours aussi lumineuse dans le rôle superbement écrit de la jeune innocente pas si ingénue qu'elle en à l'air, L'oeil du diable s'avère aussi réjouissant que profond et remarquable du point de vue cinématographique.
Quant à moi je n'ai toujours pas vu un Bergman qui ne soit pas au moins très bon en 11 tentatives. Ca viendra peut-être, je l'espère le plus tard possible.
User avatar
Commissaire Juve
Charles Foster Kane
Posts: 22804
Joined: 13 Apr 03, 13:27
Location: Aux trousses de Fantômas !

Re: Ingmar Bergman (1918-2007)

Post by Commissaire Juve »

La Fontaine d'Aréthuse / Törst (la Soif) (1949)

Avec Eva Henning, Birgit Tengroth, Birger Malmsten...

Découvert la nuit dernière, dix ans après l'achat du DVD. Et, comme dirait Super Seb :
Lapin compris
Je me suis copieusement ennuyé. Mais le malaise éprouvé au début du film par Eva Henning m'a semblé parfaitement contagieux : "Au secours, sortez-moi de là !" (de ce point de vue, c'était très réussi).

Film pas aimable du tout, sentant énormément le tabac (plus que l'alcool).

Je vous le dis tout de suite : je suis allé voir les critiques d'époque sur le site de l'institut du film suédois pour y voir un peu plus clair. Alors, il paraît que c'est un film sur la solitude des femmes -- solitude de Rut (Eva Henning) qui est confinée dans de petits espaces... solitude de Viola (Birgit Tengroth) qui erre dans un Stockholm déserté pour cause de fête de la Saint-Jean -- et sur la "bassesse" des hommes (bien que le personnage de Bertil -- Birger Malmsten -- soit plutôt cool*). Le tout avec des flashbacks (comme souvent dans les premiers Bergman) et -- ici ou là -- quelques jolis plans de Gunnar Fischer.

* en apparence.

Oué. Pas très emballé donc. Je lui préfère de loin un film moyennement apprécié comme Ville Portuaire (1948). Mais j'ai des goûts simples.

Pour l'anecdote : j'ai repéré Bergman himself sur un plan fugitif (je me le suis repassé au ralenti). Il s'amuse à jouer les Hitchcock dans le dernier tiers du film, dans un couloir de train (il l'avait déjà fait à la fin de Musique dans les ténèbres).

EDIT : j'oubliais... titre français joli, mais vraiment capillotracté.
La vie de l'Homme oscille comme un pendule entre la douleur et l'ennui...
User avatar
Supfiction
Howard Hughes
Posts: 16016
Joined: 2 Aug 06, 15:02
Location: Have you seen the bridge?

Re: Ingmar Bergman (1918-2007)

Post by Supfiction »

Dirk Diggler wrote:Je maintiens, il y a une formule chez Bergman. C'est Bergman lui-même.
Mais encore ? :D
User avatar
Barry Egan
Machino
Posts: 1281
Joined: 5 Jan 12, 18:51

Re: Ingmar Bergman (1918-2007)

Post by Barry Egan »

Je ne maîtrise pas le suédois, mais je ressens une continuité dans l'écriture d'un film à l'autre. Et c'est certainement une lapalissade, mais "Le 7ème Sceau", "Les Fraises sauvages", "Le Silence" et "L'Heure du Loup", "Cris et Chuchotements", "Au Seuil de la vie" me semblent explorer la même facette de la psyché de l'auteur. On assiste à la naissance de cette psyché dans "Fanny et Alexandre", dont la fin résonne comme un grand "merci".
Image
User avatar
Supfiction
Howard Hughes
Posts: 16016
Joined: 2 Aug 06, 15:02
Location: Have you seen the bridge?

Re: Ingmar Bergman (1918-2007)

Post by Supfiction »

Dirk Diggler wrote:Je ne maîtrise pas le suédois, mais je ressens une continuité dans l'écriture d'un film à l'autre. Et c'est certainement une lapalissade, mais "Le 7ème Sceau", "Les Fraises sauvages", "Le Silence" et "L'Heure du Loup", "Cris et Chuchotements", "Au Seuil de la vie" me semblent explorer la même facette de la psyché de l'auteur. On assiste à la naissance de cette psyché dans "Fanny et Alexandre", dont la fin résonne comme un grand "merci".
Oui mais à ce moment là on peut dire qu'il y "une formule" chez tous les auteurs, non ?

FANNY ET ALEXANDRE est actuellement en salle. Ressortie version longue coupée en deux parties (2h 51min + 2h 26min) !

Image
User avatar
Barry Egan
Machino
Posts: 1281
Joined: 5 Jan 12, 18:51

Re: Ingmar Bergman (1918-2007)

Post by Barry Egan »

Supfiction wrote:
Dirk Diggler wrote:Je ne maîtrise pas le suédois, mais je ressens une continuité dans l'écriture d'un film à l'autre. Et c'est certainement une lapalissade, mais "Le 7ème Sceau", "Les Fraises sauvages", "Le Silence" et "L'Heure du Loup", "Cris et Chuchotements", "Au Seuil de la vie" me semblent explorer la même facette de la psyché de l'auteur. On assiste à la naissance de cette psyché dans "Fanny et Alexandre", dont la fin résonne comme un grand "merci".
Oui mais à ce moment là on peut dire qu'il y "une formule" chez tous les auteurs, non ?
Ou un auteur derrière chaque formule ! Qui est peut-être le même en fait.
Image
User avatar
Supfiction
Howard Hughes
Posts: 16016
Joined: 2 Aug 06, 15:02
Location: Have you seen the bridge?

Re: Ingmar Bergman (1918-2007)

Post by Supfiction »

Je découvre l’existence de ce coffret:
http://www.lheuredelasortie.com/bergman ... collector/

Image
User avatar
Boubakar
Mécène hobbit
Posts: 48751
Joined: 31 Jul 03, 11:50
Liste DVD

Re: Ingmar Bergman (1918-2007)

Post by Boubakar »

Pour cette année, j'ai envie de me lancer pour de bon dans le cinéma de Bergman ; je viens de voir que ce coffret 8 dvd est actuellement soldé sur le site de la Fnac


Image
  • De la vie des marionnettes

    Cris et chuchotements

    Le silence

    Les communiants

    A travers le miroir

    Le visage

    Vers la joie

    La prison
Pour les connaisseurs du cinéaste, est-ce un bon début pour découvrir sa filmographie ?
User avatar
gnome
Iiiiiiil est des nôôôôtres
Posts: 18957
Joined: 26 Dec 04, 18:31
Location: sleeping in the midday sun...

Re: Ingmar Bergman (1918-2007)

Post by gnome »

Boubakar wrote:Pour cette année, j'ai envie de me lancer pour de bon dans le cinéma de Bergman ; je viens de voir que ce coffret 8 dvd est actuellement soldé sur le site de la Fnac


Image
  • De la vie des marionnettes

    Cris et chuchotements

    Le silence

    Les communiants

    A travers le miroir

    Le visage

    Vers la joie

    La prison
Pour les connaisseurs du cinéaste, est-ce un bon début pour découvrir sa filmographie ?
Pas le plus facile, mais à mon sens, il contient des indispensables. Les 5 premiers ne sont pas spécialement faciles d'accès (enfin, je me comprends). Je n'ai pas vu De la vie des marionnettes, mais les 4 suivants ont plus ou moins fini film du mois ou dans le tiercé de tête chez moi.