Charles Chaplin (1889-1977)

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés avant 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

Jordan White
King of (lolli)pop
Posts: 15434
Joined: 14 Apr 03, 15:14

Charles Chaplin (1889-1977)

Post by Jordan White »

EDIT DE LA MODERATION:

N'hésitez pas à consulter les topics consacrés à

Les temps modernes (1936) et sa Chronique Classik
Le dictateur (1940) et sa Chronique Classik
Monsieur Verdoux (1947) et sa Chronique Classik

Les Chroniques Classik de
Le kid (1921)
L'opinion publique (1923)
Le cirque (1928)
les comédies Essanay et Mutual
les courts-métrages First National
Les lumières de la ville (1931)
Un roi à New York (1957)

les objets détournés chez Chaplin
les musiques de Chaplin

Chaplin par André Bazin
une expo consacrée à Chaplin (2005)

Charlot: à partir de quel âge?
des tops ici et













---------------------------------------------------------------------------------------------------









Chaplin était un génie comique et dramatique. Un artiste complet, d'un humanisme touchant. Il est bien difficile de choisir un film préféré dans une filmographie riche qui aborde beaucoup de genres, les dépoussière parfois. Un talent de conteur inouïe au service d'une cause noble : faire rire, et rire intelligemment.
Mon préféré va au Dictateur, une merveille.
User avatar
Commissaire Juve
Charles Foster Kane
Posts: 22920
Joined: 13 Apr 03, 13:27
Location: Aux trousses de Fantômas !

Post by Commissaire Juve »

"Le Dictateur", mais j'aime beaucoup "M. Verdoux" également. :P
DannyBiker
Ed Bloom à moto
Posts: 5545
Joined: 12 Apr 03, 22:28
Location: Bruxelles

Post by DannyBiker »

Les temps modernes pour l'inventivité de tous les instants, tirant du moindre détail un sourire, un rire, une larme. Il n'y a presque pas de mots pour le définir, cette oeuvre nous touche au plus profond de notre humanité...
Image
Kurtz

Post by Kurtz »

Les lumières de la ville.

en même temps, tous ces films (sauf l'opinion publique et le dictateur que j'ai revu au cinéma) ne sont plus que des souvenirs...

souvenirs d'un cinéma que j'ai découvert il y a de cela 5 ans et qui m'a montré que le muet, ça pouvait être bien.

Cela dit, j'ai essayé de revoir les lumières de la ville récemment et je ne l'ai pas regardé en entier.
j'ai été déçu par certaines facilités scénaristiques, voires incohérences (les rapports entre le millionnaire et Charlot).
User avatar
Roy Neary
Once upon a time...
Posts: 50816
Joined: 12 Apr 03, 01:42
Liste DVD

Post by Roy Neary »

Il y a deux films qui me touchent spécifiquement par leur mélange de poésie burlesque et de romantisme naif, ce sont La Ruée vers l'or et Le Cirque (qui bizarrement ne figurent pas dans le sondage :? ).
Dans le cinéma parlant, je une tendresse particulière pour Les Feux de la rampe qui me transporte d'émotion à chaque vision.
Mais si je ne dois en choisir qu'un, ce sera Le Dictateur.
Bref pas si c'est simple ! :lol:
Image
P'tit gars
Assistant opérateur
Posts: 2220
Joined: 20 Apr 03, 15:53

Post by P'tit gars »

Charles Chaplin mon cinéaste préféré ! :)
Choix cornélien donc, même si 2 oeuvres du cineaste se détachent du reste : Le dictateur et Les temps modernes, qui sont pour moi 2 des meilleurs films de toute l'histoire du cinéma.

J'adore les temps modernes pour toute cette mise en scène brillante, créative et ingénieuse ainsi que toute cette gestuelle de la part de Chaplin.
Il démontre ici avec humour tout les problèmes de la crise de 1929 tels que mécanisation des gestes des travailleurs ou encore la hausse du chomage apporté par les machines qui imposent des contraintes à l'homme alors qu'elle sont censé leur faciliter la tâche.
Ici tout est fait avec tant de soin, que le film vous fait passez par toutes les émotions.

J'aime beaucoup aussi Le dictateur que je considère comme un hymne à la tolérance où Chaplin nous livre un discours de paix toujours d'actualité aujourd'hui.
Un film qui offre au spectateur une histoire riche en émotion notamment le fait de passer du rire aux larmes sur un thème dramatique à travers un coté parodique mélangeant ironie et cinysme.
Un film qui, riche par le discours qu'il transmet, fait réfléchir au plus haut point.

Pour conclure, je ne saurais choisir entre les 2 mais nul doute que Chaplin aura été peut être le plus grand conteur du cinéma. :wink:
"Du chaos naît une étoile". Charles Chaplin
20 Films
mezhia
pleureuse
Posts: 6709
Joined: 14 Apr 03, 00:01
Location: En train de upper à la place de Mµ

Post by mezhia »

Le dictateur, bien que Le Kid le talonne de près
Back in the game!
Beule
Cadreur
Posts: 4274
Joined: 12 Apr 03, 22:11

Post by Beule »

Les lumières de la ville (sans doute) pour cet équilibre fragile et si rare entre burlesque pur et poésie romantique, pour cet arrière goût tragique qui me reste en gorge après les éclats de rire les plus francs, et pour sa générosité naïve et désarmante, mais qui est un lieu commun chez Chaplin. :wink:
Mais d'une courte tête devant Le Dictateur et Les Temps modernes.
Majordome
Décorateur
Posts: 3793
Joined: 13 Apr 03, 03:00
Location: De mon canapé.

Post by Majordome »

Monsieur Verdoux est un film audacieux, d'un grand cynisme, mélant adroitement une narration impeccable, psychologie du personnage, satire sociale, trouvailles de mise en scène, musique et effets sonores adéquats.
Une oeuvre moderne et brillante, quintescence du style chaplin, qui consomme la rupture avec Charlot, et fait de Chaplin définitivement un grand cinéaste.

dans un mouchoir de poche je mettrais les Temps modernes (oeuvre visionnaire) et le dictateur (film engagé, naif, lucide et génial).
see the man
M See Solaar
Posts: 425
Joined: 17 Apr 03, 11:26

Post by see the man »

le dictateur suivi de très près par les temps modernes
George Bailey
Monteur
Posts: 4876
Joined: 22 Apr 03, 14:12
Location: Francilien

Post by George Bailey »

Quelqu'un a t-il déjà vu la comtesse de Hong Kong. Et que vaut-il ?
Mes chéris
Mes préférés
Le coeur a ses raisons que la raison ne connait point. Pascal
Simone Choule
antépiphoromaniaque
Posts: 4355
Joined: 13 Apr 03, 14:39
Location: Chez Trelkovsky...

Post by Simone Choule »

LE CIRQUE qui bizarrement revient rarement dans les sondages...
C'est pourtant le film de lui que je trouve le plus hilarant ! Je suis comme un gosse dès que je regarde ça...
Sinon, j'aime TOUS ses films...
En revanche je trouve Le Dictateur un brin surestimé (pas taper !). Des longueurs, des lourdeurs... Bref un passage difficile au parlant, je trouve.
imho
Assistant opérateur
Posts: 2860
Joined: 14 Apr 03, 17:42
Location: Belgian Connection

Post by imho »

peux pas départager le dictateur du cirque de la ruée vers l'or et du kid :/

déjà ceux-là pour les sortir du lot...
Image surtout, restons courtois...
blog dessins - srtCleaner
Kurtz

Post by Kurtz »

Simone Choule wrote:LE CIRQUE qui bizarrement revient rarement dans les sondages...
C'est pourtant le film de lui que je trouve le plus hilarant ! Je suis comme un gosse dès que je regarde ça...
Sinon, j'aime TOUS ses films...
En revanche je trouve Le Dictateur un brin surestimé (pas taper !). Des longueurs, des lourdeurs... Bref un passage difficile au parlant, je trouve.
ouais, certaines scènes comme cellles du du début pendant la guerre de 14 font très "burlesque surréaliste carctéristique du comique muet"
mezhia
pleureuse
Posts: 6709
Joined: 14 Apr 03, 00:01
Location: En train de upper à la place de Mµ

Post by mezhia »

Kurtz wrote:
Simone Choule wrote:LE CIRQUE qui bizarrement revient rarement dans les sondages...
C'est pourtant le film de lui que je trouve le plus hilarant ! Je suis comme un gosse dès que je regarde ça...
Sinon, j'aime TOUS ses films...
En revanche je trouve Le Dictateur un brin surestimé (pas taper !). Des longueurs, des lourdeurs... Bref un passage difficile au parlant, je trouve.
ouais, certaines scènes comme cellles du du début pendant la guerre de 14 font très "burlesque surréaliste carctéristique du comique muet"
Exact mais je ne boude pas mon plaisir, bien au contraire. La transition vers le parlant est effective et l'intro, presque muette, rappelle bien le travail de chaplin dans le muet.
Back in the game!