Une Passion (Ingmar Bergman - 1969)

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés avant 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

User avatar
Roy Neary
Once upon a time...
Posts: 51391
Joined: 12 Apr 03, 01:42
Liste DVD

Une Passion (Ingmar Bergman - 1969)

Post by Roy Neary »

William Lee, toujours en forme, vous propose aujourd'hui sa chronique d'Une Passion, film original, douloureux, mais ô combien intense réalisé par le maître suédois.

:arrow: Une Passion
Image
User avatar
Flol
smells like pee spirit
Posts: 48605
Joined: 14 Apr 03, 11:21

Post by Flol »

Et hop ! Une autre chronique Bergman que je m'imprime pour lire tranquillement dans le metro ! :D
User avatar
Joshua Baskin
ambidextre godardien
Posts: 10174
Joined: 13 Apr 03, 20:28
Location: A la recherche de Zoltar

Post by Joshua Baskin »

Tu t'la joues...
Laissez-moi passer, je suis Francis Moury
Jack Sullivan
Producteur Exécutif
Posts: 7320
Joined: 30 Jun 05, 08:00

Post by Jack Sullivan »

Joshua Baskin wrote:Tu t'la joues...
Attend un peu qu'y ait un podcast Classik :mrgreen:
User avatar
Commissaire Juve
Charles Foster Kane
Posts: 23409
Joined: 13 Apr 03, 13:27
Location: Aux trousses de Fantômas !

Post by Commissaire Juve »

Donc : c'est une confirmation... vous voulez donner envie à un maximum de gens en commençant par les oeuvres les plus "drôles" ! :? :mrgreen:

Pas la peine de gueuler ! C'est MON AVIS... et je le partage. :wink:


Bientôt : CRIS et CHUCHOTEMENTS ! ouéééé, faites péter le champomy ! heu... l'aquavit ! :lol:

Image ImageImageImageImage
La vie de l'Homme oscille comme un pendule entre la douleur et l'ennui...
Jack Sullivan
Producteur Exécutif
Posts: 7320
Joined: 30 Jun 05, 08:00

Post by Jack Sullivan »

Commissaire Juve wrote:Donc : c'est une confirmation... vous voulez donner envie à un maximum de gens en commençant par les oeuvres les plus "drôles" ! :? :mrgreen:
Je salue le courage qui t'a fait éditer ton post, ainsi que ton chaleureux soutien :?
phylute
La France peut être fière
Posts: 25848
Joined: 2 Jan 04, 00:42
Location: Dans les Deux-Sèvres, pas loin de chez Lemmy

Post by phylute »

Commissaire Juve wrote:Donc : c'est une confirmation... vous voulez donner envie à un maximum de gens en commençant par les oeuvres les plus "drôles" ! :? :mrgreen:

Pas la peine de gueuler ! C'est MON AVIS... et je le partage. :wink:


Bientôt : CRIS et CHUCHOTEMENTS ! ouéééé, faites péter le champomy ! heu... l'aquavit ! :lol:

Image ImageImageImageImage
C'est vrai que Bergman à la base c'est pas vraiment glamour et ta remarque est juste. Mais bon, forcément dans mes choix de chronique je privilégie les films de Bergman que je préfère, je ne vais pas non plus me forcer à parler de ce que j'apprécie moins... et du coup oui, ce sont les films les plus durs que je chronique :wink:
Les films sont à notre civilisation ce que les rêves sont à nos vies individuelles : ils en expriment le mystère et aident à définir la nature de ce que nous sommes et de ce que nous devenons. (Frank Pierson)
User avatar
Commissaire Juve
Charles Foster Kane
Posts: 23409
Joined: 13 Apr 03, 13:27
Location: Aux trousses de Fantômas !

Post by Commissaire Juve »

Jack Sullivan wrote:
Commissaire Juve wrote:Donc : c'est une confirmation... vous voulez donner envie à un maximum de gens en commençant par les oeuvres les plus "drôles" ! :? :mrgreen:
Je salue le courage qui t'a fait éditer ton post, ainsi que ton chaleureux soutien :?
Mais je suis très heureux de vous voir faire toutes ces chroniques :) ... mais, d'un point de vue "pédagogique", je n'aurais pas abordé les choses comme ça. Ici, l'expression "mettre la charrue avant les boeufs" prend tout son sens.

Chez les gens qui ne le connaissent pas, Bergman a surtout une mauvaise réputation... Dommage d'avoir embrayé dans le sens de cette réputation.

Quand je veux faire découvrir — voire aimer — la musique classique a mes élèves, je ne commence pas par Xenakis ou Boulez, if you catch my drift ! :wink:
phylute wrote:
C'est vrai que Bergman à la base c'est pas vraiment glamour...
Mais non, mais non...

Même quand il traite de sujets graves, vous savez que la période antérieure à 1961 est pleine de titres vachement sympas (ou, à tout le moins, qui comportent une certaine dose de "luminosité"...).

Exemple : Sommarlek (Jeux d'été)... est un film grave, mais plein de lumière ! L'oeil du Diable est très drôle... Sourire d'une nuit d'été est sympa comme tout... L'attente des femmes est extra (ah, çui-là, vous l'avez fait ! :mrgreen: ), etc.
La vie de l'Homme oscille comme un pendule entre la douleur et l'ennui...
User avatar
AlexRow
The cRow
Posts: 25590
Joined: 27 Mar 05, 13:21
Location: Granville (50)

Post by AlexRow »

Commissaire Juve wrote:Quand je veux faire découvrir — voire aimer — la musique classique a mes élèves, je ne commence pas par Xenakis ou Boulez, if you catch my drift ! :wink:
D'un autre côté, DVDClassik n'est pas forcément non plus un site "pédagogique" (c'est un collègue qui parle). Chaque rédacteur livre une chronique du film qu'il souhaite, sans plan quinquennal d'éducation des masses à la clef :mrgreen:
"Le goût de la vérité n'empêche pas de prendre parti" (Albert Camus)

Mes visionnages
Jack Sullivan
Producteur Exécutif
Posts: 7320
Joined: 30 Jun 05, 08:00

Post by Jack Sullivan »

Commissaire Juve wrote: Chez les gens qui ne le connaissent pas, Bergman a surtout une mauvaise réputation... Dommage d'avoir embrayé dans le sens de cette réputation.
Et là je me demande dans quel état d'esprit tu as lu les chroniques publiées jusqu'ici, parce que je ne suis vraiment pas d'accord avec toi. Je pense également que la pédagogie est tout autant dans la capacité à rendre accessibles les œuvres complexes qu'à traiter des œuvres plus intuitives - et ceci a largement été fait.
User avatar
Commissaire Juve
Charles Foster Kane
Posts: 23409
Joined: 13 Apr 03, 13:27
Location: Aux trousses de Fantômas !

Post by Commissaire Juve »

Les chroniques ne sont absolument pas en cause :) . Je parle des films !

Si je voulais faire découvrir — et aimer — Bergman à quelqu'un qui ne le connaît pas, je ne commencerais certainement pas par : Les Communiants, Persona, L'heure du loup, La Honte, Le Silence, Une Passion, etc. qui sont d'authentiques rebrousse-poil pour les néophytes.

Je commencerais par Sourire d'une Nuit d'été... Par Sommarlek... Par Une leçon d'Amour...

Moi, je suis pour une pédagogie douce, une pédagogie de l'apprivoisement. Pas pour la "douche froide".
La vie de l'Homme oscille comme un pendule entre la douleur et l'ennui...
Jack Sullivan
Producteur Exécutif
Posts: 7320
Joined: 30 Jun 05, 08:00

Post by Jack Sullivan »

Commissaire Juve wrote:Les chroniques ne sont absolument pas en cause :) . Je parle des films. Je les connais, je sais lesquels peuvent prendre les néophytes à rebrousse-poil !
Bah les chroniques sont un peu faites pour dédramatiser la chose justement, et suggérer des pistes de lecture (ce qui n'est pas inutile avec Bergman, justement à cause de sa réputation). Et je ne pense pas que le cycle ait été conçu pour donner un ordre de visionnage: nous ne faisons jamais qu'essayer de communiquer notre goût, comme l'a bien dit phylute.
phylute
La France peut être fière
Posts: 25848
Joined: 2 Jan 04, 00:42
Location: Dans les Deux-Sèvres, pas loin de chez Lemmy

Post by phylute »

Je suis assez d'accord avec le commissaire, mais DVDClassik ne s'attaque pas à l'intégrale Bergman, donc très logiquement chaque rédacteur choisi les films qui lui tiennent vraiment à coeur... et il se trouve que dans mon cas ce sont ses films à partir des Communiants qui me passionnent le plus. Je ne vais pas me "forcer" à écarter des oeuvres qui me tiennent particulièrement à coeur au prétexte que se sont les plus "glauques". Ensuite, mon choix de film c'est fait en fonction d'une progression dans l'oeuvre de Bergman. Chaque film marque un cap, un changement, et ceux ci sont bien plus présents dans la carrière post 60 de Bergman, du moins je le ressens comme tel.
(Je dis "Je" car les films mis en cause sont les miens :wink: )
Les films sont à notre civilisation ce que les rêves sont à nos vies individuelles : ils en expriment le mystère et aident à définir la nature de ce que nous sommes et de ce que nous devenons. (Frank Pierson)
Jack Sullivan
Producteur Exécutif
Posts: 7320
Joined: 30 Jun 05, 08:00

Post by Jack Sullivan »

phylute wrote: (Je dis "Je" car les films mis en cause sont les miens :wink: )
Pour le moment :lol: je vais pas tarder à prendre ma douche froide moi aussi.
User avatar
Commissaire Juve
Charles Foster Kane
Posts: 23409
Joined: 13 Apr 03, 13:27
Location: Aux trousses de Fantômas !

Post by Commissaire Juve »

phylute wrote:... et ceux ci sont bien plus présents dans la carrière post 60 de Bergman, du moins je le ressens comme tel.
Ah, nous sommes tout à fait d'accord ! :) Après 1960 (L'oeil du Diable), on bascule... les "films de chambre", l'austérité, la déprime grandissante, etc.

Seule exception : la bouffonnerie bizarroïde Toutes ses femmes (1964).

Cela dit, j'aime bien : A travers le miroir, les communiants... et je garde de bons souvenirs de Fanny et Alexandre.
La vie de l'Homme oscille comme un pendule entre la douleur et l'ennui...