Michael Powell (1905-1990) / Emeric Pressburger (1902-1988)

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés avant 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

Strum
n'est pas Flaubert
Posts: 8451
Joined: 19 Nov 05, 15:35

Re: Michael Powell (1905-1990) / Emeric Pressburger (1902-1988)

Post by Strum »

Jeremy Fox wrote:Sauf que la partie ballet des Chaussons rouges est une succession constante de plans, mouvements de caméra et effets de montage hallucinants alors que les séquences chantées dans Les Contes d'Hoffman sont quand même assez statiques. Le ballet qui ouvre le film rappelle effectivement Les Chaussons rouges et je l'ai trouvé génial. Dès que ça se met à chanter, j'ai assez vite décroché.
Oui, c'est sûr. C'est parce que dans Les Chaussons rouges, Powell & Pressburger fusionnaient cinéma et ballet. Ici ils fusionnent cinéma et opéra et il ne faut donc pas être allergique à l'opéra pour apprécier Les Contes d'Hoffman (ce n'est pas mon cas, mais moi aussi, je préfère largement le Ballet des Chaussons rouges).
francesco
Accessoiriste
Posts: 1533
Joined: 28 Jun 06, 15:39
Location: Paris depuis quelques temps déjà !

Re: Michael Powell (1905-1990) / Emeric Pressburger (1902-1988)

Post by francesco »

Oui, parce que les idées foisonnent également dans Les Contes (et c'est extraordinairement fidèle à un certain état d'esprit hoffmanien). Je suis toujours impressionné par certains moments (la barcarolle à Venise par exemple), même en connaissant bien le film. Mais je pense vraiment qu'il est difficile d'apprécier si on n'aime pas l'opéra. Et je pense aussi qu'il faut aimer la chorégraphie et la danse (pas nécessairement classique d'ailleurs) pour apprécier pleinement Les Chaussons Rouges (même si ici le ballet dure 15 minutes - à la limite, même si on s'ennuie, c'est un moment qui peut se fondre dans la dramaturgie d'ensemble), alors que les Contes c'est 2 heures de chant et de livret lyriques.
Spoiler (cliquez pour afficher)
June Allyson
Mary Astor
Carroll Baker
Leslie Caron
Joan Collins
Joan Crawford
Bette Davis
Doris Day
Irene Dunne
Edwige Feuillère
Greer Garson
Betty Grable
Gloria Grahame
Susan Hayward
Miriam Hopkins
Betty Hutton
Jennifer Jones
Zarah Leander
Gina Lollobrigida
Jeanette MacDonald
Anna Magnani
Jayne Mansfield
Sara Montiel
Maria Montez
Merle Oberon
Anna Neagle
Lilli Palmer
Eleanor Parker
Rosalind Russell
Lizabeth Scott
Norma Shearer
Lana Turner
Jane Wyman
Loretta Young
francesco
Accessoiriste
Posts: 1533
Joined: 28 Jun 06, 15:39
Location: Paris depuis quelques temps déjà !

Re: Michael Powell (1905-1990) / Emeric Pressburger (1902-1988)

Post by francesco »

Lord Jim wrote:J'ai vu Oh Rosalinda!! mais seulement sur YT dans une qualité très médiocre...c'est loin d'être le meilleur P&P mais ce n'est pas désagréable à regarder. Évidemment, il ne faut pas être totalement rétif à l'opérette ou à la comédie musicale. De plus, pour peu que je puisse en juger, je trouve l'usage du Cinémascope pas très réussi; je me demande d'ailleurs si ce n'est pas le premier et seul film en Cinémascope de M.Powell.
Chanceux ! Quand j'ai voulu le voir sur youtube, des chasseurs de droit étaient intervenus et avaient bloqué la video en France.
Spoiler (cliquez pour afficher)
June Allyson
Mary Astor
Carroll Baker
Leslie Caron
Joan Collins
Joan Crawford
Bette Davis
Doris Day
Irene Dunne
Edwige Feuillère
Greer Garson
Betty Grable
Gloria Grahame
Susan Hayward
Miriam Hopkins
Betty Hutton
Jennifer Jones
Zarah Leander
Gina Lollobrigida
Jeanette MacDonald
Anna Magnani
Jayne Mansfield
Sara Montiel
Maria Montez
Merle Oberon
Anna Neagle
Lilli Palmer
Eleanor Parker
Rosalind Russell
Lizabeth Scott
Norma Shearer
Lana Turner
Jane Wyman
Loretta Young
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 89965
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: Michael Powell (1905-1990) / Emeric Pressburger (1902-1988)

Post by Jeremy Fox »

francesco wrote:
Lord Jim wrote:J'ai vu Oh Rosalinda!! mais seulement sur YT dans une qualité très médiocre...
Chanceux !

... ou non ; regarder un film de Powell/Pressburger au sein d'une qualité très médiocre revient pour moi à ne rien voir du tout ; c'est valable pour tout et surtout pour les réalisateurs aussi formalistes dont le travail sur l'image et les couleurs est primordial. Bref, je préfèrerais me passer de le découvrir que de le faire dans de telles conditions. Je parle pour moi bien entendu.
Lord Jim
Assistant(e) machine à café
Posts: 176
Joined: 26 Jan 06, 18:24

Re: Michael Powell (1905-1990) / Emeric Pressburger (1902-1988)

Post by Lord Jim »

J'en suis bien consciente cher Jeremy, mais la curiosité a été la plus forte...

J'ai découvert un autre P&P sur YT dans une version, pour le coup, plus que médiocre mais je ne le regrette pas: le délicieux "Contraband"...
I am not an actor, i am a movie star!!!


Image