Un p'tit conseil ciné (cinéma russe inside)

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés avant 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

Bob Harris

Un p'tit conseil ciné (cinéma russe inside)

Post by Bob Harris »

Jeudi au Reflet Medicis (demain donc), ils passent le superbe "Vingt jours sans guerre" d'Alexei Guerman à l'occasion d'une rétrospective du cinéma russe.

La séance de 19h50 proposera un débat en présence de Pavel Lounguine.
Super Seb le Bat Coco
Artist from Outer Space
Posts: 36126
Joined: 13 Apr 03, 18:41
Location: Sous la fontaine de Genève...

Post by Super Seb le Bat Coco »

je ne connais pas mais je suppose que ce doit etre un film tres technique question montage et eclairage... :shock:

j'y serai bien allé mais je suis pas a paris en ce moment.... :cry:
Bob Harris

Re: Un p'tit conseil ciné (cinéma russe inside)

Post by Bob Harris »

Bill Harford wrote: La séance de 19h50 proposera un débat en présence de Pavel Lounguine.
D'ailleurs, tibounet, ce serait une occasion de lui demander le numéro de téléphone de la très belle femme que tu portes en guise d'avatar. :wink:
Cary Kattur
Stagiaire
Posts: 52
Joined: 17 Apr 03, 01:51
Location: Home

Post by Cary Kattur »

Mon nom est Archibald Likowskochvili et je confirme vos dire, chers messieurs.
Au plaisir.
Devlin
Assistant(e) machine à café
Posts: 171
Joined: 14 Apr 03, 13:27
Location: up in skies

Post by Devlin »

QUi c'est ce GUERMAN?
Serait-ce celui qui a commis cet OVNI nommé KROUSTALIOV MA VOITURE ?
Si c"est oui que valent ses autres films? Je suis encore traumatisé par
KROUSTALIOV , un oubli capital de mon top 20.
User avatar
Vic Vega
Roi du BITE
Posts: 3462
Joined: 15 Apr 03, 10:20
Location: South Bay

Post by Vic Vega »

Effectivement c'est celui qui a commis Khroustaliov, film qui m'avait un peu perdu en route mais que je reverrais volontiers et dont je reconnais la singularité.
ImageImageImageImage
Sergius Karamzin
Invité
Posts: 5977
Joined: 14 Apr 03, 11:54

Post by Sergius Karamzin »

J'étais tellement déboussolé par Kroustaliov, impossible à suivre tant il se passe de choses à l'image, et avec tous les persos qui parlent + les sous
-titrages express... que je suis parti de la salle au bout d'une heure avec un mal de crâne carabiné mais le regret de n'avoir pas réussi physiquement à suivre ce film complètement fou et avec une très belle photo...
Bob Harris

Post by Bob Harris »

Sergius Karamzin wrote:J'étais tellement déboussolé par Kroustaliov, impossible à suivre tant il se passe de choses à l'image, et avec tous les persos qui parlent + les sous
-titrages express... que je suis parti de la salle au bout d'une heure avec un mal de crâne carabiné mais le regret de n'avoir pas réussi physiquement à suivre ce film complètement fou et avec une très belle photo...
C'est dommage, j'adore ce film.. "Absolument génial même si on n'y comprend rien" disait Scorsese... :lol: :lol:

D'ailleurs, si j'étais lui, j'aurais filé la Palme d'Or à Guerman... Quelle connerie d'avoir filé le Grand Prix à Benigni, quand même...

Ce film est fascinant de bout en bout, et quand je le vois, j'ai l'impression de vraiment ressentir l'âme russe, c'est bizarre à dire, j'ai trop de mal à l'expliquer, mais c'est une expérience inoubliable. J'ai toujours la VHS enregistrée sur Canal Plus. 8)
Bob Harris

Post by Bob Harris »

Personne n'a été voir "Vingt Jours sans Guerre"?

J'en garde un souvenir extraordinaire, j'aurais aimé le revoir!
Philip Marlowe
murder on the dance floor
Posts: 7287
Joined: 13 Apr 03, 18:33
Location: Bonne question...

Post by Philip Marlowe »

Bill Harford wrote:D'ailleurs, si j'étais lui, j'aurais filé la Palme d'Or à Guerman... Quelle connerie d'avoir filé le Grand Prix à Benigni, quand même...
Tu sais, le jury du festival voit +de 20 films en 12 jours, n'a pas le temps de prendre du recul, doit tout de suite donner son avis. En +, le président doit concilier tous les avis, c pour ça qu'un film qui divise aura peu de chances de gagner...Il donne donc presque toujours le prix au film le + directement enthousiasmant, qui émeut tout de suite, et qui est rarement celui qui vieillira le mieux par la suite.

Remarque, l'an dernier ils ne se sont pas trompés 8)

PS: Qu'est-ce que ça fait dans Classiques Naphtalinés?
User avatar
Vic Vega
Roi du BITE
Posts: 3462
Joined: 15 Apr 03, 10:20
Location: South Bay

Post by Vic Vega »

Philip Marlowe wrote:
Bill Harford wrote:D'ailleurs, si j'étais lui, j'aurais filé la Palme d'Or à Guerman... Quelle connerie d'avoir filé le Grand Prix à Benigni, quand même...
Tu sais, le jury du festival voit +de 20 films en 12 jours, n'a pas le temps de prendre du recul, doit tout de suite donner son avis. En +, le président doit concilier tous les avis, c pour ça qu'un film qui divise aura peu de chances de gagner...Il donne donc presque toujours le prix au film le + directement enthousiasmant, qui émeut tout de suite, et qui est rarement celui qui vieillira le mieux par la suite.

Remarque, l'an dernier ils ne se sont pas trompés 8)

PS: Qu'est-ce que ça fait dans Classiques Naphtalinés?
Philip, ce que tu dis est sympa pour les jurys qui ont donné la Palme à Lynch, Tarantino, les Frères Coen, les Frères Dardenne ou Kiarostami. Et parmi les cinéastes que je cite trois (QT, Lynch, les Dardenne) sont des palmes qui furent controversées. Même si je conçois que ce que tu dis sur les jurys est probablement vrai.
ImageImageImageImage
Philip Marlowe
murder on the dance floor
Posts: 7287
Joined: 13 Apr 03, 18:33
Location: Bonne question...

Post by Philip Marlowe »

Vic Vega wrote:
Philip Marlowe wrote:
Tu sais, le jury du festival voit +de 20 films en 12 jours, n'a pas le temps de prendre du recul, doit tout de suite donner son avis. En +, le président doit concilier tous les avis, c pour ça qu'un film qui divise aura peu de chances de gagner...Il donne donc presque toujours le prix au film le + directement enthousiasmant, qui émeut tout de suite, et qui est rarement celui qui vieillira le mieux par la suite.

Remarque, l'an dernier ils ne se sont pas trompés 8)

PS: Qu'est-ce que ça fait dans Classiques Naphtalinés?
Philip, ce que tu dis est sympa pour les jurys qui ont donné la Palme à Lynch, Tarantino, les Frères Coen, les Frères Dardenne ou Kiarostami. Et parmi les cinéastes que je cite trois (QT, Lynch, les Dardenne) sont des palmes qui furent controversées. Même si je conçois que ce que tu dis sur les jurys est probablement vrai.
Je ne dis pas ça pour tous les jurys, bien-sûr, mais c pas chaque année qu'on a des palmes d'or d'envergure.
Mais il est vrai que des grands films ont été palmés, tu en as toi-même donné des exemples(quoique Rosetta...j'suis pas fan :? ). Mais Sailor et Lula, Le Pianiste ou Pulp Fiction ne sont pas vraiment des films difficiles d'accès que l'on met du temps à apprécier. Ils sont directement enthousiasmants.
User avatar
Billy Budd
Bordeaux Chesnel
Posts: 26781
Joined: 13 Apr 03, 13:59

Post by Billy Budd »

Je n'ai jamais rien vu de Guerman
Everybody's clever nowadays
Bob Harris

Post by Bob Harris »

Nikita wrote::oops:
Je n'ai jamais rien vu de Guerman
Y a rien de honteux la-dedans... :wink:
Ce qui l'est, par contre, c'est que ses films soient aussi peu montrés. :?
tibounet
Doublure lumière
Posts: 633
Joined: 13 Apr 03, 18:21

Post by tibounet »

J'avais vu Khroustaliov, mais c'était quand je parlais encore français :( Faut que je le revoie. A part ça, Bill, Masha, elle est prise, et comme j'ai un peu de temps, je te traduis l'article http://www.dni.ru/news/society/2002/12/6/16646.html :

"Pour parler sincèrement, je me suis mariée deux fois,- raconte Maria Mironova. - Et il s'avère que ces deux maris font partie de ma vie aujourd'hui. Mon premier époux - Igor' Oudalov - est le père de mon fils Andrej, et nous l'appelons "notre papa". Et il est, comme avant, toujours près de nous. Et mon mari actuel s'appelle Dima (Dmitriï, NDTib)".

La fille d'Andreï Mironov et d'Ekaterina Gradova accepte très rarement de raconter quelque chose sur sa vie privée. Elle a toutefois fait une exception pour le journal "7 jours". Elle a révélé qu'elle s'était mariée pour la première fois à l'âge de 17 ans avec l'homme d'affaires Igor' Oudalov. Il était le directeur général de la société "InterVID", qui s'occupait de la diffusion de la publicité sur la première chaîne (ex-ORT, NDTib). Son second mari s'occupe de technologies électorales et de publicité cachée dans les séries et au cinéma. (sympa, NDTib)

Igor' Oudalov a terminé l'Institut Pedagogique (équivalent licence+IUFM, NDTib), et Maria dit qu'il est pédagogue par vocation : père excellent et homme plein de sagesse. A la question de savoir comment l'ancien mari et l'actuel s'entendent, elle répond :" Grâce à Dieu, ils s'entendent même très bien. Nous passons le réveillon du nouvel an ensemble, nous allons nous en vacances tous les quatre."

Il s'avère qu'elle et Igor' vivent dans des immeubles voisins. Et par conséquent le père de son enfant rend visite à son fils presque chaque jour. Et Dmitriï, le mari actuel de Maria, n'est pas jaloux envers son épouse.

"Il comprend qu'Igor' est le père de mon fils, dit Maria. Et qu'il m'est par conséquent toujours très cher. Comment pourrait-il en être autrement ? D'autant plus que la guerre entre les parents marque toujours l'enfant. Un enfant doit toujours avoir et une maman, et un papa, qui ont la même autorité pour lui, qu'il écoute, et s'en tiennent au même point de vue sur l'éducation, qui se respectent mutellement.

J'ai toujours compris que je ne pourrai pas contruire mon bonheur, si mon enfant n'a pas de père. Mon enfant doit grandir dans une situation normale, tranquille."

Depuis cinq ans, Mironova travaille à "Lenkom". Un de ses derniers rôles - dans le film "L'oligarque".


Voilà, Bill, alors si tu veux un ménage à quatre... Ce qui me choque, c'est qu'elle ne conçoit pas que son mari actuel puisse être un vrai père pour son fils...