La Nuit des forains (Ingmar Bergman - 1953)

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés avant 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

Anorya
Laughing Ring
Posts: 11846
Joined: 24 Jun 06, 02:21
Location: LV426

Re: La Nuit des forains (Ingmar Bergman - 1953)

Post by Anorya »

Amarcord wrote:
Jihl wrote:(mais Bergman a-t-il fait de mauvais films ?)
Disons que Toutes ses femmes est plus qu'anecdotique, surtout en regard des films qui le précèdent (La Source et la trilogie des films dits "de chambre")... et sans parler de ceux qui lui succèdent (l'écrasant Persona, mais aussi L'Heure du loup, La Honte, Une passion...).
A contrario, j'aime beaucoup ce film qu'est Toutes ses femmes (je lui dédiai même un topic). Anecdotique oui en un sens, mais je dirais plus que sans vouloir chercher trop, Bergman a voulu s'amuser dans la grosse pochade. J'y vois une sorte de pause entre 2 monstres qui ont dû l'épuiser un peu ou lui donner à réfléchir pour aborder la suite (le film est coincé entre le silence et persona, deux de mes Bergman préférés). On peut aussi le voir comme un essai de Bergman sur la couleur, d'où le sujet qui se barre un peu n'importe où, ainsi qu'un hommage effectivement à toutes ses femmes, actrices comme celles qu'il a aimé (et qui étaient aussi ses actrices il faut dire). Il est évident qu'après, selon les goûts de chacun, ça passe ou ça casse. :wink:

Moi c'était Vers la joie qui m'avait posé problème ainsi que cette nuit des forains comme toi.
Image