Rage (David Cronenberg - 1977)

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés avant 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

User avatar
gnome
Iiiiiiil est des nôôôôtres
Posts: 19482
Joined: 26 Dec 04, 18:31
Location: sleeping in the midday sun...

Rage (David Cronenberg - 1977)

Post by gnome »

Victime d'un grave accident de moto, Rosie est conduite dans une clinique toute proche pour y être opérée en urgence. Le Dr Keloïd, va pratiquer sur elle une greffe expérimentale de tissus neutralisés sensés remplacer les organes lésés dans l'accident. Malheureusement, la greffe va prendre une tournure particulière, dotant Rosie d'un appendice, certes destiné à la nourrir (ses intestins ayant été gravements touchés lors du crash), mais pas de manière conventionnelle. Elle va être malgré elle à l'origine d'une épidémie mortelle.

Image

Voilà pour l'idée qui soutient "Rage", deuxième long métrage de David Cronenberg après "Frissons". D'un premier abord, le script peut paraître déroutant à plus d'un. Si la théorie qui sous-tend la greffe est assez claire et plausible, si "l'échec" de cette greffe se comprend aisément, on ne voit pas toujours très bien le lien qu'il peut y avoir entre l'appendice dont est doté Rosie et la "rage" qu'elle répand, comment la mutation d'un tissu greffé peut transmettre ce qui s'apparente à un virus. La principale faiblesse du scénario est d'aborder deux thématiques différentes sans vraiment expliciter scientifiquement leur relation :

- d'un côté le dard sous l'aisselle de Rosie qui fait d'elle une sorte de vampire

- de l'autre la "morsure" de Rosie qui transmet une forme de rage incurable

Le film tient la route une fois le postulat de base accepté et se laisse voir très agréablement. La réalisation bien que parfois encore hésitante, est bien plus aboutie que dans "Frissons". La patte d'un cinéaste qui se cherche encore probablement, mais ces faiblesses sont en contraste avec la qualité des moyens-métrages qu'il a réalisé plus tôt. Le principal reproche se situant au niveau des attaques des zombies enragés qui à mon sens, ne sont pas assez brutales pour surprendre ou effrayer ou sont trop rapides et pour vraiment générer un véritable malaise. On pouvait déjà faire ce reproche aux assauts des frénétiques dans "Frissons". A ce titre, les attaques de Rosie, sensuelles, presque sexuées sont bien plus réussies.
Intéressante relecture du mythe du vampire, le film recèle déjà plusieurs obsessions du réalisateur :

- la médecine et le background scientifique (il ne faut pas oublier que Cronenberg avait débuté des études de science): le Dr Keloïd (une cheloïde étant une cicatrice hypertrophique en jargon médical), chirurgien plasticien pouvant être vu comme l'alter ego du médecin fou de "Shivers". La théorie de la greffe de tissu neutralisé n'étant pas loin de la théorie des parasites expliquée par Rollo Linski dans ce dernier. On retrouvera des médecins dans "Chromosome 3", "Faux-semblants", des scientifiques apparentés dans "Stereo", "Scanners", "La mouche"...

- les altérations du corps bien entendu avec cette greffe ratée qui va modifier Rosie.

- comme dans plusieurs de ses films, la menace vient du corps lui-même, elle ne lui est pas extérieure, ce n'est que secondairement qu'elle s'extériorise. Un peu à l'image du parasite...

La vision de Cronenberg est on ne peut plus pessimiste. "Rage" est un film désespéré, déprimé à l'image de ces immeubles froids en béton que Cronenberg filme régulièrement. Son "héroïne" ou plutôt antihéroïne, monstre malgré elle, monstre en souffrance n'aspire qu'à la normalité. #spoiler# Elle ne peut plus s'alimenter autrement que via l'appendice sous son aisselle. Toutes les tentatives qu'elle fait l'amènent à vomir, même quand elle essaye de "boire" le sang d'une vache pour ne pas blesser d'être humain. Son désespoir va grandissant en découvrant que non seulement, elle est condamnée à vampiriser pour survivre, mais que sa "morsure" déclenche une épidémie mortelle. C'est cette prise de conscience qui va la mener à son geste suicidaire mettant fin (?) à l'origine du mal mais probablement pas à l'épidémie elle même comme l'attestent les dernières images. #fin spoiler# Rosie est comme un de ces monstres doués de conscience à l'instar de celui de Frankenstein ou d'un Dr Jeckyll que l'on retrouve de temps en temps dans le cinéma ou la littérature fantastique. Des êtres tirés vers le mal malgré eux dont les rares moments de lucidité, les poussent vers l'auto-destruction. L'interprétation de Marilyn Chambers, jusque là cantonnée au X, sans être transcendante donne beaucoup de sensibilité au personnage et fait assez bien ressortir sa souffrance. Cronenberg nous livre des personnages plus fouillés que dans "Frissons", des personnages, Rosie en tête, fragiles, faillibles, auxquels ont peut plus aisément s'identifier que ceux de son précédent métrage.

4.5/6
Image
Jordan White
King of (lolli)pop
Posts: 15434
Joined: 14 Apr 03, 15:14

Post by Jordan White »

J'aime beaucoup. Ce n'est pas aussi puissant que Crash ou Faux-Semblants, pour moi ses deux sommets, mais ça vaut clairement le coup d'être (re)découvert. Le début installe d'office un climat d'étrangeté avec l'accident de moto. Ensuite les idées abondent.
Toutes les obsessions récurrentes du cinéaste sont déjà là, portées en prime par l'excellente Marilyn Chambers, qui pour le coup balaye d'un revers de main l'idée fausse qu'une star du X est par défaut incapable de jouer la comédie et tenir un rôle du début à la fin sans faillir.

Marilyn en motarde ça le fait

Je ne peux en outre pas ne pas aimer un film qui cite Carrie de De Palma.
Image

Je vote pour Victoria Romanova
User avatar
Jack Griffin
Goinfrard
Posts: 12332
Joined: 17 Feb 05, 19:45

Post by Jack Griffin »

Sur ce thème de la vampirisation je préfère le style plus en roue libre de Frissons à celui plus classique de Rage.
Le film m'avait semblé à l'époque trop timoré, linéaire et sans surprise. Je n'en garde pas vraiment de souvenir.
User avatar
Addis-Abeba
Mouais
Posts: 12747
Joined: 12 Nov 04, 23:38
Location: Chocolatine

Post by Addis-Abeba »

Jack Griffin wrote:Sur ce thème de la vampirisation je préfère le style plus en roue libre de Frissons à celui plus classique de Rage.
Le film m'avait semblé à l'époque trop timoré, linéaire et sans surprise. Je n'en garde pas vraiment de souvenir.
Pareil je l'ai pas aimé à l'époque (beaucoup d'ennui) pour les mêmes raisons, et je lui est largement préfèré moi aussi Frissons, mais je vais pas tarder je pense à lui redonner sa chance.
"On va voir King-Kong au cinéma avec les collègues, tu viens avec nous ? Non j'aime pas les films Chinois..."
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


Non Primus, tu ne peux pas être Nutella.
Frank Bannister
The Virgin Swiss Hyde
Posts: 6874
Joined: 22 Feb 04, 18:02

Post by Frank Bannister »

c'est le film de Cronenberg que je préfère et c'est également le film qui m'a permis de découvrir Marylin Chambers (je ne la connaissais auparavant que de réputation).
J'adore son ambiance particulière et malsaine. Ce fut un vrai choc pour moi la première fois que je l'ai vu.
mannhunter
Laspalès
Posts: 16317
Joined: 13 Apr 03, 11:05
Location: Haute Normandie et Ile de France!

Post by mannhunter »

je garde un souvenir impressionné de ce film dérangeant...j'aimerais bien le revoir! :)
User avatar
Flol
smells like pee spirit
Posts: 48600
Joined: 14 Apr 03, 11:21

Post by Flol »

Frank Bannister wrote:c'est également le film qui m'a permis de découvrir Marylin Chambers (je ne la connaissais auparavant que de réputation)
Mais oui bien sûr, on la connaît tous cette excuse...
ive
Stagiaire
Posts: 1
Joined: 25 Apr 06, 23:04

Post by ive »

Est ce que vous savez si les premiers films (Stereo Et Crimes Of The Future) de Cronenberg sont disponible avec des soustitres francaise??
Simone Choule
antépiphoromaniaque
Posts: 4355
Joined: 13 Apr 03, 14:39
Location: Chez Trelkovsky...

Post by Simone Choule »

ive wrote:Est ce que vous savez si les premiers films (Stereo Et Crimes Of The Future) de Cronenberg sont disponible avec des soustitres francaise??
Oui !
Voir ici :
http://www.devildead.com/indexnews.php3?NewsID=2869
User avatar
Boubakar
Mécène hobbit
Posts: 50018
Joined: 31 Jul 03, 11:50

Post by Boubakar »

Très très bon film, mais ça a parfois des allres de "bis", ce qui ne me déplait pas. De plus, Marylin Chambers est vraiment une bonne actrice, étonnant pour une ex-star du X.
Dès ses premiers films l'obsession de Cronenberg par rapport au corps se détermine, et ce métrage-là le montre fort bien !
User avatar
Flol
smells like pee spirit
Posts: 48600
Joined: 14 Apr 03, 11:21

Post by Flol »

Boubakar wrote:Très très bon film, mais ça a parfois des allres de "bis"
C'est un peu normal, vu le budget initial du film.
Boubakar wrote:Dès ses premiers films l'obsession de Cronenberg par rapport au corps se détermine, et ce métrage-là le montre fort bien !
Ainsi qu'un certain attrait pour les corps en mutation et les contaminations.
User avatar
Watkinssien
Etanche
Posts: 15633
Joined: 6 May 06, 12:53
Location: Xanadu

Post by Watkinssien »

Le film est intéressant dans la recherche expressive du cinéaste pour les divers perceptions de la chair.
Seulement, Cronenberg montre des limites qu'il ne reproduira quasiment pas, à savoir une démarche hésitante entre le film d'auteur et les poncifs du genre et une certaine bancalité par rapport à la caractérisation de ses personnages.
Néanmoins, un film courageux et totalement déstabilisant.
Image

Mother, I miss you :(
User avatar
gnome
Iiiiiiil est des nôôôôtres
Posts: 19482
Joined: 26 Dec 04, 18:31
Location: sleeping in the midday sun...

Post by gnome »

Personellement, comme je l'ai dit, je trouve les personnages plus attachants et mieux dessinés que dans "Frissons". Ce ne sont pas encore les personnages qui viendront dans "Chromosome 3", "Videodrome" ou "Faux-semblants" pour ne citer qu'eux, mais ils ont une vie et une personnalité.
Image
Anorya
Laughing Ring
Posts: 11858
Joined: 24 Jun 06, 02:21
Location: LV426

Post by Anorya »

Frank Bannister wrote:c'est le film de Cronenberg que je préfère et c'est également le film qui m'a permis de découvrir Marylin Chambers (je ne la connaissais auparavant que de réputation).
J'adore son ambiance particulière et malsaine. Ce fut un vrai choc pour moi la première fois que je l'ai vu.
Pareil ! :)
Un choc aussi non seulement à la fin mais lors de rares scènes "d'action". Ce camion (ou voiture ?) qui déraille et se renverse m'a un peu fait penser, en plus impressionnant quand même à la scène de poursuite de Scanners.
Et puis les scènes frappantes ne manquent pas non plus il faut dire... Malaise dans le métro avec l'enragé...
Image
Anorya
Laughing Ring
Posts: 11858
Joined: 24 Jun 06, 02:21
Location: LV426

Post by Anorya »

Je remet ici mon post des films du mois de novembre des naphtas...


Rage (1976)

Suite de mon périple Cronenbergien suite à la sortie du dernier que je vais voir sûrement demain en salles. Rage, 2e film du canadien gore est plus maîtrisé que son premier, Frissons et le film non seulement revisite le thème du vampirisme d'une manière très décalée (Marylin Chambers dont c'est ici le seul rôle classique est formidable dans le rôle d'une créature finalement très humaine renfermée dans sa souffrance et sa solitude) puisque les crocs sont remplacés par un dard sous l'aisselle, sorte d'étrange substitut phalien (Freud aurait aimé :mrgreen: ) qui tout en aspirant le sang de ses victimes leur innocule une étrange rage impossible à guérir; d'autre part il permet au cinéaste "d'injecter" (je crois qu'ici le mot est bien placé) de rares scènes crépusculaires dans un pays tombant sous le coup de la loi martiale. Ces scènes avec les camions éboueurs ramassant les corps m'avait marqués la première fois que j'avais vu le film, l'impact demeure encore vivace aujourd'hui.

4,5/6
Image