Le Fleuve - The River (Jean Renoir - 1951)

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés avant 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

Margo

Le Fleuve - The River (Jean Renoir - 1951)

Post by Margo »

L'ami Kaplan profite de la sortie du Fleuvede Jean Renoir chez Opening pour se fendre d'un beau papier sur le film, et d'un comparatif Zone 2 / Zone 1 (Criterion) qui fait débat depuis quelques temps déjà. Et puisque le film ne fait pas non plus l'unanimité sur ce forum, c'est le moment et l'endroit pour en discuter :wink:
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 92374
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Post by Jeremy Fox »

Très beau texte de Kaplan pour un film revu pas plus tard que le mois dernier grâce au très beau DVD Opening (dont j’ai énormément apprécié l’étalonnage, un peu trop jaune mais extrêmement chaleureux) et qui demeure à mes yeux la plus belle œuvre de Renoir. Une beauté, un humanisme, une générosité et une poésie de chaque instant, une sensibilité extrême dans la description de ces premiers battements de cœur chez trois jeunes filles et l’Inde filmée avec respect et amour, l'aspect documentaire étant harmonieusement intégré à l'intrigue. Décidément, un pays qui a magnifiquement inspiré les cinéastes européens (il y eut aussi Fritz Lang et son Tombeau hindou et David Lean avec La Route des Indes). Un chef-d’œuvre serein très justement interprété et dans lequel j’ai été bien content de retrouver l’acteur fordien Arthur Shields.
User avatar
Jack Griffin
Goinfrard
Posts: 12302
Joined: 17 Feb 05, 19:45

Post by Jack Griffin »

J'adore ce film que j'ai découvert dans la copie restauré par la Bifi...A première vue je suis moins fan du rendu de l'image de l'édition opening.
Les captures présentes dans l'analyse ont elles été faites à partir de l'édition criterion ou celle d'opening ?

Sinon pour compléter la vision du Fleuve, je conseillerais également celle de Inde, terre mère, tourné 9 ans plus tard par Rossellini. Documentaire monstre, en partie "fictionnalisé", ayant plusieurs points commun avec l'approche de Renoir.
Margo

Post by Margo »

Les différences d'étalonnage sont quand même ahurissantes, c'est la première fois que je vois un tel différentiel entre deux éditions. J'aurais bien du mal à me prononcer sur la légitimité de l'une ou de l'autre, mais à priori et au vu des différentes captures vues à droite à gauche (et sur la critique de Kaplan), ma préférence personnelle pencherait plutôt vers le Criterion - j'ai un peu de mal avec les teintes jaunes (sur les visages notament) on dirait les photos d'exploitations des fifties, un peu passées, comme fanées.
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 92374
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Post by Jeremy Fox »

En même temps, les captures mises en comparaison ont un rendu tout à fait différent de ce que j'ai pu voir ; elles paraissent vraiment fades et verdâtres alors que la copie Opening est lumineuse.
Margo

Post by Margo »

Les captures utiliées par Kaplan pour le corps du texte sont tirées du Criterion. Mais comme il l'explique dans son papier (et par email en ce moment, monsieur est coupé du monde :lol: ), les captures - qui constituent un arrêt sur image à un moment donné, et sur une petite surface (200px) - ne rendent pas vraiment justice au travail d'étalonnage des deux éditeurs.

Il faudrait juger sur pièces en fait, l'idéal étant de tester les deux copies en live pour choisir sa préférée... :lol:
Sergius Karamzin
Invité
Posts: 5977
Joined: 14 Apr 03, 11:54

Post by Sergius Karamzin »

N'ayant vu le film qu'en VHS il y a longtemps, je confirme que l'étalonnage Opening est celui qui a toujours existé en France (en tout cas depuis la VHS).

Je suis surpris de l'étalonnage Criterion, qui est très beau mais c'est un autre film...
Vous voulez maroufler ? Je suis votre homme...
Margo

Post by Margo »

Sergius Karamzin wrote:Je suis surpris de l'étalonnage Criterion, qui est très beau mais c'est un autre film...
Il ressemble pourtant, me semble-t-il, plus à l'étalonnage que j'ai vu l'an dernier en salles (ressortie aux Actions).
User avatar
AlexRow
The cRow
Posts: 25590
Joined: 27 Mar 05, 13:21
Location: Granville (50)

Post by AlexRow »

C'est le cas. La copie était la même que celle utilisée par Criterion il me semble.
"Le goût de la vérité n'empêche pas de prendre parti" (Albert Camus)

Mes visionnages
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 92374
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Post by Jeremy Fox »

Les captures suivantes incluses dans la critique de DVDtoile sont celles qui se rapprochent le plus de ce que j'ai pu voir du DVD Opening

Image

Image
Sergius Karamzin
Invité
Posts: 5977
Joined: 14 Apr 03, 11:54

Post by Sergius Karamzin »

Jeremy Fox wrote:Les captures suivantes incluses dans la critique de DVDtoile sont celles qui se rapprochent le plus de ce que j'ai pu voir du DVD Opening

Image

Image
Pour ma part, c'est exactement mon souvenir de VHS. Ce qui en faisait un film à part au niveau de sa photo (c'est d'ailleurs ce qu'ont toujours indiqué les bouquins de ciné), que je comparais volontiers à certains Powell (Narcisse noir).
Avec l'étalonnage Criterion, rien de tel.
Vous voulez maroufler ? Je suis votre homme...
Dorian Gray
Doublure lumière
Posts: 463
Joined: 11 May 03, 19:09

Post by Dorian Gray »

Je viens de mettre en ligne mon comparatif.
User avatar
Geoffrey Firmin
Howard Hughes
Posts: 16328
Joined: 20 May 03, 19:08
Location: au fond de la Barranca

Post by Geoffrey Firmin »

Dorian Gray wrote:Je viens de mettre en ligne mon comparatif.
En voyant ton comparatif, je me dis que finalement la vérité doit se trouver entre les deux, certes le criterion est trop froid mais je pense que la colorimétrie du opening est trop jaune. Car de par la présence des sous titres incrustés je pense que la copie utilisée par opening est assez agée et que les procédés en couleur avaient tous tendances à virer avec le temps. C'est la capture 5 qui me fait le plus douter.
User avatar
AlexRow
The cRow
Posts: 25590
Joined: 27 Mar 05, 13:21
Location: Granville (50)

Post by AlexRow »

Je confirme ton impression. Nous sommes face à une copie ancienne et je suis convaincu que cette colorimétrie est quand même finalement trop jaune. Il ya aussi des passages un peu "brûlés" ou manquant d'un peu de définition. Bref, l'édition ultime n'existe pas encore et je conseille à ceux qui ont leur Critérion de s'en contenter, même si la colorimétrie n'y est pas fidèle aux intentions de Claude Renoir.
"Le goût de la vérité n'empêche pas de prendre parti" (Albert Camus)

Mes visionnages
Nestor Almendros
Déçu
Posts: 21736
Joined: 12 Oct 04, 00:42
Location: dans les archives de Classik

Post by Nestor Almendros »

Jeremy Fox wrote:Très beau texte de Kaplan pour un film revu pas plus tard que le mois dernier grâce au très beau DVD Opening (dont j’ai énormément apprécié l’étalonnage, un peu trop jaune mais extrêmement chaleureux) et qui demeure à mes yeux la plus belle œuvre de Renoir. Une beauté, un humanisme, une générosité et une poésie de chaque instant, une sensibilité extrême dans la description de ces premiers battements de cœur chez trois jeunes filles et l’Inde filmée avec respect et amour, l'aspect documentaire étant harmonieusement intégré à l'intrigue. Décidément, un pays qui a magnifiquement inspiré les cinéastes européens (il y eut aussi Fritz Lang et son Tombeau hindou et David Lean avec La Route des Indes). Un chef-d’œuvre serein très justement interprété et dans lequel j’ai été bien content de retrouver l’acteur fordien Arthur Shields.
Absolument rien à ajouter j'ai pensé globalement pareil. L'Inde est très cinégénique, vue par ces regards occidentaux.
Commentaires très intéressants de Jean Collet, mais mis en images de façon paresseuses par Opening: ces quelques minutes d'interviews entrecoupées d'extraits interminables du film (que j'accélère à chaque fois)... Comment dirais-je: :roll: :?

Par contre alors là gros bémol avec le master. En ne voulant pas débourser pour un master équivalent au Criterion, et surtout en donnant l'excuse que l'étalonnage correspondrait aux souhaits de Claude Renoir (ça reste à prouver) Opening nous refourgue un pauvre télécinéma presque "maison" tel qu'on en voyait il y a peu au Cinéma de Minuit sur France 3, avec des sous-titres incrustés au Laser à même la pellicule. Je détestais ça à l'époque, je suis toujours aussi hermétique au procédé aujourd'hui.
Alors c'est vrai que l'image est correctement définie, globalement propre mais l'aspect "jaunisse" du résultat me fait bondir (quand je pense à ce que cela aurait pu être). Non seulement la copie a parfois des sautes (ou des coupes de quelques images) mais en plus on a droit à une chute du son (à 24'44 - je fais mon comissaire :wink: ) et carrément à une bobine mal étalonnée (autour de 45'45 c'est flagrant: on a le même plan vu de 2 bobines différentes. L'un des carrément jaunasse... :roll: ).

Non là sur ce coup c'est la honte!