Richard Fleischer (1916-2006)

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés avant 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

Johnny Doe
Producteur
Posts: 8897
Joined: 13 May 03, 19:59

Re: Richard Fleischer (1916-2006)

Post by Johnny Doe »

20 000 Leagues Under The Sea

Ennui poli devant ce film d'aventure, ne manquant pourtant pas de qualité : casting première classe avec rien de moins que 2 de mes acteurs favoris, direction artistique, décors et effets spéciaux aux petits oignons qui m'on carrément impressionnés par leur précision, le film ayant magnifiquement bien vieilli, belle mise en scène malgré des décors exsangues et beaucoup de scènes sous-marines, bref c'est du très bel ouvrage. Mais je n'ai eu que très peu d'empathie pour les personnages, Mason campe un Nemo glacial qui ne touche jamais, Lorre fait un peu de la figuration, même si son duo avec Douglas offre des moments sympas, et le grand Kirk assure presque seul le spectacle.

Je n'ai pas réussi à me défaire de cette impression de voir un spectacle parfaitement exécuté, mais totalement désincarné. L'impression d'un adaptation assez scolaire (alors que paradoxalement je n'ai pas lu le bouquin de Verne), qui a tout pour me convaincre sur le papier, qui devrait pourtant transformer l'essai à l'écran (avec toutes les qualités que j'ai cité), mais qui pourtant m'indiffère complétement.

À retenter peut-être dans quelques années, pour le moment il rejoint Soylent Green dans les "grands" Fleischer qui me laisse froid. :?
- Errm. Do you want to put another meeting in?
- Any point?
- May as well. Errm. And then when nothing comes in, just phone you up and cancel it.
O'Malley
Cadreur
Posts: 4254
Joined: 20 May 03, 16:41

Re: Richard Fleischer (1916-2006)

Post by O'Malley »

Johnny Doe wrote:20 000 Leagues Under The Sea

Ennui poli devant ce film d'aventure, ne manquant pourtant pas de qualité : casting première classe avec rien de moins que 2 de mes acteurs favoris, direction artistique, décors et effets spéciaux aux petits oignons qui m'on carrément impressionnés par leur précision, le film ayant magnifiquement bien vieilli, belle mise en scène malgré des décors exsangues et beaucoup de scènes sous-marines, bref c'est du très bel ouvrage. Mais je n'ai eu que très peu d'empathie pour les personnages, Mason campe un Nemo glacial qui ne touche jamais, Lorre fait un peu de la figuration, même si son duo avec Douglas offre des moments sympas, et le grand Kirk assure presque seul le spectacle.

Je n'ai pas réussi à me défaire de cette impression de voir un spectacle parfaitement exécuté, mais totalement désincarné. L'impression d'un adaptation assez scolaire (alors que paradoxalement je n'ai pas lu le bouquin de Verne), qui a tout pour me convaincre sur le papier, qui devrait pourtant transformer l'essai à l'écran (avec toutes les qualités que j'ai cité), mais qui pourtant m'indiffère complétement.

À retenter peut-être dans quelques années, pour le moment il rejoint Soylent Green dans les "grands" Fleischer qui me laisse froid. :?
Justement je crains de revoir ce film, jalon important de ma cinéphilie enfantine, plus visionné depuis 20 ans, de peur d'avoir le même avis que toi. Déjà lors de sa dernière vision, même si je suis resté sur une impression enthousiaste, j'avais un peu ressenti ce côté scolaire... Je crois que je vais attendre un moment encore...
User avatar
Alexandre Angel
Une couille cache l'autre
Posts: 9058
Joined: 18 Mar 14, 08:41

Re: Richard Fleischer (1916-2006)

Post by Alexandre Angel »

Johnny Doe wrote:20 000 Leagues Under The Sea
Ennui poli devant ce film d'aventure, ne manquant pourtant pas de qualité : casting première classe avec rien de moins que 2 de mes acteurs favoris, direction artistique, décors et effets spéciaux aux petits oignons qui m'on carrément impressionnés par leur précision, le film ayant magnifiquement bien vieilli, belle mise en scène malgré des décors exsangues et beaucoup de scènes sous-marines, bref c'est du très bel ouvrage. Mais je n'ai eu que très peu d'empathie pour les personnages, Mason campe un Nemo glacial qui ne touche jamais, Lorre fait un peu de la figuration, même si son duo avec Douglas offre des moments sympas, et le grand Kirk assure presque seul le spectacle.

Je n'ai pas réussi à me défaire de cette impression de voir un spectacle parfaitement exécuté, mais totalement désincarné. L'impression d'un adaptation assez scolaire (alors que paradoxalement je n'ai pas lu le bouquin de Verne), qui a tout pour me convaincre sur le papier, qui devrait pourtant transformer l'essai à l'écran (avec toutes les qualités que j'ai cité), mais qui pourtant m'indiffère complétement.

À retenter peut-être dans quelques années, pour le moment il rejoint Soylent Green dans les "grands" Fleischer qui me laisse froid. :?
Je partage en partie ton point de vue. Je dis en partie car je nuancerais deux ou trois petites choses. Les décors donnent l'impression de la somptuosité, au contraire d'exsangues (le salon de Nautilus!)et je ne le trouve pas ennuyeux (le roman de Jules, par contre, casse un peu les corones lorsqu'il se pique de décrire la faune sous-marine). De plus, pour rebondir sur ta conclusion, Soleil Vert ne me laisse pas du tout insensible. Mais il est vrai que 20000 lieues est un peu froid et même vaguement guindé, comme si une sorte de vernis formel venait ankyloser l'esprit de fête qui devrait présider à toute production Disney. C'est pour toute la famille mais c'est un peu sombre et c'est précisément là où je rejoins tes réserves, le film apparaissant aussi bariolé que peu expansif, d'une texture graphique un peu frigide (je trouve personnellement l'attaque du calamar pas du tout géniale).
Mais en même temps il est comme ça Richard Fleischer et c'est ce que j'aime chez lui. Un vieux fond atavique de lucidité européenne venant grever l'esprit de fête, empêchant qu'un film se laisse aller (même Bandido Caballero a la décontraction contrôlée et je ne vois guère que le très sympa Mister Majestyk qui fasse réellement risette) et même chez Disney, malgré Kirk Douglas (d'ailleurs Les Vikings est euphorisant pendant un temps avant de s'assombrir) et une ou deux séquences qui flirtent avec le musical, on est prié de demander la permission avant de sortir de table quand c'est Fleischer qui est aux commandes.
Et tu as raison, les trucages assurent au delà de tout éloge!
User avatar
Silenttimo
Doublure lumière
Posts: 595
Joined: 5 Mar 07, 00:57
YMDB
Location: Dans la Vallée de la Mort, menotté à un cadavre... (sinon, le 92)

Re: Richard Fleischer (1916-2006)

Post by Silenttimo »

Vu hier "The new centurions" : quel film magnifique, dans une copie magnifique, accompagné de très bons suppléments !!

J'avais déjà bien apprécié "Terreur aveugle", mais là pfiou... sublime.

Du coup, j'ai une petite question qui me trotte dans la tête : sur un mur, il y a les portraits de policiers qui sont morts en service.

Le 3e portrait (que l'on voit bien au moins une fois), c'est Karl Malden (ce qui n'est même pas mentionné sur IMDB dans la rubrique "trivia" consacrée au film, ni dans celle consacrée à Malden), il m'a semblé connaître le visage de l'un des deux autres (sans parvenir à mettre un nom dessus), quelqu'un sait-il si ce sont d'autres acteurs et qui ils sont ?
Fan de cinéma muet et ciné US :
- Lubitsch, maître du hors-champ et de la suggestion ; "J'aime faire appel à l'intelligence du spectateur"
- j'aime la bonhommie d'Eugene Palette !

Rôliste depuis plus de 36 ans !
Ma collec' JDR
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 90472
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: Richard Fleischer (1916-2006)

Post by Jeremy Fox »

Je ne saurais répondre à ta question mais ça fait bien plaisir de compte un converti de plus à cet immense film noir.
User avatar
Rick Blaine
Charles Foster Kane
Posts: 20191
Joined: 4 Aug 10, 13:53
Last.fm
Location: Paris

Re: Richard Fleischer (1916-2006)

Post by Rick Blaine »

Vu plusieurs mais je n'ai jamais fait attention à ce détail. :D
Heureux également que ce film soit aussi bien reçu depuis sa réédition.
User avatar
Silenttimo
Doublure lumière
Posts: 595
Joined: 5 Mar 07, 00:57
YMDB
Location: Dans la Vallée de la Mort, menotté à un cadavre... (sinon, le 92)

Re: Richard Fleischer (1916-2006)

Post by Silenttimo »

Rick Blaine wrote:Vu plusieurs mais je n'ai jamais fait attention à ce détail. :D
Karl Malden (en uniforme) est très très reconnaissable, mais l'image est assez fugitive, c'est plutôt vers le début, quand les policiers partent pour leur 1ère patrouille et que le vieux (il me semble que c'est un plan avec l'acolyte de Gus qui mâchouille toujours son cigare éteint) a une réplique type "These are the cops dead on duty" en passant devant les portraits.

On revoit bien le portrait de Malden dans l'un des bonus (celui avec Boukhrief ?). Je crois que c'est à ce moment là que j'ai eu confirmation de ce que j'avais cru percevoir pendant le film (peut-être revoit-on les portraits quand Georges C. Scott rend visite à ses anciens collègues et amis, avec la poupée Barbie pour la fill de Keach).

Je n'ai aucun doute pour Malden quoiqu'il en soit.
Les deux (ou trois ?) autres... l'un d'eux m'a paru vaguement familier.
Fan de cinéma muet et ciné US :
- Lubitsch, maître du hors-champ et de la suggestion ; "J'aime faire appel à l'intelligence du spectateur"
- j'aime la bonhommie d'Eugene Palette !

Rôliste depuis plus de 36 ans !
Ma collec' JDR
User avatar
Alexandre Angel
Une couille cache l'autre
Posts: 9058
Joined: 18 Mar 14, 08:41

Re: Richard Fleischer (1916-2006)

Post by Alexandre Angel »

Bon, on va aller regarder ça..
User avatar
Rick Blaine
Charles Foster Kane
Posts: 20191
Joined: 4 Aug 10, 13:53
Last.fm
Location: Paris

Re: Richard Fleischer (1916-2006)

Post by Rick Blaine »

Oui, je vois exactement la séquence dont tu parles. :wink:

Je n'avais simplement jamais prêté une attention spécifique aux visages.
User avatar
Silenttimo
Doublure lumière
Posts: 595
Joined: 5 Mar 07, 00:57
YMDB
Location: Dans la Vallée de la Mort, menotté à un cadavre... (sinon, le 92)

Re: Richard Fleischer (1916-2006)

Post by Silenttimo »

Oui, je ne sais pas pourquoi mon regard a été attiré !
En plus, niveau visibilité, les cadres sont sur le mur qui fait office de ligne de fuite, donc pas mal en diagonale.

Mais ce nez avec ce menton un peu en galoche, il fait partie de ces visages que l'on reconnaît immédiatement, alors quand on peu nommer ce type de visage ou l'associer à autre chose...
Fan de cinéma muet et ciné US :
- Lubitsch, maître du hors-champ et de la suggestion ; "J'aime faire appel à l'intelligence du spectateur"
- j'aime la bonhommie d'Eugene Palette !

Rôliste depuis plus de 36 ans !
Ma collec' JDR
User avatar
Alexandre Angel
Une couille cache l'autre
Posts: 9058
Joined: 18 Mar 14, 08:41

Re: Richard Fleischer (1916-2006)

Post by Alexandre Angel »

Silenttimo wrote:Karl Malden (en uniforme) est très très reconnaissable
Bon, Silenttimo, je viens de faire un arrêt sur image et je pense que ton imagination te joue des tours.
Je vois ce que tu veux dire question ressemblance avec Malden, encore qu'on ne retrouve pas son nez si caractéristique. Mais ce n'est pas lui.. (en même temps, qu'est ce qu'il ficherait là? :mrgreen: ).
Quant aux deux autres, il ne me font même pas penser à qui que soit..
Y a t-il un vent de folie sur ce forum? :lol: :wink:
kiemavel
Assistant opérateur
Posts: 2189
Joined: 13 Apr 13, 09:09

Re: Richard Fleischer (1916-2006)

Post by kiemavel »

Dingo, je ne le suis pas assez pour avoir été voir plus loin que ce premier passage devant les portraits mais à ce moment là on ne voit entièrement que 2 des 3 policiers abattus en service et aucun n'est effectivement Malden. En revanche, celui de droite - que l'on ne voit qu'à moitié - pourrait être l'acteur. Peut-être plus loin … Quant à savoir ce qu'il ferait là : clin d'oeil à un copain, vacherie ?

Pas revu le film récemment. Je n'ai pas acheté le zone 2 mais j'ai le zone 1 Fox sorti il y a une petite dizaine d'années. Évidemment : chef d'oeuvre, aussi novateur sur le métier de flic qu'à pu l'être à la même époque Fat City sur le milieu de la boxe. Il a eu une petite période sympathique, Stacy Keach au début des 70's : Fat City, The New Centurions, The LIfe and Times of Judge Roy Bean … Enfin , le dernier est détesté par nombre de fans de western :mrgreen:
User avatar
Alexandre Angel
Une couille cache l'autre
Posts: 9058
Joined: 18 Mar 14, 08:41

Re: Richard Fleischer (1916-2006)

Post by Alexandre Angel »

kiemavel wrote:Dingo, je ne le suis pas assez pour avoir été voir plus loin que ce premier passage devant les portraits mais à ce moment là on ne voit entièrement que 2 des 3 policiers abattus en service et aucun n'est effectivement Malden. En revanche, celui de droite - que l'on ne voit qu'à moitié - pourrait être l'acteur. Peut-être plus loin …
:mrgreen: J'ai rien compris!
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 90472
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: Richard Fleischer (1916-2006)

Post by Jeremy Fox »

kiemavel wrote: Il a eu une petite période sympathique, Stacy Keach au début des 70's
C'est un comédien que j'aime beaucoup de par son talent évidemment mais aussi parce que physiquement j'ai toujours à cette époque la drôle d'impression de me trouver devant mon acteur préféré, Patrick Dewaere. Dans Fat City par exemple.
kiemavel
Assistant opérateur
Posts: 2189
Joined: 13 Apr 13, 09:09

Re: Richard Fleischer (1916-2006)

Post by kiemavel »

Alexandre Angel wrote:
kiemavel wrote:Dingo, je ne le suis pas assez pour avoir été voir plus loin que ce premier passage devant les portraits mais à ce moment là on ne voit entièrement que 2 des 3 policiers abattus en service et aucun n'est effectivement Malden. En revanche, celui de droite - que l'on ne voit qu'à moitié - pourrait être l'acteur. Peut-être plus loin …
:mrgreen: J'ai rien compris!
Et tu t'en vantes ? :mrgreen: Je maintiens qu'il faut être très fort pour être absolument affirmatif dans un sens ou dans l'autre. Le premier passage devant le panneau est le seul moment ou l'on voit furtivement les 3 flics. Ensuite, quelques secondes plus tard, Keach et Scott s'arrêtent devant le panneau mais on ne voit qu'une moitié du visage de celui que Silenttimo identifiait (enfin j'espère que c'est celui là, sinon effectivement rien à voir) comme Malden. Peut-être plus loin, disais-je ; c'est parce que lui même ne semblait pas absolument certain du moment où la ressemblance était évidente, sous entendant (mais je ne suis pas allé vérifier) qu'on retrouve ces portraits plus loin dans le film.
Jeremy Fox wrote:
kiemavel wrote: Il a eu une petite période sympathique, Stacy Keach au début des 70's
C'est un comédien que j'aime beaucoup de par son talent évidemment mais aussi parce que physiquement j'ai toujours à cette époque la drôle d'impression de me trouver devant mon acteur préféré, Patrick Dewaere. Dans Fat City par exemple.
C'est aussi mon comédien français préféré depuis l'adolescence et je suis absolument d'accord en ce qui concerne la ressemblance et la présence physique. C'est tellement évident que je ne l'avais jamais vu :oops: . C'est effectivement plus particulièrement évident dans Fat City que l'on peut d'ailleurs comparer à Edith et Marcel ... Ah ben non ( humour noir. Re :oops:)