Les Trois Visages de la Peur (Mario Bava - 1963)

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés avant 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

User avatar
Flol
smells like pee spirit
Posts: 48274
Joined: 14 Apr 03, 11:21

Les Trois Visages de la Peur (Mario Bava - 1963)

Post by Flol »

Les 3 Visages de la Peur de Mario Bava :
Film à sketchs, dont seulement un vaut clairement le détour : le dernier ("La Goutte d'Eau"), qui baigne dans une atmosphère macabre et oppressante, toujours magnifié par l'utilisation si particulière qu'avait Bava de la lumière (spotlights vert, rouge, bleu...).
Les 2 autres sont assez inégaux, voire ennuyeux (le second, malgré la présence de Boris Karloff). Mais dans l'ensemble, un bon moment.
Fatalitas
Bête de zen
Posts: 38662
Joined: 12 Apr 03, 21:58

Post by Fatalitas »

ratatouille wrote:Les 3 Visages de la Peur de Mario Bava :
Film à sketchs, dont seulement un vaut clairement le détour : le dernier ("La Goutte d'Eau"), qui baigne dans une atmosphère macabre et oppressante, toujours magnifié par l'utilisation si particulière qu'avait Bava de la lumière (spotlights vert, rouge, bleu...).
Les 2 autres sont assez inégaux, voire ennuyeux (le second, malgré la présence de Boris Karloff). Mais dans l'ensemble, un bon moment.
je trouve les trois excellents, mais c'est vrai que la Goutte est un pur moment de terreur :) (mon préféré aussi)
Image
Max Schreck
David O. Selznick
Posts: 14811
Joined: 13 Aug 03, 12:52
Location: Hong Kong, California

Post by Max Schreck »

fatalitas wrote:
ratatouille wrote:Les 3 Visages de la Peur de Mario Bava :
Film à sketchs, dont seulement un vaut clairement le détour : le dernier ("La Goutte d'Eau"), qui baigne dans une atmosphère macabre et oppressante, toujours magnifié par l'utilisation si particulière qu'avait Bava de la lumière (spotlights vert, rouge, bleu...).
Les 2 autres sont assez inégaux, voire ennuyeux (le second, malgré la présence de Boris Karloff). Mais dans l'ensemble, un bon moment.
je trouve les trois excellents, mais c'est vrai que la Goutte est un pur moment de terreur :) (mon préféré aussi)
Rien que sur le plan de la mise en scène, cette Goutte d'eau est un chef-d'oeuvre absolu. Terrifiant et superbe. Le 1er sketche est assez pénible, le second sympathique même si sans surprise (mais il est toujours appréciable de voir Karloff, la photo et les ambiances sont très belles, et il y a quelques plans vraiment saisissants). SPOILERS/ Et j'adore la fin du film, complétement déconnante, avec Karloff qui se marre sur son cheval mécanique, tandis qu'un travelling arrière dévoile le plateau de tournage, preuve que Bava ne se prend vraiment pas au sérieux. /SPOILERS

Sinon, jusqu'ici, je n'ai toujours pas été convaincu par le peu que j'ai vu de Bava. Le Corps et le fouet et La Baie sanglante (j'en oublie peut-être), m'ont peu emballé...
« Vouloir le bonheur, c'est déjà un peu le bonheur. » (Roland Cassard)
Mes films du mois...
Mes extrospections...
Mon Top 100...
fantomas 2
Invité
Posts: 164
Joined: 24 Dec 05, 17:36
Location: Saint-Ouen, Seine-Saint-Denis

Les trois visages de la peur (Mario Bava, 1963)

Post by fantomas 2 »

Voici quelques mois, sur je ne sais plus quelle chaîne satellite (mais je peux vérifier si on me le demande) on avait repassé l'un des chefs-d'oeuvre de Bava, "Les 3 visages de la peur".
A la consternation générale, ce n'était ni la version originale italienne, ni l'adaptation américaine ("Black Sabbath") - Cette version américaine est intéressante pour plusieurs raisons: d'une part, elle restitue évidemment la voix de Karloff, et d'autre part elle présente un montage parfois différent, avec entre autre une séquence du "Téléphone" avec un voisin qui promène son chien, alors que Michèle Mercier sort de son appartement, séquence absente de la version italienne; de plus, la présentation par Karloff, au début, est remplacée par une autre également avec Karloff, probablement filmée à Hollywood et non par Bava (on a parlé de Jacques Tourneur...), mais aussi trois autres petites intros, avec Karloff encore, pour chacun des trois sketches. Sans parler de la musique refaite, mais là, ce serait plutôt une tare.

Donc - je reviens au point de départ - voici plusieurs mois on nous présente le film, et à notre consternation, c'est une troisième version, concoctée par le malfaisant Alfredo Leone: générique totalement refait, et hideux, avec des fautes d'orthographe en plus; trois musiciens crédités cette fois, ce qui fait craindre le pire; crédits de fin également refaits. Tout çà sans doute pour protéger les "droits" du magouilleur italien sur cette "nouvelle" version. De plus, si on a bien droit, à la fin, à la séquence de Karloff sur son cheval (qui ne figurait QUE dans la version italienne, et était totalement coupée dans la VF et dans l'américaine), cette séquence est amputée de ses derniers plans, dans lesquels la caméra se recule, pour nous faire découvrir que Karloff est en fait sur un cheval mécanique, et que les branches d'arbre vues dans les images précédentes sont en fait des branches coupées que tiennent des figurants, qui courent autour de Karloff et du cheval. Jolie mise en boîte des artifices du cinéma, ici moqués gentîment par Bava qui en fut pourtant l'un des meilleurs artisans, et de loin.

Bon, voilà-t-y pas que CinéCinémas Classic, cette semaine, décide de nous proposer à son tour le film. Au départ, tout baigne: très belle copie, en version italienne, générique d'origine, musique originale, etc. Mon graveur DVD en frémit d'aise, j'entends ses ronronnements satisfaits, qui inquiètent mes chats, qui vont flairer ce nouvel intrus...

... et à la fin, patatras, tout s'écroule: le film s'achève brusquement sur le tout dernier plan de "La goutte d'eau" (le visage crispé dans la mort de Jacqueline Pierreux). Pas de vignette finale, pas de Karloff et pas de cheval, et pas de générique final non plus.

C'est quoi, ce massacre ?
User avatar
Mister Zob
Jake Blu
Posts: 6393
Joined: 12 Apr 03, 23:34
Last.fm

Post by Mister Zob »

Je garde donc précieusement mon DVD z1 qui offre bien le clin d'oeil final avec Karloff sur son faux cheval.
Max Schreck
David O. Selznick
Posts: 14811
Joined: 13 Aug 03, 12:52
Location: Hong Kong, California

Post by Max Schreck »

Mister Zob wrote:Je garde donc précieusement mon DVD z1 qui offre bien le clin d'oeil final avec Karloff sur son faux cheval.
C'est également la version que j'ai vue lors de son passage au Ciné de quartier de Dionnet (si je ne me buse). J'avais adoré cette pirouette finale, qui fait sortir du film de façon détendue et amusante.
« Vouloir le bonheur, c'est déjà un peu le bonheur. » (Roland Cassard)
Mes films du mois...
Mes extrospections...
Mon Top 100...
User avatar
Flol
smells like pee spirit
Posts: 48274
Joined: 14 Apr 03, 11:21

Post by Flol »

Max Schreck wrote:
Mister Zob wrote:Je garde donc précieusement mon DVD z1 qui offre bien le clin d'oeil final avec Karloff sur son faux cheval.
C'est également la version que j'ai vue lors de son passage au Ciné de quartier de Dionnet (si je ne me buse). J'avais adoré cette pirouette finale, qui fait sortir du film de façon détendue et amusante.
C'est également cette version que j'ai découvert via CineFX (il me semble) il y a plusieurs mois.
Par contre Fantomas2, le massacre dont tu parles me rappelle la version du Masque du Démon que j'ai vu la semaine dernière en DVD, dans je ne sais plus quelle édition exactement (il s'agit du double feature, avec La Fille qui en savait trop, dispo sur Cdiscount).
Car j'ai pu constater que là aussi, 2 compositeurs étaient crédités au générique (dont l'habitué du gothique Les Baxter), ainsi que ce Alfredo Leone à la production.
Ca me soule à chaque fois, toutes ces histoires de multiples versions et éditions...maintenant, je doute d'avoir découvert le film dans les meilleures conditions. :?
fantomas 2
Invité
Posts: 164
Joined: 24 Dec 05, 17:36
Location: Saint-Ouen, Seine-Saint-Denis

Post by fantomas 2 »

En relisant mon post, je m'aperçois que j'ai oublié le plus incroyable. Comme je l'ai raconté, CinéCinémas Classic présente donc cette version amputée...
... et la même semaine, sur la même chaîne, un documentaire pas mal fait sur le ciné d'horreur italien (avec interviewes de Bava Jr., Stivaletti, Cozzi, DeRossi, Al Cliver, etc.). Et que voit-on dans ce docu ? la scène finale des "3 visages de la peur", avec Karloff sur son cheval de bois, le tout jusqu'au mot "Fine", et le doublage italien de Karloff sous-titré en français...
Et dire qu'il y en a qui me reprennent lorsque "j'ose" écrire que la Télévision Française se fout du monde !!!

Et de toute façon, avec ou sans cette scène finale, cette copie présentée sur CinéCinémaClassics est une anomalie, puisqu'il manque même le mot "Fine" !!! çà se termine abruptement comme j'ai dit, et on passe tout de suite au programme suivant.

Ma parole, on pourrait presque croire que les auteurs du documentaire mentionné plus haut ont "piqué" la scène dans la copie du film, puis ont oublié de la remettre. En tout cas, c'est exactement l'impression que çà donne.


Pour Ratatouille: je crois que tu te trompes. Sur CinéFX, il n'y avait pas toute la scène avec le cheval de bois: c'était en fait la version tripatouillée par Leone, que je mentionne, on ne voir que le début de la scène. De plus, c'est bel et bien la copie avec le hideux générique refait, la musique refaîte, etc. qui était passée sur CinéFX, je ne me souvenais plus quelle chaîne c'était, mais çà vient de me revenir.
fantomas 2
Invité
Posts: 164
Joined: 24 Dec 05, 17:36
Location: Saint-Ouen, Seine-Saint-Denis

Post by fantomas 2 »

J'avais transmis les deux "posts" que j'ai rédigés plus haut, par email, à un ami (et aussi à d'autres dont j'attends les réponses). Cet ami ayant jadis bossé pour Canal Plus; il est particulièrement au courant des magouilles de la chaîne. Sa réponse vous intéressera peut-être:

"Une autre anomalie de cette version présentée sur Ciné Classic, c'est
la musique du générique qui reprend partiellement le thème que l'on
peut entendre pendant le générique de fin de la version italienne (avec
le cheval de bois), musique guillerette qui succède au thème inquiétant
que l'on peut entendre en continuité dans la V.O d'origine.
Cette anomalie était déjà présente lors du précédent passage sur Canal
+ (Cinéma de Quartier).
Je pense que la responsabilité des griefs exposés par Jean Claude est
avant tout imputable à la diffusion multilingue. En effet, il semble
que les techniciens se soient borné à replacer le son français
d'époque sur un master établi en Italie, en ELIMINANT purement et
simplement le métrage italien de fin qui dérangeait l'usage du système
multilingue.
En fait, ils ont voulu reconstituer la V.F en offrant, en alternatif,
une piste sonore italienne raccourcie. Cela au total mépris des
cinéphiles, bien entendu.
La logique aurait voulu que le film soit présenté à la fois en V.F
courte (comme à l'origine, lors de sa distribution en salle) MAIS AUSSI
en version italienne sous titrée, avec la scène finale: Karloff sur
son cheval factice.
La politique n'est semble-t-il plus à la dépense (car ce type de
programmation implique l'établissement de deux masters bien distincts,
donc deux fois plus de frais de matériel).
A priori, les éléments purement français (générique en langue française
et mot "Fin") ne sont pas détenus par le laboratoire italien où sont
archivés les éléments originaux (négatif, etc..), c'est ce qui explique
ce final pour le moins abrupte, sans le mot de la fin.
Tout cela est effectivement bien triste..
Ce qui l'est tout autant, c'est que la version anglaise, très
différente de l'italienne, avec plus de Karloff et plus de Mercier (la
V.O américaine, en fait, puisqu'il s'agissait d'une co-production)
semble bien condamnée à ne plus jamais faire surface à cause des
magouilles d'Alfredo Leone qui s'est abusivement attribué le copyright
du film en 2000 dans la plus totale impunité et sans que nul ne
s'émeuve.
la seule consolation qui nous reste c'est l'existence d'un dvd
américain irréprochable (Image Entertainment) qui propose la V.O
Italienne intégrale et sans tripatouillage, malgré la présence d'un
copyright Leone. Là encore, on aurait bien aimé avoir la version
américaine sur un DVD bonus mais a priori, Alfredo n'a pas accès à ces
élément américains qui devraient, selon toute logique, appartenir à
Orion Pictures, comme tous les films

(fin de citation).

Conclusion: Alfredo Leone est bien tel que tout le monde le décrit, le faux ami de Bava, l'homme qui s'acharne à démolir ses films.
Mais les bidouilleurs de Canal Plus ne valent pas mieux.

Et - ceci est une réflexion personnelle - vous savez aussi à quoi vous en tenir en ce qui concerne les versions françaises.
Ici, pour plaire à des types incapables de lire des sous-titres, on a voulu "reconstituer" la VF d'époque, en partant d'une magnifique copie italienne originale.
Pour ce faire, on n'a pas hésiter à taillader dans cette copie, afin de la rendre "semblable", au point de vue de la durée, à cette VF de merde. Tant qu'à faire, on a aussi un peu bricolé la musique, pendant qu'on y était.
Et ici, vous n'avez même plus la ressource de regarder la VO, puisque cette VO est présentée en "multiversion", simultanément, et est donc bousillée à l'image de la VF.
Vous aurez compris ma haine des versions françaises, ce refuge des analphabètes. Ici, c'est un film original qu'on nous présente bousillé, tout çà pour plaire à des mongols incapables d'apprécier un film tel qu'il a été conçu.
Et çà s'appelle, çà ose s'appeler "CinéCinéma Classics". :evil:
User avatar
Addis-Abeba
Mouais
Posts: 12668
Joined: 12 Nov 04, 23:38
Location: Chocolatine

Post by Addis-Abeba »

Intéressant, je vais pouvoir transmettre à un pote qui se demandait qu'elle était cette étrange version qui passe sur le sat....

J'arriverai jamais à comprendre comment n'importe quel voyou peut mettre la main sur des oeuvres qui ne lui appartiennent pas.
Il n'y a bien que dans le domaine du cinéma qu'on voit celà, c'est bien triste...
"On va voir King-Kong au cinéma avec les collègues, tu viens avec nous ? Non j'aime pas les films Chinois..."
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
fantomas 2
Invité
Posts: 164
Joined: 24 Dec 05, 17:36
Location: Saint-Ouen, Seine-Saint-Denis

Post by fantomas 2 »

Que les "fans" des VF veuillent bien excuser mon énervement, visible dans le "post" précédent, mais eux-mêmes voudront bien convenir, je l'espère, que dans cet exemple précis, c'est bel et bien la version originale d'un film qui a été sabotée, tout celà pour imposer une VF d"un film mythique, sur une chaîne qui, s'adressant aux cinéphiles, devrait faire passer avant tout les VO.
C'est d'autant plus lamentable que d'ordinaire, dans le cas de la plupart des DVD qui présentent un film dont la VO était plus longue que la VF jadis sortie en France (ce qui est bien le cas des "3 visages de la peur"), on privilégie toujours la VO, et - à moins de mettre chacune d'elle séparément sur le DVD, comme par exemple pour "Le moulin des supplices", on peut avoir ainsi:
a) la VO, avec sous-titrage optionnel.
b) la VF, dans laquelle figurent aussi les passages jadis coupés en France, ces passages étant, eux, en VO sous-titrée.

Dans le cas du Bava, la seule différence entre les versions italienne et française étant le gag final, il suffisait d'ajouter quelques sous-titres à ce dernier pour la VF, je ne pense pas que ce fait aurait été de nature à traumatiser les inconditionnels du doublage... Mais non, on a préféré mutiler la version originale, et c'est bien çà qui me révulse - vous l'aurez compris je pense.
Griffin Mill
Machino
Posts: 1126
Joined: 8 Feb 05, 02:35

Post by Griffin Mill »

Le film est arrivé chez moi à dos d'âne.
En "VO" italienne avec sous-titres français et j'en suis ravi.

Cependant, comme la "VO" est de toute façon une version doublée, elle n'a pas grand-chose de plus original que la version française.
Ce qui est fort regrettable, c'est que que la VF fût autant tronquée (si j'ai bien compris).
Mais la plupart de acteurs semblant jouer en anglais, y compris la merveilleuse et indomptable Michèle Mercier, on peut considérer que la version doublée en anglais est plus proche d'une vraie VO.
Mais je doute que cette version italienne existe en anglais puisqu'aparemment certaines séquences sont différentes dans la version américaine (à moins qu'il y ait une version anglaise)...
Et puis c'est un film italien après tout, Karloff en italien pourquoi pas?
C'est bien ennuyeux tous ces bidouillages en tout ças... c'est particulièrement fréquent sur les films italiens apparemment.
Il faudrait que des éditeurs de DVD fassent un vrai travail de fond sur ces films pour bien en présenter les differentes versions. C'est totalement utopique mais ça ne fait rien.
One of us..... One of us.....

Image
francis moury
Lanternarius Asensioniste
Posts: 1146
Joined: 6 Mar 04, 18:19

montage exploité en France

Post by francis moury »

Très belles précisions bien utiles à l'histoire de l'exploitation contemporaine, cher Jean-Claude / Fantomas 2.

De mon côté, je vous avoue préférer à tout point de vue la V.F. d'époque exploitée en salles de cinéma à Paris. Je la trouve plus rigoureuse et plus belle que les autres montages même si elle est lacunaire par rapport à eux. Je n'aime guère la fin avec Karloff sur son cheval : cette manière de démythifier ce qui vient d'être montré m'agace profondément.

En somme, pour moi, le montage parfait est :
- LE TELEPHONE
- LES WURDALAKS
- LA GOUTTE D'EAU
tels que je les ais vus se succéder au Brady dans ma jeunesse.

J'ajoute que la v.f. d'époque est belle, dramaturgiquement pertinente et soignée. C'est un beau document historique dont la préservation est indispensable à la cinéphilie francophone.

PS 1 : Tiens pendant qu'on y est, donnez-moi votre avis sur le DVD zone 2 PAL de I TRI VOLTI DELLA PAURA [Les Trois visages de la peur] édité en son temps sous le label Mad Movies ? Vous donne-t-il satisfaction ?

P.S. 2 : Avez-vous visionné l'édition collector italienne 2 DVD de de LA MASCHERA DEL DEMONIO [Le Masque du démon] (Ital. 1960) ? Et si oui, votre opinon ?
"Felix qui potuit rerum causas cognoscere "
fantomas 2
Invité
Posts: 164
Joined: 24 Dec 05, 17:36
Location: Saint-Ouen, Seine-Saint-Denis

Post by fantomas 2 »

Mais le "montage français" et le montage italien sont rigoureusement les mêmes, y compris l'ordre des sketches(Pascal Martinet s'était planté à ce sujet dans son livre sur Bava, paru chez Edilig). La seule différence est que le distributeur français a effectivement coupé la fin ironique voulue par Bava.
C'est d'ailleurs cette absolue concordance entre les deux versions (sauf la fin ironique) qui a permis a Canal + de faire sa petite cuisine de post-synchronisation en "version multiple", en utilisant au départ une copie italienne et en coupant la fin de cette dernière (y compris le mot fin et le générique final...) et en plaquant sur le résultat les deux soundtracks.
De sorte que les amateurs de VO et de VF ont été "blousés":
- si vous choisissez la version italienne, la fin ironique est coupée, plus les crédits.
- et si vous voulez la VF, par rapport à celle sortie jadis en France, il manque tout le générique final également.

C'est la version américaine qui présente un ordre différent pour les sketches. Plus les différences de montage et de présentation - mais l'avantage de cette version, c'est surtout pour les fans de Karloff, bien évidemment.

En soi, et comme pour beaucoup de films italiens, la différence entre le VO et la VF est superficielle, puisque la plupart des acteurs sont doublés de toute façon.

Je n'ai pas le DVD américain cité, quant au "Masque du Démon", j'ai la version sortie par "Image" aux USA sous le titre "Black Sunday", en fait "The Mask of Satan", c'est-à-dire la première version en anglais, avec une image superbe. J'ai entendu aussi beaucoup de bien du DVD italien de ce film - mais aussi du mal de certains autres films parus dans cette même collection italienne, "La baie sanglante" par exemple, où le DVD français serait bien mieux (je l'ai, mais comme je n'ai pas celui édité en Italie, je peux difficilement comparer...)

Ce qui serait intéressant, c'est que quelqu'un ayant pu comparer tous les DVD des films de Bava nous fasse un topo, film par film, en disant pour chaque titre quel est le meilleur DVD, et pourquoi...
User avatar
Mister Zob
Jake Blu
Posts: 6393
Joined: 12 Apr 03, 23:34
Last.fm

Re: montage exploité en France

Post by Mister Zob »

francis moury wrote:PS 1 : Tiens pendant qu'on y est, donnez-moi votre avis sur le DVD zone 2 PAL de I TRI VOLTI DELLA PAURA [Les Trois visages de la peur] édité en son temps sous le label Mad Movies ?
C'est quoi cette édition ? Jamais entendu parler.