Audrey Hepburn (1929-1993)

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés avant 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

User avatar
Cathy
Producteur Exécutif
Posts: 7282
Joined: 10 Aug 04, 13:48

Re: Audrey Hepburn (1929-1993)

Post by Cathy »

Funny Face (1957)

Image

Tout cela m'a donné envie de revoir Funny Face, et même si ce n'est pas le meilleur Stanley Donen, Audrey Hebpurn y est sublime en gravure de mode, modèle idéal pour les robes de Givenchy, ah cette descente devant la victoire de Samothrace, ou ce petit ensemble pull, pantalon noirs ! Bref elle y est radieuse, fraiche, ravissante, et Fred Astaire (même si pour certains il serait trop âgé) est séduisant en diable et on comprend aisément qu'il craque pour Audrey Hepburn. On se rend compte qu'effectivement, elle ne savait pas chanter, elle avait un filet de voix. Bien sûr, on verra bien que Miss Hepburn n'est pas forcément une superbe danseuse, on sent trop la base classique, et pas assez d'abandon, même si elle se tire fort bien de son numéro de danse "emphaticalitique", mais elle illumine l'écran avec sa "funny face" !
Mais bon voila une comédie musicale qui donne la pêche, notamment le fameux "Bonjour Paris" où les trois héros visitent la Capitale en chantant. Evidemment la critique des milieux intellectuels est caricaturale, mais cela fonctionne parfaitement, on appréciera les morceaux des frères Gershwin, la vitalité de Kay Thompson dans son Clap's your hand. Une comédie musicale sans doute secondaire, mais qui remplit parfaitement son rôle d'anti-dépresseur, met le sourire aux lèvres et les chansons plein la tête. A noter aussi tout le travail "graphique" de Stanley Donen pour donner à son film un côté mode, avec ses photos arrêts sur image que ce soit dans Think Pink ou dans la grande scène de photographies à Paris


Image
Federico
Producteur
Posts: 9462
Joined: 9 May 09, 12:14
Location: Comme Mary Henry : au fond du lac

Re: Audrey Hepburn (1929-1993)

Post by Federico »

Pour ceux et celles qui veulent découvrir une des plus remarquables prestations d'Audrey Hepburn et en prime un des meilleurs films de Stanley Donen, le DVD Carlotta de Voyage à deux est bradé en ce moment :

http://www.pixmania.com/dvd-voyage-a-de ... vdart.html
The difference between life and the movies is that a script has to make sense, and life doesn't.
Joseph L. Mankiewicz
User avatar
hansolo
David O. Selznick
Posts: 14046
Joined: 7 Apr 05, 11:08
Location: In a carbonite block

Re: Audrey Hepburn (1929-1993)

Post by hansolo »

Federico wrote:Pour ceux et celles qui veulent découvrir une des plus remarquables prestations d'Audrey Hepburn et en prime un des meilleurs films de Stanley Donen, le DVD Carlotta de Voyage à deux est bradé en ce moment
effectivement, film sublime et injustement méconnu du duo Hepburn - Finney sur une musique inoubliable d'Henry Mancini
User avatar
Demi-Lune
Bronco Boulet
Posts: 14652
Joined: 20 Aug 09, 16:50
Location: Retraité de DvdClassik.

Re: Audrey Hepburn (1929-1993)

Post by Demi-Lune »

feb wrote:Comme tu l'as dit le "A life in pictures" est très intéressant surtout qu'il existe en français sous le titre "Les images d'une vie"
https://www.amazon.fr/Audrey-Hepburn-im ... 493&sr=1-7
Comme tous les titres de cette collection "Les images d'une vie" (Sinatra, Cary Grant, Gary Cooper, Jackie Kennedy) tu as de très belles photos avec quelques pages de textes au tout début.

Je te conseille aussi le "Remembering Audrey" avec des photos de Bob Willoughby
http://www.amazon.fr/Remembering-Audrey ... 509&sr=1-5
et le "Charmed by Audrey: Life on the Set of Sabrina" avec des photos prises sur le tournage de Sabrina par Mark Shaw
http://www.amazon.fr/Charmed-Audrey-Lif ... 900&sr=1-2
qui a eux deux font un ensemble de jolies photos.
Merci feb ! :wink:
feb
I want to be alone with Garbo
Posts: 8856
Joined: 4 Nov 10, 07:47
Location: San Galgano

Re: Audrey Hepburn (1929-1993)

Post by feb »

Avec plaisir !
User avatar
-Kaonashi Yupa-
Tata Yuyu
Posts: 10877
Joined: 21 Apr 03, 16:18

Re: Audrey Hepburn (1929-1993)

Post by -Kaonashi Yupa- »

someone1600 wrote:Un des seul Hepburn que je n'ai pas encore vu, faudra bien que je trouve le dvd quelque part. :?
Si tu as la possibilité de le louer, privilégie cette option, parce que pour ma part, je suis à l'opposé de l'avis de Gil Westrum : Le Vent de la plaine est un assez mauvais film, au scénario paresseux et relativement inintéressant, Lancaster et Hepburn sont bons mais semblent quand même pas mal se débattre avec leurs pauvres personnages. C'est un Huston mineur, à voir quand on aime Audrey Hepburn (c'est mon cas :oops:). Après, ce n'est pas le pire de la filmo de l'actrice, je pense que rien n'aurait pu surpasser Vertes demeures.
Image
Ma page SensCritique est là !
(j'ai voulu commencer une page Letterborxd, mais j'ai vraiment pas la patience ni le temps de tout reprendre, en plus avec des titres en anglais...)
feb
I want to be alone with Garbo
Posts: 8856
Joined: 4 Nov 10, 07:47
Location: San Galgano

Re: Audrey Hepburn (1929-1993)

Post by feb »

-Kaonashi Yupa- wrote:Après, ce n'est pas le pire de la filmo de l'actrice, je pense que rien n'aurait pu surpasser Vertes demeures.
Tu n'as pas dû avoir le privilège de regarder Liés par le sang (Bloodline) de Terence Young ? :fiou: :mrgreen:
User avatar
-Kaonashi Yupa-
Tata Yuyu
Posts: 10877
Joined: 21 Apr 03, 16:18

Re: Audrey Hepburn (1929-1993)

Post by -Kaonashi Yupa- »

feb wrote:
-Kaonashi Yupa- wrote:Après, ce n'est pas le pire de la filmo de l'actrice, je pense que rien n'aurait pu surpasser Vertes demeures.
Tu n'as pas dû avoir le privilège de regarder Liés par le sang (Bloodline) de Terence Young ? :fiou: :mrgreen:
Non en effet, mais est-ce pire que Vertes demeures ? Est-ce possible ? :shock:
Image
Ma page SensCritique est là !
(j'ai voulu commencer une page Letterborxd, mais j'ai vraiment pas la patience ni le temps de tout reprendre, en plus avec des titres en anglais...)
feb
I want to be alone with Garbo
Posts: 8856
Joined: 4 Nov 10, 07:47
Location: San Galgano

Re: Audrey Hepburn (1929-1993)

Post by feb »

Même si Vertes demeures n'a rien d'extraordinaire, Bloodline est réellement mauvais : acteurs qui ne jouent pas, qui sont là pour le chèque, qui s'ennuient (James Mason, Omar Sharif, Romy Schneider, Ben Gazzara, etc) scénario absent et ridicule, mise en scène plus que molle et fin bâclée.
Federico
Producteur
Posts: 9462
Joined: 9 May 09, 12:14
Location: Comme Mary Henry : au fond du lac

Re: Audrey Hepburn (1929-1993)

Post by Federico »

-Kaonashi Yupa- wrote: Si tu as la possibilité de le louer, privilégie cette option, parce que pour ma part, je suis à l'opposé de l'avis de Gil Westrum : Le Vent de la plaine est un assez mauvais film, au scénario paresseux et relativement inintéressant, Lancaster et Hepburn sont bons mais semblent quand même pas mal se débattre avec leurs pauvres personnages. C'est un Huston mineur, à voir quand on aime Audrey Hepburn (c'est mon cas :oops:). Après, ce n'est pas le pire de la filmo de l'actrice, je pense que rien n'aurait pu surpasser Vertes demeures.
Vertes demeures, si c'est bien le film auquel je pense et devant lequel je n'ai pu tenir que le temps de voir Audrey se débattre dans une proto-forêt, pourchassée (?!) par un proto-Norman Bates, je suis d'accord. Ça m'a même carrément fait mal pour elle. Mais Le Vent de la plaine, là... :oops:
The difference between life and the movies is that a script has to make sense, and life doesn't.
Joseph L. Mankiewicz
User avatar
Watkinssien
Etanche
Posts: 15698
Joined: 6 May 06, 12:53
Location: Xanadu

Re: Audrey Hepburn (1929-1993)

Post by Watkinssien »

N'écoute pas -Kaonashi Yupa-, avec tout le respect que je lui dois !
Le vent de la plaine est un excellent film de Huston, totalement déconcertant, rebutant peut-être, mais pas mauvais pour un sou.
Image

Mother, I miss you :(
User avatar
-Kaonashi Yupa-
Tata Yuyu
Posts: 10877
Joined: 21 Apr 03, 16:18

Re: Audrey Hepburn (1929-1993)

Post by -Kaonashi Yupa- »

Federico wrote:Vertes demeures, si c'est bien le film auquel je pense et devant lequel je n'ai pu tenir que le temps de voir Audrey se débattre dans une proto-forêt, pourchassée (?!) par un proto-Norman Bates, je suis d'accord. Ça m'a même carrément fait mal pour elle.
Eh oui c'est ça, le film de Mel Ferrer, son mari de l'époque...
Image
Ma page SensCritique est là !
(j'ai voulu commencer une page Letterborxd, mais j'ai vraiment pas la patience ni le temps de tout reprendre, en plus avec des titres en anglais...)
User avatar
cinephage
C'est du harfang
Posts: 22695
Joined: 13 Oct 05, 17:50

Re: Audrey Hepburn (1929-1993)

Post by cinephage »

Watkinssien wrote:N'écoute pas -Kaonashi Yupa-, avec tout le respect que je lui dois !
Le vent de la plaine est un excellent film de Huston, totalement déconcertant, rebutant peut-être, mais pas mauvais pour un sou.
Moi non plus, tiens, je ne suis pas d'accord. Je trouve au contraire le scénario remarquable, notamment dans le fait qu'ici, l'arme véritable est toujours orale : la parole, le son ou même la musique. La dynamique entre les personnages est efficace, et il règne sur le film comme une ambiance pesante, menaçante, que j'ai beaucoup apprécié. Pour moi, Unforgiven est loin d'être un Huston mineur, et Audrey Hepburn y est charmante.
I love movies from the creation of cinema—from single-shot silent films, to serialized films in the teens, Fritz Lang, and a million others through the twenties—basically, I have a love for cinema through all the decades, from all over the world, from the highbrow to the lowbrow. - David Robert Mitchell
someone1600
Euphémiste
Posts: 8853
Joined: 14 Apr 05, 20:28
Location: Québec

Re: Audrey Hepburn (1929-1993)

Post by someone1600 »

En fait je me souviens maintenant que j'avais vu un bout de Unforgiven en VF et recadré et que j'avais abandonné a cause de ca... mais j'aimais bien ce qui se passait a l'écran.

Quant a Verte demeure, j'avais apprécié pour ma part, mais c'est clair que de Roman Holiday a Robin and Marian, c'est nettement le moins bon...
User avatar
Sybille
Assistant opérateur
Posts: 2098
Joined: 23 Jun 05, 14:06

Re: Audrey Hepburn (1929-1993)

Post by Sybille »

Image

The nun's story / Au risque de se perdre
Fred Zinnemann (1958) :

Gabrielle van der Mal, jeune fille d'un célèbre médecin bruxellois se retire du monde pour entrer dans les ordres. Parvenue au terme de son noviciat et désormais baptisée soeur Luke, elle a encore beaucoup à apprendre des règles d'obéissance, de discipline et de sagesse. De l'austère Bruxelles jusqu'au pays congolais, le personnage d'Audrey Hepburn demeure toujours en marge, esprit indépendant qui ne parvient que fort peu à se soumettre à ce qui lui est demandé. Déchirures morales et vacillation spirituelle sont assortis du sentiment d'orgueil qui, s'il est justifié, n'en constitue pas moins un péché aux yeux de la communauté des religieuses. Zinnemann propose une mise en scène intelligente, visuellement esthétique, en particulier lors des cérémonies à l'intérieur de l'église, où l'alignement des robes noire et blanche des soeurs dessine des plans à même de montrer toute la solennité un peu engourdie du moment. Tel les membres de la famille confinés derrière les grilles, le spectateur assiste à une composition réglée et implacable. L'enfermement est rompu par le départ et la vie au Congo, où épreuves nouvelles et doute lancinant, sont de plus influencés par la rencontre d'un vigoureux médecin athé. Y est alors confirmé une opinion sur l'existence de Soeur Luke, que l'Europe en guerre de 1940 accélère subitement peu avant la conclusion. Oeuvre réussie, peut-être le film ne méritait pas un format aussi étendu (2H30), c'est néanmoins un drame convaincant, apprentissage d'une réflexion poignant autant que libérateur. 7/10