Chinatown (Roman Polanski - 1974)

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés avant 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

User avatar
Major Tom
Petit ourson de Chine
Posts: 22220
Joined: 24 Aug 05, 14:28

Re: Chinatown (Roman Polanski - 1974)

Post by Major Tom »

Colqhoun wrote:(et faut absolument que je me procure la magnifique affiche)
Elle trône, encadrée dans ma pièce principale, en 70x100. 8)
Image
User avatar
Major Tom
Petit ourson de Chine
Posts: 22220
Joined: 24 Aug 05, 14:28

Re: Chinatown (Roman Polanski - 1974)

Post by Major Tom »

Et sinon, merci Strum et Colqhoun. ;)
Boubakar wrote:Et dans sa bio, que dit Polanski sur son travail avec Towne, qui avait quasiment écrit le film dans du marbre ?
Comme je disais dans ma critique, Polanski a surtout eu affaire à un énorme travail de simplification (comme la suppression de personnages secondaires, ou l'histoire qui partait dans plein de directions) car il y avait de quoi faire trois ou quatre films avec le scénario de départ!
Sur le scénariste, il dit qu'il a une puissance et un talent exceptionnels, que ses scripts témoignent de son sens du dialogue et de son adresse à créer l'atmosphère, etc. mais il le juge un poil sévèrement en précisant que c'est aussi un écrivain d'une extrême lenteur, "qui adore tout ce qui peut le retarder, bourrer sa pipe, appeler le service des abonnements, jouer avec son chien"...
Après... fais comme Demi-Lune, achète le livre. :idea: :mrgreen:
Image
User avatar
Demi-Lune
Bronco Boulet
Posts: 14680
Joined: 20 Aug 09, 16:50
Location: Retraité de DvdClassik.

Re: Chinatown (Roman Polanski - 1974)

Post by Demi-Lune »

Major Tom wrote:Après... fais comme Demi-Lune, achète le livre. :idea: :mrgreen:
Saligaud, tu pousses vraiment à la consommation... :mrgreen: :fiou: :arrow:
Le prisonnier
Assistant opérateur
Posts: 2609
Joined: 3 Sep 03, 13:45
Location: Le village

Re: Chinatown (Roman Polanski - 1974)

Post by Le prisonnier »

Comme il a été dit, immense film, servi entre autres par un incroyable scénario, complexe tout en restant compréhensible, et surtout cohérent !

(je croyais connaître le film, je suis sûr de l'avoir vu au moins en partie à la télé, mais en fait le seul souvenir que j'en avait c'est la célèbre scène du couteau, avec le "midget" :uhuh: ) Donc une (re)découverte magnifique :D
Spoiler (cliquez pour afficher)
J'ai été surpris, je ne suis senti "obligé" de ricaner lorsque lors d'une scène plutôt tragique, le personnage joué par Faye Dunaway, au désespoir, appuie sa tête sur le volant de sa voiture, ce qui déclenche le klaxon ! Pouet, ouaf ouaf les chiens du quartier. :uhuh:

Et puis vient la dernière scène du film, je mets plusieurs secondes à faire le lien, et là... ça fait carrément froid dans le dos. Très très fort, Mr Polanski.
User avatar
Watkinssien
Etanche
Posts: 15631
Joined: 6 May 06, 12:53
Location: Xanadu

Re: Chinatown (Roman Polanski - 1974)

Post by Watkinssien »

Après des agitations extrêmement difficiles dans la vie de Polanski (qu'elles soient privées ou artistiques), Jack Nicholson propose au cinéaste de mettre en scène un scénario original de Robert Towne.

Polanski va mettre tout son talent iconoclaste et sa force dérangeante dans une réincarnation du film noir, avec la puissance de la couleur.

Avec ce film, il va y avoir une nouvelle étape dans la définition du film noir. Polanski va proposer un modèle de film qui rend bellement hommage à un genre prolifique tout en le transcendant d'un bout à l'autre.

Il va apporter une intrigue déjà noire dans la chaude lumière californienne, tout en prolongeant une vision vertigineuse de la pourriture humaine, avec une panoplie terrifiante de toutes sortes de violences imaginables.

On part d'une petite affaire de trafic d'eau pour que l'on se retrouve en face d'histoires de crimes sordides, psychanalytiquement éprouvants.

La mise en scène s'approprie chaque séquence pour nous amener à la découverte d'un monde infernal, ce qui rapproche finalement le genre des grandes préoccupations du cinéaste depuis le début de sa carrière.

Une autre originalité que le film porte est celle qui est d'ordre de la mise en abîme de la violence sanglante : le personnage de Gittes se fait régler son compte par des gangsters (une récurrente dans le genre), mais le truand qui le fait saigner est interprété par Roman Polanski et l'on peut y voir une volonté de contrôle sur le protagoniste de son histoire. En "saignant" son comédien, Polanski se substitue au morceau de sparadrap que portera le détective tout au long de son métrage, faisant apparaître ainsi une présence omnisciente et démiurge.


Chinatown est donc une peinture fine et subtile des maux d'un monde déréglé, que seul le Créateur, par le biais du cinéma, peut contrôler.

Marqué par une fatalité coutumière du genre, le film est porté par une interprétation magistrale, une violence sèche et abrupte, une mise en scène et une photographie en adéquation totale et une narration dense, puissante, délétère, harmonieuse et scandée d'éclats poétiques.

Chef-d'oeuvre !!!
Last edited by Watkinssien on 6 Nov 14, 19:41, edited 1 time in total.
Image

Mother, I miss you :(
Jihl
Doublure lumière
Posts: 584
Joined: 4 Mar 06, 23:06
Location: Louis Restaurant

Re: Chinatown (Roman Polanski - 1974)

Post by Jihl »

Je l'avais vu à la tv il y a une vingtaine d'années et j'en avais un bon souvenir, mais sans plus. Redécouvert dans un beau master DVD, je réévalue le film. C'est un grand film noir dont le point fort est pour moi le scénario et les dialogues ; le casting est bon (quoique certains seconds rôles sont un peu fades) et la mise en scène de Polanski est toujours très soignée et originale notamment par le rythme de la première partie. Le film m'a un peu fait penser dans sa structure, dans ses allers-retours vers les mêmes lieux, dans sa violence sèche au Grand sommeil de Hawks. Après même si j'aime beaucoup le Polanski, je le trouve quand même inférieur à certains films noirs des années 40/50/60 (Au hasard, Le grand sommeil, Assurance sur la mort, Underworld USA, Force of evil...). Mais dans sans doute dans un top 20 du genre pour moi. 8/10
Last edited by Jihl on 12 Jun 11, 17:11, edited 1 time in total.
Federico
Producteur
Posts: 9499
Joined: 9 May 09, 12:14
Location: Comme Mary Henry : au fond du lac

Re: Chinatown (Roman Polanski - 1974)

Post by Federico »

Jihl wrote:Le film m'a un peu fait penser dans sa structure, dans ses allers-retours vers les mêmes lieux, dans sa violence sèche au Grand sommeil de Hawks. Après même si j'aime beaucoup le Polanski, je le trouve quand même inférieur à certains films noirs des années 40/50/60 (Au hasard, Le grand sommeil, Assurance sur la mort, Underworld USA, Force of evil...).
J'y vois un mélange d'hommage au Grand sommeil et au Faucon maltais. La complexité et le cynisme de l'un, le rien d'ennui de l'autre malgré sa perfection technique. La présence de Huston (plus inquiétant que jamais) renforce cette impression. Un grand film mais je ne suis jamais parvenu à le classer dans les plus grandes réussites et de Polanski et du film noir.
The difference between life and the movies is that a script has to make sense, and life doesn't.
Joseph L. Mankiewicz
riqueuniee
Mogul
Posts: 10077
Joined: 15 Oct 10, 21:58

Re: Chinatown (Roman Polanski - 1974)

Post by riqueuniee »

A propos d'hommage, certains sur ce forum ont vu dans Rango un hommage à ce film, parce que l'histoire tourne autour de l'approvisionnement en eau d'une ville. (comme à Los Angeles, l'eau de la petite ville dans Rango vient de l'extérieur).
User avatar
ed
Le Cary de l'hypoténuse
Posts: 24911
Joined: 19 Jan 06, 15:33
Location: Californie, années 50

Re: Chinatown (Roman Polanski - 1974)

Post by ed »

riqueuniee wrote:A propos d'hommage, certains sur ce forum ont vu dans Rango un hommage à ce film, parce que l'histoire tourne autour de l'approvisionnement en eau d'une ville. (comme à Los Angeles, l'eau de la petite ville dans Rango vient de l'extérieur).
C'est aussi et surtout le personnage de la tortue-maire qui fait penser à Huston
Image
Image
Me, I don't talk much... I just cut the hair
Image
Bogus
Electro
Posts: 857
Joined: 14 Jul 14, 19:02

Re: Chinatown (Roman Polanski - 1974)

Post by Bogus »

Chinatown c'est l'un des plus beaux baisers de cinéma que j'ai vu.
Surtout cette scène magnifique (le baiser et la confidence sur l'oreiller qui suit) arrive à un moment salvateur pour moi. En effet à chaque fois que je regarde ce film il arrive un moment où l'enquête sur la corruption au sein des Services des eaux de L.A. finit quelque peu par me lasser et m'embrouiller (même si au final j'ai bien compris les tenants et aboutissants... enfin je crois!) et là ni vu ni connu, le véritable enjeu du film se dévoile et je ne peut plus lâcher cette histoire d'amour tragique et de fatalité jusqu'à son dénouement et l'inoubliable réplique finale.
En outre le film est techniquement admirable: de la réalisation à la photo en passant par la musique, tout est parfait.
Image
User avatar
Watkinssien
Etanche
Posts: 15631
Joined: 6 May 06, 12:53
Location: Xanadu

Re: Chinatown (Roman Polanski - 1974)

Post by Watkinssien »

Image

Mother, I miss you :(
Dale Cooper
Machino
Posts: 1029
Joined: 4 Nov 14, 23:03
Location: Twin Peaks

Re: Chinatown (Roman Polanski - 1974)

Post by Dale Cooper »

Watkinssien wrote:
Très intéressant. Merci pour le partage.
User avatar
Watkinssien
Etanche
Posts: 15631
Joined: 6 May 06, 12:53
Location: Xanadu

Re: Chinatown (Roman Polanski - 1974)

Post by Watkinssien »

De rien ! :wink:
Image

Mother, I miss you :(
Dale Cooper
Machino
Posts: 1029
Joined: 4 Nov 14, 23:03
Location: Twin Peaks

Re: Chinatown (Roman Polanski - 1974)

Post by Dale Cooper »

D'ailleurs pour rester dans les mots de cinéastes autour de ce film, on trouve sur YouTube les commentaires de David Fincher (dont Chinatown est le film favori), accompagné de Robert Towne, qui se trouvent normalement sur un DVD, ou Blu-Ray, je suis totalement perdu dans les éditions, c'est d'ailleurs pourquoi je fréquente peu les rubriques qui y sont consacrées. Je me demande d'ailleurs si ça existe sur une édition avec des ST français ?
En tout cas, pour les bilingues :

User avatar
Rick Blaine
Charles Foster Kane
Posts: 21595
Joined: 4 Aug 10, 13:53
Last.fm
Location: Paris

Re: Chinatown (Roman Polanski - 1974)

Post by Rick Blaine »

Les passionnants propos de Tavernier me donnent envie de revoir le film que je n'ai plus vu depuis trop longtemps. Faudra que je me programme ça.