Pierre Etaix (1928-2016)

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés avant 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

User avatar
Père Jules
Quizz à nos dépendances
Posts: 15742
Joined: 30 Mar 09, 20:11
Location: Avec mes chats sur l'Atalante

Re: Pierre Etaix

Post by Père Jules »

Certes Pays de cocagne est dispensable mais de là à n'y avoir que "mépris et laideur" j'avoue être surpris (et déçu) :?
riqueuniee
Mogul
Posts: 10077
Joined: 15 Oct 10, 21:58

Re: Pierre Etaix

Post by riqueuniee »

Je l'avais lu (plus exactement j'avais lu "le film a t trouvé méchant, injuste, méprisant" , je n'y croyais pas trop. Mais c'est ce que j'ai trouvé en voyant le film. S'il n'y a pas que ça dans le film, je trouve tout de même le regard porté sur les vacanciers plutôt méprisant, genre "voyez donc ces beaufs"...J'exagère un peu, mais ça m'a beaucoup gênée. D'autant plus que les interviews menées en parallèle laissaient penser à un peu plus de considération pour ces gens.
Les films d'Etaix ne laissaient pas penser à un tel type de regard (on n'est pas non plus dans l'humour vachard, ce qui aurait pu être intéressant).
User avatar
Père Jules
Quizz à nos dépendances
Posts: 15742
Joined: 30 Mar 09, 20:11
Location: Avec mes chats sur l'Atalante

Re: Pierre Etaix

Post by Père Jules »

Je n'ai pas vu un seul instant du mépris de la part d'Etaix. Ça me semble être un film tout à fait objectif, sans jugement de valeur particulier.
riqueuniee
Mogul
Posts: 10077
Joined: 15 Oct 10, 21:58

Re: Pierre Etaix

Post by riqueuniee »

Sauf qu'il a choisi en majorité des images plutôt laides (même si je ne serais pas aussi radicale que jeremy fox à ce propos). J'ai connu ce type de vacances et je ne me suis pas du tout retrouvée dans ce film.
User avatar
Père Jules
Quizz à nos dépendances
Posts: 15742
Joined: 30 Mar 09, 20:11
Location: Avec mes chats sur l'Atalante

Re: Pierre Etaix

Post by Père Jules »

Je ne suis pas certain de comprendre ce que tu entends par "images plutôt laides" mais à la limite pourquoi pas. Sommes-nous sûr qu'il disposait d'images de "meilleure qualité".
riqueuniee
Mogul
Posts: 10077
Joined: 15 Oct 10, 21:58

Re: Pierre Etaix

Post by riqueuniee »

je ne parle évidemment pas de qualité technique, mais du fait que ce qu'il montre est moche, comme s''il voulait montrer que ce type de vacances est moche. J'aurais compris si ça faisait rire, mais ce n'est pas drôle.
Ceci dit, ça ne concerne que les images de vacanciers. Les interviews des participants au podium Europe 1 (ou équivalent) sont, elles, intéressantes, et sont un bon instantané des mentalités de l'époque.Le film serait plus supportable s'il était centré uniquement sur les interviews.
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 90022
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: Pierre Etaix

Post by Jeremy Fox »

Père Jules wrote:Je n'ai pas vu un seul instant du mépris de la part d'Etaix. Ça me semble être un film tout à fait objectif, sans jugement de valeur particulier.
Je n'y ai vu au contraire que ça ; arrives tu à croire que sur 40000 mètres de pellicules, il n'ai trouvé que des "Freaks" ? J'ai conclu de ce film qu'il voulait nous dire (y compris aux travers des interviews) que le français moyen était un gros beauf con et moche, qu'en plus il chante à nous faire écorcher les oreilles et qu'il se permet d'avoir des idées sur tout. Cette condescendance m'a tout simplement agacé au plus haut point. En tout cas, c'est mon ressenti ; une froideur et un manque d'empathie pour tous les interviewés, une volonté évidente de se moquer... Le contraire de Varda pour Daguérréotypes par exemple, Depardon pour ses Profils paysans, Godard pour Masculin Féminin ; ou même pour en rester dans les Affreux, sales et méchants, sans la sensibilité d'un Scola qui arrivait à nous rendre ses personnages attachants.

Désolé pour les fans mais peut-être que je me trompe ; en l'état, j'ai trouvé le film dégueulasse :oops:
riqueuniee
Mogul
Posts: 10077
Joined: 15 Oct 10, 21:58

Re: Pierre Etaix

Post by riqueuniee »

Condescendance, c'est bien trouvé. Le regard n'est ni critique , ni même moqueur.
Même si le film est resté à l'état de rushes, sans commentaires, ça fait une énorme différence avec Forza Bastia, des images filmées à Bastia par Tati en 1978, au moment de la finale de coupe d'Europe de foot disputée par le FC Bastia. On sent un regard parfois moqueur , qui fait des gens des personnages burlesques, mais pas de mépris ou de condescendance. Ceci, on ne peut dire ce qu'aurait donné le reportage une fois achevé.
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 90022
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: Pierre Etaix

Post by Jeremy Fox »

riqueuniee wrote: Ceci, on ne peut dire ce qu'aurait donné le reportage une fois achevé.

J'ai loupé un truc : ce n'est pas lui qui a choisi les images à monter pour son film ? Si c'est le cas, effectivement difficile de pouvoir juger.
riqueuniee
Mogul
Posts: 10077
Joined: 15 Oct 10, 21:58

Re: Pierre Etaix

Post by riqueuniee »

Un projet resté inachevé. Les rushes ont été retrouvés à la Cinémathèque de Corse, et montés après coup. Le résultat (qui n'est pas hyper récent, mais est rarement montré) a été présenté à la Cinémathèque, lors de la rétrospective Tati, dans un programme de courts métrages.
Il s'agit plus d'un reportage captant l'ambiance à Bastia à ce moment-là que d'un documentaire au propos plus ambitieux. J'ai eu l'impression, au travers de quelques images, que Tati avait envie de transformer ça en film burlesque à sa façon, comme si les Bastiais étaient les personnages d'une de ses fictions. Un regard amusé, gentiment moqueur.
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 90022
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: Pierre Etaix

Post by Jeremy Fox »

riqueuniee wrote: Un regard amusé, gentiment moqueur.
Je n'en doute pas, ce qui est totalement différent. Je n'avais pas compris que tu parlais du Tati quant au montage. Mais bon, j'oublie Pays de Cocagne (prologue quand même génial mais second prologue déjà très méchamment moqueur) et me réjouit de découvrir ses deux films qui ont la meilleure réputation ici : Le grand amour et Yoyo ; je ne suis pas rancunier :wink:
User avatar
Père Jules
Quizz à nos dépendances
Posts: 15742
Joined: 30 Mar 09, 20:11
Location: Avec mes chats sur l'Atalante

Re: Pierre Etaix

Post by Père Jules »

Jeremy Fox wrote:
Père Jules wrote:Je n'ai pas vu un seul instant du mépris de la part d'Etaix. Ça me semble être un film tout à fait objectif, sans jugement de valeur particulier.
Je n'y ai vu au contraire que ça ; arrives tu à croire que sur 40000 mètres de pellicules, il n'ai trouvé que des "Freaks" ? J'ai conclu de ce film qu'il voulait nous dire (y compris aux travers des interviews) que le français moyen était un gros beauf con et moche, qu'en plus il chante à nous faire écorcher les oreilles et qu'il se permet d'avoir des idées sur tout. Cette condescendance m'a tout simplement agacé au plus haut point. En tout cas, c'est mon ressenti ; une froideur et un manque d'empathie pour tous les interviewés, une volonté évidente de se moquer... Le contraire de Varda pour Daguérréotypes par exemple, Depardon pour ses Profils paysans, Godard pour Masculin Féminin ; ou même pour en rester dans les Affreux, sales et méchants, sans la sensibilité d'un Scola qui arrivait à nous rendre ses personnages attachants.

Désolé pour les fans mais peut-être que je me trompe ; en l'état, j'ai trouvé le film dégueulasse :oops:
Je peux comprendre ton ressenti. Mais en ce qui me concerne, j'ai énormément de mal, au regard des autres films d'une finesse et d'une poésie inouïes (et à la gentillesse de l'homme), à y voir une étude de mœurs façon zoo, méprisante et méprisable. Pour la petite vieille par exemple à qui il demande "vous aimez la pub ?" (et elle de répondre "qu'est-ce que c'est que ça ?"), j'ai trouvé cela tout à fait charmant et dénué de moquerie de la part d'Etaix. De même pour le jeune homme chanteur à texte. Le plus marrant (car je dois reconnaître un certain côté comique à ses interventions mais je ne vais pas jusqu'à dire "basse moquerie"), c'est qu'il est un petit peu imbu de sa personne mais en soi son discours n'est pas inintéressant. Enfin ça m'a passionné (peut-être pour la simple raison que c'est une époque que je n'ai pas connue) et je regrette vraiment ce jugement. :|

Toujours est-il que je croise les doigt pour Yoyo. ;)
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 90022
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: Pierre Etaix

Post by Jeremy Fox »

Père Jules wrote:je regrette vraiment ce jugement. :|

Je le regrette encore plus que toi et espère pouvoir le modifier un jour ; je ne connais pas du tout l'homme en revanche.
User avatar
Miss Nobody
heureuse d'être contente
Posts: 9501
Joined: 23 Oct 05, 16:37
Location: Quelque part ailleurs

Re: Pierre Etaix

Post by Miss Nobody »

En tout cas, moi, cette discussion m'encourage à débourser les 50 euros que je garde depuis un moment de côté pour le coffret Pierre Etaix. :)
User avatar
Flol
smells like pee spirit
Posts: 45607
Joined: 14 Apr 03, 11:21

Re: Pierre Etaix

Post by Flol »

Jeremy Fox wrote:
riqueuniee wrote:Quant au Pays de cocagne (documentaire de 1969 sur les Français en vacances ), il m'a semblé assez discutable dans son propos
C'est peu de le dire ! 40 km de pellicules imprimées pour au résultat 74 minutes de mépris et de laideur, il n'y a pas de quoi être fier. Mais je vais faire en sorte d'oublier ce truc avant de passer à Yoyo.
Pourquoi n'as-tu pas découvert son œuvre dans l'ordre chronologique ?

Sinon, je trouve ça quand même dommage de réduire ce film à ça. Certes, Etaix y est particulièrement dur envers ses contemporains (certains effets de montage sont hyper méchants), mais le fait est qu'il a montré quelque chose qui existait bel et bien (et qui continue d'être encore plus vrai de nos jours) : la société de consommation dans ce qu'elle a de plus dingue et abrutissante.
C'est plutôt chez cette dernière que je vois mépris et laideur, et pas dans le film de Etaix.
D'ailleurs, as-tu vu le court métrage qui l'accompagne, L'Île aux Fleurs ? Au premier abord, on peut se demander ce qu'il fait là, car il n'a pas un grand rapport avec l'univers du réalisateur...mais finalement, il dit la même chose que Pays de Cocagne, juste différemment (et on peut tout à fait préférer cette manière-là).

A part ça, ça me paraît quasi impossible que tu n'apprécies pas Yoyo et Le Grand Amour ! :o