Pierre Etaix (1928-2016)

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés avant 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

User avatar
Flol
smells like pee spirit
Posts: 48283
Joined: 14 Apr 03, 11:21

Re: Intégrale Pierre Etaix en coffret dvds

Post by Flol »

Amarcord wrote:Acheté hier, sans avoir jamais rien vu d'Etaix, sur un coup de tête (avec la vague intuition que c'était pour moi). J'ai démarré chronologiquement, par le 1er DVD (Le Soupirant + Heureux anniversaire)... Très belle et bonne surprise !!! :D :D :D Quelle fraîcheur, quelle folie, quelle poésie, quelle magie !!! J'ai trouvé ce que j'ai vu très énergique, très novateur, inventif... Difficile de rattacher ça à quelque chose en particulier, mais il y a du Buster Keaton, du Tati, du burlesque, du surréalisme... Accessoirement, je n'ai pas pu m'empêcher, en voyant la dégaine d'Etaix dans ces deux films, de penser à... Jean-Luc Godard ! Je précise : le Godard qu'on peut voir dans Les Fiancés du Pont Mac-Donald, un court-métrage d'Agnès Varda datant de quelques années avant les films d'Etaix (...un simple hasard ?). Bref : pour l'instant, suis assez enthousiasmé ! :D Très hâte en tout cas de partir à la découverte de la suite, et poursuivre cette exploration prometteuse !
Eh bien voilà : mot pour mot, je partage totalement l'avis d'Amarcord. Je me suis moi aussi offert ce coffret, en ne connaissant rien de l'oeuvre de ce monsieur...et après avoir découvert Heureux Anniversaire, puis Le Soupirant hier soir, je me dis qu'il y a très très peu de chances que je me sois trompé : c'est drôle, poétique, d'une inventivité folle (pour certains effets visuels, j'ai dû visionner les scènes plusieurs fois pour tenter de déceler le trucage).
En fait, il y a une seule chose sur laquelle je ne suis pas d'accord avec Amarcord : plutôt que Godard, je dirais que Etaix jeune est surtout le sosie officiel de Jean-Paul Rouve ! :o
En tout cas, il me tarde de me replonger (dès ce soir !) dans la suite de ses travaux. :)
User avatar
Flol
smells like pee spirit
Posts: 48283
Joined: 14 Apr 03, 11:21

Re: Pierre Etaix

Post by Flol »

Nestor Almendros wrote:Le cinéaste était l'invité de Frédéric Taddei hier soir sur France 3. Ils ont surtout discuté de PAYS DE COCAGNE, l'un des deux Etaix que je n'ai pas pris le temps de voir cet été et qui m'a semblé vraiment très intéressant, loin du travail comique habituel d'Etaix, plus dans une veine politique (même s'il s'en défend radicalement).
Vidéo visible ici :
http://www.europe1.fr/MediaCenter/Emiss ... ix-223802/

Je regrette qu'il n'ait pas pu développer son argumentaire face au moustachu qui tire la gueule, à la fin...
User avatar
Miss Nobody
heureuse d'être contente
Posts: 9528
Joined: 23 Oct 05, 16:37
Location: Quelque part ailleurs

Re: Intégrale Pierre Etaix en coffret dvds

Post by Miss Nobody »

Ratatouille wrote:En fait, il y a une seule chose sur laquelle je ne suis pas d'accord avec Amarcord : plutôt que Godard, je dirais que Etaix jeune est surtout le sosie officiel de Jean-Paul Rouve ! :o
Je trouve pour ma part que Etaix ressemble à Charles Denner.
LéoL
Machino
Posts: 1016
Joined: 30 Aug 07, 21:37

Re: Intégrale Pierre Etaix en coffret dvds

Post by LéoL »

Miss Nobody wrote:
Ratatouille wrote:En fait, il y a une seule chose sur laquelle je ne suis pas d'accord avec Amarcord : plutôt que Godard, je dirais que Etaix jeune est surtout le sosie officiel de Jean-Paul Rouve ! :o
Je trouve pour ma part que Etaix ressemble à Charles Denner.
Non, Pierre Etaix ressemble à Pierre Etaix.
Tout au plus Jean-Paul Rouve et Charles Denner ont une vague ressemblance avec Pierre Etaix mais pas le contraire :!:
Alisou Two
Doublure lumière
Posts: 611
Joined: 26 May 07, 15:51

Re: Pierre Etaix

Post by Alisou Two »

à partir du dimanche 6 mars 2011
cycle PIERRE ETAIX L'INTEGRALE

DIMANCHE 6 MARS A 20H40 LE SOUPIRANT

DIMANCHE 13 MARS A PARTIR DE 20H40 UN DIMANCHE AVEC PIERRE ETAIX
20H40 YOYO
22h15 HEUREUX ANNIVERSAIRE
Court métrage –
22H30 LE GRAND AMOUR
23H55 EN PLEINE FORME
Court métrage
00H10 TANT QU’ON A LA SANTE
1h15 LE SOUPIRANT
02H35 RUPTURE
Court métrage –

DIMANCHE 20 MARS A 20H40 TANT QU’ON A LA SANTE
.

DIMANCHE 27 MARS A 20H40 LE GRAND AMOUR
Alisou Two
Doublure lumière
Posts: 611
Joined: 26 May 07, 15:51

Re: Pierre Etaix

Post by Alisou Two »

dans la précipitation j'ai oublié"Le pays de Cocagne" ce qui ne constitue pas une intégrale prévue en mars sur cineclassics
(contrairement à ciné orange qui avait consacré une intégrale à ETAIX en décembre 2010 )
mais c'est déjà pas mal et cela évite d'acheter le coffret ....
Amarcord
Assistant opérateur
Posts: 2837
Joined: 30 Oct 06, 16:51
Location: 7bis, rue du Nadir-aux-Pommes

Re: Pierre Etaix

Post by Amarcord »

Alisou Two wrote:dans la précipitation j'ai oublié"Le pays de Cocagne" ce qui ne constitue pas une intégrale prévue en mars sur cineclassics
(contrairement à ciné orange qui avait consacré une intégrale à ETAIX en décembre 2010 )
mais c'est déjà pas mal et cela évite d'acheter le coffret ....
Grave erreur que d' "éviter" d'acheter le coffret... Eviter la grippe, les embouteillages ou les coups de fil du banquier : oui. Mais éviter la boîte à bonheur que constitue le coffret de l'intégrale Etaix : non. :mrgreen:
[Dick Laurent is dead.]
User avatar
Père Jules
Quizz à nos dépendances
Posts: 16709
Joined: 30 Mar 09, 20:11
Location: Avec mes chats sur l'Atalante

Re: Pierre Etaix

Post by Père Jules »

Editorialement parlant c'est un des plus beaux boulots de l'année dernière. Il ne faut pas éviter d'acheter ce coffret.
Joe Wilson
Entier manceau
Posts: 5463
Joined: 7 Sep 05, 13:49
Location: Entre Seine et Oise

Re: Pierre Etaix

Post by Joe Wilson »

Le soupirant

Une belle entrée en matière...j'ai mis un peu de temps pour entrer dans l'univers de Pierre Etaix, mais au final c'est un régal de poésie et de subtilité.
Le travail sonore est vraiment exemplaire, car c'est par lui que le cinéaste peut soutenir un rythme, emportant le spectateur dans une construction imparable de fluidité.
Le soupirant offre une sophistication gracieuse, un charme insaisissable, qui s'épanouissent alors que le personnage semble se perdre dans la quête éperdue de l'image d'une femme. Etaix apporte à chaque séquence le vertige et l'illusion du mouvement...alors l'humour (presque discret) découle de cette gestuelle qui confronte l'individu à un idéal qui se refuse à lui.
Image
Joe Wilson
Entier manceau
Posts: 5463
Joined: 7 Sep 05, 13:49
Location: Entre Seine et Oise

Re: Pierre Etaix

Post by Joe Wilson »

Yoyo

Une première demie-heure magnifique...j'aime comment Pierre Etaix suggère le caractère d'un personnage en quelques traits, telle une évidence. La mise en scène s'empare de formes géométriques (le château, le cirque) pour cerner une mémoire affective, et les scènes s'enchaînent en laissant une sensation de magie et de plénitude. Yoyo se construit autour d'une tendresse, d'une délicatesse infinies, et peut dès lors offrir un émerveillement.
Je suis moins convaincu par les intermèdes parlés, qui dessinent une trame historique devenant un poids au-dessus des personnages. Etaix perd en légèreté et ne peut soutenir une unité sur l'ensemble du film, même s'il peut toujours exprimer, par instants, une remarquable sensibilité (jusqu'à ce final en demie-teinte qui révèle une poésie triste).
Cela reste une superbe découverte, mais je garde pour l'instant ce regret.
Image
User avatar
cinephage
C'est du harfang
Posts: 22688
Joined: 13 Oct 05, 17:50

Re: Pierre Etaix

Post by cinephage »

C'est vrai que la magie de la première demi-heure est proprement sublime, une des plus belles séquences que j'ai pu voir au cinéma.

Mais sur une heure et demie, cela n'aurait-il pas tourné au dispositif, alors que Pierre Etaix souhaite manifestement soulever d'autres questions dans son film que ceux d'une simple fable. En introduisant le temps qui passe, l'Histoire, dans son film, il interroge le passage du temps, la transmission d'une génération à une autre. Toutes les séquences avec la restauration du chateau, pour des parents qui ne souhaitent pas que ce chateau soit restauré, sont d'une remarquable vérité et d'une grande finesse. Yoyo travaille pour lui en pensant le faire pour ses parents, ou pas, les choses sont complexes. Etaix parvient justement, à mon sens, à aborder cette question dense avec légèreté, humour, et poésie. Un véritable tour de force, même si moins immédiatement visible que la maestria des séquences muettes du début.
I love movies from the creation of cinema—from single-shot silent films, to serialized films in the teens, Fritz Lang, and a million others through the twenties—basically, I have a love for cinema through all the decades, from all over the world, from the highbrow to the lowbrow. - David Robert Mitchell
Joe Wilson
Entier manceau
Posts: 5463
Joined: 7 Sep 05, 13:49
Location: Entre Seine et Oise

Re: Pierre Etaix

Post by Joe Wilson »

J'ai aussi été très touché par la relation entre Yoyo et ses parents, et par l'importance du château comme symbole d'une continuité, d'un lien ténu à soutenir.
En fait, ma frustration provient seulement des très courts passages en voix-off, qui ont provisoirement rompu un équilibre et un état de grâce. Mais il est probable que cela passe mieux à la révision, étant donné que dans l'ensemble j'ai tout de même été ébloui par la mise en scène.
Image
Joe Wilson
Entier manceau
Posts: 5463
Joined: 7 Sep 05, 13:49
Location: Entre Seine et Oise

Re: Pierre Etaix

Post by Joe Wilson »

Le grand amour

La rupture est nette avec les films précédents, au-delà du passage à la couleur : alors que la voix était jusqu'à alors une parenthèse, un simple instrument, elle devient ici le moteur de l'action, et semble même devancer l'image dans sa vivacité et ses hésitations.
Pierre Etaix reste tout de même largement fidèle à son style et à ses obsessions, et propose encore une fois un film d'une virtuosité délicate, limpide dans ses intentions. Cependant, il dévoile un sens de la caricature inégal, parfois indigeste bien que pertinent. La mise en scène retrouve sa légèreté lorsqu'elle se concentre sur la figure, éternelle et insaisissable, du couple. C'est l'expression d'états d'âme vertigineux et aériens, non dénués d'amertume.
Image
User avatar
Flol
smells like pee spirit
Posts: 48283
Joined: 14 Apr 03, 11:21

Re: Pierre Etaix

Post by Flol »

Tu as zappé Tant qu'on a la santé ?
Pour ma part, de ce coffret, il ne me reste que Pays de Cocagne à découvrir ; et jusqu'à présent, le cinéma de Etaix est un émerveillement de tous les instants (le sommet étant justement ce Grand Amour, synthèse de tout ce que j'aime (déjà) dans son cinéma). Certainement ma plus belle découverte ciné de l'année 2011 (et elle le restera jusqu'au bout).
Joe Wilson
Entier manceau
Posts: 5463
Joined: 7 Sep 05, 13:49
Location: Entre Seine et Oise

Re: Pierre Etaix

Post by Joe Wilson »

Je viens de le découvrir. Un peu moins impressionné, car les segments sont d'intérêt inégal (je trouve le propos d'"Insomnie" et "Tant qu'on a la santé" un peu répétitif, tirant sur la longueur). Par contre, "Le cinématographe est un bijou de fantaisie, et Etaix parvient ici à se moquer de certains excès avec beaucoup d'à propos.
Enfin, "Nous n'iront plus aux bois" fait aussi sourire. Etaix se joue de la trame rebattue des citadins égarés à la campagne, et les maladresses s'enchaînent grâce à un dispositif burlesque bien rodé.
Image