Le Cercle infernal/Full Circle (Richard Loncraine - 1976)

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés avant 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

mannhunter
Laspalès
Posts: 15854
Joined: 13 Apr 03, 11:05
Location: Haute Normandie et Ile de France!

Post by mannhunter »

Le Loncraine de retour à Paris! :mrgreen: :

http://www.cinematheque.fr/fr/nosactivi ... fernal.htm

bientôt en dvd? :oops:
mannhunter
Laspalès
Posts: 15854
Joined: 13 Apr 03, 11:05
Location: Haute Normandie et Ile de France!

Post by mannhunter »

ahhh c'est beau,même en pan & scan! :mrgreen: :

Jeff Bailey
Doublure lumière
Posts: 332
Joined: 18 Apr 04, 19:28

Post by Jeff Bailey »

A noter que Don't Look Now sera également projeté à la Cinémathèque, lors du même cycle, le 11 octobre :

http://www.cinematheque.fr/fr/nosactivi ... ez-pas.htm
mannhunter
Laspalès
Posts: 15854
Joined: 13 Apr 03, 11:05
Location: Haute Normandie et Ile de France!

Post by mannhunter »

Bon,ça aura peut être plus de succès par ici :mrgreen:

Un excellent blog cinéma qui consacre un dossier complet au film de Loncraine... :wink: :

http://mooninthegutter.blogspot.com/
mannhunter
Laspalès
Posts: 15854
Joined: 13 Apr 03, 11:05
Location: Haute Normandie et Ile de France!

Post by mannhunter »

mannhunter
Laspalès
Posts: 15854
Joined: 13 Apr 03, 11:05
Location: Haute Normandie et Ile de France!

Post by mannhunter »

un remix pan&scanné :o du célèbre final du Loncraine :) :
Spoiler (cliquez pour afficher)
mannhunter
Laspalès
Posts: 15854
Joined: 13 Apr 03, 11:05
Location: Haute Normandie et Ile de France!

Post by mannhunter »

Le film de Loncraine en dvd italien prochainement chez Noshame! :D :

http://www.nocturno.it/bbforum/smf/inde ... #msg103419
mannhunter
Laspalès
Posts: 15854
Joined: 13 Apr 03, 11:05
Location: Haute Normandie et Ile de France!

Re: Ne vous retournez pas/le cercle infernal (Roeg et Loncraine)

Post by mannhunter »

boulgakov
Machino
Posts: 1038
Joined: 8 Feb 08, 08:17
Location: Paris

Re: Ne vous retournez pas/le cercle infernal (Roeg et Loncraine)

Post by boulgakov »

Vu "Don't look now". Je ne sais pas ce que valent les autres films de Nicolas Roeg; celui-là est envoûtant et lugubre. J'ai eu la sensation de découvrir une oeuvre d'une grande importance, un chaînon manquant (pour moi... jusqu'à aujourd'hui) pour comprendre l'oeuvre d'Argento qui partage certaines thématiques avec celle de Roeg, particulièrement l'approche magique, ésotérique des ressentis morbides (sans parler de l'influence de ce film sur Phenomena). Un trés beau film.
Mathématiques : dessèchent le coeur
mannhunter
Laspalès
Posts: 15854
Joined: 13 Apr 03, 11:05
Location: Haute Normandie et Ile de France!

Re: Ne vous retournez pas/le cercle infernal (Roeg et Loncraine)

Post by mannhunter »

le Nicolas Roeg bradé sur cdiscount!:

http://www.cdiscount.com/dvd/dvdtheque/ ... &isalone=1
mannhunter
Laspalès
Posts: 15854
Joined: 13 Apr 03, 11:05
Location: Haute Normandie et Ile de France!

Re: Ne vous retournez pas/le cercle infernal (Roeg et Loncraine)

Post by mannhunter »

Une nouvelle critique du film de Loncraine sur horreur.com:

http://www.horreur.com/critique-1524-ce ... al-le.html

Sur le site de Fangoria:

http://fangoria.com/reviews/2-film/3367 ... ircle.html
Last edited by mannhunter on 16 Sep 17, 10:45, edited 3 times in total.
mannhunter
Laspalès
Posts: 15854
Joined: 13 Apr 03, 11:05
Location: Haute Normandie et Ile de France!

Re: Ne vous retournez pas/Le cercle infernal (Roeg & Loncraine)

Post by mannhunter »

Le superbe thème de Colin Towns à l'écoute sur Youtube:

Anorya
Laughing Ring
Posts: 11859
Joined: 24 Jun 06, 02:21
Location: LV426

Re: Ne vous retournez pas/Le cercle infernal (Roeg & Loncrai

Post by Anorya »

The haunting of Julia / Full Circle / Le cercle infernal. (Loncraine - 1977)
(Et je parie que certains seraient assez toqués pour donner un 4e titre à ce film !)

Image Image


Après avoir tenté sans succès de sauver sa fille d'une mort tragique et accidentelle, Julia Lofting, une jeune américaine émigrée à Londres sombre dans une terrible dépression. De retour après un séjour au sein d'une institution, elle décide de tirer un trait sur son mariage malheureux avec le tyrannique Magnus (Keir Dullea) et emménage dans une nouvelle maison dans la région de Kensington. Malheuresement, il semblerait que cette nouvelle demeure ait connu des évènements inquiétants, à même de raviver les plaies douloureuses du passé...


Vu que Mannhunter en parlait sans cesse avec une admiration sans égale, je ne pus supporter de rester dans mon coin et quand je pu trouver une version du film en dvd zone 2, il va sans dire que je me jetais dessus. Hélas pour moi (© Godard), c'était pour tomber sur une image lamentable et un son horrible qui ne rendaient pas grâce à cette belle oeuvre. Mes captures d'écran sont donc volontairement rétrécies afin de donner l'illusion que l'image est d'à peu près bonne, ce qui n'est pas le cas. Habitué que je suis à certaines conditions extrêmes de visionnage de film (on ne peut pas avoir véritablement vu de film si l'on est pas allé à la cinémathèque de Paris III, la seule fac où une copie de Chaplin brûle et coupe en plein pendant le visionnage --et j'en passe), je ne me suis pourtant pas démonté et ces horribles défauts mis à part, j'ai essayé de me concentrer pleinement sur le film.


Pour ce qui est du film, on peut déjà dire d'une part que Mia Farrow trouve aisément là son meilleur rôle aux côté de ses prestations dans Rosemary's baby (Polanski) et Hannah et ses soeurs/La rose pourpre du Caire (Allen... Même si j'ai tendance à trouver que chez Allen elle a hélas toujours été utilisée un poil en déça de ses capacités) et elle fait jeu égal avec l'excellent et trop rare Keir Dullea (Dave Bowman dans 2001 :D ) qui ici, même dans un second rôle reste néanmoins un personnage très interessant (au contraire de Tom Conti que je trouve assez moyen et qu'on voit par contre un peu trop dans le film lui). La grande force du film de Loncraine c'est d'installer à la fois une atmosphère et une ambiance mélancolique (par la sublime musique de Colin Towns) mais aussi de purs moments inquiétants au sein du film. Et l'ambigüité de régner de plus en plus à mesure que le film avance : Julia est-elle possédée par le fantôme de sa fille disparue puis de la petite Olivia (qui se révèle un monstre) ? Ou bien Julia n'a t'elle pas sombré dans la folie pure suite à son séjour à l'hopital ? Le réalisateur, avec malice, privilégie chacune des deux approches en laissant à chaque fois des indices qui vont constamment dans un sens ou dans l'autre : Julia pourrait bien être possédée donc (le plan des yeux d'Olivia qui foudroie la vieille dame en asile psychiatrique l'espace d'un moment :shock: ) mais... Julia pourrait aussi avoir des pulsions sanguinaires (le sourire de Julia et sa régression infantile après la mort de... chuuut. :fiou: ;) ). A l'instar de Rosemary's baby, tout repose sur une ambigüité qui permet de donner plusieurs niveaux de lecture (je pense qu'on pourrait dégager encore bien des choses) suivant le ressenti du spectateur. Le montage ne fait qu'accroître une structure qui se délite dans le temps et l'espace (on pourra reprocher qu'une fois un personnage secondaire évacué, on zappe à autre chose --cf Magnus dans la cave--, c'est à la fois la faiblesse et la force du film), coupe des zones de temps, en ralentit d'autres (la chute dans l'escalier), jusqu'a cette fin inattendue et surprenante.

5/6.
Image
mannhunter
Laspalès
Posts: 15854
Joined: 13 Apr 03, 11:05
Location: Haute Normandie et Ile de France!

Re: Ne vous retournez pas/Le cercle infernal (Roeg & Loncrai

Post by mannhunter »

Content que le film t'aie plu mais c'est dommage de le découvrir dans de telles conditions d'autant plus que le Scope du film est vraiment très beau! :wink:
Pour Tom Conti je trouve qu'il s'en sort honorablement,à la limite je préfère son personnage à celui de Keir Dullea.
J'avais lu un article dans une revue de cinéma comme quoi Loncraine avait légèrement remonté le film après sa projection à Cannes,il avait supprimé une scène intime entre Julia et Mark,et avait rendu plus explicite la scène de la cave (apparemment dans le montage cannois on ne savait pas ce qu'il advenait du personnage de Magnus!)
Spoiler (cliquez pour afficher)
En ce qui me concerne je pense que Julia est possédée par la petite fille qui la pousse à commettre des meurtres (celui de Mark,celui de la vieille mère d'Olivia voire celui de Magnus -d'où peut-être son manque de réactions un peu étrange suite à la disparition de Magnus et surtout ce ricanement enfantin après la mort de Mark,attitude qui suggère la schizo meurtrière de Julia)...cette fin est très perturbante dans le sens où Julia bien que connaissant désormais la nature maléfique d'Olivia est prête à sombrer définitivement pour rejoindre "son" enfant...brrr
Anorya
Laughing Ring
Posts: 11859
Joined: 24 Jun 06, 02:21
Location: LV426

Re: Ne vous retournez pas/Le cercle infernal (Roeg & Loncrai

Post by Anorya »

J'avoue que c'est subjectif pour Conti... Je le trouvais un peu fade déjà dans Furyo... Je sais pas trop pourquoi. :|
Dommage sinon que Loncraine ait supprimé la scène entre Mark et Julia, ça n'aurait rendu que plus compréhensible la hargne de Magnus qui semble un peu dépeint comme un tyran pendant tout le film (parce qu'on le voit surtout du point de vue de Julia je pense. Au début du film, avant l'accident qui arrive à la petite, on a une facette de lui à peu près normale).

Sinon pour ce que tu dis, je suis d'accord mais je préfère privilégier les deux niveaux de lectures (et puis je ne l'ai pas vu 151456 fois comme toi pour avoir un avis aussi clair là-dessus. :mrgreen: ). ;)
Image