Julien Duvivier (1896-1967)

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés avant 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

riqueuniee
Mogul
Posts: 10077
Joined: 15 Oct 10, 21:58

Re: Julien Duvivier (1896-1967)

Post by riqueuniee »

Watkinssien wrote:
Rick Blaine wrote:
Je ne l'ai pas encore vu celui là, ça me fait un peu peur du coup. :oops:
Pour ma part, je te le conseille fortement... C'est un film magnifique, au charme suranné et il y a deux grandes performances, celle de Robert Lynen et celle de Harry Baur... :wink:
Comme toi, j'aime le film . Grande performance en effet de Robert Lynen (bien meilleur que beaucoup d'enfant-acteurs dans les films de cette époque). J'avais même été agréablement surprise en découvrant le film.
johell
1/10 à chaque oeil
Posts: 5404
Joined: 3 Jan 07, 10:20
Location: Suisse

Re: Julien Duvivier (1896-1967)

Post by johell »

Watkinssien wrote:
johell wrote:J'aime beaucoup l'histoire de Poil de Carotte mais là... :? J'ai vu les deux versions qu'en a fait Duvivier et selon moi il s'agit de deux de ses plus mauvais films.
:|

Je considère son Poil de Carotte de 1932, comme un de ses meilleurs films... :uhuh:
Navré, alors. :|
J'adore Duvivier et j'ai découvert une grosse partie de sa filmographie lors d'un rétrospective à la Cinémathèque suisse. Eh bien, ce fut vraiment très pénible pour les POIL DE CAROTTE. Autant la version muette que l'autre version. Il y a tellement d'autres de ses films qui sont de véritables merveilles. Mes préférés sont MARIANNE DE MA JEUNESSE, L'AFFAIRE MAURIZIUS, PANIQUE, LA CHARRETTE FANTÔME et MARIE-OCTOBRE! :D Je garde aussi de bons souvenirs de ses oeuvres les plus anciennes comme AU BONHEUR DES DAMES, que j'avais beaucoup aimé!
User avatar
Watkinssien
Etanche
Posts: 15056
Joined: 6 May 06, 12:53
Location: Xanadu

Re: Julien Duvivier (1896-1967)

Post by Watkinssien »

johell wrote:
Watkinssien wrote:
:|

Je considère son Poil de Carotte de 1932, comme un de ses meilleurs films... :uhuh:
Navré, alors. :|
J'adore Duvivier et j'ai découvert une grosse partie de sa filmographie lors d'un rétrospective à la Cinémathèque suisse. Eh bien, ce fut vraiment très pénible pour les POIL DE CAROTTE. Autant la version muette que l'autre version. Il y a tellement d'autres de ses films qui sont de véritables merveilles. Mes préférés sont MARIANNE DE MA JEUNESSE, L'AFFAIRE MAURIZIUS, PANIQUE, LA CHARRETTE FANTÔME et MARIE-OCTOBRE! :D Je garde aussi de bons souvenirs de ses oeuvres les plus anciennes comme AU BONHEUR DES DAMES, que j'avais beaucoup aimé!
J'adore également des films comme Marianne de ma Jeunesse, Marie-Octobre et j'aime bien les autres titre cités... Mais je suis probablement plus sensible et admiratif de sa période des années 30 que tu ne l'es et c'est sans doute pour cela que nos avis se différencient par rapport à Poil de Carotte... J'adore sans réserves ce chef-d'oeuvre absolu qu'est, à mes yeux, La Belle Equipe, mais aussi Pépé le Moko, La Fin du Jour et Voici le Temps des Assassins..., autre grand film de ses années 50... :wink:
Image

Mother, I miss you :(
johell
1/10 à chaque oeil
Posts: 5404
Joined: 3 Jan 07, 10:20
Location: Suisse

Re: Julien Duvivier (1896-1967)

Post by johell »

Je ne crois pas avoir vu LA BELLE EQUIPE. Ni PEPE LE MOKO que j'ai pourtant dans ma dvdthèque! :oops: LA FIN DU JOUR, j'ai vu par contre. Très très bon, c'est vrai. Et LE TEMPS DES ASSASSINS, pas vu non plus. J'en ai manqué quelques-uns à la CInémathèque! :oops:
User avatar
Rick Blaine
Howard Hughes
Posts: 19649
Joined: 4 Aug 10, 13:53
Last.fm
Location: Paris

Re: Julien Duvivier (1896-1967)

Post by Rick Blaine »

johell wrote:Ni PEPE LE MOKO que j'ai pourtant dans ma dvdthèque! :oops:
Ah!! Il faut le voir, c'est sublime. Voici le Temps des Assassins aussi. Tant que j'y suis, j'ajoute également La Bandera que j'aime beaucoup.
User avatar
Père Jules
Quizz à nos dépendances
Posts: 15730
Joined: 30 Mar 09, 20:11
Location: Avec mes chats sur l'Atalante

Re: Julien Duvivier (1896-1967)

Post by Père Jules »

Et mes deux récents coups de coeur: La fête à Henriette et La chambre ardente ;)
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 89627
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: Julien Duvivier (1896-1967)

Post by Jeremy Fox »

johell wrote:Je ne crois pas avoir vu LA BELLE EQUIPE. LA FIN DU JOUR, j'ai vu par contre. Très très bon, c'est vrai. Et LE TEMPS DES ASSASSINS, pas vu non plus.
Voilà cité mon tiercé dans l'ordre :wink:
johell
1/10 à chaque oeil
Posts: 5404
Joined: 3 Jan 07, 10:20
Location: Suisse

Re: Julien Duvivier (1896-1967)

Post by johell »

Rick Blaine wrote:
johell wrote:Ni PEPE LE MOKO que j'ai pourtant dans ma dvdthèque! :oops:
Ah!! Il faut le voir, c'est sublime. Voici le Temps des Assassins aussi. Tant que j'y suis, j'ajoute également La Bandera que j'aime beaucoup.
Oui, c'est un DVD à voir parmi des centaines d'autres... :mrgreen: Par contre, pour LA BANDERA, j'avais bien aimé mais sans plus...
User avatar
Rick Blaine
Howard Hughes
Posts: 19649
Joined: 4 Aug 10, 13:53
Last.fm
Location: Paris

Re: Julien Duvivier (1896-1967)

Post by Rick Blaine »

Untel Père et Fils (Production 1940 - Sortie France 1945)

Chronique d'une famille française sur 4 générations, entre 1871 et 1939, Untel Père et Fils est un film patriotique, apparemment résultat d'une commande l'état, visant à célébrer la république, et à unir les spectateurs français autour de cette notion. Parmi les saynètes qui composent le film, on voit donc la réussite de l'éducation, de la colonisation, de l’armée,etc... Toutefois, ce patriotisme se présente sans réelle lourdeur ni maladresse.
Par contre la structure du film, une succession de petites scènes sur une durée assez courte, se prête assez mal à ce genre de sujet, d'autant que ces scènes sont d'une qualité assez inégale.
Toutefois, ce sont les qualités du film qui l'emportent. Une écriture réussie le rend attachant, tout comme la brillante prestation de Raimu. Certaines séquences sont très réussies, notamment la première, lors du siège de Paris.

Dans l'ensemble une agréable surprise.
Last edited by Rick Blaine on 16 Mar 12, 14:38, edited 2 times in total.
User avatar
Ann Harding
Régisseur
Posts: 3026
Joined: 7 Jun 06, 10:46
Location: Paname

Re: Julien Duvivier (1896-1967)

Post by Ann Harding »

Quelle est la durée du film? Il existe plusieurs versions. Je crois bien en avoir vue une qui était écourtée.
User avatar
Rick Blaine
Howard Hughes
Posts: 19649
Joined: 4 Aug 10, 13:53
Last.fm
Location: Paris

Re: Julien Duvivier (1896-1967)

Post by Rick Blaine »

1h18 sur le DVD Gaumont
User avatar
Ann Harding
Régisseur
Posts: 3026
Joined: 7 Jun 06, 10:46
Location: Paname

Re: Julien Duvivier (1896-1967)

Post by Ann Harding »

Seulement 1h18 ? Hmmm...donc ils ont publié la version courte. Le film complet dure 113 min.
Last edited by Ann Harding on 16 Mar 12, 14:38, edited 1 time in total.
User avatar
Commissaire Juve
Charles Foster Kane
Posts: 22830
Joined: 13 Apr 03, 13:27
Location: Aux trousses de Fantômas !

Re: Julien Duvivier (1896-1967)

Post by Commissaire Juve »

Rick Blaine wrote:Untel Père et Fils (Production 1940 - Sortie France 1945)

... tout comme la brillante prestation de Michel Simon...
Hein ? Tu as vu Michel Simon dans ce film ? :?
La vie de l'Homme oscille comme un pendule entre la douleur et l'ennui...
User avatar
Rick Blaine
Howard Hughes
Posts: 19649
Joined: 4 Aug 10, 13:53
Last.fm
Location: Paris

Re: Julien Duvivier (1896-1967)

Post by Rick Blaine »

Ann Harding wrote:Seulement 1h18 ? Hmmm...donc ils ont publiés la version courte. Le film complet dure 113 min.
:? Mince. Ça avait l'air cohérent pourtant tel quel, c'est plutôt un manque d'ampleur qui m'avait géné.

Bon, mauvais point pour Gaumont! :evil:
Commissaire Juve wrote: Hein ? Tu as vu Michel Simon dans ce film ? :?
Mince, je pense Raimu, j'écris Michel Simon... :oops:

Je vais aller me coucher...
Tancrède
J'suis un rebelle, moi !
Posts: 1602
Joined: 18 Jan 07, 11:12

Re: Julien Duvivier (1896-1967)

Post by Tancrède »

Rick Blaine wrote:
Ann Harding wrote:Seulement 1h18 ? Hmmm...donc ils ont publiés la version courte. Le film complet dure 113 min.
:? Mince. Ça avait l'air cohérent pourtant tel quel, c'est plutôt un manque d'ampleur qui m'avait géné.

Bon, mauvais point pour Gaumont! :evil:
Je crois que tu ne réalises pas les enjeux de pouvoir, de droits et d'argent qu'il y a derrière ce film, Rick Blaine.