Buster Keaton (1895-1966)

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés avant 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

User avatar
Ikebukuro
Machino
Posts: 1218
Joined: 31 Mar 12, 19:28

Re: Buster Keaton (1895-1966)

Post by Ikebukuro »

Je connais trop peu son oeuvre, je me souviens juste d'une vision du "Mécano de la générale" qui ne m'avait pas emballé... il faudra que je révise mon jugement prochainement!
Image
Mon blog sur le Japon : http://japon.canalblog.com/
Mon blog sur le cinéma : http://kingdomofcinema.canalblog.com/
User avatar
Barry Egan
Machino
Posts: 1396
Joined: 5 Jan 12, 18:51

Re: Buster Keaton (1895-1966)

Post by Barry Egan »

C'est marrant les coïncidences, parce que quelques jours avant que la chronique soit publiée, j'y finis par regarder les 3 films de mon coffret Eureka, soit "Sherlock Jr", "Cadet d'eau douce" et "Le mécano de la générale" (troisième visionnage pour celui-ci).

"Sherlock Jr", comme "L'Opérateur", a ce supplément de cœur et de fantaisie qui rendent les films attachants. Pour aussi impressionnantes que soient les cascades et les mises en scènes dans "Cadet" (terrible cyclone !) et "La Générale", ce ne sont pas des œuvres aussi émouvantes. Après ma "séance" de vendredi dernier, je tiens "Sherlock Jr." pour un des 100 films à voir dans sa vie, honnêtement. C'est aussi sublime que ça.
Image
User avatar
Ikebukuro
Machino
Posts: 1218
Joined: 31 Mar 12, 19:28

Re: Buster Keaton (1895-1966)

Post by Ikebukuro »

Tu m'as convaincu, j'essaierai dès que possible de voir ce fameux Sherlock Jr.
Mon blog sur le Japon : http://japon.canalblog.com/
Mon blog sur le cinéma : http://kingdomofcinema.canalblog.com/
The Eye Of Doom
Machino
Posts: 1237
Joined: 29 Sep 04, 22:18
Location: West of Zanzibar

Re: Buster Keaton (1895-1966)

Post by The Eye Of Doom »

Ikebukuro wrote: 31 Aug 20, 21:22 Je connais trop peu son oeuvre, je me souviens juste d'une vision du "Mécano de la générale" qui ne m'avait pas emballé... il faudra que je révise mon jugement prochainement!
Image
Yes!
A 20 ans, c’est avec Buster Keaton que j’ai compris que la mise en scene était un regard sur le monde.
Sherlock junior et Les fiancées en folies sont les meilleures portes d’entree (pour les « longs » metrages).
Par certains côtés, De Palma partage avec lui cette croyance dans le pouvoir de la construction purement plastique pour rendre compte du rapport au monde.
User avatar
Phnom&Penh
Accessoiriste
Posts: 1971
Joined: 28 Feb 08, 12:17
Location: Tengo un palacio en Granada

Re: Buster Keaton (1895-1966)

Post by Phnom&Penh »

Ikebukuro [/quote wrote: Yes!
A 20 ans, c’est avec Buster Keaton que j’ai compris que la mise en scene était un regard sur le monde.
Sherlock junior et Les fiancées en folies sont les meilleures portes d’entree (pour les « longs » metrages).
Par certains côtés, De Palma partage avec lui cette croyance dans le pouvoir de la construction purement plastique pour rendre compte du rapport au monde.
S'agissant de Keaton ou Chaplin, n'oublie jamais que de la vache enragée, ils ont ont bouffé - même si Chaplin s'en est bien tiré, il était anglais :uhuh:
De Palma, c'est une autre génération. Ce qui ne signifie pas que la vache enragée, il n'en connaisse pas le goût et le déteste.
"pour cet enfant devenu grand, le cinéma et la femme sont restés deux notions absolument inséparables", Chris Marker

Image
User avatar
Ikebukuro
Machino
Posts: 1218
Joined: 31 Mar 12, 19:28

Re: Buster Keaton (1895-1966)

Post by Ikebukuro »

Phnom&Penh wrote: 2 Sep 20, 00:52
Ikebukuro [/quote wrote: Yes!
A 20 ans, c’est avec Buster Keaton que j’ai compris que la mise en scene était un regard sur le monde.
Sherlock junior et Les fiancées en folies sont les meilleures portes d’entree (pour les « longs » metrages).
Par certains côtés, De Palma partage avec lui cette croyance dans le pouvoir de la construction purement plastique pour rendre compte du rapport au monde.
S'agissant de Keaton ou Chaplin, n'oublie jamais que de la vache enragée, ils ont ont bouffé - même si Chaplin s'en est bien tiré, il était anglais :uhuh:
De Palma, c'est une autre génération. Ce qui ne signifie pas que la vache enragée, il n'en connaisse pas le goût et le déteste.
Mais, mais, c'est quoi ça? Ce n'est pas mon message alors qu'il apparaît quoté sous mon pseudo :shock:
Mon blog sur le Japon : http://japon.canalblog.com/
Mon blog sur le cinéma : http://kingdomofcinema.canalblog.com/
User avatar
Phnom&Penh
Accessoiriste
Posts: 1971
Joined: 28 Feb 08, 12:17
Location: Tengo un palacio en Granada

Re: Buster Keaton (1895-1966)

Post by Phnom&Penh »

Erreur, rien de plus :)
"pour cet enfant devenu grand, le cinéma et la femme sont restés deux notions absolument inséparables", Chris Marker

Image
User avatar
Ikebukuro
Machino
Posts: 1218
Joined: 31 Mar 12, 19:28

Re: Buster Keaton (1895-1966)

Post by Ikebukuro »

Phnom&Penh wrote: 2 Sep 20, 10:37 Erreur, rien de plus :)
Oui, j'avais compris mais bon, hein, heureusement que ce qui m'était attribué n'était pas "grave" :uhuh:
Mon blog sur le Japon : http://japon.canalblog.com/
Mon blog sur le cinéma : http://kingdomofcinema.canalblog.com/
User avatar
Phnom&Penh
Accessoiriste
Posts: 1971
Joined: 28 Feb 08, 12:17
Location: Tengo un palacio en Granada

Re: Buster Keaton (1895-1966)

Post by Phnom&Penh »

Rien de grave du tout (MP d'excuses envoyé). C'est plus à Eye of Doom que je dois aussi des excuses pour l'avoir cité en attribuant ses propos à un autre :) :wink:
"pour cet enfant devenu grand, le cinéma et la femme sont restés deux notions absolument inséparables", Chris Marker

Image
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 90498
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: Buster Keaton (1895-1966)

Post by Jeremy Fox »